Accueil Chronique de concert The Magnets - Symbioz
Mardi 26 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Magnets - Symbioz

The Magnets - Symbioz en concert

Le Lounge - Marseille 05 Novembre 2011

Critique écrite le par

Comme promis l'année dernière, après les avoir vu à La Machine à Coudre en première partie de Dissonant Nation, voici une nouvelle occasion d'entendre The Magnets. Nous avions trouvé, lors de cette première écoute, que c'était un groupe à suivre ... Alors on suit !! Mais cette fois, c'est au Lounge que nous allons les entendre. On arrive d'ailleurs un peu trop tôt, ce qui nous donne l'occasion de les retrouver en train de finir une pizza au bar, en faisant un dernier point sur la setlist. Sympa.
Nous aurons ensuite le plaisir d'échanger quelques mots avec Guillaume, le batteur du groupe, qui nous parle un peu de cette année écoulée ... Je suis impatiente de les entendre à nouveau et de me rendre compte de leur évolution. Et je ne vais pas être déçue.



Ils entrent un par un sur la scène. Marine ouvre la danse à la guitare, le visage toujours aussi impassible et fantastiquement lumineux. Puis vient le tour de la basse avec Hugo, bien vite rejoint par Guillaume à la batterie. Une fois tous les instruments en place, l'incroyable Zenia fait son entrée. Elle commence à chanter en agitant ses mains, les yeux dans le vague, ou plutôt fixant un point mystérieux droit devant elle ... Semblant totalement hors du temps. Son micro ne semble pas fonctionner, mais qu'à cela ne tienne, elle descend dans la salle et, quitte à chanter à capella, elle le fait carrément au milieu du public. Ça commence fort et ça me plait déjà !!

Tout rentre très rapidement dans l'ordre et la technique (dont le tâche n'est vraiment pas facile ce soir, avec les trombes d'eau qui sont tombées aujourd'hui et qui ont laissé des traces ... Et pas des moindres !) nous rebranche tout cela en 2/2. Zenia commence alors sa drôle de pantomime. Elle est incroyablement captivante. Je l'avais déjà trouvée bluffante la dernière fois, mais là je dois reconnaitre qu'elle envoie du lourd.



Lorsqu'elle attrape sa guitare, j'ai un peu peur de retrouver cette sensation de baisse d'intensité ressentie lors de son précédent concert, où j'avais trouvé qu'elle se dispersait un peu lorsqu'elle se mettait à jouer d'un instrument. Et bien non, absolument pas : elle continue à nous distiller des attitudes et un charisme digne du meilleur rock anglais, tant dans, la dégaine que dans le son. Elle écarquille grand ses yeux et met le feu à cette petite scène qu'elle n'hésite pas à quitter à nouveau pour aller chercher le public dans la salle, micro en main. Elle est étonnante. Ne tient pas en place et il ne lui faudra pas bien longtemps pour se mettre à sauter dans tous les sens.



Lorsqu'ils attaquent Conceptual Colors (1er nouveau titre de leur dernier EP), ils sont juste superbes tous les trois à la guitare, de face en devant de scène. Les morceaux s'enchainent avec facilité. Lorsque la guitare sèche s'en mêle, le son prend une couleur un peu plus folk, tout en restant dans la vague pop-rock qu'ils nous mijotent aux petits oignons. Les Magnets que nous avons ce soir devant nous ont une vrai personnalité, un style, une chanteuse avec une Voix, un groupe ... Bref, ils ont juste tout !!



Et lorsque la guitare de Zenia se décroche et tombe : rien ne bouge parce qu'ils sont à fond dedans. L'émotion, la présence ... Ils sont troublants avec leurs faux airs d'enfants sages très profonds. Mais un regard, un sourire et leurs visages s'illuminent en un clin d'œil. Il a dû y'en avoir du boulot de fait pendant cette année !

D'un coup, notre belle chanteuse nous lance "Une petite envie de vous rejoindre ..." Elle s'avance à nouveau au milieu de nous et commence un troublant tête à tête qui ne peut laisser de marbre le jeune homme qui se retrouve face à elle. Son visage, ses geste : elle nous offre un début de Out Of Space en tous points fabuleux. Puis elle retourne rejoindre ses complices et c'est reparti pour un flux de guitare et un son maîtrisé à 100% : La grande classe.



Mais l'air de rien, nous somme arrivés à la dernière. On peut lire les paroles sur les lèvres de Hugo. Marine a toujours l'air d'une icône et Guillaume donne tout ce qu'il a dans le ventre. Zenia, elle, est agitée de spasmes dans un génial final au clavier. Ça explose littéralement. ... On croit que c'est fini lorsqu'on entend "Merci !" ... Et puis ça repart de plus belle, jusqu'à ce que sa voix se déchire dans un dernier cri.

Que de chemin parcouru pour The Magnets : Ils sont passé d'un bon petit groupe prometteur à des pros capables de monter à l'assaut des salles marseillaises (pour commencer !!) Un grand bravo à eux et à très vite j'espère.



Guillaume / Batterie
Hugo / Basse
Marine / Guitare
Zenia / Chant-Clavier-Guitare

Setlist
Musical Trip
Consciousness
Theorie & Experience
Conceptual Colors
New Orgie
Sixteen Century Surf
Unidimensional
Out Of Space
Growl Emotion's


www.therealmagnets.com

*******************



Après une courte pause, c'est la suite des hostilités avec Symbioz. Mais pour leur permettre de faire leur entrée sur scène, il faut d'abord régler les petits problèmes techniques causés encore et toujours par la pluie ... Avec bâchage pour protéger la batterie à grands renforts de sacs plastiques. Et oui, ce n'est pas facile le Sud sous la pluie !!

Le set de Symbioz va se composer d'un mélange de reprises et de compos originales. Mais pour commencer, nous avons droit à une présentation à l'américaine "Welcom Tonight !!"



C'est un son beaucoup plus US que ce que nous a proposé The Magnets en première partie et un look beaucoup plus trash aussi !! (Je ne suis d'ailleurs pas sûre que le jeans du chanteur va tenir jusqu'au bout du concert ... On fait même des paris avec mon voisin de droite !) On a droit à tout : Le chapelet autour du cou et je te tire la langue et je hurle à la mort ... La totale quoi !!



Grosso modo, le concert est mené quasi uniquement par le chanteur, qui y va de sa personne et joue beaucoup sur le sexy de sa tenue (oui, oui ... Il se tripote même le téton en nous regardant par en dessous). Perso, je ne suis pas fan. Il est très difficile de jouer sur ce registre, ou alors il faut être une vrai bombasse avec un charisme de folie si on ne veut pas sombrer dans le ridicule. Et puis on est dans une petite salle, pas dans un Palais Omnisport devant une foule en délire non plus.



Ceci étant, dans ce style métalleux US et le genre bête de scène, il assure et les reprises ne sont pas mal ficelées ... Mais ça tourne un peu en rond quand même. Le guitariste cherche à attiser le feu en sautant dans le public qui a pas mal déserté la salle. Ils sont plutôt à l'aise effectivement, mais je trouve vraiment qu'ils se la jouent un peu trop. Le public reste en retrait et se fait chambrer pour son attitude trop sage. Mais bon, il faut savoir la faire partager la petite flamme ... Et ce n'est pas si facile finalement.

Chronique réalisé par l'Equipe de Concerts en Boîte

The Magnets : les dernières chroniques concerts

Swan Ink + C Is For Noir + Alaplaj en concert

Swan Ink + C Is For Noir + Alaplaj par Sami
Poste A Galène, Marseille, le 07/04/2016
Il y a quasi un an se tenaient au cabaret aléatoire les auditions marseillaises du tremplin Inrocks Lab où jouaient 8 groupes de la région. Si c'est Martin Mey qui a eu les faveurs... La suite

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) en concert

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) par Pirlouiiiit
J1, Marseille, le 15/11/2013
Tout juste echappé du concert de Stromae au Moulin j'arrive au J1 après un petit sprint (vélo) de 17 minutes. Il y a du monde en bas des escaliers (à la billetterie) mais sans... La suite

The Magnets en concert

The Magnets par Ysabel
Lollipop Music Store - Marseille, le 07/11/2013
Une fois n'est pas coutume ... Ce ne sera pas un concert qui nous amène ce soir à Marseille, mais un showcase au Lollipop. Et qui nous l'offre cette petite session acoustique rien... La suite

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) en concert

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
En complément de la chronique de Philippe, quelques lignes sur chacun des groupes vus ce soir là ... Departure Kids (prévus de 19h à 19h30 au Café Julien) : ils commencent... La suite

Le Lounge - Marseille : les dernières chroniques concerts

Serket & the Cicadas en concert

Serket & the Cicadas par pirlouiiiit
Le JAM, Marseille, le 31/01/2020
Programme un peu trop ambitieux ce soir qui fait qu'une fois de plus je vais arriver trop tard pour vraiment voir le concert de Serket & the Cicadas de ce soir au JAM. En effet... La suite

The Sansev' Blues Band (Sanseverino) en concert

The Sansev' Blues Band (Sanseverino) par Pirlouiiiit
Le JAM, Marseille , le 22/12/2019
Premier week-end des vacances... Pour la première fois depuis longtemps ma fin de semaine n'a donc pas été réglée par mon programme habituel optimisé entre bébé nageurs,... La suite

Jo Keita Experience + Vilains Chicots en concert

Jo Keita Experience + Vilains Chicots par
Le JAM, Marseille, le 18/10/2019
Ce vendredi soir il y avait un nouvelle fois trop de choses en même temps (surtout en octobre et en mars) ... ainsi j'aurais aimé pouvoir aller à Lollipop, à la Baronne, à la... La suite

Jon & John en concert

Jon & John par Pirlouiiiit
Le JAM, Marseille, le 13/09/2019
Ce soir, comme tous les vendredis soir il y avait beaucoup de choix. Comme je vieillis je ne suis allé voir que 2 concerts. Le premier de the Lemon Cars et de No Jazz Quartet... La suite