Accueil Tous les festivals Lives au Pont du Gard : les artistes en concert
Dimanche 13 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Lives au Pont du Gard

Lives au Pont du Gard

7 & 8 juillet 2016
Uzès


"Festival de musiques actuelles" : Soul, électro, pop, rock... La programmation couvre plusieurs univers musicaux. La première soirée privilégie la soul et le hip hop, tandis que la seconde est tournée vers la pop et la musique électronique.

Lives au Pont, le festival de musiques actuelles du Pont du Gard revient pour une deuxième édition qui fera à nouveau la place à différents registres musicaux avec une soirée aux couleurs pop/rock/électro et une autre soul/hip-hop/électro.
Le Festival Lives au Pont accueille les spectateurs dans la cadre majestueux du Pont du Gard, dans une ambiance conviviale et festive autour d'artistes singuliers de la scène française, européenne et anglo-saxonne. Chaque soirée accueillera une programmation complète avec pas moins de 5 artistes qui se succèderont sur scène.

Source : Dossier de presse.
Lives au Pont du Gard : vos critiques de concerts
Site

Lives au Pont du Gard : les dernières chroniques concerts 4 avis

La Femme + Metronomy + Phoenix (Lives au Pont du Gard)

Critique écrite le 18 juillet 2014, par Marcing13

Pont du Gard 12 juillet 2014

La Femme + Metronomy + Phoenix (Lives au Pont du Gard) en concert

Après une superbe 1ère soirée , avec les excellents lives de London Grammar et Chinese Man et surtout un véritable show du duo Redman et Method Man, la deuxième soirée des Lives au Pont s'annonçait au moins aussi passionnante avec un plateau pop prometteur : La Femme, Metronomy et Phoenix en tête d'affiche. Cette 2ème soirée démarre donc avec La Femme, le petit groupe français qui monte. La pop électro 80 de ce groupe totalement décalé fonctionne à merveille et si on parvient à pénétrer dans l'univers de La Femme, il en ressort un plaisir orgasmique. A l'image de Sur la Planche, titre le plus connu du public grâce à une publicité TV, Antitaxi, It's Time To Wake Up, ou Si un Jour, ces morceaux très proche de l'univers de Taxi Girl ont tout les ingrédients pour faire de cette Femme un des groupes français culte de la décennie. Metronomy démarre ensuite. Le groupe anglais s'affiche en costume blanc, style Rubette, et cela va coller parfaitement avec le concert et la musique. Avec une musique souvent planante, des rifts pop plutôt rétro, Metronomy va nous offrir... Lire la suite

Festival Lives Au Pont 2014 : London Grammar + Mofo Party Plan + Keziah Jones + Method Man & Red Man + Chinese Man + DJ Pone

Critique écrite le 21 juillet 2014, par johannen

Site du Pont du Gard 10 juillet 2014

Festival Lives Au Pont 2014 : London Grammar + Mofo Party Plan + Keziah Jones + Method Man & Red Man + Chinese Man + DJ Pone  en concert

C'est une grande première pour nous sur le site emblématique du festival Lives au Pont au pied du Pont du Gard, et la programmation nous rend assez curieux tellement elle redéfinit les limites de l'éclectisme ! Effectivement, pour cette quatrième édition, les festivaliers passeront du rap so motherfucker de Method Man & Red Man à la pureté cristalline du groupe british phénomène London Grammar et au groove Hendrixien de Keziah Jones pour finir demain dans la pop acidulée et légère de Metronomy et Phoenix... Un joli programme ! Seront également mis à l'honneur les gagnants d'un tremplin musical organisé en avril dernier à Paloma (Nîmes), qui assureront les premières parties des deux jours de festival, à savoir pour ce soir, les nîmois Mofo Party Plan ! MOFO PARTY PLAN 18h40 Je vois arriver quatre tous jeunes garçons à peine sortis de l'adolescence, avec un bassiste qui commence le set de dos, et à ce moment là, j'ai peur de voir un groupe peu habitué à sortir des répètes dans leur garage... Je me trompais lourdement ! MPP se met en place devant un public assez nombreux pour l'heure, et en discutant avec quelques personnes autour de moi, j'apprends qu'ils sont très connus par les habitants du coin, se produisant depuis quatre... Lire la suite

The Kills, Metronomy, Sébastien Tellier (Festival Lives Au Pont Du Gard 2012)

Critique écrite le 14 juillet 2012, par Sami

Pont Du Gard, Uzes 12 juillet 2012

The Kills, Metronomy, Sébastien Tellier (Festival Lives Au Pont Du Gard 2012) en concert

A en lire beaucoup, l'événement cette semaine dans la région c'était l'énième venue de Radiohead à Nîmes, soit. Pour ma part c'est avec une grande excitation que j'avais reservé ma soirée au Pont Du Gard pour enfin voir les Kills, jamais venus à Marseille et dont j'avais raté les passages à Montpellier. Pour ne rien gacher, revoir Metronomy un an après leur excellent dernier album promettait de bons moments, surtout dans un cadre aussi beau. Covoiturage de circonstance et indulgence de mise pour le reste de l'affiche. Les bouchons interminables et la difficulté de trouver une place de parking nous feront rater les deux premiers groupes. Pas grave pour les sympathiques sur disque Citizens!, annoncés en Novembre au Cabaret Aléatoire, ni pour Pony Pony Run Run déjà vus. Sebastien Tellier confirme l'impression désagréable de gâchis ressentie lors de son dernier concert Marseillais. Un peu l'équivalent du pote avec qui on a des bons souvenirs qui devient relou à force d'un peu trop faire le comique de fin de repas. Passablement éméché il enchaîne les blagues vaseuses façon Gainsbarre du pauvre (cela dit ses reprises d'Elsa et Melody nous ont fait sourire) et ses musiciens ne sont globalement pas à la... Lire la suite

Festival Lives au Pont : Citizens, Pony Pony Run Run, Sebastien Tellier, Metronomy, The Kills

Critique écrite le 13 juillet 2012, par Philippe

Pont du Gard, Uzès 12 juillet 2012

Festival Lives au Pont : Citizens, Pony Pony Run Run, Sebastien Tellier, Metronomy, The Kills en concert

Une belle affiche dans un lieu inédit et à moins de 2 heures de voiture, voilà de quoi motiver des chroniqueurs et photographes en goguette depuis Marseille, en cette saison peu propice au rock dans la cité phocéenne. Après un trajet arrosé de quelques bières bien fraîches, nous arrivons donc à 4 en fin d'après-midi sur un superbe site de festival de plein air, même si le fameux Pont du Gard est lui, 500 mètres en arrière et dos à la scène, gâchant un peu l'effet paysager qu'on aurait pu obtenir en la tournant dans l'autre sens. En tout cas on peut se tremper dans le Gard, à défaut d'arriver au festival en kayak (ceux qui ont essayé se font promptement refouler). Pour un jeune festival, l'organisation n'est pas trop mal : circulation, parking et entrée fluides, accueil et fouille sympathiques. En outre l'endroit, caressé par une lumière rasante, est vraiment plaisant : un grand champ en bordure du Gard, parsemé de petites tonnelles en bois où s'installer en petits groupes. Une visibilité assez exceptionnelle qui permet aussi aux gens de regarder les concerts assis dans l'herbe, à 100 mètres de la scène. Au niveau restauration par contre c'est très léger : 2 grands bars très basiques qui vendent des sandwichs sans imagination, voilà... Lire la suite