Accueil Chronique de concert 2ème partie de l'entretien avec Erik Truffaz Quartet
Dimanche 13 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

2ème partie de l'entretien avec Erik Truffaz Quartet

2ème partie de l'entretien avec Erik Truffaz Quartet en concert

Paris au Centre Culturel Suisse 29 Octobre 2012

Interview réalisée le 28 octobre 2012 par Lebonair




Deuxième partie de l'interview avec Erik Truffaz et Marcello...

Lebonair: La plupart du temps, d'ailleurs, vos titres sont instrumentaux mais pour cet album, 3 chansons ont été interprétées par une chanteuse à la voix grave et sublime Anna Aaron, tu peux nous la présenter, comment c'est réalisé la rencontre ?
(Erik à ce moment précis nous retrouve dans la loge pour finir l'entretien avec moi) voilà donc qu'une conversation à trois s'engage sous l'objectif avisé de Lika notre talentueuse photographe... )
Marcello: C'est Patrick David qui est notre manager, un vieux copain à moi que je connais depuis 20 ans qui m'apporte un cd et me dit "Ecoute moi ça". Il m'a demandé, si ça m'intéresse de réaliser l'album et c'est ce qui s'est fait. On a travaillé avec Anna et bien entendu, j'en ai parlé à Erik, elle a fait quelques-unes de nos premières parties. Erik joue sur l'album d'Anna donc c'est un truc un peu familial comme le disque d'avant avec Sophie Hunger tu vois. C'est surtout à la base parce qu'on aime sa voix bien sûr, si on pensez que cela ne nous correspond pas elle n'aurai pas chanter sur le disque. La première chose, c'est sa voix. Après, on est amis et elle est si facile à travailler genre on s'envoie les maquettes et peux-tu nous composer un morceau?. Ok, en une après-midi, elle nous a tout renvoyés. Elle a une espèce de drame dans sa voix sans y toucher, un côté froid mais un drame comme ça, une distance et j'aime beaucoup.

Lebonair: Je suis d'accord, la voix d'Anna est magnifique, grave et profonde. Au sujet des femmes d'ailleurs, depuis votre collaboration avec Sophie Hunger sur "In Between" et celle que l'on vient de mentionner avec Anna Aaron sur ce nouveau disque, vous ne vous étiez jamais ouverts à une voix féminine sur vos rares titres chantés. Avant cela, on trouvait plutôt des collaborations vocales mais masculines.
C'est calculé ce choix ou le fruit du hasard ?

Erik Truffaz: Sophie, c'était la première voix féminine...

Lebonair: C'est un peu le hasard de la vie Erik ?
Erik: Oui c'est bien ça



Lebonair: Par ton parcours, ta carrière, ton expérience de vie, les rencontres, tes voyages et ces nombreuses tournées à travers le monde, je crois que tu pourrais écrire un livre de tout cela Erik.
Qu'est-ce que tu retiens de tout cela, Erik ?

Erik: La vie, les voyages, en rentrant, on n'a pas le sentiment direct d'avoir changé de peau mais la vie nous forme donc ça nous donne une vision du monde différente. C'est-à-dire, quand tu vas en Inde par exemple, tu vois que les conditions humaines ne sont pas les mêmes partout et quand même il y a un point commun dans tous ces pays du monde, c'est le rapport cupide à l'argent, des gens qui exploitent d'autres gens, avec des extrêmes beaucoup plus marquer suivant les pays et...

Marcello poursuit: et en même temps, on arrive à créer des amitiés et c'est génial pour nous. On entend toujours plein de choses à la télé, qu'on essaie de diviser les gens, dans les pays du Moyen-Orient. On a joué à Jérusalem, à Bethlehem, on a passé des passages de blocs, on a parlé à des soldats, on est tout le temps très bien accueillis même très très bien accueillis. Les gens, une simple personne, ça me fait vraiment plaisir, on n'est pas à la télé tu vois où l'on veut toujours montrer les divisions des peuples. Alors, c'est vrai, ça arrive, ce que l'on voit mais il n'y a pas que cela.

Erik: Paradoxalement, avec tout ce qui se passe dans le monde, le libéralisme etc, l'humain, la bonté ressort de tout cela.
On était en Afrique du Sud, on a fait une création avec des danseurs et humainement c'était juste magnifique. C'est dur mais c'est fort.

Lebonair: Et le business de la musique, l'internet, le téléchargement, vous en pensez quoi ? De la manière dont on écoute la musique aujourd'hui, le mp3, les fichiers compressés ?
Erik: Moi, j'ai une fille qui a treize ans et bien , tu sais, elle écoute de la musique comme on écoutait à l'époque. Elle, s'est I-Tunes mais c'est le même principe que moi à l'époque avec les k7. Donc cela se passe avec passion et une même intensité. En vieillissant, on a l'impression que cela se perd car les supports changent, que cela est devenu plus superficiel. C'est plutôt vrai par contre pour la télé, la radio qui fait de moins en moins de place à la musique de qualité, intéressante, ça, c'est évident. Les gros médias favorisent plutôt la musique dite "Commerciale" mais les jeunes ont des passions comme nous à l'époque, je pense. Le monde change mais l'humain ne change pas tant que cela. Ce qui change, c'est plutôt l'avancer du libéralisme, la pression sur les humains dans le monde. Les gens qui ont de plus en plus de mal à s'en sortir, des Indiens qui paient le kg de riz 2 fois plus cher jusqu'à des personnes en France qui gagnent le smic et qui dorment dans leur voiture. C'est cela qui change.



Marcello: En musique aussi, c'est moins réjouissif qu'il y a 25 ans,
quand on regarde ce qui s'est fait depuis 50 ans dans la musique, ça n'avait jamais existé avant, le business, la vente de disques.

Erik: Paradoxalement, les maisons de disque pourraient s'en sortir
mais c'est tellement mal géré, il y a tellement de gaspillage alors s'il avait une petite entreprise comme nous qui gère bien, ça irait mieux pour eux, cela pourrait continuer mais ils veulent tellement faire de bénéfice, qu'ils se flinguent eux-mêmes.

Marcello: c'est comme les dinosaures qui ont disparu, certains petits ont survécu et c'est pour cela que les petits labels sont en train de monter , la vente de vinyle également. Cela ne sera jamais comme il y a 25 ans

Erik: Ce que je veux dire, c'est qu'il a 25 ans , il y a eu un abus énorme, un gaspillage énorme d'argent. Il y a des gens qui se sont fait des fortunes en restant dans leur bureau et en ne faisant rien.
La folie des fêtes à Marrakech par exemple, c'était du grand n'importe quoi.

Marcello: c'est surtout qu'ils ont raté le virage d'internet
Erik: Entre autres
Marcello: Ils n'ont pas réfléchi, pas anticipé du tout.



Lebonair: Pour finir sur vous les garçons et l'avenir, le nouvel album "El Tiempo de la Revolucion" sort le 29 octobre 2012, des dates arrivent avec notamment l'Olympia à Paris le 6 Avril 2013. Des envies particulières pour cette nouvelle tournée, des choses spéciales que vous allez nous faire découvrir ?
Erik: C'est un peu toujours les mêmes. Quand on sort un album, c'est pour faire des concerts en France et à l'international et pouvoir en vivre, c'est déjà merveilleux. Là, on a ce projet avec des danseurs qui va se réaliser en 2013 (A surveiller de près donc... ) avec le talentueux chorégraphe sud-africain Gregory Maqoma (un article à lire sur africultures https://www.africultures.com/php/index.php?nav=article&no=11061). C'est quelqu'un qui est assez connu dans le monde de la danse. Ceci est une musique qui finalement très proche de notre essence. On a improvisé et on a pas cadré comme on cadre pour un disque niveau des ambiances par exemple. La danse nous permet cela.



Lebonair: C'est donc un autre spectacle en parallèle à votre tournée avec le quartet, ça sera sous quel nom ?
Erik: Grégory Maqoma et Erik Truffaz Quartet, quelque chose comme cela.

Lebonair: On aura la chance de voir ce spectacle alors ? en France ? à Paris ?
Erik: Oui, oui, le spectacle a été acheté par le théâtre de la Ville (célèbre théâtre en plein centre de Paris, place du Chatelet)

Lebonair: Entre le quartet ordinaire...
Marcello tout sourire: Non, non, le quartet historique...

Lebonair: Oui, c'est vrai entre la nouvelle tournée du quartet historique et ce spectacle mélangeant la chorégraphie de Grégory Maqoma à votre musique, l'actualité ne va pas manquer vous concernant...
Erik: J'ai encore une autre création qui m'attend.



Lebonair: Et l'Olympia bientôt ? Vous y avez déjà joué dans cette salle mythique par le passé ?
Erik: Oui, 2 fois déjà et 3/4 fois avec Christophe également.
C'est une salle mythique comme tu dis !

Lebonair: Merci beaucoup pour ce chouette moment passé en votre compagnie !
Erik et Marcello: C'est nous qui te remercions !



Nous terminerons cet entretien dans la joie et la bonne humeur par une petite photo réalisée de nous trois par Lika, bras dessus, bras dessous et avec votre serviteur tout sourire au milieu des deux musiciens. Le groupe et notamment Erik et Marcello sont donc bien à l'image de leur lumineuse musique jazzy car ils sont passionnants, intéressants ouverts d'esprit. Je rajouterai également qu'ils sont très sympas et drôles. Je ne peux donc que vous inviter à vous plonger dans leur riche discographie et pourquoi ne pas commencer par ce nouvel album qui sort... Maintenant.



En tournée dans toute la France avec notamment une date exceptionnelle à l'Olympia le06 Avril 2013 avec un groupe magique dans une salle qui l'est tout autant. A ne pas manquez !


Dernière info pour ceux qui aiment le théâtre et l'extraordinaire comédien Jacques Weber. Les 14 & 15 décembre prochains au Trianon à Paris seront les dernières dates d'une grande tournée et pour célébrer l'occasion Erik Truffaz et Marcello Giuliani accompagneront les représentations pour un moment unique.
https://www.letrianon.fr/eventdetail324_JACQUES+WEBER%3A+ECLATS+DE+VIE.html


Remerciements : Marion Pacé et l'agence Ephelide, le Centre Culturel Suisse pour son accueil, ainsi qu'a tous les membres du groupes et tout particulièrement à Erik et Marcello...

Crédits photos : Lika Banshoya
(www.lika-banshoya.com)
Merci beaucoup pour ton travail Lika !

> Réponse le 29 octobre 2012, par Gabie

Super bien fait et très bons documents, très agréable à parcourir... bonne continuation, à bientôt.  Réagir


Erik Truffaz : les dernières chroniques concerts

Erik Truffaz en concert

Erik Truffaz par Minty
Théâtre des Salins Martigues, le 03/03/2017
Le trompettiste Erik Truffaz, n'est plus à son coup d'essai et l'eau a bien coulé sous les ponts depuis son désormais culte, The Dawn (2008) . L'artiste, visionnaire et avant... La suite

Erik Truffaz Quartet en concert

Erik Truffaz Quartet par Lebonair
New Morning, Paris, le 30/07/2013
6 ans après son dernier passage dans ce célèbre club, le New Morning, Erik Truffaz et son quartet historique sont revenus dans ce lieu intime et magique après un Olympia en... La suite

Erik Truffaz en concert

Erik Truffaz par Ysabel
Théatre des Arts - Cluny, le 21/05/2013
Cluny, la bien connue ville de Gadzarts, accueille ce soir un concert d'Erik Truffaz, en toute intimité et en toute simplicité surtout, dans le cinéma qui sait aussi se... La suite

1ère partie de l'entretien avec Erik Truffaz Quartet en concert

1ère partie de l'entretien avec Erik Truffaz Quartet par Lebonair
Paris au Centre Culturel Suisse, le 29/10/2012
Le jour où l'on m'a proposé d'interview Erik Truffaz, je n'ai pas hésité une seconde surtout quand on vous dit que cela se passerait avec Monsieur Truffaz et le quartet dans... La suite