Accueil Chronique de concert Mrs. Adam Schatz + Steve Shiffman and the Land of No + The Teenage prayers + the Dim Warriors (the Terrence Russel Adams Ramble)
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Mrs. Adam Schatz + Steve Shiffman and the Land of No + The Teenage prayers + the Dim Warriors (the Terrence Russel Adams Ramble)

Mrs. Adam Schatz + Steve Shiffman and the Land of No + The Teenage prayers + the Dim Warriors (the Terrence Russel Adams Ramble)  en concert

Double Happiness, Colombus, Ohio 09 avril 2016

Critique écrite le par

J'ai déjà chroniqué un concert à distance il y a quelques années ... il s'agissait d'un concert gigantesque de the National en Australie devant l'opéra de Sydney, une façon de dire qu'il y avait très peu de chance que je vois encore ce groupe sur scène, en tout cas pas dans les conditions où je les avais découverts et suivis quelques années durant. Bref en ce dimanche matin je remets ça avec un concert que j'ai raté en direct sur Périscope parce que 1) je n'étais pas trop sûr de comment ça marchait et 2) ça tomber au milieu d'une courte nuit ... du coup c'est le lendemain que je me suis jeté sur mon ordi pour voir si il y avait une trace ... et en effet sur le compte twitter de Adam le show (ou en tout cas des bouts) était encore accessible ...


En effet même avec toute la meilleure volonté du monde, impossible pour moi d'être à Colombus dans l'Ohio pour ce concert qui regroupait 2 de mes groupes NYais préférés pour fêter/soutenir Terrence Russel Adams guitariste, compositeur et chanteur des Teenage Prayers, l'un des groupes qui m'a le plus touché et continue à la faire via ses deux sublimes et indémodables albums. Cette soirée unique se déroulait donc au Double Happiness et regroupait en plus des Teenage PRayers, Steve Shiffman and the Land of No (grâce à qui j'avais découvert les TP), Mrs. Adam Schatz (que j'avais déjà croisé en tant que frontman des Landladay) et the Dim Warriors (inconnus de moi).


N'étant pas sûr de combien de temps la chose allait rester en ligne, j'ai donc évidemment commencé par celui des Teenage Prayers qui avait visiblement été suivi par 40 spectateurs en direct. C'est donc 10 ans après les avoir vus pour la dernière fois et en replay sur Périscope que j'assistais avec un léger différé de quelques heures à leur concert de reformation. Car pour eux c'était la première fois depuis 5 ans (comme le dira Tim Adams un peu plus tard). Dès le premier morceau le ton est donné : à fond. Pourtant ils n'ont parait-il pas répété ("no rehearsal"). Je ne reconnais pas le premier morceau mais je reconnais le son et l'énergie du groupe. "tonight we do songs of Terrence" nous dit Tim. Et un peu plus tard un truc du genre "the Teenage Prayers really started in 2003, when Terry moved to NYC".


La qualité de la vidéo laisse à désirer mais je vois bien qu'ils ne sont que 4 sur scène. Aux côtés Tim Adams il y a donc Kyle Chrise (le cousin) à la basse, Kyle Wills à la batterie et Adam Schatz au clavier. Terry est lui dans le public et il le restera jusqu'à la fin de la soirée. Je ne reconnais pas forcement les morceaux mais l'émotion est là, le son (même mâchouillé par internet), l'esprit, la guitare rugueuse, le clavier religieux, la basse cool, les claquements de la batterie et ces chœurs intemporels qui vous filent des frissons à chaque fois. En tout cas moi j'ai des frissons avec mon ordinateur sur les genoux dans une chambre quelque part du côté de Resson sur Matz ou je passe quelques jours de vacances.


Un peu avant que l'enregistrement ne se mette à déconner j'entends ce "it's good, thank you jesus" tellement juste. En effet à partir de 16 minutes ça se met à sauter et j'ai le droit à une minute d'un espèce de medley ou ça passe d'une chanson à l'autre. A peine le temps de voir qu'il y a plein de monde sur scène et ça s'arrêtera **


Du coup j'attaquerai l'écoute de Steve Shiffman and the Land of No (33 spectateurs) eux aussi en formation réduite puisque pour le premier morceau ils ne sont que deux : Steve et dAve Hollinghurst (ex-Qatsi, ex-Nicole Atkins et toujours SSATLON et Frozen Falls) ; chose que je réaliserai une fois que la vidéo soit redevenue droite (elle a commencé à 90° et j'ai pensé que c'était peut être PEder qui était au manettes). Eux aussi se prêteront au jeu de l'interprétation de morceaux de Terry le temps de 2 morceaux de leur set de 7 (le premier et le dernier). "We're from new york city and this is a song by terry adams"


Même si le morceau n'est pas d'eux, le son l'est notamment avec ce lourd son râpeux de guitare caractéristique. Dès le deuxième morceau, dAve se met à la slide, et ils sont rejoints par Adam Schatz décidément partout ce soir et jamais au même instrument) cette fois à la batterie. Je reconnais le morceau avec ses oo oo ooooo et ce petit côté I wish you were here de Pink Floyd dans le refrain. Je reconnais aussi la suivante (même si je ne suis plus sûr du titre) et son "there's a big fat moon" ... un peu plus tard "everybody's getting maaaarrriiiiiied" ... "back in the city oooo ooo" ... Me revoilà plongé quasiment 10 ans en arrière and it feels good ! Mais c'est déjà finit on dirait vers 17 min ça commence aussi à déconner et part en en une espèce de compile de ce que j'ai raté. Dans la confusion je ne remarque pas que le trio a été rejoint par Emily Panic (qui faisait partie des Parking Lots l'autre groupe de Terry et Kyle Wills) à la basse pour 3 morceau.


Du coup je remonte d'un set encore pour aller écouter celui qui a ouvert la soirée et n'a visiblement plus jamais quitté la scène Adam Schatz qui jouait dont en solo (32 spectateurs). Lorsque j'ai connu les Teenage Prayers il n'en faisait pas encore parti et le troisième album pourtant presque fini sur lequel il s'est impliqué n'est toujours pas sorti (mais on l'attend avec espoir) ; et même si comme je le disais plus tôt je l'ai ensuite vu (par hasard) au sein de Landladay, ce n'est que bien plus tard que j'ai appris qu'il faisait partie des TP. Bref là je le découvre en Mrs. Adam Schatz.


Intro au saxo loopé ... ambiance sur lequel il vient ensuite ajouter des percussions avant de se lancer dans un chant très gospel (qui me fait penser au morceau que les TP avait l'habitude de faire a capella en ouverture de certains de leurs concerts). Ici il chante Love me good et ça sonne là aussi authentique et bien. Ensuite il basculera sur son instrument de prédilection (piano / orgue) et fera de réguliers va et vient entre saxo et clavier. Rythmes hypnotiques répétitifs, délirants dérapages à la Phantom of paradis, chant puissant et qui ose, entrecoupé de discussions avec le public ... Le public chauffe. Vers 19min la même malédiction que les autres s'abat sur Adam que je vois passer mystérieusement du clavier au saxo ... merci periscope ...


photo by Moukdavanh Kingsavanh-Lubinsky

** en fait il devait s'agit des The Dim Warriors qui, renseignements pris auprès de dAve que j'ai interrogé sur la soirée, n'étaient autre que tous les protagonistes de la soirée : Tim Adams, Kyle Chrise, Kyle Wills, Adam Schatz, Steve Shiffman, dAve Hollinghurst et Emily Panic. Ces derniers apr_s 2 morceaux de Terry ont continué avec une sélection de reprises pour Terry triées sur le volet : Jonathan Richman, Harry Nilsson, Bobby Charles, Big Star, The Kinks, et Love ...


Après une journée en forêt j'ai essayé de ré-accéder à ces bouts de live mais la connexion n'était plus possible. Depuis j'attends de voir si quelqu'un(e) a pu filmer la soirée entière pour voir et écouter tout ce que j'ai raté. En tout cas merci à celui/celle qui a porté le téléphone qui a servi a retransmettre un bon bout de la soirée via cette appli même si celle si a un peu foiré. C'était déjà mieux que rien. Merci pour cette belle soirée et longue vie aux Teenage Prayers !

Steve Shiffman : les dernières chroniques concerts

Teenage Prayers + Steve Shiffman & the Land of No + Furvis + Imaginary Icons en concert

Teenage Prayers + Steve Shiffman & the Land of No + Furvis + Imaginary Icons par Pirlouiiiit
Cake shop - New York, le 01/06/2006
Il y a quelques semaines en recevant l'annonce du concert de ce soir j'ai fait un bon de joie. Deux de mes groupes new-yorkais préférés allaient partager l'affiche l'un des 2... La suite

Steve Shiffman and the Land of No + Hula (+ Palomar) en concert

Steve Shiffman and the Land of No + Hula (+ Palomar) par Pirlouiiiit
Galapagos - Brooklyn, le 26/08/2005
En arrivant (en retard) devant Galapagos (salle immortalisée dans le Coffee and Cigarettes, on croise Pete Hayes alias The Land of No mais aussi membre des Figgs qui semble... La suite

Steve Shiffman and the Land of No + the Teenage Prayers + Schwervon!  en concert

Steve Shiffman and the Land of No + the Teenage Prayers + Schwervon! par Pirlouiiiit
Knitting Factory (Old Office) - New York, le 10/12/2003
Un peu a la bourre il faut dire que il y a plus court que le Bronx - Leonard Street ... nous arrivons tout de même sur place un peu après 20h a la Knitting Factory. Cette fois ci... La suite

Steve Shiffman + Barry Bliss (Summer Antifolk Festival 2003) en concert

Steve Shiffman + Barry Bliss (Summer Antifolk Festival 2003) par Pirlouiiiit
Sidewalk Café - New York, le 22/08/2003
Premier soir de cette troisième édition du The Summer Antifolk Fest 2003 présenté par Fortified Records. Au programme pas mal de groupes avec chacun une demi heure pour nous... La suite

the Teenage Prayers : les dernières chroniques concerts

Teenage Prayers + Steve Shiffman & the Land of No + Furvis + Imaginary Icons en concert

Teenage Prayers + Steve Shiffman & the Land of No + Furvis + Imaginary Icons par Pirlouiiiit
Cake shop - New York, le 01/06/2006
Il y a quelques semaines en recevant l'annonce du concert de ce soir j'ai fait un bon de joie. Deux de mes groupes new-yorkais préférés allaient partager l'affiche l'un des 2... La suite

Steve Shiffman and the Land of No + the Teenage Prayers + Schwervon!  en concert

Steve Shiffman and the Land of No + the Teenage Prayers + Schwervon! par Pirlouiiiit
Knitting Factory (Old Office) - New York, le 10/12/2003
Un peu a la bourre il faut dire que il y a plus court que le Bronx - Leonard Street ... nous arrivons tout de même sur place un peu après 20h a la Knitting Factory. Cette fois ci... La suite