Accueil Chronique de concert Triggerfinger + John Fairhurst
Samedi 4 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Triggerfinger + John Fairhurst

Triggerfinger + John Fairhurst en concert

Le Nouveau Casino, Paris 24 octobre 2012

Critique écrite le par



Enfin une date parisienne de mes ovnis préférés Triggerfinger qui a fini par afficher complet ! Il était temps de se réveiller les amis ! Certes, ils ne jouent pas encore dans une grande salle type Olympia mais le Nouveau Casino quartier Oberkampf et ces 380 places était archi-bondé ce soir et ça suffira pour le moment à mon bonheur.



Mon bonheur de les revoir sur scène, j'ai pris rendez-vous 1 fois par an avec eux depuis quelques temps. Le bonheur de voir un public excité et tellement enthousiaste avant l'entrée en scène des flingeurs belges et comme un bonheur ne vient jamais seul, je vous informe dès à présent qu'ils seront de retour à Paris le mercredi 13 Novembre... 2013 mais dans la salle magique et mythique du Trianon et sa capacité de plus de 1000 places. La sauce belge Triggerfinger commence enfin à prendre, je vous le dis alors pour être bien clair, je vous propose de prendre le train en marche, là maintenant. Il est grand temps pour vous amis rockeurs de me suivre, de nous suivre.



A 20 heures, John Fairhurst arrive seul sur scène pour nous offrir l'apéro avant le plat principal de la soirée et les biens nommés Triggerfinger. John passera cette grosse demi-heure avec sa guitare assis sur un tabouret à percussion qui lui servira à se donner le rythme. Il chante bien avec une voix grave, profonde, suave qui nous amène tout droit dans le Mississipi et ce blues rythmé et coloré.
Ce soir, ce bluesman blanc à la coupe hippie nous aura offert un vibrant hommage au blues. La salle est maintenant comble d'un public plutôt mature et manque juste à l'appel les ados rockeurs qui sont rares alors la prochaine fois ? Je compte sur vous.



Il est près de 21 heures quand le trio magique Triggerfinger investit la scène sous l'ovation du public et une intro. Les costards-cravates démarrent donc comme sur le live "Faders Up 2" sorti cette année avec le très percutant "I'm Coming For You". Pour te rassurer Ruben, nous aussi on est venu pour toi, pour vous les mecs. Une première claque assénée d'entrée avec ce brillant titre qui montre toutes les facettes du groupe. Un son énorme, une basse qui claque magistralement et ce côté tueur sexy et tellement efficace. Cela démarre fort, très fort, vous vous en doutez. Après, que dire de plus ? Que puisse-je rajouter aux innombrables qualificatifs et superlatifs que j'ai écrits dans un passé récent sur ce génialissime groupe de scène ?



La machine de guerre nous tue une nouvelle fois par ce nouveau concert parisien et ces riffs assassins. Ce qui est fantastique avec eux, c'est que les gars, ils kiffent la scène. Ils aiment jouer ensemble et ils arrivent tellement facilement à mettre leur public les genoux à terre que cela frise l'insolence. C'est la classe tout simplement.



"My Baby's Got A Gun" permet d'exciter davantage le public avec cette montée vers l'orgasme et cette divine explosion qui rend dingue un public qui pête définitivement un câble. On aura le plaisir également d'entendre ce soir quelques covers bien senties et la première sera une reprise de Ray Charles "All Night Long" avec comme résultat 6 minutes de sublime sensualité. La salle est bien montée en température. Tous les compteurs sont dans le rouge et le groupe déroule, bien aisé en cela par un public conquis et heureux, tellement heureux d'être là.



Mario Goossens nous offre un très efficace solo de batterie et nous rappelle encore une fois le brillant batteur qu'il est. Plus que cela encore, c'est un grand qui fut élu, je vous le rappelle à nouveau, musicien de l'année aux Victoires de la Musique (en Belgique) début 2011. J'adore ce type, un des plus beaux batteurs (dans le sens le plus large possible) que j'ai pu voir dans ma vie sur scène. Quant à Ruben Block, le chanteur charismatique, il est toujours aussi joueur et sexy avec ces tempes grisonnantes et sa mèche folle, hein les filles ?



Suite à l'interprétation d' un terrible "First Taste" et un "Soon" de folie, ils quittent déjà la scène après un peu plus d'une heure de pur rock. Ils reviennent très rapidement nous mettre une dernière claque et permettre à ce concert de devenir tout simplement mémorable.
Leur célèbre reprise de Lykke Li "I Follow Rivers" est joué d'une manière exceptionnelle avec un super Mario qui joue au tabouret-verre bien accompagné par l'enthousiasme de son public, un sublime moment, encore un.



On terminera par un "Is It", qui donne l'occasion à la salle de pratiquer une dernière fois et à l'unisson le saut du kangourou... Et que dire de cette brillante reprise de Rihanna, oui, vous avez bien lu, de Rihanna, "Man Down", une belle surprise pour ma part.
1 heure 36 de concert, un show incroyable, comme d'hab je dirai et les Triggerfinger nous quittent sous une ovation. Maintenant, à vos agendas et notez ce rendez-vous immanquable le 13 novembre 2013 dans ce lieu magique du Trianon à Paris et ailleurs probablement...



Remerciements :
Sabrina COHEN-AIELLO
VERYCORDS/VERYSHOW
verycords.com
facebook.com/Verycords

Crédit photo : Lebonair

SET LIST :

ntro 

I'm Coming for You 

On My Knees 

Short Term Memory Love 

Let It Ride 

All Night Long 

My Baby's Got a Gun 

Camaro 

Hunt You Down 

All This Dancin' Around 

Mario Drums Solo 

First Taste 

Soon 


Without a Sound 

Commotion 

I Follow Rivers 
(Lykke Li cover)
Is It 

Man Down

Triggerfinger : les dernières chroniques concerts

Triggerfinger en concert

Triggerfinger par Lebonair
La Plage de Glazart - Paris, le 22/08/2019
Toujours sur la route pour défendre leur dernier album "Colossus" sorti l'été 2017, nos chouchous belges de Triggerfinger terminent leur tournée et fêtent par la même occasion leur... La suite

Triggerfinger + Intergalactic Lovers en concert

Triggerfinger + Intergalactic Lovers par Lebonair
Elysée Montmartre / Paris, le 25/11/2017
Le savoureux, sexy et dangereux trio belge Triggerfinger est passé dans la prestigieuse salle de l'Elysée Montmartre en ce samedi 25 novembre avec dans leur valise un 5ème album à... La suite

Triggerfinger + Tiken Jah Fakoly (Fête de de l'Humanité 2015) en concert

Triggerfinger + Tiken Jah Fakoly (Fête de de l'Humanité 2015) par Lebonair
Parc départemental Georges Valbon La Courneuve, le 12/09/2015
Rendez-vous incontournable de la rentrée, La Fête de l'Humanité s'est déroulée le week-end dernier au Parc Départemental de la Courneuve (93) à quelques encablures de Paris.... La suite

Triggerfinger (reportage photo) en concert

Triggerfinger (reportage photo) par Yann Cabello
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 25/03/2015
Le survolté groupe belge de rock stoner Triggerfinger était en concert le 25 mars à la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand, pour une des dates de sa tournée française 2015... La suite

Le Nouveau Casino, Paris : les dernières chroniques concerts

Clutch  en concert

Clutch par Lebonair
Nouveau Casino, Paris, le 20/06/2014
Avant son passage au festival Hellfest le lendemain à Clisson, le groupe de stoner rock blues américain Clutch est passé par la capitale en ce vendredi soir dans la salle du... La suite

the Gathering en concert

the Gathering par Lebonair
Nouveau Casino - Paris, le 28/11/2013
The Gathering est passé dans nos contrées en cette fin novembre notamment à Lyon,Strasbourg, Lille et à Paris dans la salle du Nouveau Casino quartier Oberkampf ce jeudi 28... La suite

The Congos en concert

The Congos par lol
le Nouveau Casino - Paris, le 16/07/2013
Le reggae Roots est une musique qui se marie avec l'été. C'est quand même plus sympa de voir les Congos sur scène en juillet que sous la neige en novembre. Idéalement , il... La suite

Girls Against Boys  en concert

Girls Against Boys par Lebonair
Le Nouveau Casino, Paris, le 14/05/2013
Le furieux groupe américain Girls Against Boys, combo culte de la scène punk noise rock des années 90, a effectué une tournée en France en mai afin de fêter le 20ème... La suite