Accueil D4 en concert
Jeudi 24 octobre 2019 : 13279 concerts, 25732 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.

D4 en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

D4 : les dernières chroniques concerts 4 avis

Iggy Pop + Strokes + New York Dolls + Pretty Things + Raveonettes + Bo Diddley + Big Star + Nancy Sinatra + Dictators + the Romantics + D4 + Pete Best Band ... (Little Steven's International Underground Garage Festival)

Critique écrite le 15 août 2004, par Pirlouiiiit

Randall's Island - New York 14 aout 2004

Lorsque nous arrivons après un petit trajet en métro + bus (jamais vu autant de rockeurs en herbe dans Harlem de tout mon séjour ici), 33 des 45 groupes ont déjà foulé l'immense scène de cette incroyable plateau rock offert par Little Steven et ses sponsors pour la modique somme de 20 dollars. Le temps n'est pas spécialement rassurant ; il y a même des menaces de tempête, avec l'ouragan Charley qui menace de venir terminer sa course par là ... pourtant il y a pas mal de monde déjà ... Sur scène, Little Steven, ancien musicien (guitariste) de Bruce Springsteen (ce dernier est venu introduire quelques groupes au début de la journée) et animateur d'une émission radio + organisateurs de plateau rock dont sont issus par exemple les Strokes, est en train de nous présenter ce groupe anglais dont le batteur a eu son heure de gloire le temps d'une tournée ou Ringo était malade, je veux parler de Pete best. Celui-ci toujours batteur est entouré de quelques compatriotes et pratique toujours un rock n roll classique ; ils se payeront même le luxe d'une petite reprise d'un Twist and shout forcement fédérateur. Puis vient le tour d'un des rares groupes que je connaissais (grâce au mini cd 6twenty récupéré lors de la précédente édition du... Lire la suite

The Hives + Blues Explosion + D4

Critique écrite le 17 avril 2005, par totor

Zénith, Paris 15 avril 2004

Je ne suis pas d'accord avec Andrieu, ce concert valait 5 étoiles. Commençons par D4, bonne copie des Stooges dans le même genre avec des solos de merde mais bon ça passe... Puis Jon Spencer et son blues explosion, vraiment trop court ! Ce groupe est extraordinaire mais... Lire la suite

The Hives + Blues Explosion + The D4

Critique écrite le 16 avril 2005, par Pierre Andrieu

Le Zénith, Paris 15 avril 2005

Bien sûr à l'Elysée Montmartre, le son aurait été meilleur... Mais devant la demande de billets affluant de partout, le concert des Hives avec Blues Explosion en première partie (c'est un peu bizarre quand même ça... seules les ventes de disques parlent de nos jours) a rapidement été transféré au Zénith de Paris, une salle connue pour bénéficier de la pire acoustique de tout le territoire français... Certes, de temps en temps, il se produit ici des miracles (Iggy and The Stooges en juillet dernier, Bob Dylan en 2002) mais ce lieu devrait être exclusivement réservé à la variété française de qualité, qui mérite bien une salle aussi bien sonorisée pour accueillir Calogero, Kyo, Jenifer ou Francis Cabrel, le gratin quoi... Mais revenons à nos moutons, le rock n roll joué sauvagement dans un hangar au son indigne : The D4 : une infâme bouillie sonore Invités de dernière minute, les pauvres Néo Zélandais de D4, ont essuyé les plâtres avec un courage certain (le guitariste ressemblant - un peu - à Steve Jones des Sex Pistols ne ménage pas sa peine, comme son acolyte chanteur/guitariste grand communicateur) mais en pure perte : batterie trop en avant résonant de manière honteuse, basse couvrant tout, et cela donne une infâme... Lire la suite

The Datsuns + D4 + The Von Bondies

Critique écrite le 23 septembre 2002, par Guizlamoui

La Boule Noire - Paris 13 septembre 2002

Un pur moment de bonheur. Les néo-zélandais des Datsuns ont trop bouffé d'AC/DC, mais on leur pardonne sans souci, ça fait quand même du bien de se curer les oreilles à coup de riffs rageurs et carrés comme ceux de leurs voisins d'Australie. Petite chose amusante, la tête d'affiche est passée avant une des 2 premières parties ; j'attendais les D4 au tournant, et malgré des morceaux qui tiennent la route, le tout est assez conventionnel. Et pour finir de nous mettre la bonne claque,... Lire la suite