Accueil Chronique de concert Soma
Mardi 18 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Soma

Salle Répétita - Marseille 26 juillet 2007

Critique écrite le par

Le concert se passe à la salle Répétita avec entrée gratuite ce qui fait bien plaisir pour un groupe d'une telle qualité. La dernière fois que j'ai vu SOMA, c'était au Balthazar en mars dernier où ils s'étaient permis de se lacher à l'aide de nombreuses incursions improvisées dans leurs morceaux. Ce soir le show-case est surtout axé sur leurs nouveaux morceaux, permettant certainement de promouvoir leur prochain album, qui va bientôt sortir.



Ce qui me frappe en premier c'est que dès l'entrée du groupe sur scène le public est immédiatement captivé. Puis je suis intrigué par un changement mais je ne comprends pas lequel, je ne pose pas trop de questions et me laisse aller sur leurs mélodies accrocheuses tout en tournant autour de la scène pour réaliser quelques clichés.La difficulté étant qu'ils bougent énormément mais je ne vais pas leur en vouloir, vu que leur énergie est communicative.



Et là, je réalise enfin qu'il manque un des membres. Jean-Philippe Velez, le clavier, n'est plus là. J'apprendrai par la suite qu'il est parti pour cause de mutation. Du coup, la formation actuelle de SOMA est la suivante: Lionel Buzac (chant, guitare), Sébastien Claret (guitare, choeurs), Thomas Fenouil (basse) et Thomas Bitoun (batterie). La perte d'un membre de longue date a dû être lourde, mais, en tout cas, les SOMA réussissent le défi de se relever puisque le groupe est déchaîné et que le public en redemande. Les titres se succèdent avec succès dont James Dean, Jeu de Dame, Vanity, Feel Alright.



Ce que j'adore chez eux c'est leur manière de mélanger de très bonnes mélodies avec une énorme énergie, ce qui donne un sentiment d'une musique aérée mais qui donne envie de bouger. De plus, il faut souligner un autre aspect de SOMA, et pas des moindres, c'est leur faculté de faire une musique très rock, anglais, mais avec des textes français très travaillés et structurés.



Finissant sur un rappel très enthousiaste, le public en redemande encore. Mais le groupe n'a plus de morceaux à jouer. Ce n'est pas qu'ils n'ont pas assez de titres, mais je pense qu'il s'agît d'une volonté de leur part de ne pas jouer d'anciens titres. Le groupe s'en va donc de la scène. Et Lionel revient seul avec sa guitare et décide de nous jouer une admirable reprise de la version de Jeff Buckley de I'm Calling You, l'énergie faisant place à l'émotion.

>


Ce qui nous laisse sur une fin très satisfaisante et avec un public comblé qui serait bien resté une heure de plus. Et nous voilà alléchés à attendre impatiemment l'arrivée de l'album et souhaiter au groupe de continuer avec autant de motivation leur ascension dans le paysage musical français.

(prochaine date : 28 septembre 2007 à Simiane en première partie d'Astonvilla)




site du groupe : myspace.com/somafrance

Soma : les dernières chroniques concerts

Soma en concert

Soma par Pirlouiiiit
Quiksilver, Terrasses du Port, Marseille, le 11/09/2014
C'est l'histoire d'un ex chroniqueur de Concertandco revenu après plusieurs années passées en Australie qui pendant le showcase de Soma m'a dit "si tu veux je fais la chronique",... La suite

Soma en concert

Soma par Ysabel
Magic Mirror - Istres, le 15/02/2014
Ce soir, au Magic Mirror, c'est le retour de Soma ! Et c'est aussi un concert organisé par l'Espace Pluriel Jeune, sur invitation après inscription auprès de l'association. Nous... La suite

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) en concert

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
En complément de la chronique de Philippe, quelques lignes sur chacun des groupes vus ce soir là ... Departure Kids (prévus de 19h à 19h30 au Café Julien) : ils commencent... La suite

(mon) Festival Phocea Rocks 2013 : Departure Kids, Lo, Reliques, Soma, Nitwits, Crumb, Conger! Conger!, Binaire en concert

(mon) Festival Phocea Rocks 2013 : Departure Kids, Lo, Reliques, Soma, Nitwits, Crumb, Conger! Conger!, Binaire par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
Rhaââââ les cons ça ose vraiment tout, décidément, la phrase d'Audiard ne vieillira jamais. Prenez Vince & Gina par exemple, un couple d'activiste musicaux à Marseille. Quand on... La suite

Salle Répétita - Marseille : les dernières chroniques concerts

Drunk Souls + Sac à Boulons + Nuisible par fgé
Studio Repetita - Marseille, le 30/09/2006
C'était une soirée de collecte pour une association, l'ambiance de la soirée etait tres sympathique. Le lieu, les studios Repetita, que je ne connaissais pas est un très bel endroit. Par contre, on avait pas le droit de fumer dans la salle... un peu gênant... c'était le seul point négatif avec le manque de public car il n y avait environ qu'une... La suite

None Shall Be Saved + Ibogaïne + Kumshot Diesel + Engraved par Zhou
Répétita - Marseille, le 1er Septembre 2006
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : https://massilia.burning.free.fr/ C'est enfin la rentrée des concerts à Marseille après de longs et longs (et longs) mois de pénurie estivale. On recommence en douceur avec une petite affiche Métal-HxC dans un lieu encore inconnue pour moi (et bon nombre des gens présents). Ce qui provoquera... La suite

Tremplin des musiques actuelles par lucskyrocker
Repetita - Marseille, le 20/05/2006
7 groupes ont envoyé cher, soirée éclectique s'il en est on a vu de la bonne pop rock avec un lascard, SAM, qui joue de la guitare électro accoustique et chante avec la complicité d'une beat box (mais non c'est pas un gros mot, juste un genre de sampler pour la voix et qu'on peut faire tourner en boucle pour s'accompagner en live), bref belle... La suite

Criptonit Circus par Lucskyrocker
Repetita - Marseille, le 22/04/2006
GROUPE DANGEUREUX dit "ROCK SALAUD" La révélation, 3 illuminés ont irradié une musique qui claque, un truc venu d'ailleurs... inroyable je vous dis. Un an d'existance et ils ont envoyé une bonne dizaine de compos qui ont fait l'effet d'un tsunami, ils ont rétamé le public dès l'intro. Une vraie identité, une originalité inconstestable se dégage... La suite