Accueil Chronique de concert Steve Shiffman and the Land of No + Hula (+ Palomar)
Jeudi 2 décembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Steve Shiffman and the Land of No + Hula (+ Palomar)

Steve Shiffman and the Land of No + Hula (+ Palomar) en concert

Galapagos - Brooklyn 26 aout 2005

Critique écrite le par



En arrivant (en retard) devant Galapagos (salle immortalisée dans le Coffee and Cigarettes, on croise Pete Hayes alias The Land of No mais aussi membre des Figgs qui semble poser contre le mur en brics (tout en regardant une voiture de police faire un contrôle de permis sur une SUV limousine) ...



Nous avons donc rate les Teenage Prayers (qu'il n'est pas rare de voir programmer les même soirs que Steve Shiffmam comme cette fois a la Knitting Factory).



Par contre les films (par TRFilms) prévus au programme eux n'ont pas encore commences ... tout en sirotant un petit gin & tonic (qu'ils font décidemment très bien ici), nous regardons le rideau s'ouvrir une première fois ... en fond de scène un écran, au pied duquel se trouvent deux musiciens, bientôt rejoints par un troisième. Il s'agira d'une successions d'image plus ou moins abstraites, fort heureusement accompagnes de sons joues live ...



Le deuxième film sera plus léger ... Intitulé quelque chose comme In elvis'eye nous montre une caricature d'Elvis allongé par terre torse nu se faisant caresser puis enduire de banane, bacon grillé et une sorte de peanut butter ... par un pied féminin ... miam !



Lorsque le rideau se réouvre enfin, ce n'est pas un troisième film, mais Steve Shiffman and the Land of No que l'on découvre avec un certain émerveillement. En les voyant ainsi perchés sur la scène on a l'impression d'assister a un spectacle de marionnettes (d'ailleurs dans cette salle ils auraient carrément du s'accrocher a des fils pendant du plafond).



Tuons le suspense tout de suite Steve, qui fêtait ce soir son anniversaire, et son acolyte Pete nous ont délivré ce soir un show impeccable. Comme la première fois ou je les avais vu au Mercury Lounge il y a maintenant plus de deux ans ..., a l'époque ou the Land of No s'appelait encore the Fate of Land).



L'entente entre les deux est parfaite ... Pete est d'ailleurs souvent en train de regarder et de relancer Steve. Le son n'est pas aussi minimaliste qu'on pourrait le penser au regard de la formation elle-même.



A l'image de certains morceaux comme The tweed skirt is riped les morceaux comptent souvent un partie avec un long riff répétitif de guitare soutenu par une batterie minimaliste et tordue (la grosse caisse est en fait un tome couché par terre), avant que ne parte un chant parfois haut perché, parfois nasillard (a la Bob Dylan / Lou Reed), parfois doucement murmuré.



Si son style est souvent décrit comme antifolk (je ne suis pas encore tout a fait sur d'avoir bien compris), sur scène c'est assez péchu (pour ne pas dire carrément rock). Le set avait beaucoup d'homogénéité ... très fluide ... s'enchaînaient des morceaux très calmes et d'autres beaucoup plus nerveux ou nos deux comparses se défoulaient sur leurs instruments, Steve hurlant la bouche tordue, sans pour autant nous casser les oreilles.



Assez rapidement apres le debut du concert je me suis rendu compte que je n'etais pas le seul a prendre des photos puisque Peder (celui que j'avais ose traiter d'alcoolique il y a bien longtemps) bombardait avec son telephone portable ...



Je reconnaîtrai quelques titres de Tambourino leur première demo, notamment la Big Fat Moon qu'ils ont joué en ouverture du concert. Pas mal de nouveaux morceaux aussi qui promettent un premier album (sur lequel je me jetterai tout de suite) à paraître bientôt (messieurs les label français ... ?)



Sur la fin on aura le droit a une reprise d'un vieux "tube" des années 70, qu'il m'a semble reconnaître (mais dont je serais bien incapable de vous citer l'interprète original - voir ci dessous) que je verrais bien les Strokes reprendre a leur tour.



Set list : Big Fat Moon, Here Comes The Cigarette Girl, It's Gonna Hurt, Death In The Newsgroup, Squirrel In Chinatown, SlimJim, Everyone's Getting Married, Tweed Skirt, Unfortunately For Her, This Second, Encore: I Saw The Light (Todd Rundgren)

Apres être un peu allé voir dAve qui s'occupait de la caisse a l'entrée, et avoir donc écouté Hula de loin, je me suis approché un peu pour voir de plus près ce groupe a la musique si belle et si calme.



Hula sur scène c'est trois guitaristes dont le chanteur, un a la slide guitare (enfin un truc super équipé avec des pédales comme un piano et tout) et celui qui avait torturé une sorte de guitare pendant la projection du premier film, ainsi qu'un batteur et une très jolie bassiste qui chante elle aussi assez souvent.



La slide guitare avec son un peu hawaïen donne une teinte particulière à la plupart des morceaux. On pense un peu a Chris Isaack par moments, a Acetone ou encore a Pink Floyd pour les longues parties instrumentales planantes.



Le chanteur malgré son imposante stature chante tout doucement, un peu comme celui de feu Sea Ray ... c'est calme et ça s'écoute avec plaisir (surtout assis) ... de temps en temps tout de même ça "explose" ... et l'on peut voir la chanteuse sauter sur place.



Ce qui se dégageait aussi ce soir c'est une décontraction totale, qui aurait pu passer pour de l'amateurisme, si ils n'avaient pas été aussi bons pendant les morceaux (blancs entre les morceaux, plaisanteries et discussions entre eux, réaccordage un peu longs). On avait parfois l'impression d'une répétition entre potes (nombreux dans la salle). En tout cas c'était chaleureux.



Cela pouvait aussi expliquer le sourire parfois un peu beat de la bassiste (au début - avant de me rendre compte qu'elle connaissait pas mal de monde dans la salle - je trouvais qu'elle faisait un peu trop de charme).



En tout cas l'ensemble du public était vraiment silencieux, comme tombe sous le charme de la musique de ce quintet du coin. Ils finiront comme ils ont commencé, tout en douceur ...



Site du Galapagos : https://www.galapagosartspace.com/
Site de Steve Shiffman : https://www.steveshiffman.com/
Site de Hula : https://hulatheband.com/
Site de TRFilms : https://trfilms.com/

Puis après avoir failli prendre le metro nous sommes finalement rentre a pied (par Williamsburg bridge) non sans faire un petit saut au Democracy Plaza) 805 Driggs street ou le East River Music Project a qui l'on devait le memorable concert de Ted Leo and co. Nous sommes passe pendant que Palomar (un quartet compose d'un batteur et de trois filles aux guitare et a la basse) tentait de résoudre ses problèmes de son. Apres un petit tour sur le toit (d'ou on pouvait apercevoir le toit du Woodser) ou un DJ mixait, nous sommes revenus le temps de quelques chansons rock presque punk mais surtout d'un groupe qui même si il existe depuis plus de 4 ans m'a paru très jeune.



Site du East River Music Project : https://www.eastrivermusicproject.com/
Site de Palomar : https://www.palomarnyc.com/

Bonus vidéo :

Hula : les dernières chroniques concerts

Under Byen + Frida Hyvönen + Hula en concert

Under Byen + Frida Hyvönen + Hula par Pirlouiiiit
Bowery Ballroom - New York, le 05/03/2007
Hier cela devait être soirée repos (ie ciné pour voir Zodiac et faire le malin de retour en France + restau mexicain car une fois que mes envies de burger sont calmées, c'est de... La suite

Steve Shiffman : les dernières chroniques concerts

Mrs. Adam Schatz + Steve Shiffman and the Land of No + The Teenage prayers + the Dim Warriors (the Terrence Russel Adams Ramble)  en concert

Mrs. Adam Schatz + Steve Shiffman and the Land of No + The Teenage prayers + the Dim Warriors (the Terrence Russel Adams Ramble) par Pirlouiiiit
Double Happiness, Colombus, Ohio, le 09/04/2016
J'ai déjà chroniqué un concert à distance il y a quelques années ... il s'agissait d'un concert gigantesque de the National en Australie devant l'opéra de Sydney, une façon de dire... La suite

Teenage Prayers + Steve Shiffman & the Land of No + Furvis + Imaginary Icons en concert

Teenage Prayers + Steve Shiffman & the Land of No + Furvis + Imaginary Icons par Pirlouiiiit
Cake shop - New York, le 01/06/2006
Il y a quelques semaines en recevant l'annonce du concert de ce soir j'ai fait un bon de joie. Deux de mes groupes new-yorkais préférés allaient partager l'affiche l'un des 2... La suite

Steve Shiffman and the Land of No + the Teenage Prayers + Schwervon!  en concert

Steve Shiffman and the Land of No + the Teenage Prayers + Schwervon! par Pirlouiiiit
Knitting Factory (Old Office) - New York, le 10/12/2003
Un peu a la bourre il faut dire que il y a plus court que le Bronx - Leonard Street ... nous arrivons tout de même sur place un peu après 20h a la Knitting Factory. Cette fois ci... La suite

Steve Shiffman + Barry Bliss (Summer Antifolk Festival 2003) en concert

Steve Shiffman + Barry Bliss (Summer Antifolk Festival 2003) par Pirlouiiiit
Sidewalk Café - New York, le 22/08/2003
Premier soir de cette troisième édition du The Summer Antifolk Fest 2003 présenté par Fortified Records. Au programme pas mal de groupes avec chacun une demi heure pour nous... La suite