Accueil Chronique de concert Troïka
Dimanche 9 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Troïka

Incassable Celluloïd - Marseille 12 janvier 2001

Critique écrite le par

Dans le cadre du tremplin de la Machine infernale. Pas beaucoup d'monde dans l'public, assez jeune et quasi-exclusivement des potes aux groupes qui passaient. Vu l'retard pris par les balances, on a tchatché de NTM et de rap français avec l'barman.

Bon j'étais assez impatient de voir Troika vu la pub qu'vait fait Hum! (qui avait su me prendre par les sentiments en m'disant que ça ressemblait à Noir des'). So, combo deux grattes, basse, batterie et chant en français. Et la pêche en plus ! Des morceaux énergiques, des zicos énervés zet bondissant. C'est vrai que ça fait du bien d'écouter aut'chose que du punk (rock, hardcore, 77, etc..) ou du métal (plein de famille aussi..) et faut avouer que c'est pas le style le plus répandu à Marseille, les groupes ayant la tendance à se retrouver dans les famille sus-citées. Revenons à Troika. J'avoue avoir accroché, la hargne et l'énergie étant communicative (même si la salle était plutôt calme). Groupe engagé, nombreux titres à connotation sociale, reprise de l'excelent Hexagone de Renaud (tjs d'actualité). Un final sur une chanson en espagnol, plus planante, inspirée d'un poême de Neruda.
Vous pourrez bientôt vous faire une idée sur cet excellent groupe vu kils ont été selectionnés pour le prochain tour du tremplin. Et aussi par leur cd, vendu prix coutant, 20 balles.
 
Sorry pour les autres groupes, j'avais rencard, j'me suis tiré.


Troika : les dernières chroniques concerts

Troika par damsaute
forum de Laudun(30), le 08/02/2003
A nouvelle scène, nouvelles émotions. Deuxième fois que je les vois et toujours cette force qui émerge de leur set. Un concert très musical, avec une progression crescendo de l'intensité. J'ai adoré le début acoustique en toute retenue pour aller vers des ambiances de plus en plus tendues. Tout simplement excellent ! Encore merci à eux pour le... La suite

Troïka par JMH
La Pleine Lune - Montpellier, le 25/01/2003
Concert gratuit. C'est toujours avec le même bonheur que je retrouve pour la quatrième fois Troïka sur une scène, même si celle-ci est fort petite, devant une salle minuscule, chaude et enfumée... Le son est impeccable, et après un set du groupe Lâcher Prise, Troïka déboule, toujours aussi énergique, brillant, puissant. On retrouve les... La suite

Troika par achoux
Meze, le 18/01/2003
Le 1er concert auquel j'avais assisté m'avait plu malgré une salle pas terrible, et bien là c'était carrement un régal : salle agréable, public dans l'ambiance, un son plus net avec des voix plus audibles. A conseiller vivement ! La suite

Troïka (rock) par Dame pipi
Thézan (11), le 23/02/2002
Grace à leur enthousiasme ( il en fallait croyez moi ) et à leur humour vraiment à propos, les Troïka ont donné du relief à la salle où ils se produisaient. Ils vivent leur musique et cela m'a fait passer une excellente soirée. A revoir Merci Troïka La suite

Incassable Celluloïd - Marseille : les dernières chroniques concerts

Les Hommes de Rio + Astrid + Calc par Hum !
Incassable Celluloïd - Marseille, le 15/02/2001
Ce soir concert organisé par l'asso Grabuge à qui on devait déjà leur venue il y a une grosse année. Changement de cadre puisque au lieu du Poste, c'est à l'Incassable qu'ils ont organisé le concert. J'ai ainsi pu voir qu'il y avait maintenant une sortie de secours et les plafonds m'ont paru moins oppressants que la dernière fois. Deux premières... La suite

Kill your idols et Miozan par BoK
L`incassable celluloide Marseille, le 28/10/2000
TROP FORT!! le groupe a tout tué. du bon HxC comme on l'aime La suite

Oxymoron + Sweet Children + Megadocks (?) par Mystic Punk Pinguin
Incassable Celulloid - Marseille, le 23/09/2000
Inauguration d'un nouveau lieu à marseille, l'Incassable Celulloid, salle de concert orientée keupon et hardcore. Située rue de l'Arc, juste à côté du Réveil.Au vu du premier soir, esperons que les voisins soient tolérants because une quarantaine de keupons dans la rue, ça s'entend (et ca laisse des bouteilles vides....). So la salle de concert... La suite

Aldastenic par Hum !
Incassable Celluloïd - Marseille, le 16/01/2001
J'ai profité du tremplin organisé par la Machine Infernale (machineinfernale@free.fr) pour aller découvrir du même coup le fameux Incassable Celluloïd ... Je dois avouer que j'ai été un peu surpris. Au rez de chaussée une salle avec un bar. Plutôt sombre et brut mais bon, ça ouvre à peine ... Par contre la salle de concert elle même se trouve au... La suite