Accueil Chronique de concert The Aggravation / The Defenestrors
Mardi 31 janvier 2023 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Aggravation / The Defenestrors

The Aggravation / The Defenestrors en concert

Machine à coudre, Marseille 8 décembe 2006

Critique écrite le par

A vrai dire j'avais pas l'intention de chroniquer un énième concert punk à la Machine à Coudre. L'impact des chroniques de ce genre de choses est limité : au mieux on vous ignore (ceux dont on a dit du bien et leurs amis), au pire on se fait des ennemis (ceux qu'on a un peu descendus et leurs amis, c'est à dire les mêmes). Ceux qui aiment l'endroit et l'ambiance iraient en rampant (alors ce qu'on peut raconter du son, hein...), et des gens que - par exemple - Jean-Claude Gaudin considèrerait comme normaux, n'y mettront jamais les pieds.


Bref cette chronique ne sert à rien, en plus notre ami Zhou ne manquera pas d'en faire une mieux informée (ils ont fait une reprise de Wire que le chanteur avait déjà fait il y a 8 ans dans un autre groupe à Luynes, et qui figure sur le split 45 paru en 2002 chez Custom Core etc etc). Par ailleurs je ne pourrai plus me permettre la moindre vanne concernant des coupes de cheveux tant que je ne serai pas moi-même allé chez le coiffeur. Reste l'Affiche !. Impossible de prendre le risque qu'elle ne passe pas à la postérité. Déjà plusieurs jours qu'elle me fait marrer matin et soir dans les rues de la Plaine ! Imaginez la gueule que doit faire Jean-God Claudin ! Rien que pour ça il faut une petite trace du concert. Bon, à part ça, la musique, parce qu'il y en avait aussi.


The Aggravation, déjà amplement chroniqués sur ce site. Trio punk-rock tout à fond, guitare précise et nerveuse, basse flegmatique mais rythmée, batterie à l'unisson. Reste le chant, trop braillé à mon goût ce soir (j'en avais pourtant pas le souvenir, enfin pas à ce point) mais peut-être est-ce dû au réglage du son (tous les potars à fond, facile, pourquoi j'ai pas fait ingéson moi ?). En tout cas ça défouraille sec, sans temps morts (le chanteur regarde un millième de seconde la playliste entre deux chansons et enchaîne...). Ils passent leurs titres pour l'instant librement téléchargeables à la moulinette : Olivier, What's going on, No reaction ... et ça dépote. De petits séjours au bar sont quand même nécessaires pour garder de l'audition pour l'avenir. Kevin, Rudy et Miguel s'en foutent pas mal - ils sont sans doute déjà sourds. Petit commentaire admiratif pour finir : la chemisette bleu flic esampillée Gasolheads dans le dos du batteur... total classe.


The Defenestrors passent ensuite, comment vont-il faire, se demande-t-on, dans une salle sans fenêtres pour se livrer à leur hobby ? A moins qu'ils ne se contentent comme ici de stranguler lâchement la plus faible d'entre eux... Qu'à cela ne tienne, le trio a de la ressource. Le batteur barbu est aussi chanteur (et il a une sacrée voix), et ça ça m'a toujours inspiré le plus grand respect ! Eux aussi, les parisiens, punquerockent à qui mieux mieux, power trio super efficace, une gonzesse à frange à la basse, un set de toutes beauté, très énergique (au rappel ça sonne carrément Exploited).
La batterie en avant donne une vision et un son différent - la conséquence en est une tendance au pogo supérieure - tout le monde a envie de taper sur quelque chose, comme ce chanteur qui a l'air de bien s'amuser à massacrer ses 3 éléments de drums. Ca déchire bien et l'on se réjouit de pouvoir réécouter, non pas à tête reposée mais au moins à volume audible, le split 45 que les deux groupes ont très opportunément enregistré ensemble.


Ah, au fait, il paraît que c'est pour ça qu'on était là ! Merci les gars, quel dommage que j'aie déjà perdu cette satanée galette !

Retrouvez les Aggravation dans toutes les bonnes salles d'Europe mais surtout en Allemagne, en janvier avec les Hatepinks !

Pour finir du son par ici.
www.myspace.com/theaggravation
www.myspace.com/thedefenestrors (bien meilleur son en live quand même !)

The Aggravation : les dernières chroniques concerts

Hatepinks - Aggravation - Huggie and the Glitters par the
Machine à Coudre, le 25/02/2006
Bon puisque personne ne se décide, je vais chroniquer ce concert de trois groupes plutôt passables dans l'ensemble, faut quand même que quelqu'un le dise ! Alors d'abord la Machine à Coudre : c'est une salle beaucoup trop petite, franchement au prix où on paye, et puis c'est très mal ventilé. En plus il y a plein de gens avec des sales têtes... La suite

Aggravation + Hatepinks + Jerry Spider Gang en concert

Aggravation + Hatepinks + Jerry Spider Gang par Philippe
Trolley Bus - Marseille, le 26/02/2005
(Entretien sur Massilia Burning des Hatepinks, mars 2005) Q : Sur votre split avec les Shakin Nasties vous avez finis par caser "Philippe Manoeuvre is a piece of shit", d'ou viens... La suite

The Sandals of Majesty + The Aggravation par Zhou
Machine à Coudre - Marseille, le 29/02/2008
Premier concert de l'année à la Machine à Coudre. Il était temps. Résultat d'un calcul savant, on arrive à 22h15. Heure officielle 21h, temps minimum de retard marseillais 1h30, ça laisse le temps de boire un verre avant le début du concert. Mission planifiée, calibrée, Jack Bauer ne ferait pas mieux. Manque de bol à Marseille rien ne sert de... La suite

Aggravation + Powersolo par Mystic Punk Pinguin
Poste à Galène - Marseille, le 30/10/2007
Concert pour fêter les 10 ans du label Lollipop, fer de lance du punk & garage (mais pas que) international et basé à Marseille. Plutôt que de se pencher sur le passé mais avec deux récentes signatures du label, les jouissifs nordiques blues garage de Powersolo et nos chouchous d'Aggravation. Malheureusement le public marseillais ne s'est... La suite

Machine à coudre, Marseille : les dernières chroniques concerts

Interview du Père Noël, par (the Great) J2P en concert

Interview du Père Noël, par (the Great) J2P par The Great J2P
Laponie, Suède, le 02/12/2020
J2P, l'ancien programmateur de la feue et regrettée Machine à Coudre, maintenant "DJ résident" au Sing or Die à Marseille est parti en Suède, il y a rencontré le Père Noël et nous... La suite

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre en concert

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/11/2018
Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris,... La suite

Jeffrey Lewis & Los Bolts en concert

Jeffrey Lewis & Los Bolts par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 17/09/2018
On devrait toujours faire confiance à ce magnifique outil qu'est le site Concertandco ! Grâce à son agenda bien à jour (et à quelques critiques déjà élogieuses trouvées sur le... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite