Accueil Chronique de concert Oxymoron + Sweet Children + Megadocks (?)
Samedi 12 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Oxymoron + Sweet Children + Megadocks (?)

Incassable Celulloid - Marseille 23 septembre 2000

Critique écrite le par

Inauguration d'un nouveau lieu à marseille, l'Incassable Celulloid, salle de concert orientée keupon et hardcore. Située rue de l'Arc, juste à côté du Réveil.Au vu du premier soir, esperons que les voisins soient tolérants because une quarantaine de keupons dans la rue, ça s'entend (et ca laisse des bouteilles vides....). So la salle de concert elle même est en sous-sol, ca évite les nuisances sonores mais putaing quelle chaleur. M'enfing le
lieu est carrement pas mal.

L'premier groupe dont je suis absolument pas sur de l'orthographe c'est Magadogs (putaing cé pas ça...), nouveau groupe de ska marseillais, qui a fait ses premieres armes à la fête du plato et celle de la plaine. Du ska pur jus 80. Pas très original mais carrement efficace. Tu te laisses aller à skanker sans te prendre la tête. Une voix féminine, une masculine qui s'enchainent et s'entrecroisent plutot bien, des rythmiques (gratte, basse, trombone, batterie) efficaces et un clavier hyper entrainant. Le public est acquis à la cause et Police & Thieves est fédérateur. Bref, nouveau groupe sympa dans la scene keupon/ska.

Les Sweet Children sont en progrès constant. Pas de soucis pour ce jeune groupe, ils ont pris de l'assurance sur scene (Christophe va même jusquç jouer dans l'public) et ça pete carrement. Une raya de fideles qui commencent à connaitre par coeur leurs "tubes" (Grosse tête, etc...) , une énergie incontestable. C'est avec eux que ça commençait à se déchainer dans la salle. Des pogos plus violents et pas forcement très accueillants (avec
quelques verres dans l'nez c'é difficile d'tenir droit suite à une poussée violente) mais bon j'dois m'faire vieux...

La tete d'affiche ensuite, Oxymoron, combo keupon allemand (batterie, basse, gratte, chant (parfois seconde gratte)). Vu le gabaris des keums, si ils sont pas bons t'as pas envie de leur dire, sacrés baraques. M'enfing pas d'soucis, leur rock énervé, tendu ne trahit pas la Cause. L'ambiance dans la salle ne retombe pas. Et ils enchainent les morceaux, forcément courts.

Depuis longtemps on nage dans la transpiration mais pas grave.


Sweet Children : les dernières chroniques concerts

Sweet Children - P.38 - Unfit 2 Life - Gundog par Mystic Punk Pinguin
Machine à Coudre - Marseille, le 27/05/2000
Soirée Punk/Oï, hier à la Machine à Coudre. Pour les incultes, rappelons que la Oï c'est la zique de skins et que les skinheads ce n'est pas des néo-nazis, la branche nazillons des skins s'appelant boneheads et que ceux là y s'risquent pas dans les soirées keupons pour éviter d'avoir des pbs de santé.Après cette disgression culturelle, un merci à... La suite

Elektrolux + Sweet Children + Gasolheads par Mystic Punk Pinguin
La Machine à Coudre - Marseille, le 26/10/2002
Raaah, le meilleur groupe du monde fait une soirée pour sortir son nouvel album Lying Shooter Position (un très belle pochette de Thomas Ott. ). Et encore une fois la promo sympa : entrée + disque à 10 euros. Arrivé en vers 22h30 et ça avait déjà commencé. On avait le set des très prometteur Electrolux (vu en premiere partie d'Enema) et les Sweet... La suite

Menpenti - Sweet Children - ISP - The Aggravation - The Hatepinks par Vand & Zhou
La Machine à Coudre - Marseille, le 26/01/2007
Ca y est, CA Y EST, premier concert de Massilia Burning (co-organisé avec Chavana) ! Voilà maintenant plusieurs jours (semaines ?) que Zhou et moi on saute dans tous les sens, on a une tension supérieure à deux, on a même diminué anormalement nos doses de PES pour se préparer à ça ! J'arrive à la machine vers les 17h30 tandis que Zhou sera retenu... La suite

Gasolheads + Sweet Children par carine
Machine à Coudre - Marseille, le 26/10/2002
A près la fiesta de vendredi, on change complètement de style et me voici à la machine à coudre pour voir les sweet et les gazolhead (peut être mon avis ne sera pas très objectif, car je les connais tous depuis quelques années), mais je n'avais pas eu l'occasion de voir gazolhead. En résultat : bon concert, dommage que le son ne soit pas... La suite

Incassable Celulloid - Marseille : les dernières chroniques concerts

Les Hommes de Rio + Astrid + Calc par Hum !
Incassable Celluloïd - Marseille, le 15/02/2001
Ce soir concert organisé par l'asso Grabuge à qui on devait déjà leur venue il y a une grosse année. Changement de cadre puisque au lieu du Poste, c'est à l'Incassable qu'ils ont organisé le concert. J'ai ainsi pu voir qu'il y avait maintenant une sortie de secours et les plafonds m'ont paru moins oppressants que la dernière fois. Deux premières... La suite

Kill your idols et Miozan par BoK
L`incassable celluloide Marseille, le 28/10/2000
TROP FORT!! le groupe a tout tué. du bon HxC comme on l'aime La suite

Aldastenic par Hum !
Incassable Celluloïd - Marseille, le 16/01/2001
J'ai profité du tremplin organisé par la Machine Infernale (machineinfernale@free.fr) pour aller découvrir du même coup le fameux Incassable Celluloïd ... Je dois avouer que j'ai été un peu surpris. Au rez de chaussée une salle avec un bar. Plutôt sombre et brut mais bon, ça ouvre à peine ... Par contre la salle de concert elle même se trouve au... La suite

Troïka par Mystic Punk Pinguin
Incassable Celluloïd - Marseille, le 12/01/2001
Dans le cadre du tremplin de la Machine infernale. Pas beaucoup d'monde dans l'public, assez jeune et quasi-exclusivement des potes aux groupes qui passaient. Vu l'retard pris par les balances, on a tchatché de NTM et de rap français avec l'barman.Bon j'étais assez impatient de voir Troika vu la pub qu'vait fait Hum! (qui avait su me prendre par... La suite