Accueil Chronique de concert Royksopp + Sondre Lerche
Dimanche 5 décembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Royksopp + Sondre Lerche

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 18 mai 2002

Critique écrite le par

Et encore une bonne soirée pour laquelle trop peu de gens se sont déplacés ! C'est à n'y rien comprendre : l'affiche était alléchante et pouvait plaire aux amateurs de pop, d'électro, d'électro pop, de norvegian pop, de Bergen pop... Oh, et puis finalement, je m'en fous moi : j'y étais !

Sondre Lerche vit à Bergen en Norvège (comme ses amis de Röyksopp) et, ce soir, sa tâche consiste à jouer de la pop en ouverture d'un groupe de musique électronique : pas facile ! Grâce à ses chansons, très bien écrites, et à sa bonne humeur, il a semble-t-il plu à une grande majorité du public. Il est effectivement très difficile de résister à ce cocktail de pop à la Prefab Sprout (dont il est très fan), de pop/folk à la Beck (l'album Mutations avec la chanson Tropicalia doit faire partie de sa discothèque) et de musique brésilienne.
Très prolifique, ce jeune homme arborant un bonnet de lutin a déjà composé les chansons de son deuxième album et commence à penser au troisième volet de sa discographie alors que Faces down, son premier effort, est sorti depuis à peine quatre mois. Il joue donc principalement des chansons de cet unique album sorti dans le commerce mais interprète aussi quelques nouvelles chansons et titres inédits parus sur son dernier single. On constate donc que le très souriant norvégien possède la classe internationale, comme on dit en football. Ses compositions sont variées (tour à tour pop, rock ou empreintes de bossa-nova) et sa voix s'adapte à toutes les situations : en l'écoutant on n'imagine pas un seul instant qu'il n'a que 19 printemps...



Comme lors du show case acoustique donné en toute décontraction dans un magasin de disque l'après-midi du concert, Sondre Lerche raconte sa vie, blague un peu et fait chanter les gens. C'est un peu énervant cette confiance en soi si précoce ! Il faut dire qu'il a commencé à se produire sur scène dans des bars à 13 ans ! Avec ce comportement très convivial, il se met tout le monde dans la poche en moins de temps qu'il ne faut pour le dire ! Ses musiciens sont au diapason et rigolent à tout va, ils ont la banane car c'est la dernière date de la tournée française et ils sont tout simplement contents de jouer ensemble.
Les "highlights" de ce concerts : All luck ran out (avec des chœurs en provenance de tout le public), le mémorable morceau Sleep on needles en final de rêve, mais aussi les chansons avec des réminiscences de musique made in Brazil (Dead passengers, Virtue and wine) fort agréables à l'oreille. Sondre Lerche est définitivement un jeune artiste à découvrir absolument.

Après une pause assez conséquente, les deux membres de Röyksopp font leur apparition sur scène perchés sur des stands remplis de machines infernales. Svein Berge et Torbjorn Brundtland sont responsables de Melody A.M, un album d'électro pop venue du froid nécessitant plusieurs écoutes attentives pour dévoiler ses charmes.



Entamé au son du sample de Burt Bacharach/Hal David sur So easy, le concert du groupe donne envie de réécouter immédiatement le disque dès qu'on rentre à la maison. Les versions remixées délivrées sur scène permettent d'évacuer définitivement les dernières réticences ! De temps en temps, comme sur Remind me, un des deux acolytes y va de sa ritournelle chantée au Vocoder. Des parties rythmiques sont exécutées en direct sur une sorte de batterie électronique qui semble fonctionner toute seule parfois (mais l'effet est réussi) ! Que dire du bassiste hilare faisant des apparitions au milieu de la scène ? On se demande s'il joue vraiment, à certains moment on jurerait que non à d'autres on en est sûr, il joue ! Puis après, on s'en fout : on est heureux qu'il soit là à se trémousser et à haranguer le public...
La musique de Röyksopp fait passer par divers états d'esprit contradictoires en quelques secondes. Alors qu'on plane tranquillement sur des nappes de claviers très Pink Floyd 1972, on est saisi par une rafale de beats en folie et on finit retourné comme un crêpe par des samples extraterrestres. Pas besoin d'avoir recours aux drogues quand on a un groupe comme celui-là en face de soi : il faut juste se laisser porter par la vague. Essayez chez vous de mettre les titres Higher place, Poor Leno ou Eple (en fait, l'album entier) : l'effet est garanti 100% "Totale eclatche"... Après de nombreux remerciements, saluts et deux rappels, le groupe nous plante là, alors qu'on en aurait volontiers repris une bonne tranche. Revenez !

Royksopp : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes de Belfort 2005, 3/3 : Nosfell, The Killers, Le Tigre, Mass Hysteria, Isis, The Bravery, Sonic Youth, Kraftwerk, Louise Attaque, Amon Tobin, Röyksopp en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2005, 3/3 : Nosfell, The Killers, Le Tigre, Mass Hysteria, Isis, The Bravery, Sonic Youth, Kraftwerk, Louise Attaque, Amon Tobin, Röyksopp par Philippe
Presqu'ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 03/07/2005
Photo www.eurockeennes.fr Pour le deuxième jour du festival c'était par là ! Dimanche 3 juillet : Valeurs sûres, électro futuriste et ancestrale Toujours sous le charme de... La suite

Sonic Youth + Kraftwerk + Andrew Bird + Le Tigre + Röyksopp + The Bravery + The Killers + Louise Attaque (Eurockéennes de Belfort 2005)  en concert

Sonic Youth + Kraftwerk + Andrew Bird + Le Tigre + Röyksopp + The Bravery + The Killers + Louise Attaque (Eurockéennes de Belfort 2005) par Pierre Andrieu
Presqu'île de Malsaucy, Belfort, le 03/07/2005
Après les journées plutôt bien remplies de vendredi et samedi, les présences à l'affiche du troisième (et dernier) jour des Eurockéennes 2005 des mythiques Sonic Youth et... La suite

Moby - Royksopp par simon pégurier
Nice, Le Nikaïa. , le 29/10/2002
J'ai toujours préféré les soirées intimes aux gros rassemblements. Il est difficile pour moi de prendre le chemin d'un de ces mega concerts dont le Nikaïa a le secret (On comptait 5000 personnes ce soir là). Dès l'abord on se sent rebuté par une odeur douteuse de merguez ou encore par les vendeurs d'affiche. Pourtant l'affiche valait mille fois le... La suite

Moby + Royksopp par Pierre Andrieu
Halle Tony Garnier, Lyon, le 20/10/2002
Dans l'immense hangar de la Halle Tony Garnier, Röyksopp a peiné pour faire bouger le public venu acclamer l'auteur de la musique de la dernière pub Renault... L'univers du duo norvégien est toujours aussi onirique mais on se demande sérieusement si c'est une bonne idée de donner un concert dans ce lieu et en première partie d'une méga star... La suite

Sondre Lerche : les dernières chroniques concerts

Sondre Lerche par fred
Le café de la Danse - Paris, le 15/05/2002
Du talent, de la fraicheur, un professionalisme étonnant pour un si jeune homme, et de la super bonne musique....l'album "faces down" est à écouter en boucle... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Natalie Bergman en concert

Natalie Bergman par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 21/11/2021
Dimanche... Comme l'a si bien chanté Bertrand Belin avec les Liminanas, on ne peut pas dire que ce soit la journée la plus facile de la semaine, surtout quand on est au mois de... La suite

Arthur Satan + Bryan's Magic Tears (15 ans de Born Bad Records) + Heimat en concert

Arthur Satan + Bryan's Magic Tears (15 ans de Born Bad Records) + Heimat par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/11/2021
Mais c'était quoi cette soirée de déglingos avec Arthur Satan et Bryan's Magic Tears à La Coopé puis avec Heimat dans un squat punk que l'on ne nommera pas ? On s'attendait à... La suite

Thurston Moore Group + Jerusalem In My Heart en concert

Thurston Moore Group + Jerusalem In My Heart par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 08/11/2021
Ça fait un bail qu'on est fan de Sonic Youth (vu pour la première fois en 1999 au Transbordeur de Lyon puis lors de festivals à Paris, Belfort ou encore Saint-Malo) et de... La suite

Johnny Mafia (feat. Johnnie Carwash) + We Hate You Please Die en concert

Johnny Mafia (feat. Johnnie Carwash) + We Hate You Please Die par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 06/11/2021
Ça aurait pu être un samedi soir un peu morne, voire glauque, de vacances de la Toussaint, et puis grâce aux concerts de Johnny Mafia et We Hate You Please Die à La Coopé, ce 6... La suite