Accueil Tous les festivals Les Nuits de l'Alligator : les artistes en concert
Vendredi 9 décembre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Les Nuits de l'Alligator

Les Nuits de l'Alligator

du 15 fevrier au 5 mars 2022
France


La nouvelle édition de ce festival itinérant dédié à la musique blues sous toutes ses formes continuera à sillonner les routes de France avec des artistes émergents et indépendants... Chaque année, Les Nuits de L'alligator permettent aux amateur de blues et de rock 'n roll de découvrir moult groupes classieux.

Les Nuits de l'Alligator : vos critiques de concerts
Site

La dernière édition

Ma.

15

Fév.

2022

Théo Charaf en concert
Les Nuits de l'Alligator 2022 : Left Lane Cruiser + Jerron Paxton + Theo Charaf Théo Charaf | Left Lane Cruiser | Jerron Blind Boy Paxton
Le 106 - Rouen (76)

Me.

16

Fév.

2022

Jerron Blind Boy Paxton en concert
Les Nuits de l'Alligator 2022 : Left Lane Cruiser + Jerron Paxton + Theo Charaf Jerron Blind Boy Paxton | Théo Charaf | Left Lane Cruiser
Hydrophone - Lorient (56)

Je.

17

Fév.

2022

Jerron Blind Boy Paxton en concert
Les Nuits de l'Alligator 2022 : Left Lane Cruiser + Jerron Paxton + Theo Charaf Jerron Blind Boy Paxton | Théo Charaf | Left Lane Cruiser
La Coopérative de Mai - Clermont Ferrand (63)

Ve.

18

Fév.

2022

Jerron Blind Boy Paxton en concert
Les Nuits de l'Alligator 2022 : Left Lane Cruiser + Jerron Paxton + Theo Charaf Jerron Blind Boy Paxton | Théo Charaf | Left Lane Cruiser
La Vapeur (21)

Sa.

19

Fév.

2022

Jerron Blind Boy Paxton en concert
Les Nuits de l'Alligator 2022 : Left Lane Cruiser + Jerron Paxton + Theo Charaf Jerron Blind Boy Paxton | Théo Charaf | Left Lane Cruiser
L'autre Canal - Nancy (54)

Di.

20

Fév.

2022

Jerron Blind Boy Paxton en concert
Les Nuits de l'Alligator 2022 : Left Lane Cruiser + Jerron Paxton + Theo Charaf Jerron Blind Boy Paxton | Théo Charaf | Left Lane Cruiser
La Maroquinerie - Paris (75)

Ve.

25

Fév.

2022

Howlin' Jaws en concert
Les Nuits de L'alligator 2022 : Howlin' Jaws Howlin' Jaws
La Maroquinerie - Paris (75)

Les Nuits de l'Alligator : les dernières chroniques concerts 24 avis

Left Lane Cruiser, Jerron Paxton (Les Nuits de l'Alligator 2022)

Critique écrite le 27 février 2022, par Lebonair

La Maroquinerie - Paris 20 février 2022

Left Lane Cruiser, Jerron Paxton (Les Nuits de l'Alligator 2022) en concert

Ce soir, c'est le grand soir. On revient enfin à la maison après plus deux ans d'absence. On parle bien entendu de La Maroq, qu'on aime nommer ainsi d'une manière familière et affectueuse. C'est que ce lieu culturel parisien nous est très cher. Tant de souvenirs, de concerts inoubliables, de tranche de vie, on l'aime tant La Maroquinerie et elle nous avait manqué terriblement. Deux ans de pandémie, de monde qui tourne à l'arrêt ou presque, enfin surtout pour notre endroit fétiche qui s'est vu fermé la quasi-totalité de ces 24 derniers mois car ici, impossible de faire des concerts assis. Il y 15 jours, le miracle a eu lieu, les concerts debout ont été à nouveau autorisés. Aujourd'hui, on est dans le cadre du festival des Nuits de l'Alligator, 16ème édition. Après l'annulation de l'année dernière, cette fois-ci, l'évènement aura pu se tenir mais en format restreint. Tous les artistes prévus n'ont pu faire le déplacement en France mais le groupe qu'on tenait absolument à voir, Left Lane Cruiser, est bel et bien là. On a eu chaud. Au lieu des onze Nuits de l'Alligator initialement prévues sur février et mars à travers la France, c'est donc 7 nuits qui se dérouleront et celle de ce soir est l'avant-dernière. Au programme, on retrouve le... Lire la suite

Left Lane Cruiser, Théo Charaf, Jerron Paxton (Les Nuits de l'Alligator 2022)

Critique écrite le 23 février 2022, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 17 février 2022

Left Lane Cruiser, Théo Charaf, Jerron Paxton (Les Nuits de l'Alligator 2022) en concert

Retour des concerts debout à La Coopé, suite... Avec ce soir, Les Nuits de l'Alligator et une prog royale, comme toujours pour ce super festival itinérant : les très belles découvertes Jerron Paxton et Théo Charaf, puis les vieux baroudeurs Left Lane Cruiser, toujours au taquet. On est jeudi, c'est gratuit (comme hier pour Johnnie Carwash et Unschooling), et donc il y a un monde fou dans le club et sur l'esplanade de la rue Serge Gainsbourg ! Jerron Paxton Le soirée commence fort avec Jerron "Blind Boy" Paxton, qui se pointe en solo avec sa guitare et son micro vintage. Le temps d'une première partie, le jeune américain, qui n'est pas aveugle mais seulement mal voyant, déroule tout ce qu'il sait faire avec ses cordes vocales et ses deux mains : il chante divinement tel un bluesman des années 20, et joue de tous les instruments avec maestria et naturel : guitare folk, banjo, violon, piano, harmonica... On se croirait dans un bar louche du sud des États-Unis : dans le public tout le monde parle fort, voire gueule (c'est assez chiant), mais à la fin de chaque morceau personne n'oublie de faire un véritable triomphe au mec qui est sur scène (donc, ça passe). C'est dans cette ambiance assez rock 'n roll que Jerron Paxton prouve... Lire la suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020)

Critique écrite le 17 février 2020, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 13 février 2020

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce jeudi 13 février... Deux ans après avoir fait forte impression à Clermont-Ferrand dans cette même salle, c'est l'occasion d'effectuer un retour tant espéré pour l'incroyable groupe américain The Mystery Lights, spécialiste des concerts de feu dans un registre garage/rock 'n roll/rhythm and blues. Après avoir offert un set foudroyant dans le club en 2017, juste après une prestation ultra terne des Dandy Warhols dans la grande salle, le combo du chanteur/guitariste/sauteur Mike Brandon est cette fois en tête d'affiche et a attiré toute une foule de fans ayant déjà vu le combo new-yorkais à l'œuvre ou alléchés par sa très bonne réputation scénique. Rod Hamdallah En première partie, on découvre l'excellent ex guitariste de Legendary Shack Shakers, Rod Hamdallah, un fier américain basé à Atlanta, Georgia (il a d'ailleurs déjà enregistré avec deux des meilleurs musicos du coin, les frères Jared et Jonah Swilley, officiant respectivement chez les Black Lips et Mattiel) qui évolue avec classe et décontraction entre blues, rock 'n roll et garage. Secondé à la... Lire la suite

The Schizophonics + Yak + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019)

Critique écrite le 05 mars 2019, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 20 février 2019

The Schizophonics + Yak + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

Encore une belle soirée proposée par le festival itinérant Les Nuits de l'Alligator ! Et, pour une fois, les vieux rockers prétentieux (et sourds) de la butte - le centre de Clermont-Fd - ont daigné se déplacer, il y a donc du monde dans le club de La Coopé pour accueillir dignement un plateau réunissant trois excellents groupes : Howlin' Jaws (rockabilly bien rock 'n roll), The Schizophonics (rock garage hystérique marqué par le MC5) et Yak (rock 'n roll blues tenté par la pop)... Howlin' Jaws Les trois juvéniles rockers français (oui, ça existe encore, ouf !) d'Howlin' Jaws placent immédiatement les choses sur le bon terrain, celui du rock and roll fifties joué avec foi et énergie. Pas de chichis, juste un chanteur/contrebassiste avec une belle envie de se bouger le cul (et autre chose), un guitariste aussi excentrique qu'énervé et un batteur qui sait ce que taper sur des fûts veut dire. Dans la salle, tout le monde est à fond assez rapidement (sauf notre voisin, qui a l'air de bien se faire chier) et il y a même un sosie de Mick Jagger en chemise à fleurs qui trépigne comme un dingue au premier rang en enchaînant des pas de danse à rendre jaloux Mister Dynamite aka James Brown. Howlin' Jaws a clairement ce don assez... Lire la suite