Accueil 1995 en concert
Lundi 17 juin 2019 : 9223 concerts, 25521 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.


1995 est un groupe de Hip-hop originaire de Paname. Le premier maxi "La source" fait perler d'eux dans la planète rap. Tournée partout en France en 2013 !

1995 en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

1995 : l'historique des concerts

Je.

05

Sept.

2013

Festival Chant Du Gros en concert
Joe Cocker / Rover / 1995 / Bubble Lenox / Silent Party Festival Chant Du Gros | Joe Cocker | Rover | 1995
Festival Chant du Gros - Le Noirmont (ch)

Je.

15

Août

2013

Me.

14

Août

2013

Sa.

27

Juillet

2013

Au Pont du Rock en concert
Olivia Ruiz, Les Ogres De Barback, Arno, 1995, Féfé, Lescop, The Jim Jones Revue, Carbon Airways, The Popopopos, The Hyènes, The Struts, Little Trouble Kids, San'Jyla, Josh Dub The Clash Au Pont du Rock | Arno | Les Ogres de Barback | Olivia Ruiz | The Jim Jones Revue | The Hyènes | Féfé | The Popopopops | 1995 | Carbon Airways | Lescop
Espace Maurice Melois - Malestroit (56)

Ve.

26

Juillet

2013

Me.

24

Juillet

2013

Festival Emmaus en concert
Public Enemy - Boulevard des Airs - Sinofar - 1995 - Julieta Venegas Festival Emmaus | Public Enemy | 1995 | Boulevard des Airs
Communauté Emmaus - Lescar (64)

Ve.

19

Juillet

2013

Brive Festival 2019 en concert
Brive Festival 2013 : Big Flo Et Oli - Tal - 1995 - IAM Brive Festival 2019 | IAM | Tal | 1995 | Bigflo & Oli
Theatre de Verdure - Brive la Gaillarde (19)

1995 : les dernières chroniques concerts 2 avis

SOLIDAYS - JOUR 3 : Garbage, Joeystarr, 1995, Bernhoft

Critique écrite le 12 juillet 2012, par Fredc

Hippodrome de Longchamp, Paris 24 Juin 2012

SOLIDAYS - JOUR 3 : Garbage, Joeystarr, 1995, Bernhoft en concert

Joeystarr DIMANCHE 24 JUIN 2012 Temps : Only Happy When It Rains On a vu : Maïtena Biraben sous deux parapluies et les pieds dans la gadoue. BERNHOFT - Scène Dôme - 19h00 : 6/10 Le prodige soul venu de Norvège, un peu survendu ces dernières semaines, a une belle voix et ne manque indéniablement pas de talent. Il remplit même des salles de plus en plus conséquentes. Et pourtant... qu'est-ce qu'on s'ennuie ! Au bénéfice du doute, on dira que c'est parce que sa musique doit probablement mieux s'apprécier dans l'intimité d'une salle que dans le trop grand espace d'un festival comme Solidays. Hélas, seulement armé d'une guitare acoustique et d'un clavier auquel il touche fort peu, le chanteur ne parvient pas à enthousiasmer au-delà du dixième rang. D'ailleurs, la foule ne s'y trompe pas et se disperse rapidement. A revoir dans un autre contexte. Bernhoft 1995 - Scène Domino - 20h00 : 6,5/10 Les prodiges hip hop venus de Paris, un peu survendus ces dernières semaines, ont un énorme capital sympathie et ne manquent indéniablement pas d'enthousiasme. Ils sont même la carte joker trouvée par nombre de festivals cet été pour appâter le curieux à moindres frais. Pourtant, si on leur reconnaîtra un show mieux tenu qu'au... Lire la suite

Orelsan + 1995 (Festival Chorus des Hauts de Seine 2012)

Critique écrite le 11 avril 2012, par Fredc

Magic Mirrors, La Défense 27 Mars 2012

Orelsan + 1995 (Festival Chorus des Hauts de Seine 2012) en concert

Fort de deux Victoires de la Musique et d'un second album unanimement salué, après un premier effort entaché par une vilaine polémique, le rappeur caennais Orelsan est un des artistes français les plus "bankable" du moment. Quant à 1995 (à prononcer "Un-Neuf-Neuf-Cinq"), c'est le collectif hip hop que tout le monde s'arrache depuis quelques semaines. Voir les deux projets réunis lors d'une même soirée, sur le parvis de La Défense, était donc un vrai petit privilège pour le public du festival Chorus, dont la programmation est toujours avisée. C'est à la jeune révélation en quatre chiffres que revient la tâche d'ouvrir la soirée, devant un public curieux, déjà nombreux et conquis d'avance. Leur nom fait référence à l'une des années dorées du hip hop "à l'ancienne", leur musique en est bien la digne descendante. Sortes d'IAM parisiens, offrant un son d'une nonchalance effrontée, ils n'ont aucun mal à imposer leur présence sur la petite scène du Magic Mirrors. Energiques, pleins d'entrain et de fougue, les cinq compères ne tardent pas à mettre une belle ambiance. Sur un catalogue encore mal connu, mis à part le titre La Suite, qui partage le nom du second opus sorti récemment, le groupe arrive à faire adhérer le public, qui... Lire la suite