Accueil Tous les festivals Pointu Festival : les artistes en concert
Vendredi 17 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Pointu Festival

Pointu Festival

du 3 au 5 juillet 2020
Six Fours les Plages


Editions 2020 et 2021 annulées

Pointu Festival : vos critiques de concerts
Site

Pointu Festival : les dernières chroniques concerts 4 avis

Mogwai + The Notwist (Grand Gaou Festival 2021)

Critique écrite le 30 juillet 2021, par Janfi

L'île du Gaou, Six-Fours les Plages 28 juillet 2021

Mogwai + The Notwist (Grand Gaou Festival 2021) en concert

Après un an et demi de privation de concert due à cette satanée crise sanitaire de la Covid-19 ou 21 ou je ne sais plus à combien on est, me voici sur l'île du Gaou pour la venue du groupe vedette Mogwai que le festival Grand Gaou accueille ce soir. Muni de mon attestation négative du test antigénique du jour, je suis autorisé à pénétrer dans l'arène musicale de ce site exceptionnel qui est l'île du Gaou. Petit paradis îlien situé à l'extrémité du Brusc à Six-Fours-les-Plages. Après un furtif détour devant la magistrale scène pour prendre mes marques, je constate qu'il n'y a pas beaucoup de public. Est-ce dû à cette foutue crise sanitaire ou aux difficultés de se faire tester en temps et en heure ? Toujours est-il qu'il reste encore du temps avant que le groupe de Rock allemand The Notwist de plus de trente années d'expérience qui assure la première partie de cette soirée, démarre sa prestation. Je mets le cap sur la buvette pour une réhydratation obligatoire afin d'éviter tout dessèchement non-contrôlé de ma splendide personne. Je constate qu'il y a plus de monde à la buvette que devant la scène et j'espère bien qu'une transhumance s'opèrera dès les premières notes de la première partie. The Notwist L'arrivée du groupe The... Lire la suite

Thee Oh Sees - The Soft Moon - Deap Vally - Fidlar - Carpenter Brut (Pointu Festival 2018)

Critique écrite le 14 juillet 2018, par Phil2guy

Presqu'île du Gaou- Six-Fours-les-plages 7 juillet 2018

Thee Oh Sees - The Soft Moon - Deap Vally - Fidlar - Carpenter Brut (Pointu Festival 2018) en concert

Le Pointu Festival est en train de devenir un de ces festivals d'été réellement incontournables qui contraste avec les grosses machines habituelles aux programmations interchangeables et souvent sans réelle identité. Situé sur le magnifique site de la presqu'ile du Gaou à Six-Fours-les-Plages, il propose (gratuitement !) une affiche éclectique et exigeante (pour ne pas dire pointue) en matière d'Indie Rock au sens large et s'étale sur deux jours. Il y a une scène unique, ce qui permet au festivalier de ne pas trop s'éparpiller. Après avoir assisté la veille aux très bonnes performances de groupes aussi différents que Suuns, Sleaford Mods et Godspeed You Black Emperor (pour retenir les plus marquants), on entame ce deuxième jour pour un programme tout aussi alléchant. L'affluence est aussi importante que le premier soir, plus de 6000 personnes. Mais le site du festival est suffisamment grand pour que l'on ne se sente pas les uns sur les autres. Deap Vally C'est un duo féminin, Deap Vally, qui ouvre le bal par une chaleur encore torride. Ces deux jeunes Californiennes, dont l'une assure le chant et la guitare et l'autre la batterie, se sont faites remarquer en jouant, entre autres, avec Queens of the Stone Age ou dans de gros... Lire la suite

Pointu Festival 2017 : Dinosaur Jr. - Slowdive - Ride - Ryan Adams - Kurt Vile - Hanni El Khatib - Red Fang - The Spitters

Critique écrite le 24 juillet 2017, par Phil2guy

Six-Fours-Les-Plages, Presqu'île du Gaou 8 et 9 juillet 2017

Pointu Festival 2017 :  Dinosaur Jr. - Slowdive - Ride - Ryan Adams - Kurt Vile - Hanni El Khatib - Red Fang - The Spitters en concert

C'est la deuxième édition du Pointu Festival qui a lieu pendant deux jours sur le magnifique site de la presqu'île du Gaou à Six Fours-les Plages. L'affiche est réellement attrayante puisque les organisateurs ont fait venir, entre autres, quelques vieilles gloires du rock indé, comme Dinosaur Jr., Ride et Slowdive. Le festival est en plus gratuit, ce serait donc dommage de ne pas en profiter ! Malgré cela, il n'y a pas eu une grosse affluence (quand même 10 000 personnes en tout sur les deux jours selon les organisateurs)... Spitters En cette fin d'après midi encore brûlante, les Varois de Spitters ouvrent les hostilités en jouant un garage rock très énergique, entre Ty Segall et les Pixies, efficace, certes, mais sans réelle surprise (même si je les ai écoutés et vus d'une oreille et d'un oeil distraits). Kurt Vile L'Américain Kurt Vile débarque ensuite alors que la chaleur est encore forte. On se dit que son indie rock laid-back, entre Pavement et Neil Young, est parfait en cette heure apéritive. Mais, si ses chansons fonctionnent très bien sur album, ce côté laid-back devient ici plutôt trainant et monotone. Le jeu des musiciens, s'il est en place, manque un peu de nerf et de consistance. On se dit aussi que... Lire la suite

Goat + Camp Claude + The Social Network (Pointu Festival)

Critique écrite le 21 juin 2016, par Sami

Presqu'ile du Gaou, Six Fours Les Plages 19 Juin 2016

Goat + Camp Claude + The Social Network (Pointu Festival) en concert

Avant de possibles escapades à Rockorama et au Midi Festival, tous deux proposant encore une fois des programmations une nouvelle fois défricheuses, c'est à Six Four Les Plages que les amateurs d'indie avaient rendez vous pour la première soirée du Pointu Festival. On avait eu l'occasion de s'y rendre cet hiver pour la belle soirée hommage à Eliott Smith à l'Espace Malraux, on est ce soir motivé par la venue de Dinosaur Jr, ratés quelques semaines plus tôt à Nimes. Douche froide en arrivant sur le magnifique site de l'île du Gaou, un tout petit écriteau nous annonce l'annulation de dernière minute du concert de ces derniers. Grosse déception pour une part non négligeable des 4000 spectateurs (selon les organisateurs) dont la plupart ont fait pas mal de route exprès pour la bande à J. Mascis (malade) et Lou Barlow. "keskonfait oueskon va" se dit-on dépité en écoutant les sélections impeccables de The Social Network, des Cocteau Twins aux Smiths, en passant les plus obscurs Freur ou Martha & The Muffins. Les enchaînements sont parfois aussi hasardeux qu'un centre de Sagna mais que cela fait du bien d'entendre ces pépites à fond les enceintes dans un cadre pareil. Coucher de soleil, petite brise et deux groupes sur... Lire la suite