Accueil Chronique de concert The Pains Of Being Pure At Heart
Lundi 25 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Pains Of Being Pure At Heart

The Pains Of Being Pure At Heart en concert

Flèche d'Or, Paris 16 juin 2011

Critique écrite le par




Gros buzz depuis un certain temps déjà pour la pop shoegaze indé des Américains de The Pains Of Being Pure At Heart, qui se produisaient dans l'infernale chaleur de la Flèche d'Or à Paris, le jeudi 16 juin 2011... Au programme, un set un peu timide et avec un son trop faible, mais une prestation truffée de morceaux bien écrits et joués avec foi, façon rock indé pas démonstratif mais inspiré. Compte rendu :




Ce que l'on remarque en premier au début du concert (sur le titre Belong) dans une Flèche d'Or remplie à ras bord de hipsters de toutes nationalités, c'est que les jeunes membres du groupe The Pains Of Being Pure At Heart sont concentrés sur leurs instruments et leurs micros, qu'ils s'attachent à jouer correctement leur pop songs à la fois mélodiques et bruitistes et qu'ils ne débordent pas de charisme... M'enfin, on n'est pas là pour voir les désespérants Black Eyed Peas et l'on ne s'attendait pas à un show énorme avec chorégraphies putassières, harangues répétées à l'adresse du public et feux d'artifice. Ce qui est plus gênant en revanche, c'est la faiblesse du volume sonore, qui empêche les premiers morceaux de faire autant d'effet que prévu et la choriste de se faire entendre... A volume sonore minimal, les influences de My Bloody Valentine et Jesus and Mary Chain tombent un peu à plat, même si l'on devine le potentiel sonique de certains passages.



Et puis, au fur et à mesure, le son devient plus adapté à la situation et l'on peut pleinement apprécier les pop songs gentiment énervées de The Pains Of Being Pure At Heart. Celles figurant sur l'album Belong font meilleure impression que sur disque (celui-ci est produit de manière un peu trop consensuelle) et celles, déjà cultes, qui étaient présentes sur l'album éponyme datant de 2009, cartonnent comme lors de l'écoute de l'album. On reconnaît ici ou là de jolis clins d'œil aux Smiths, aux Pastels, à Belle & Sebastian, à The Cure ou à Teenage Fanclub, en plus de ceux lancés aux groupes de Kevin Shields et des frères Reid cités plus haut. Et l'on se dit qu'avec un peu plus de nerf et un son plus agressif - tout en gardant la fraicheur et la candeur typique du son de ces jeunes gens modernes et propres sur eux -, cela pourrait être génial.



En tout cas les quelques défauts ou erreurs de jeunesse listés à l'instant, n'empêchent pas le trio d'Espagnols placés juste devant nous de s'éclater comme des dératés, avec toutes les - hilarantes ! - poses du fans d'indie pop sensible et... bien bourré. Genre je danse dans le vague et à contretemps en jouant de l'air guitar, tout en remettant ma mèche et en remontant mon jean slim toutes les deux secondes. Une bonne tranche de rigolade qui fait encore plus décoller pour nous le rappel de The Pains Of Being Pure At Heart, un groupe au potentiel énorme, qui devrait encore écrire de belles pages dans le grand livre du rock indé. A suivre...



Liens : www.thepainsofbeingpureatheart.com, www.myspace.com/thepainsofbeingpureatheart, www.facebook.com/ThePainsofBeingPureatHeart.

Photos live : Robert Gil. Retrouvez plus de photos sur son site : www.photosconcerts.com/the-pains-of-being-pure-at-heart-paris.

Flèche d'Or, Paris : les dernières chroniques concerts

King Gizzard And The Lizard Wizard en concert

King Gizzard And The Lizard Wizard par Pierre Andrieu
La Flèche d'Or, Paris, le 03/03/2016
Les " petits " génies australiens du rock psyché de King Gizzard And The Lizard Wizard ont fait plus que le job à Paris, à la Flèche d'Or, transformant la salle - complète à... La suite

Elvis Perkins en concert

Elvis Perkins par Coline Magaud
La Flèche d'Or, Paris, le 08/12/2015
Elvis Perkins est un de ces artistes qu'on aimerait voir plus souvent. Ses prestations sur notre continent sont rares et il n'est pas un de ces musiciens prolifiques à outrance... La suite

Curtis Harding (Pias Nites) en concert

Curtis Harding (Pias Nites) par Lebonair
La Flèche d'Or, Paris, le 05/03/2015
J'ai découvert le mois dernier le jeune artiste Curtis Harding, originaire du Mississippi et qui a sorti fin janvier son premier et savoureux album "Soul Power". D'ailleurs,... La suite

Joy en concert

Joy par Lartsenic
La Flèche d'Or, Paris, le 17/11/2014
J'ai déjà longuement développé sur la construction savante des 11 chansons de All The Battles et j'avoue que j'attendais de voir comment cela respirait sur scène. Les premiers... La suite