Accueil Zenith - Dijon
Mercredi 7 juin 2023 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Zenith - Dijon

Rue de Colchide
21000 Dijon

Plus d'info :

Zenith : Dernières news

Etienne Daho en concert à l'Accor Arena et en tournée en 2023 [Le 12/04/2023] Afin de fêter la sortie le 12 mai 2023 de son nouvel album, intitulé "Tirer la nuit sur les étoiles" (1er extrait, le titre "Boyfriend"), Etienne Daho sera en concert événement à l'Accor Arena de Paris le 22 décembre 2023 et en tournée partout en France dans de grandes salles en...
En concert le 09/12/2023

Zenith - Dijon : les prochains concerts

Ve.

09

Juin

2023

Ines Reg en concert
Ines Reg
Ines Reg
20H00 De 36.00 à 39.00 €

Sa.

16

Sept.

2023

Zazie en concert
Zazie
Zazie
20H00 De 25.00 à 75.00 €

Sa.

30

Sept.

2023

Yves Jamait en concert
Yves Jamait
Yves Jamait
20H00 De 25.00 à 52.00 €

Di.

08

Oct.

2023

Christophe Ma en concert
Christophe Mae
Christophe Maé
18H00 De 40.00 à 80.00 €

Me.

11

Oct.

2023

Redouane Bougheraba
20H00 De 35.00 à 44.00 €

Ve.

13

Oct.

2023

Maxime Gasteuil en concert
Maxime Gasteuil
Maxime Gasteuil
20H00 De 25.00 à 49.00 €

Di.

15

Oct.

2023

Hauser en concert
Hauser
Hauser
20H00 De 56.50 à 84.00 €

Di.

15

Oct.

2023

Hauser en concert
Hauser (Billets Prestation)
Hauser
20H00 Billets Prestation de 192.50 à 1017.50 € en vente ici:

Ve.

27

Oct.

2023

Soprano en concert
Soprano
Soprano
20H00 De 38.00 à 69.00 €

Sa.

28

Oct.

2023

Black M en concert
Black M (Annulé)
Black M
20H00 De 39.00 à 59.00 €

Me.

15

Nov.

2023

Djadja & Dinaz en concert
Djadja & Dinaz
Djadja & Dinaz
20H00 De 39.00 à 59.00 €

Ve.

17

Nov.

2023

Bigflo & Oli en concert
Bigflo & Oli
Bigflo & Oli
20H 35.00 / 70.00 €

Zenith : les dernières chroniques concerts 46 avis

Orelsan

Critique écrite le 05 mars 2022, par Cabask

Zénith de Dijon 4 mars 2022

Orelsan en concert

Premier concert depuis 2018 (oui, quelle honte) et première chronique depuis 2017. Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre. Et quoi de mieux pour le faire que de vous parler du concert d'Orelsan au Zénith de Dijon ? Originaire du Calvados et connaissant bien Caen, j'apprécie particulièrement cet artiste. Le documentaire (promo) diffusé sur Amazon a encore plus fait grimper sa cote, de même que ses nouvelles Victoires de la musique. Je ne suis pas un grand fan, mais son côté sympa, proche des gens, loser revanchard (mais pas vantard pour un sou) me plait bien. Je me suis d'ailleurs rendu compte dans le docu que j'avais côtoyé son frère à Caen, dans les tribunes de d'Ornano et sur un forum dédié au club de foot (la terre est ronde et petite). J'étais donc curieux de découvrir ce que ça pouvait donner sur scène. Le Zénith est plein, mais relativement calme, avec des spectateurs de tous les âges. Je craignais faire partie des vieux, mais il n'en est rien. Orelsan fait donc son entrée seul sur scène avec un magnifique maillot gris de l'équipe du Stade Malherbe de Caen (3ème maillot ou maillot gardien je dirais). Il entame son set par Jour meilleur et La quête, ses 2 derniers singles, bénéficiant tous deux de très beaux clips : le... Lire la suite

Mika (Revelation Tour)

Critique écrite le 07 janvier 2020, par Florentine Pautet

Zénith de Dijon 17 décembre 2019

Mika (Revelation Tour) en concert

Pour terminer l'année en beauté, nous nous sommes rendus au concert de Mika à Dijon, dans le cadre du Revelation Tour. Le chanteur et jury de The Voice était venu nous présenter en live et en couleur les titres de son nouvel album, "My Name Is Michael Holbrook", sorti en octobre dernier. Il est 21 heures pile lorsque les lumières s'éteignent. Le public commence à s'approcher de la scène et à s'impatienter. Soudain, la voix off de Mika se fait entendre. Pour cette tournée, il s'agit de raconter une histoire en présentant les couleurs du spectre lumineux. Drapeaux arc en ciel en fond, Mika entre enfin en scène avec deux nouveaux titres issus de son dernier album : "Ice Cream" et "Dear Jealousy". Le ton est lancé. Tout est coloré, lumineux, l'ambiance est propice aux rêves et on est directement pris dans le tourbillon. Il en faut peu pour monter la température, et Mika, qui danse et se déhanche à merveille, entame la mythique "Relax (Take It Easy)". On fait alors un bon 9 ans en arrière, pour notre plus grand plaisir. Les fans chantent alors plus fort, et Mika et... Lire la suite

LAMOMALI - L'aventure malienne de -M- avec Fatoumata Diawara, Tounami Diabaté, Sidiki Diabaté et Oxmo Puccino

Critique écrite le 20 décembre 2017, par Nino

Zenith de Dijon 10 décembre 2017

LAMOMALI - L'aventure malienne de -M- avec Fatoumata Diawara, Tounami Diabaté, Sidiki Diabaté et Oxmo Puccino en concert

Multipliant les projets et participations aussi diverses que variées depuis qu'il a délaissé le personnage au caractère affirmé de -M-, se permettant toutes les excentricités et fantaisies, pour redevenir et se faire connaître sous son nom, avec des projets exprimant plus de sensibilité et une personnalité propre, Matthieu Chédid se présente cette fois-ci encore sous de nouvelles couleurs : "L'aventure Malienne de -M-, Lamomali"... On avait perçu déjà quelques influences de ses racines, celles qu'il recherchait, qu'il ressentait, venues d'Afrique qu'il laissait transparaître et exprimées dans certains titres comme "Amssétou" ou "Mama Sam"... Il s'est entouré cette fois ci de couleurs musicales fortes, de la Cora de Tounami Diabaté et du chant de Fatoumata Diawara (qui se connaissent bien, ayant partagé nombre de scènes et projets communs), pour tenter de donner une autre dimension à sa musique. Car mis à part certains titres nouveaux issus du nouvel album, c'est aussi sur bon nombre de titres venus du répertoire de -M- qu'ils vont saupoudrer leur influence... On connait bien la faculté de Matthieu Chédid pour rassembler, mélanger, réunir, brasser, toujours avec une musicalité et ce son qui lui est propre, une vraie identité musicale,... Lire la suite

Tryo + Kiss And Drive

Critique écrite le 29 décembre 2012, par Ysabel

Zénith de Dijon 24 Novembre 2012

Tryo + Kiss And Drive en concert

Arrivée au Zenith de Dijon, 20 heures pétantes et la première partie de Tryo commence... Avec un nom qui laisse rêveur : Kiss And Drive ! Le tout mené par une drôle de chanteuse, qui parle français avec un charmant petit accent italien et nous explique, dans les cinq premières minutes, qu'elle est homo et qu'elle a préféré quitter son poste au parlement européen pour vivre pleinement sa passion pour la musique. Et bien que dire, sinon que : pourquoi pas ? Et voyons ce que cela peut donner... Ce qui est sûr, c'est qu'elle nous offre une musique ludique et très imaginative, avec son look hyper flachy (lunettes que je peux voir du fond de la fosse... ) et collants verts fluo !), nous promettant même un moment de haut érotisme sur fond de culture Dance Floor. Tout un programme n'est-ce pas ? Bref, une reprise très glamour au parfum Jazzy de In Your Eyes (de Kylie Minogue), avec volutes psychédéliques lumineuses sur le rideau blanc qui cache l'arrière scène. Elle se balade ainsi d'un bout à l'autre, sous de grands abat-jours qui distillent des lumières jaunes et rouges, avant d'enchaîner sur "Une leçon d'amour". Elle nous raconte alors sa vie, en riant de ce "Coming Out" devant 7 000 personnes (un peu beaucoup non ? La salle... Lire la suite

Zebda + la Rue Ketanou + Ogres de Barback

Critique écrite le 03 décembre 2011, par Coco /Alexandra

Zenith - Dijon 26 novembre 2011

"le 26 novembre 2011 je me rends a travers le brouillard au zénith de Dijon. À L'affiche : Zebda, les Ogres de Barback et la Rue Ketanous. Contrairement au reste de la tournée des Ogres c'est un Promoteur local ( tourneur de Tryo, est ce une coïncidence? ) qui nous a concocté cette soirée engagée, les élections n'étant plus très loin ça se motive. La rue ketanous amène avec cette date isolée un public plus jeune et néophyte pour les présenter a leurs ainée. Nous arrivons donc dans cette soirée de type " origine contrôlée " à l'envers ( en passant du Sud Ouest au Nord est ) avec Zebda en groupe de chauffe. Avec leurs 8 ans d'absence une partie des plus jeunes les assimilent a un tube. Hors Zebda c'est bien plus que tomber la chemise qui les avaient fait exploser dans tout les sens tu terme. Je rate le début mais quand je me fond au milieu de la foule je prends de suite une cure de jouvence. Les 3 chanteurs sont regroupés en centre scène et restent assez statique, mais ce sont les mêmes! Ça saute peu la majorité du public est dubitatif, mais se laisse doucement envahir par l'envie de guincher puis se met a chanter , a base de " lalalalalalalal " et quelques bras ondulent. ça y'est on est perdu, Mouss et hakim flairent la faille, et qui... Lire la suite

Valérie Lemercier

Critique écrite le 15 mars 2009, par beatrice

Zenith DIJON 14 mars 2009

Valérie Lemercier en concert

Inconditionnelle de Valérie Lemercier, j'ai réservé mes places sans l'ombre d'une hésitation pour son nouveau spectacle... et hier soir au zénith de Dijon, c'était un clone de Valérie Lemercier, un clone raté. Froide, aucun partage avec son public, aucun sens de la répartie... et... Lire la suite

Accès