Accueil Chronique de concert Waves (Festival Les Musiques)
Mardi 19 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Waves (Festival Les Musiques)

Waves (Festival Les Musiques) en concert

rue Saint Ferréol - Marseille 09 mai 2007

Critique écrite le par


Aujourd'hui j'ai décidé d'aller voir une autre de ces légendes vivantes ou en tout cas quelqu'un présenté comme tel par la salle qui organise le concert. Comprendre par là quelqu'un dont je n'ai jamais entendu parlé, qui a apparemment marqué la scène musicale d'une grosse ville (ce soir NY) il y a longtemps (cette fois dans les années 70). En général la photo de presse (en noir et blanc) diffusée date de l'époque ... il s'agit de James Chance, et c'est bien évidemment à l'Espace Montevideo, comme la dernière fois pour Blurt avec qui il partage un certain nombre de points communs. Le concert est annoncé à 21h ... j'ai donc le temps d'aller faire un tour du coté de la rue Saint Ferréol pour voir Waves ...


Il s'agit d'une grande manifestation gratuite regroupant tout plein de musiciens. Dans la newsletter Liveinmarseille c'était décrit comme "Une ligne de 450m composée de plus de 250 musiciens, un instrumentarium éclectique. Le "doux" d'abord, flûtes, cordes, clarinettes, guitares, voix et autres boîtes à musique. Le "fort" ensuite, trompettes, saxophones, grosses caisses symphoniques, gongs, contrebasses amplifiées, sirènes, sons électroniques. Cet ensemble pléthorique crée une longue vague musicale, un parcours poétique aux multiples climats sonores. Dans le cadre du Festival les Musiques".


J'arrive à la fin du premier set. La rue est noire de monde (au moins sur un ou deux pâtés de maison) alors que les boutiques sont déjà fermées. Je vois des musiciens des deux cotés de la rue rangés par instruments, et à intervalles réguliers des chefs d'orchestre perchés sur des escabeaux. Il y a aussi des baffles sur roulettes poussées par quelques punks (je reconnais un gars des Aggravation et il parait qu'il y a aussi Hugues des Hatepinks.


Ceux-ci sont en trains de la remonter en haut de la rue, pour la deuxième partie. En même temps tout plein d'enfants en t-shirt rouges et jaunes se regroupent (dans un cercle délimité par une ficelle). Ils ont des grelots et des triangles. Autour beaucoup de parents et d'appareils photos / caméras. Tous les coordinateurs regardent leurs montres et c'est parti.


Au signal les enfants s'agitent, les baffles se mettent à émettre des sons étranges et a se déplacer selon une route qu'elles seuls semblent connaitre ... il faut regarder autour de soit pour en pas se faire écraser. On suit donc comme un troupeau un peu perdu, les enfants, les sons ... et de part et d'autre de la rue des musiciens de tous âges et de tous niveaux qui obéissent à leur chef d'orchestre qui orchestre avec sa montre ...


Les musiciens sont donc regroupés en fonction de leurs instruments ... un groupe de clarinettes, de guitares sèches, de violons, de violoncelles, de percussions, de trompettes (qui me font bondir), de saxophones, ... Si l'ensemble n'est pas spécialement harmonieux ou mélodieux c'est assez agréable à regarder et à écouter.


Cette manifestation organisée par je ne sais pas qui dans le cadre du Festival Les Musiques a mis en scène des tas de musiciens du Conservatoire, et certainement quelques volontaires ... certains penseront certainement que c'était du n'importe quoi ... c'est un peu ce que j'ai ressenti, mais je dirais du Grand N'importe Quoi ... comme le Grand Répertoire l'année dernière ou toutes ces choses qui donnent l'impression de ne servir à rien mais qui rassemblent, distraient amusent ...


Après ca je me suis rendu au vernissage de l'expo photo de Emmy au Lollipop Music Store (jetez un œil ici) ... puis direction le GRIM pour ne pas arriver en retard pour James Chance & the Contorsions ... je laisse la parole à Bob Arctor


Festival les Musiques : les dernières chroniques concerts

D'Ici Là Un Point Zéro (Festival Les Musiques) en concert

D'Ici Là Un Point Zéro (Festival Les Musiques) par Mcyavell
Toit terrasse de la Friche belle de Mai - Marseille, le 06/05/2009
D'Ici Là Un Point Zéro est une installation sonore sur le toit terrasse de la Friche La Belle de Mai dans le cadre du Festival Les Musiques. Aujourd'hui, c'est le vernissage.... La suite