Accueil Chronique de concert Teusaquillo Boys feat. Mama Ohandja
Mardi 26 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Teusaquillo Boys feat. Mama Ohandja

Teusaquillo Boys feat. Mama Ohandja en concert

Molotov, Marseille 15 juillet 2017

Critique écrite le par

Molotov by Pirlouiiiit 15062017

Ce soir si je suis là plutôt qu'au concert de dernière minute de Narrow Terrence aux carrières de Rognes c'est que, outre le fait que je n'ai pas de voiture et 3 enfants, je ne pouvais décemment pas rater le retour de Guillaume Cros aka Toots au Molotov ! Lorsque j'arrive vers 22h20 le feu d'artifice, qui a été décalé d'un soir à cause du vent, pétarade pendant que le groupe et les amis du groupe papotent tranquillement devant la salle.

Romperayo by Pirlouiiiit 15062017

L'occasion pour moi de retrouver tout un tas de musiciens connus qui présentent pour la plupart la double caractéristique d'avoir joué avec ou près de Guillaume dans le passé et d'avoir épousé comme lui une colombienne ! Par contre pas de membres de nos deux fleurons de la Cumbia made in Marseille ni de personne que j'ai l'impression d'avoir croisé à l'un de leur concerts ...

Romperayo by Pirlouiiiit 15062017

Qu'importe ! Ce soir malgré le feu d'artifice et les autres concerts le Molotov est plein pour voir les Teusaquillo Boys cousins des Romperayo, à savoir de droite à gauche Jhon Socha à la basse, Pedro Ojeda à la batterie, Juan Manuel Toro aux claviers et Guillo Cros à la guitare. J'allais écrire "Moiteur tropicale" en écho à leurs tenues estivales mais ça n'est pas le cas ce soir ; non, on ne transpire pas comme ça peut arriver en cette saison. Les gens qui dansent (ils sont nombreux) sûrement un peu plus que moi qui suis comme souvent calé dans le coin devant ...

Romperayo by Pirlouiiiit 15062017

Je commence le concert sans prendre de notes promenant mon regard sur chacun des musiciens et m'arrêtant parfois sur des détails : le nombril et déhanché du bassiste, les "yihaaa" du batteur et sa chemise qui se trempe, le visage caché du clavier derrière sa casquette et ses tongs, les grimaces de guillaume qui font revenir des souvenirs encore très frais des pourtant lointains passages de Na Zdorovie à un temps où la salle s'appelait encore le Balthazar !

Romperayo by Pirlouiiiit 15062017

Leur musique étiquetée "Cumbia psychédélique" (je crois) est quasi exclusivement instrumentale. Les morceaux sont longs et leur côté répétitif donne un côté vraiment hypnotique à leur musique. Sur le morceau présenté comme "à la gloire du jus d'orange bien frais qui réveille le matin" (et sur les autres morceaux) je note la précision/ adresse du batteur ! Le clavier et la guitare quant à eux sortent des sons de l'espace (le côté expé/Psyché).

Romperayo by Pirlouiiiit 15062017

A un moment je me surprends à penser à la musique du Grand Blond ! Pas vraiment de chant (surtout pendant la première moitié du set), mais parfois quelques samples comme celui avec une voix à la Snow (vous savez ce groupe qui chantait "I'm too sexy for my cat"). Alors que je suis en train de me faire la réflexion que ce n'est pas spécialement "Cumbia" comme rythme (aux oreilles de néophyte que je suis), juste après le Hannibal qui nous avait emmener au Brésil sinon en tout cas au carnaval, ils nous annoncent une "Cumbia profunde" qui s'avère particulièrement lente.

Romperay by Pirlouiiiit 15072017

Ce soir je peux aller et venir dans le fumoir qui reste désespérément vide ! Leur musique ne s'écoute pas en clopant mais en dansant ! Beaucoup de genre originaires de Colombie, et une proportion assez élevée de filles. La fin du concert approche, c'est le moment d'inviter l'illustre Mama Ohandja qu'on m'a présenté plus tôt, connu aussi sous le nom du Rossignol du Cameroun ! Il viendra donc poser sa voix sur un morceau bien entraînant à l'issue duquel je m'éclipserai (juste avant les) rappel(s) donc).

Romperayo feat. Mama Ohandja by Pirlouiiiit 15062017

En tout cas, même si je ne suis pas resté jusqu'à la toute fin, je ne regrette pas d'avoir fait l'effort de venir après une journée de travaux ; par contre je regretterai d'être parti trop vite de chez moi pour venir (en oubliant mon porte-monnaie) car j'aurais bien ramené un peu de leur bon son à la maison ! Je devrai me contenter de leur soundcloud ...

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Bonus video :
Romperayo by Pirlouiiiit 15062017 - 503


Molotov, Marseille : les dernières chroniques concerts

Mars Red Sky + Avee Mana + Claude Fernand en concert

Mars Red Sky + Avee Mana + Claude Fernand par Pipoulem
Leda Atomica Musique (L.A.M) puis Molotov, Marseille, le 07/03/2020
Samedi soir, il y a beaucoup de concerts, difficile de faire un choix mais il faut bien. Soirée pleine de contrastes. Claude Fernand Je commence par le LAM, avec Claude... La suite

Tamaryn + Some Ember en concert

Tamaryn + Some Ember par Sami
Le Molotov, Marseille, le 28/01/2020
Il fallait se motiver un mardi avec un mistral décourageant pour aller au Molotov, mais comme souvent on n'est pas déçu du déplacement. La salle n'est pas blindée mais... La suite

Sirius Void + Sovox en concert

Sirius Void + Sovox par pirlouiiiit
Molotov, Marseille, le 03/01/2020
Et dire que j'ai failli ne pas aller au Molotov ce soir ... A la base c'est quand j'avais vu que le Pinguin risquait fort d'y aller pour voir les turcs de Umut Adan que je... La suite

The Blank Tapes - les Tchoquers en concert

The Blank Tapes - les Tchoquers par Pascaloo
Le Molotov - Marseille, le 08/12/2019
Alors pour bien finir le weekend et commencer une nouvelle semaine avec des étoiles plein la tête, quoi de mieux qu'un bon concert un dimanche soir au Molotov ? Et ça tombe bien,... La suite