Accueil Chronique de concert Interview de Sick Of It All
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Interview de Sick Of It All

Interview de <i>Sick Of It All</i> en concert

Rockstore - Montpellier Avril 2010

Interview réalisée le 19 avril 2010 par Vilay

Tout le monde connaît Georges Abitbol, " l'homme le plus classe du monde ", mais si certains avaient des doutes sur l'identité du groupe le plus fort du monde, la réponse à cette question est dans cette interview accordée par le bassiste de Sick Of It All : Craig Setari. Les autres membres étaient présents mais les fous rires auxquels ils étaient sujets laissent présager qu'ils préfèrent ne pas commenter les affirmations de leur camarade.  

Vilay : Le hardcore est souvent considéré comme une musique faite pour et par des " teenagers ". Vous jouez depuis plus de 20 ans... Vous considérez-vous comme d'éternels adolescents? 

Craig Setari : L'idée que le hardcore est une musique pour teenagers est vraie pour certaines personnes parce qu'ils en font quand ils sont adolescents. C'est leur chemin de vie ou une sorte de transition. Une fois qu'ils arrivent à l'âge adulte ils tournent le dos à ce qui les a fait mûrir. Pour nous, le Hardcore, c'est quelque chose qui nous a fait évoluer mais on a encore envie d'en jouer aujourd'hui parce que ça nous permet de nous épanouir, de nous bouger de façon positive. Je pense d'ailleurs que quand je serai vieux je serai encore habité par cette énergie pour la musique hardcore car tu prends ça en pleine face et ça te fait ressentir des choses. C'est un moyen de communiquer...  

Le mouvement hardcore n'est pas très vieux. Le public de l'époque a grandi et s'est tourné vers d'autres musiques et quand tu observes les gens présents dans la salle lors de nos concerts, c'est assez mixte... Avec le temps les clichés Hardcore devraient disparaître car cette musique n'a que 30 ans.  

V : Justement : les clichés hardcore comme la philosophie " straight edge " ou les connotations de violence, qui vous ont collé à la peau un moment, ne sont-ils pas trop pesants? 

Craig Setari : Cette façon de tout mettre dans des cases, c'est de la connerie. " Straight edge " signifie ne pas abuser de drogues et d'alcool, ce qui est bien. Pour ce qui est de la violence, ça arrive dans le monde entier. Le monde est un lieu de violences, donc les concerts Hardcore ne sont pas les seuls endroits ou la violence est présente. C'est stupide de faire l'amalgame. Nous n'aimons pas la violence et nous n'en faisons pas l'apologie. Pour nous, le Hardcore est un outil de communication et il crée un lien entre les gens venus des quatre coins du monde pour être ensemble et prendre du plaisir. 



V : Depuis l'album Scratch the surface,  une partie du public accuse le groupe d'avoir changé et de ne plus faire la même chose qu'au début et d'être plus commercial, vous en pensez quoi? 

Craig Setari : Oui, effectivement, on a changé. On est de meilleurs musiciens et aussi meilleurs compositeurs. Ceux qui disent ça n'y comprennent rien. On est plus doués et on joue sûrement la meilleure musique Hardcore au monde. On est en haut du classement. Si les gens n'aiment pas et s'ils disent ça c'est qu'ils sont jaloux. Nous, on fait ça parce que ça nous plait et non pour être admirés. Après dix albums on écrit encore le même genre de morceaux... 

V : Un album hommage a été fait pour les vingt ans du groupe .... Avez-vous eu peur d'être enterré avant l'heure? 

Craig Setari : Non, non. On fait de la bonne musique et on fait des albums sans cesse meilleurs et nos performances scéniques sont de mieux en mieux. On s'est impliqués et on a participé à ce projet, à moins qu'il y ait une explosion nucléaire on continuera... 

V : Savez-vous qui a initié le projet? 

Craig Setari : Beaucoup d'amis nous ont dit : " c'est votre anniversaire " et comme tout le monde nous montrait beaucoup de respect, ils se sont dit qu'il fallait faire un truc pour notre anniversaire. 

V : Êtes-vous contents du résultat? 

Craig Setari : Oui, c'est bien, c'est cool de savoir qu'on vous respecte et que vous êtes appréciés pour votre travail. 

V : La nouvelle tournée européenne annonce-t-elle un nouvel album? 
 
Craig Setari : Cette tournée européenne c'est parce que nos potes de Dropkick Murphys nous ont demandé de les suivre. C'est un peu la famille donc on n'allait pas refuser. On a accepté ça pour les soutenir. On avait envie de faire quelques dates en amont, histoire de se faire la main donc on joue un concert en France et un à Solothurn. Ensuite, on fait une dizaine de concerts avec Dropkick Murphys. Concernant les projets, on a tous plusieurs occupations en parallèle... Je joue avec un autre groupe dans un registre plus ludique. Sinon, le nouvel album de Sick Of It All est en préparation et devrait sortir bientôt avec une tournée dans la foulée... 

Interview initialement parue dans le Tafeur N°34

L'intégralité du magazine est disponible sur www.myspace.com/letafeurmag

Plus d'infos : www.sickofitall.com & www.myspace.com/sickofitallny
 

Sick Of It All : les dernières chroniques concerts

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... en concert

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... par Pipoulem
Clisson, le 23/06/2019
Retour sur le plus gros festival metal de France, le Hellfest. Habituellement le festival se déroule sur trois jours vendredi/samedi/dimanche. Mais cette année nous avons... La suite

Sick Of It All en concert

Sick Of It All par Vinogradov
Ninkasi Kao, Lyon, le 14/04/2019
Un grand jour que ce dimanche illuminé par un concert de Sick Of It All ! Le mythique groupe américain a sorti un nouvel album il y a un an, ce qui permet à de nouvelles et... La suite

Tagada Jones + Sick Of It All + Kraken en concert

Tagada Jones + Sick Of It All + Kraken par Fabrice Lmb
L'Orange Bleue à Vitry Le François (51), le 06/04/2017
Il y avait foule ce jeudi soir pour assister aux très belles prestations de Tagada jones, Sick Of It All et Kraken... Une soirée placée sous les auspices du hardcore, du punk et du... La suite

X-Syndicate + Misconduct + Madball + Sick Of It All en concert

X-Syndicate + Misconduct + Madball + Sick Of It All par zhou
Espace André Malraux - Six-Fours, le 20/10/2010
Soirée d'ores et déjà légendaire et immanquable avec les deux légendes absolues du NYHC : Madball et Sick Of It All. On a beau avoir vu chacun des groupes au moins 5 ou 6 fois,... La suite