Accueil Chronique de concert Sharon Van Etten
Mercredi 27 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sharon Van Etten

Sharon Van Etten en concert

La Maroquinerie, Paris 24 mai 2012

Critique écrite le par

Inconnue il y a encore de cela quelques mois, Sharon Van Etten a rempli de bonheur mon quotidien. Comment expliquer qu'une américaine obscure issue du New jersey que rien ne prédisposait a cela provoque un tel choc émotionnel, moi qui ai en vu tant et tant dans mon paysage musical.

Découverte quasiment lors de son premier concert parisien au Point Ephémère tout récemment, elle n'a depuis cessé de hanter mon univers musical, a tel point que je n'ai eu d'autre choix que commander aux USA un Cd introuvable dans nos contrées. Elle nous revient ce soir dans une salle on ne peut plus peu plus respectable la Maroquinerie.
4 albums au compteur, dont un auto-produit, et le dernier Tramp (clin d'oeil à Supertramp - clochard en référence a la période ou elle a vécu sans domicile fixe pendant plus d'un an) qui a été particulièrement bien accueilli par la critique.
Donc ce soir, elle est attendue au tournant après un premier passage vraiment de très haute tenue.

Husky, groupe australien absolument inconnu ouvre le show avec talent et sobriété. Une bonne surprise tout au moins en live, gage de talent qui nous assure un bon show de 40 minutes devant un parterre clairsemé à tel point qu'on en vient a craindre pour la soirée a venir. Mais heureusement, il n'en est rien et la salle se remplit a une vitesse supersonique, ouf !!!




A 21H30 pétantes, Sharon Van Etten débarque sur scène et débute son show par All I Can. Je suis idéalement placé en plein milieu de la scène juste sous son micro, et elle est encore plus belle que les souvenirs de son dernier passage parmi nous. Fine, plus féminine, maquillée avec sobriété et bon goût, souriante, un plaisir pour les yeux. Le line up des musiciens est inchangé et c'est avec un énorme plaisir que je les retrouve ce soir.

Hyper sensible, et tellement tourmentée, je me pose la question presque immédiatement de savoir si elle n'est pas en train de pleurer dès le début de son show. En effet, elle s'agenouille a de nombreuses reprises devant ses pédales d'effet, n'oubliant pas a chaque fois de passer ses doigts sous ses yeux comme pour y sécher ses larmes naissantes. Il faut dire que la belle semble avoir une sensibilité a fleur de peau et particulièrement exacerbée. Il y a chez elle a n'en pas douter un drame sentimental qu'elle nous a d'ailleurs avoué et qui manifestement n'a pas quitté son esprit et la torture toujours. Elle demande pardon a sa mère dès le début du show pour les tourments qu'elle lui a fait endurer, s'excusant avec une sincérité non feinte. Et pour que nous n'ignorions rien de la belle, elle nous explique même en long et large la signification des tatouages qu'elle porte sur les bras : sur le bras gauche une fleur, un V strié par 3 barres représentant les 3 oncles qu'elle a vu décéder, et sur le droit la fierté de son premier tatouage et pour finir une guitare acoustique qui la caractérise si bien. Nous avons même le droit à un petit intermède alcoolisé a la 1664, ou les fans lui déclarent leur flamme. Pour en revenir à la musique, un show gorgé d'émotions ou les morceaux lents succèdent a ceux plus rapides... les musiciens manifestent une réelle complicité entre eux, se cherchent du regard, se parlent, se sourient... on sent une réelle alchimie et complicité entre eux, un vrai bonheur a partager. Pour ma part, je trouve le batteur particulièrement expressif, vivant chaque instant avec délectation, un régal autant pour les oreilles que pour les yeux.

Alors vous l'aurez compris, et même si la salle comprenait certainement plus d'étrangers que de personnes françaises ou tout au moins francophones, ce spectacle a été un moment d'émotion intense.
Sharon peut maintenant se prévaloir d'avoir une réelle assurance et de placer la barre très haut. En tout cas, elle en a absolument toutes les qualités, et je reste sous le charme et l'émotion qu'elle nous a fait partager.


Set List du concert :

All i Can,
Varsaw,
Save Yourself, ,
Kevin's,
Peace Signs,
Give Out,
Magic Chords,
Ask,
Solo
Leonard,
Serpents,
I'm Wrong,
Joke or a Lie,


Rappel
Don't do It,
Love More



et les quelques videos que j'ai prises avec mon iPhone
https://www.youtube.com/my_videos_edit?ns=1&feature=vm-privacy&video_id=sMHMCItDl-c
https://www.youtube.com/watch?v=7sNSRNtWGPM&feature=share
https://www.youtube.com/watch?v=swVk3GX4uk8

La Maroquinerie, Paris : les dernières chroniques concerts

New Model Army en concert

New Model Army par lol
La Maroquinerie, Paris, le 09/10/2019
Comme tous les ans, Justin Sullivan et son groupe New Model Army viennent rendre visite aux Parisiens. Cette année, c'est à la Maroquinerie que le public fervent d'habitués qui... La suite

Zebrahead en concert

Zebrahead par Lebonair
La Maroquinerie, Paris , le 24/09/2019
Les Américains de Zebrahead étaient de passage à Paris à la Maroquinerie, dans le 20ème, pour leur unique date en France le mardi 24 septembre. En pleine tournée européenne,... La suite

J Mascis en concert

J Mascis par Samuel C
La Maroquinerie - Paris, le 06/07/2019
Il a souvent été décrit comme une personne oisive voire adepte du "jemenfoutisme". Avec son air d'éternel slacker... de 55 balais, sa casquette de base-ball et son t-shirt informe,... La suite

Jon Spencer And The HITmakers en concert

Jon Spencer And The HITmakers par Samuel C
La Maroquinerie - Paris, le 17/05/2019
Retrouver Jon Spencer à la Maroquinerie, en pleine forme, cela ravive forcément des souvenirs. C'est en effet une histoire qui dure depuis près de 25 ans : sur cassette, vinyle et... La suite