Accueil Tous les festivals : les artistes en concert
Dimanche 19 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Dernières chroniques concerts 2 avis

Absynthe Minded (Festival Mama 2012)

Critique écrite le 31 octobre 2012, par Eddie

La Boule Noire, Paris 25 octobre 2012

Absynthe Minded (Festival Mama 2012) en concert

Toute petite chronique pour tout petit concert : Absynthe Minded se produisait sur scène jeudi 25 octobre, pour un show autant millimétré que chronométré, à la Boule Noire. Absynthe Minded, groupe pop-rock belge populaire dans son pays, n'est pas encore très connu en France même s'il a déjà conquis de nombreuses oreilles avec les titres "Envoi" et "My heroics part one" (ce dernier ne figurait d'ailleurs pas sur la set list, quel dommage !). Tête d'affiche de cette petite salle du 18ème arrondissement de Paris le premier soir du festival MaMa, le groupe a eu le droit à quarante minutes pour convaincre. Les deux groupes We three and the death rattle et Von Pariahs avaient auparavant ouvert la soirée. A 21h45 pétantes le... Lire la suite

Jeremy Loops + Slow Joe & the Ginger Accident + Heymoonshaker (Mama Festival)

Critique écrite le 14 novembre 2013, par Julyzz

La Boule Noire - Paris 17 octobre 2013

Jeremy Loops + Slow Joe & the Ginger Accident + Heymoonshaker (Mama Festival) en concert

Le moins qu'on puisse dire c'est que le soir du 17 octobre, on est allé de découvertes en découvertes! Pour commencer, le MAMA Festival. Kesako ? Pendant 3 jours, MAMA accueille les professionnels de l'industrie musicale pour des débats, des conférences, des workshops, des rencontres... et des concerts, évidemment. Au total, plus d'une centaine de concerts dans plus de vingt lieux parisiens : c'est ce qu'on appelle un marathon musical ! Au programme de La Boule Noire ce soir-là, trois têtes d'affiches : Jeremy Loops, chanteur folk et pétillant fraîchement débarqué de Cape Town, Slow Joe, sorte de Charles Aznavour à l'indienne et enfin le duo Heymoonshaker pour une inimitable séance de blues beatbox. Au bout de deux minutes de la performance de Loops, j'ai été obligée de poser ma bière sur scène histoire de pouvoir me dandiner ET applaudir tranquille. Depuis, je peux... Lire la suite