Accueil Chronique de concert Moby - Royksopp
Lundi 24 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Moby - Royksopp

Nice, Le Nikaïa. 29 Octobre 2001

Critique écrite le par

J'ai toujours préféré les soirées intimes aux gros rassemblements. Il est difficile pour moi de prendre le chemin d'un de ces mega concerts dont le Nikaïa a le secret (On comptait 5000 personnes ce soir là). Dès l'abord on se sent rebuté par une odeur douteuse de merguez ou encore par les vendeurs d'affiche. Pourtant l'affiche valait mille fois le déplacement. La soirée commença avec les norvégiens de Royksopp, grands oubliés de notre best of de fin d'année malgré leur album Melody A.M. qui ne prend pas une ride au fil des écoutes. On reste toujours envoûté par cette électro mélodique douce et froide pleine d'ambiance et de sentiment, qui rappelle par moment les mystérieux tableaux de Edvard Munch (peut être le plus grand peintres de la période fin XIXe début XXe) originaire de Bergen ville de résidence du duo. Malheureusement il est toujours difficile a une groupe électro (surtout intimiste) de se produire sur scène, n'offrant que le spectacle de deux musiciens triturant des machines. Il m'a fallu près d'une demi-heure pour entrer dans le spectacle, mais la fin fut une véritable tuerie avec trois morceaux incomparables dont Eple la fameuse musique de la pub Tiscali.

Pour Moby moins de scrupules, voilà quelqu'un qui est habitué aux sun light forts des 10 millions d'exemplaires vendus de Play son incontournable album de 1999. Il nous offrait un spleen fin de siècle, peut être un peu mou (trop rock a papa), mais ô combien envoûtant et attachant. L'avantage avec Moby c'est qu'il y a de la diversité, tous les publics étant d'ailleurs représentés, du fan arti de Technicart, à l'ado d'NRJ - M6, du public averti et pointu version Inrockuptibles à la ménagère gavée des pub TV qu'illustrent régulièrement les musiques de Moby. Bref pas de jaloux sur scène, il en avait pour tout le monde, des ballades langoureuses au hit techno en passant par un gros rock (en témoignent ses deux étonnantes reprises des Ramones et de Radiohead). On avait un peu l'impression de prendre un grand huit, ou de se balader dans Monaco où les résidences bourgeoises début de siècle succèdent a d'immenses gratte ciel. Bref durant une heure quarante, on prend quelques douches froides en passant par toutes les sensations. Il faut bien avouer que les sons techno se prêtent mieux a l'ambiance, un rien grandiloquent de ce spectacle très (trop) bien huilé, qui s'avéra tout de même par moment totalement irrésistible. On regrettera pourtant de ne pas savoir ce qui ce était réellement joué ou enregistré. Mais ne faisons pas la fine bouche et réjouissons nous plutôt de la venue a Nice des mégas tournées ce qui il y a encore deux ans été totalement inenvisageable.

 Critique écrite le 22 février 2004 par simon pégurier


Moby : les dernières chroniques concerts

Main Square Day 2 : Triggerfinger + Mai + Kaiser Chiefs + The National + Yodelice +Moby + Kasabian + Arcade Fire + Aloe Blacc + Two Door Cinema Club + The Shoes     en concert

Main Square Day 2 : Triggerfinger + Mai + Kaiser Chiefs + The National + Yodelice +Moby + Kasabian + Arcade Fire + Aloe Blacc + Two Door Cinema Club + The Shoes par Boby
Citadelle, Arras, le 02/07/2011
Main Square - Jour 2 Pas besoin d'introduction c'est le second jour ! Si tu es trop feignant pour lire le premier jour des épisodes précédent, tu ne mérites pas la... La suite

Moby par laurent
Halle Tony Garnier - Lyon, le 22/11/2005
Moby, c'est un gros show à l'américaine avec du gros son et de gros effets de lumière. La première heure est consacré, sans relâche aux tubes et autres morceaux des 2 derniers albums. Ils sont joués tels quels, on aurait pu mettre le CD à la place. Aucune impro, aucun arrangement et on n'arrive pas à faire le distingo entre la partie réellement... La suite

Mylo + Moby par Pierr
Bercy, Paris, le 21/11/2005
Ayant gagné une place pour voir Moby à Bercy (Il n'y a pas que LiveinMarseille.com qui offre des places) j'ai découvert l'immense hangard à spectateurs qu'est Bercy, ses bières hors de prix et son acoustique pas top (moins pire que le Dôme toutefois). Pas très engageant tout ça. Première partie, Mylo, dont j'avais beaucoup entendu parlé. Pas... La suite

Royksopp : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes de Belfort 2005, 3/3 : Nosfell, The Killers, Le Tigre, Mass Hysteria, Isis, The Bravery, Sonic Youth, Kraftwerk, Louise Attaque, Amon Tobin, Röyksopp en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2005, 3/3 : Nosfell, The Killers, Le Tigre, Mass Hysteria, Isis, The Bravery, Sonic Youth, Kraftwerk, Louise Attaque, Amon Tobin, Röyksopp par Philippe
Presqu'ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 03/07/2005
Photo www.eurockeennes.fr Pour le deuxième jour du festival c'était par là ! Dimanche 3 juillet : Valeurs sûres, électro futuriste et ancestrale Toujours sous le charme de... La suite

Sonic Youth + Kraftwerk + Andrew Bird + Le Tigre + Röyksopp + The Bravery + The Killers + Louise Attaque (Eurockéennes de Belfort 2005)  en concert

Sonic Youth + Kraftwerk + Andrew Bird + Le Tigre + Röyksopp + The Bravery + The Killers + Louise Attaque (Eurockéennes de Belfort 2005) par Pierre Andrieu
Presqu'île de Malsaucy, Belfort, le 03/07/2005
Après les journées plutôt bien remplies de vendredi et samedi, les présences à l'affiche du troisième (et dernier) jour des Eurockéennes 2005 des mythiques Sonic Youth et... La suite

Moby + Royksopp par Pierre Andrieu
Halle Tony Garnier, Lyon, le 20/10/2002
Dans l'immense hangar de la Halle Tony Garnier, Röyksopp a peiné pour faire bouger le public venu acclamer l'auteur de la musique de la dernière pub Renault... L'univers du duo norvégien est toujours aussi onirique mais on se demande sérieusement si c'est une bonne idée de donner un concert dans ce lieu et en première partie d'une méga star... La suite

The Coral, Interpol, Dj Shadow, The Notwist...(La Route du Rock 2002) par Sami
St Malo, Fort de St Père, le 09/08/2002
L'édition 2002 de la Route du Rock restera dans les annales pour des raisons surtout climatiques : la pluie torentielle du premier soir et le mauvais temps global auront parfois davantage marqué les festivaliers que certains concerts anecdotiques. Le parti pris "découverte" de ce rendez-vous est une prise de risques des plus audacieuses ("rock" en... La suite

Nice, Le Nikaïa. : les dernières chroniques concerts

Depeche Mode + F.O.X (The Delta Machine Tour 2013) en concert

Depeche Mode + F.O.X (The Delta Machine Tour 2013) par Ysabel
Palais Nikaia - Nice, le 04/05/2013
Ce soir, nous sommes présents pour un rendez-vous très particulier au Palais Nikaïa de Nice : c'est juste le premier concert de la tournée mondiale de Depeche Mode ... C'est pas... La suite

Scorpions + The Running Birds en concert

Scorpions + The Running Birds par Ysabel
Palais Nikaia - Nice, le 26/05/2012
Arrivée épique au Palais Nikaia de Nice ... A attendre une plombe devant le guichet, parce qu'on a la malchance de se retrouver derrière l'immanquable mec (toujours le même) qui... La suite

Sade (+ The Jolly Boys) en concert

Sade (+ The Jolly Boys) par Mcyavell
Nikaïa - Nice, le 29/04/2011
Nikaïa, Nice, 29 avril 2011. Le retour sur scène de Sade commence ici avant 20 autres dates en Europe et une cinquantaine Outre-Atlantique. Les immatriculations sur le... La suite

Manu Chao en concert

Manu Chao par Simon Pégurier
Palais Nikaia - Nice, le 01/10/2009
Manu Chao à Nice : c'est pas trop tôt ! Depuis le début de sa carrière, il n'avait jamais dénié mettre les pieds dans la capitale de la Côte d'Azur ! À tel point que, moi le... La suite