Accueil Chronique de concert Festival Les Givres, La route des airs, Mon cote punk, Jahneration
Vendredi 7 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival Les Givres, La route des airs, Mon cote punk, Jahneration

Festival Les Givres, La route des airs, Mon cote punk, Jahneration en concert

Givrand 22 Septembre 2018

Critique écrite le par

Cette année, j'ai enfin l'occasion de découvrir Les Givrés, festival dont on m'a fréquemment parlé en bien.
Cette édition marque un tournant pour eux car les jeunes de l'association reprennent la barre.
Le site est optimisé pour accueillir 1500 festivaliers avec une scène en extérieur et une thématique western : Indiens VS Cowboys.



Le fléchage est parfait, et je suis guidé parfaitement par les bénévoles dans le parking.
En arrivant, je remarque une team de graffeur qui continuent en live de contribuer à la déco sympa.



Sur scène, La route des airs déverse ses chansons aux textes très narratifs.
Des instants de vie croqués avec simplicité, avec un fond musical qui swing bien.



Les nantais jouent leurs chansons françaises avec bonne humeur, et font doucement fondre la timidité des festivaliers ponctuels.



La formation typique du jazz manouche avec guitares, accordéon, contrebasse, clarinette, cajon et sax part dans des envolées musicales sur fond de rythmiques entraînantes.



C'est parfait pour prendre ses marques, et s'acclimater à la température des lieux grâce à des sourires chaleureux visibles et sonores.



Ça enchaîne sans transition avec un Dj du VenTra Tek Sound System calé dans une caravane. Il mixe pendant les changements de plateaux durant toute la soirée. Beats plus marqués, avec instrumentation toujours jazzy, c'est bon !



Puis c'est au tour de Mon Côté punk, collectif composé de membres de diverses formations (dont La rue Kétanou), de nous plonger dans leur monde métissé.



Le punk n'est pas dans le style musical (quoi que, parfois...), mais dans l'esprit qu'ils en dégage.
Un pas de côté au travers des chemins balisés fait en pleine conscience, un pied de nez à la doctrine de rendement à tout pris.



Mon coté punk prend le temps, tout simplement. Un souffle frais qui vient caresser le visage, un bol d'air qu'on déguste calmement.



3 voix pour offrir une palette de couleur large, et une rage de vivre comme métronome, ils diffusent leurs messages respectifs,et les dansent ensemble.
Ça s'accélère quand même sur des passages plus rap folklorique façon HK, et même rock explosif.



Le souffle sud américain souffle aussi, fruit de leur tournée qui a fait Picaflor voir le jour (5ème album du collectif).
La main sur la tête en forme de crête, symbole de ralliement du groupe est le reflet de leurs textes à la fois plein de douceur, et poreux comme un mur qu'ils nous font enjamber pour aller faire un tour dans le pré d'à côté !



Un set complet, varié qui a bien lancé la partie festive de la soirée. La pluie tombe légèrement, mais pas de quoi se refroidir !



2ème partie dans la continuité pour le dj du label Komplex Hive Records, qui monte au niveau des basses.



C'est juste le temps de faire un tour à la buvette, du coté des indiens cette fois ci. C'est sûrement l'heure et le timing, mais les indiens remportent à mon goût haut la main le duel... Une ambiance très réchauffée !



Puis c'est Jahneration qui clôturent leur tournée à rallonge après avoir sillonné la France dans tous les sens, affectionnant les festivals.

Personnellement, je connais bien leur set, et sans attentes, je pense quand même profiter de leur pêche habituelle...



Et je suis surpris par les variantes apportés depuis la dernière fois (Fête du Bruit en Juillet).
Ils s'appuient sur leur énergie, mais ils testent des titres de leurs mic sessions, et revisitent d'autres titres avec des nuances plus dub, plus posé, et j'adore...



Ils sortent d'ailleurs la compilation des 9 Mic sessions actuellement avec un feat à chaque fois, et on bouclé par leur pote Nâaman pour la dernière.
Après leurs 5 ultimes dates de cette tournée marathon, ils vont retourner en processus de production, et ce soir, ils se permettent de modeler leur set avec plus de liberté.



Théo et Ogach les chanteurs sont toujours aussi spontanés, humbles.
Je remarque aussi que le batteur joue de ses pads pour agrémenter de sons digitaux originaux.



Ils prennent plus de temps pour des titres plus calme qui mettent en valeur les instrumentations et leur potentiel vocal.
Je ressens une marche gravie dans la maturité, laissant présager un futur album détonant...

Après 1h30 de show, ils saluent le public longuement.
Pour ma part, c'est avec regret que je me décide de dire au revoir à ce festival, sans pouvoir voir le dernier groupe explosif Dirty South Crew, mais la fatigue a fait son travail, et j'en aurai des retours très positifs.



Seule ombre au tableau, j'ai appris que la fin de soirée a été entachée d'une poignée de fêtard n'ayant même pas assisté au festival.
En effet, Les Givrés avaient bien prévenu que la partie camping était mise à disposition, mais du fait de riverains proches, pas de son autorisé.
Certains trouble-fait n'en ont pas tenu compte, et empêché les festivaliers de dormir, ainsi que les riverains et le gentil agriculteur qui a prêté son terrain.
En espérant que cela ne mette pas en péril la prochaine édition de ce festival à taille humaine, plein de bienveillance.
Pour finir sur une touche positive, le site était bien pensé, le thème et les bénévoles au top et la programmation cohérente.
Longue vie aux Givrés et leur folie douce !

Jahneration : les dernières chroniques concerts

Evenstar Reggae Festival : Vanupié, Pierpoljak, Jahneration, Frouss, Faya Liberty Sound en concert

Evenstar Reggae Festival : Vanupié, Pierpoljak, Jahneration, Frouss, Faya Liberty Sound par Penandpaper
Parc expo des Oudairies La Roche sur Yon, le 09/11/2019
Événement tant attendu depuis des mois, la société Evenstar a bien fait son job en matière de communication. Les affiches sur le département, je les ai bien vues, les post sur les... La suite

Interview de Jahneration en concert

Interview de Jahneration par Berclic
Festival Fete du Bruit Saint Nolff, le 06/07/2018
Entretien des chanteurs du groupe Jahneration lors du festival Fête du Bruit 2018 à Saint Nolff Propos recueillis par Bertrand Mariette et Guillaume Vrignaud pour le site... La suite

BRNS, Jahneration, Milky Chance, Macklemore, Shaka Ponk, Bootleggers United en concert

BRNS, Jahneration, Milky Chance, Macklemore, Shaka Ponk, Bootleggers United par Berclic
Festival Fete du Bruit Saint Nolff, le 06/07/2018
Petit roadtrip en terre bretonne pour le festival Fête du bruit à Saint Nolff. La programmation m'a tapé dans l'œil, et c'est l'occasion de se faire un weekend au parfum de... La suite

Naâman + Jahneration + Scars + Alexinho + Mood Supachild + Naë + Gringo  en concert

Naâman + Jahneration + Scars + Alexinho + Mood Supachild + Naë + Gringo par Berclic
Zénith de Nantes, le 23/03/2018
Retour au Zénith de Nantes après un baptême du feu avec Iam il y a quelques mois. Cette fois ci c'est pour Naâman, qui inaugure son premier Zénith en tête d'affiche. L'artiste... La suite

Mon Côté Punk : les dernières chroniques concerts

Festival Yankadi : Mango Gadzi + Mon Côté Punk + Grosses Papilles + Zubrov Sauge System par Céline
Gymnase Alain Calmat - Sausset, le 11/08/2007
Ce festival se deroulait en fait sur 3 jours, du jeudi 9 au dimanche 12 aout 2007. Sachant que Mon coté Punk (déjà vus en février 2006 à Aubagne) se produisait le samedi, je me suis précipitée pour y aller! Me voilà, bien joliement accompagnée, partie pour une belle soirée de festival! Déjà mention spéciale car des festivals sympas en aout dans... La suite

Marcel et son orchestre + Mon coté punk par riki
Transbordeur à Villeurbanne, le 07/12/2006
Concert tres attendu hier pour ma part au Transbordeur newlook car les Marcels étaient de passage et avec leur réputation scénique, je voulais voir cela. Mon coté punk d'abord : savant mélange de plusieur influences et une énergie qui a conquis le public. 2 filles font partie du groupe dont une vraiment sexy dans sa jupette noire ! Arrive... La suite

Festival le monde à vos pieds : Kebous + Mon Côté Punk par July
Cabaret sauvage - Paris, le 19/07/2008
1ère expérience au Cabaret sauvage et je me sens un peu comme au magic mirror de la Défense ! Je suis contente de trouver un peu de cette ambiance du sud décontractée qui me manque tellement. Plusieurs espaces différents dans ce coin du parc de la Vilette avec en 1ère 1ère partie une démonstration du houla-up très impressionnante. Ce... La suite

PPFC + PEPS + Les yeux Noirs + Los Tres puntos + Syrano + Mon Côté Punk + Kanka par nologo
Université Dauphine - Paris, le 08/05/2008
Pour sa 10ème édition, le festival Music to Rock the Nation a pu bénéficier d'un soleil radieux sur l'université Dauphine. PPFC qui s'est déjà fait remarqué il y a deux ans sur la petite scène ouvre les festivités. Groupe de chanson française un brin festif, PPFC offre une jolie combinaison saxo-violon-violoncelle-piano-guitare. Le côté tzigane... La suite