Accueil Chronique de concert Les Têtes Raides
Samedi 4 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Têtes Raides

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 20/02/01

Critique écrite le par

Pour commencer, une double déception : non seulement le concert est cher (145 francs) mais en plus pour s'en mettre encore plus plein les fouilles Arachnée (ou Les Têtes Raides, ou les deux) n'ont pas jugé bon de présenter une première partie. Sympa pour les groupes qui essaient de percer. Il faudrait prendre exemple sur Louise Attaque qui avait invité Mickey 3d sur leur dernière tournée. Mickey 3d avait joué devant des salles archi combles, avait vendu des disques autoproduits car le public avait apprécié, et avait finalement signé chez Virgin.

A part ça, Les Têtes Raides dont je ne connaissais que "Ginette" sur la Black Session de Yann Tiersen, ont fait un concert de bonne qualité et long (plus de deux heures). Ils sont sept sur scène avec plein d'instruments : accordéons, guitares, trombone, tuba, saxophones, violoncelle, violon, tôle... Ils font une tournante avec les instruments sur presque tous les morceaux (comme Sebadoh, mais dans un autre style).
Le style des Têtes Raides, c'est la chanson française réaliste : ne cherchez pas les pédales d'effet "Turbo distorsion", "Fuzz" ou "Metal zone" ! Leur musique est acoustique à 100%. Le chanteur est le sosie vocal de Jacques Brel, c'est assez étonnant. Malgré leurs têtes (raides) de croque-mort et les textes des chansons très sombres, l'ambiance n'est pas à la morosité. Il y a de petits interludes instrumentaux de 20 secondes assez marrants et la chanson "Lesson 6" est très drôle, même si elle se finit par un suicide ! De plus, le public connaît presque toutes les paroles par coeur. Certains doivent les suivre depuis 15 ans : j'ai remarqué des gens pas vraiment jeunes, enfin, des... vieux quoi ! Les Têtes Raides ont un public assez varié et tous les âges sont représentés. Les éclairages, très réussis, créent une ambiance de cabaret intime grâce à des lumières moins agressives que d'habitude. Sur les rappels, il y a même un vieux lustre pourri qui éclaire tous les musiciens : c'est la seule lumière qu'il y a sur scène, plutôt minimaliste... Hélas, comme à chaque fois, tout se passait bien mais dans ces concerts de musique de jeunes (!), la violence se déchaîne toujours. Le chanteur met des grands coups de poing dans le lustre qui se balance donc au-dessus des musiciens et du public (ce qui crée une ambiance originale mais qui donne le mal de mer). Et à force, il vise mal et casse l'ampoule. Noir total. Remboursez ! Ce n'est pas très professionnel Messieurs Dames...
Ils font trois rappels, se font désirer et déclenchent des tonnerres d'applaudissements à chaque retour. On a droit à de petits discours de remerciements sans micro, c'est touchant dans une salle de 1600 places... Ils commencent le rappel par une très courte reprise de "Sur la route de Memphis" de Schmoll ! Le groupe ne quitte pas la scène sans avoir joué "Ginette", je suis content...

Ce concert des Têtes Raides m'aura permis de découvrir le reste de leur répertoire qui comprend des chansons aussi bien, voire meilleures, que leur plus gros "tube"...

Les Têtes Raides : les dernières chroniques concerts

Têtes Raides en concert

Têtes Raides par Olive
Stereolux, Nantes, le 09/04/2014
Bonjour "les Terriens" !! Oui, grand Fan des Têtes Raides et depuis longtemps, je suis allé les voir et les écouter hier soir au Stéréolux de Nantes. Ben faut avouer que... La suite

Têtes Raides + Pense Bête ( Festival Avec Le Temps ) en concert

Têtes Raides + Pense Bête ( Festival Avec Le Temps ) par Ysabel
Espace Julien - Marseille, le 22/03/2014
Après un excellent début de soirée passé au Lollipop avec Frédéric Nevchehirlian, nous voilà repartis pour l'Espace Julien. Et qu'allons-nous y faire ? Tout simplement retrouver un... La suite

Têtes Raides + Pense Bête (festival Avec le Temps) en concert

Têtes Raides + Pense Bête (festival Avec le Temps) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 22/03/2014
A peine le showcase de Nevche au Lollipop Music Store terminé, je file à l'Espace Julien. Ce soir, je ne prends pas de risque... Hors de question de rater ne serait-ce qu'un... La suite

Les Têtes Raides : Corps de mots en concert

Les Têtes Raides : Corps de mots par Julyzz
Théâtre des Bouffes du Nord - Paris, le 05/12/2012
Depuis décembre je dois écrire, depuis que j'ai vu ce superbe spectacle dans l'antre magnifique du Théâtre des Bouffes du Nord. J'ai laissé traîner et je ne peux vous laisser... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) en concert

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) par Didlou
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2020
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la Coopérative de Mai, vingt ans ça se fête et la salle clermontoise sait le faire avec plein de concerts à l'affiche (IAM, Mustang, Iggy Pop,... La suite

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite