Suivez nous :facebooktwitterflux concerts
Accueil > Rechercher un artiste en concert > vos critiques d'albums pour Dominique A
Vendredi 1er juillet 2016 : 11774 concerts, 23976 critiques de concert, 5103 critiques de CD.

Dominique A, vos critiques d'albums


pour Dominique A en concert

Dominique A Pop - RockChansons - Variétés


Les compositions de Dominique A, toujours aussi belles et poignantes, sont habillées à la perfection ; elles acquièrent ainsi des vertus oniriques qui captivent l'auditeur. Tournée début 2012 pour les 20 ans de La Fossette puis nouvel album en mars 2012... Lecture musicale Y Revenir en tournée en 2013... De retour en 2015 avec l'album Eléor et des concerts !
Plus d'info


Rechercher une critique      Exprimez-vous !  
Artiste : Dominique A  Titre : Eléor
Style : Pop - Rock
Dominique A - EléorCela fait déjà un bon petit moment que l'on voyage en compagnie des œuvres sensibles et stimulantes pour l'intellect de Dominique A, et il y a de grandes chances que l'on fasse encore un bout de chemin ensemble si l'on en juge par la qualité de son dernier album en date, Eléor... Le genre de disque idéal pour laisser divaguer son esprit au gré des mélodies accroche cœur et des mots d’une admirable poésie signés par le prolifique et ultra doué songwriter français. Parfait également pour prendre la route par la pensée et visiter - pour de faux certes, mais avec une vraie émotion - le Cap Farvel, le Canada, Eléor, Central Otago, Semana Santa ou encore l’Oklahoma, soit quelques uns des nombreux lieux au charme exotique et mystérieux évoqués dans les chansons. Les fans de Monsieur Ané retrouveront ici tout ce qui leur a plu lors des nombreux et passionnants trips précédents : une voix en apesanteur, des textes prenants, des arrangements fins, précis et aventureux (dignes des plus grandes louanges donc... ) et, last but not least, des compositions qui hantent l'auditeur longtemps après leur écoute... Eléor, Au revoir mon amour et Central Otago, les trois excellents premiers titres révélés avant la sortie de l'album, sont d'ailleurs bien placés pour rentrer dans la longue liste des perles intemporelles figurant dans la discographie de Dominique A. Au même titre que la bouleversante Oklahoma 1932, une composition belle à pleurer, l’enivrante Cap Farvel, l'épique Par le Canada ou encore la très dépouillée L'océan. Le disque Eléor dans sa globalité est une éclatante réussite qui, grâce à sa richesse, peut s'apprécier de multiples fois et vieillira bien, sans aucun doute. Et comme toujours dans les grandes œuvres, des paroles restent en tête, nous interrogent et font fortement écho à des choses vécues de manière très forte. On pense en particulier à la sibylline dernière phrase d'Au revoir mon amour, le sublime titre coécrit avec Laetitia Velma : « Peut-être mon amour, mieux vaut ne pas s'aimer qu'un jour ne plus s'aimer. » Pour résumer cette petite chronique d'un grand disque, on aime BEAUCOUP Eléor !

Liens : www.commentcertainsvivent.com, www.facebook.com/DominiqueAofficiel, www.cinq7.com/fr, www.facebook.com/Cinq7.





16 mars 2015 (Cinq 7 - Wagram)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Artiste : Dominique A  Titre : Vers Les Lueurs
Style : Pop - Rock / Chanson
Dominique A - Vers Les LueursComme le laissait présager le magistral concert au Théâtre de la Ville, à Paris fin janvier 2012, où Vers les Lueurs avait été dévoilé en intégralité (juste après l'interprétation bouleversante de La Fossette), le nouvel album de Dominique A est une petite merveille où l'on trouve des chansons pop très bien écrites, chantées avec une emphase aussi maitrisée que minimaliste et soutenues par de superbes arrangements avec instruments à vent en liberté... En compagnie de David Euverte, qui signe ces arrangements et s'occupe avec maestria du piano, et d'une troupe de musiciens en symbiose totale avec le songwriter, guitariste et chanteur en chef, l'auteur du Courage des Oiseaux arrive à proposer une nouvelle étape de sa carrière, tout à fait dans la lignée de ses précédentes œuvres mais empruntant de nouvelles directions passionnantes... Comme toujours, l'on note avec satisfaction le soin particulier apporté aux textes (à la fois poétiques, crus, originaux et faisant écho avec finesse à des choses vécues par tout un chacun... ) sans oublier de se délecter de cette voix sobrement lyrique se mélangeant à des mélodies accroche cœur. Puis l'on se laisse surprendre tour à tour par le hautbois, le cor anglais, la clarinette, la flûte ou le basson, avant de se faire retourner comme une crêpe par une guitare électrique noisy que n'aurait pas renié Kevin Shields de My Bloody Valentine... Ce faisant, Dominique A dévoile l'un de ses meilleurs disques, grâce à l'unité qui s'en dégage (malgré d'incroyables changements d’ambiance entre certaines plages) et au nombre conséquent de titres forts et potentiellement tubesques : Rendez-Nous La Lumière, Ostinato, Close West, Vers Le Bleu, Le Convoi, Par les Lueurs... Avec son sens inné de la simplicité compliquée et de la légèreté grave, l'auteur de Vers Les Lueurs réussit à aborder des sujets potentiellement lourds et chargés de mélancolie en donnant toujours des atours directs, accrocheurs et graciles à ses lumineuses compositions. A l'écoute de cet album, il est évident que cette collection de chansons parlant beaucoup de lumière émane d'une des personnalités les plus solaires et rayonnantes de la chanson française d'aujourd'hui.

A lire, des chroniques de concerts de Dominique A au Théâtre de la Ville, à Paris, le 26 janvier 2012, au Printemps de Bourges 2009, à la Route du Rock 2009 et à la Coopérative de mai en 2009.

Liens : www.commentcertainsvivent.com, http://fr-fr.facebook.com/DominiqueAofficiel, www.cinq7.com/fr, www.facebook.com/Cinq7.



26 mars 2012 (Cinq 7 - Wagram)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Artiste : Dominique A  Titre : La Musique
Style : Pop - Rock / Chanson
Dominique A - La MusiqueJohnny Hallyday a raison : Ça ne finira jamais, le talent que possède Dominique A pour offrir de régulières livraisons de petits trésors aux fans de chanson pop mélancolique et classe… Le nouveau disque de celui qui est à l’opposé des facilités "artistiques" de l’électeur numéro 1 du Petit Nicolas, est encore une fois une très belle surprise. Sur La Musique, M. Ané revient à ses premières amours ; il a enregistré seul comme du temps de l’album La Fossette, avec des boites à rythmes usées et des instruments sur lesquels il joue à l’arrache. Le résultat est donc très différent des murs de sons élégiaques, étranges et vrillants des derniers albums, très réussis eux aussi. Avec ce retour à des méthodes de création presque artisanales, le nouvel opus est forcément très intime (on a souvent l’impression – troublante – que l’auteur du Courage des oiseaux nous susurre ses morceaux à l’oreille) ; les textes chantés d’une voix tremblotante extrêmement touchante (Le sens) ou d’une saisissante manière lyrique (Immortels, Hasta que el cuerpo agaunte, Le bruit blanc de l'été... ), les mélodies en apesanteur, les arrangements à la fois décalés et parfaitement taillés pour cette nouvelle aventure (La Musique), tout concourt à faire replonger en apnée dans l’univers de Dominique A. On le sait depuis longtemps, notre homme peut faire beaucoup avec trois bouts de ficelles, et cela fonctionne cette fois encore, 16 ans après ses débuts en solo dans sa chambre. Il suffit d’écouter sa voix si particulière et si troublante, de se laisser porter par les textes (toujours très beaux… ) et de se faire emporter par les boucles de synthés ou de rythmes programmés ultra minimalistes de Nanortalik pour comprendre toute la pertinence de ce nouvel album. Contrairement à Johnny (même s’il jure - que dis-je, HURLE ! - le contraire), Dominique A semble au tout début de sa carrière, avec encore une foultitude de chansons miraculeuses à faire découvrir à son public, qui mériterait de s’élargir encore… Chiche ?

A lire, des chroniques de concerts de Dominique A au Printemps de Bourges 2009, à la Route du Rock 2009 et à la Coopérative de mai en 2009.

Sites Internet : www.commentcertainsvivent.com, www.myspace.com/dominiquea, www.myspace.com/labelcinq7.

6 avril 2009 (Cinq7 - Wagram)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Artiste : Dominique A  Titre : Sur Nos Forces Motrices
Style : Pop - Rock / ChansonFrançaise
Dominique A - Sur Nos Forces MotricesUn disque live impeccable pour Dominique A et son irréprochable groupe de scène… Enregistré en 2007, avec les excellents Olivier Mellano (à la guitare électrique hallucinante), Jérôme Bensoussan (cuivres originaux, batterie parfaite), David Euverte (claviers envoûtants) et Daniel Pabeuf (clarinette et saxophones saisissants), Sur nos forces motrices rend parfaitement compte de la forme olympique de Dominique A et de ses acolytes sur scène. Galvanisé par la dynamique de tournée, M. Ané chante admirablement des morceaux extraits de toute sa carrière ; cela va du disco rock Le courage des oiseaux au superbement onirique L’horizon, en passant par d’autres titres - magistralement réarrangés eux aussi - comme La mémoire neuve, Pour la peau, Le commerce de l’eau ou encore Empty white blues. Avec ce disque live sobre et évocateur, on se laisse littéralement emporter par l’univers d’un des songwriters français actuels les plus doués. Exactement comme lorsque l’on se trouve dans une salle de concert où se produit Dominique A.

Sites Internet : www.commentcertainsvivent.com, www.myspace.com/dominiquea, www.myspace.com/labelcinq7.

15 octobre 2007 (Cinq 7 - Wagram)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Artiste : Dominique A  Titre : L’horizon
Style : Pop - Rock
Dominique A - L’horizonAprès une dizaine d’écoutes de cet album, je n’arrivais toujours pas à rentrer dans ce disque, trop lourd, compliqué, littéraire, intimiste dans le mauvais sens. Pour la première fois en 15 ans d’une carrière irréprochable je m’apprêtais à faire une critique négative de Mr A. Pour être honnête l’idée m’avait déjà effleuré en 2004 pour son précédent album «Tous sera comme avant» Dominique A s’était alors appuyé sur le deux dernier albums de Bashung pour faire une musique symphonique portant des textes lourds. Si le travail de Bashung reste un must celui de Dominique A est une demi réussite ou plut tôt avec le temps un demi échec. Après quelques écoutes de l’Horizon je pensais donc qu’en enchaînant deux disques moyens Dominique A avait tous dit. Mais ouf il n’en est rien, la persévérance a payé. D’écoutes en écoutes ce disque se livre a moi. Les textes visent justes, en une phrase tout est dit, tout est résumé. C’est souvent sans merci, sans pitié mais toujours exact. L’album n’est pas racoleur mais il y en a pour tout le monde, le grand public trouvera ces pépites (Dans un camion, la pleureuse ou la relève), les plus exigeants se tourneront vers Music-Hall, morceau qui aurait pu être composer pas Mendelson. Mais si j’ai pu apprécier ce disque cela est du à ma déontologie de chroniqueur qui cherche a être pertinent dans ses choix, mais je doute qu’a l’heure du téléchargement a tout va, tout le monde puisse trouver le temps d’écouter plusieurs fois ce disque pour l’apprécier. Je crains donc qu’a tord ce disque se retrouve très vite plein de poussière. (Wagram – Olympic disk)

Signature : Simon Pégurier
Page Web Conseillée : www.loreillequigratte.com
Artiste : Dominique A  Titre : L'horizon.
Style : Pop - Rock
Dominique A - LToujours pas de mauvais disque à l’horizon dans la discographie de Dominique A… Arrivant après l’aventureux et très bon Tout sera comme avant, le septième album de monsieur Ané est légèrement plus accessible que son prédécesseur, injustement incompris. Mais les détracteurs de Dominique A lui reprocheront toujours d’être triste et de proposer des chansons trop hermétiques. Qu’ils continuent à écouter en boucle Le Mouv’ et laissent les artistes, les vrais, faire ce qu’ils ont à faire… D’ailleurs ce qu’il y a de bien avec l’auteur de L’horizon, c’est qu’il fait exactement ce qu’il a envie de faire. Il voulait laisser le contrôle total de ses morceaux à des producteurs, il l’a fait sur l’album précédent. Sur la tournée consécutive à ce disque osé, il désirait réarranger ses chansons avec un groupe de scène aux idées originales. Cela donna une série de prestations scéniques mémorables et marquantes. Tout naturellement, la troupe de musiciens - Vincent Guérin (contrebasse, samples de cordes), Jérôme Benssoussan (trompette, trombone, clarinette, percussions), Daniel Paboeuf (saxophone, clarinette) et David Euverte (Piano, orgue, synthé), renforcée ici par le fidèle guitariste Olivier Mellano, le batteur Sacha Toorop et Laetitia Bégou, au piano et à la co-écriture de deux morceaux - fut conviée en studio pour enregistrer. Les compositions de Dominique A, toujours aussi belles et poignantes, se retrouvent donc habillées à la perfection ; elles acquièrent des vertus oniriques qui captivent immanquablement l’auditeur. Cela donne un superbe disque, à écouter dans son ensemble, pour mieux en saisir toute la beauté. Si de nombreux nuages planent dans le ciel des chansons, si l’orage se déchaîne et s’il pleut parfois des cordes menaçantes, à la fin du disque l’horizon est totalement dégagé pour Dominique A.

Sites Internet : www.commentcertainsvivent.com, www.olympictour.fr.

6 mars 2006 (Olympic Disk / Wagram)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Artiste : Dominique A  Titre : En Solo Aux Bouffes Du Nord
Style : Rock
Dominique A - En Solo Aux Bouffes Du NordEnregistré à Paris en juin 2004 dans le cadre désuet - mais chargé d’histoire - du Théâtre des Bouffes du Nord, le premier dvd de Dominique A permet d’appréhender en profondeur l’univers tour à tour glacial et réconfortant d’un des meilleurs songwriters français en activité… La partie dévolue au concert (donné en solo) peut se révéler un peu aride pour le novice : Dominique A délivre en effet des versions presque nues des morceaux de son répertoire, seulement aidé par une guitare (acoustique ou furieusement électrique) et des samples réalisés en direct (voix doublées montant vers les cieux ou motifs de guitare astucieux). Mais grâce à ce dépouillement scénique, tous les talents de performer de Dominique A ressortent dans des chansons au verbe acerbe et libéré, portées par des musiques qui restent touchantes… La set list laisse une place importante au dernier album - Tout sera comme avant - arrangé par le collectif Gekko (qui officie sur le dernier album d'Alain Bashung, L'imprudence) mais s’autorise également des morceaux composés avec Françoiz Breut (Motus) et Oslo Telescopic, ainsi que des retours bienvenus vers l’album Auguri. Enfin, pour donner quelques repères à ses fans (peut-être un peu déboussolés), monsieur Ané interprète ses chansons les plus « accessibles » : Le courage des oiseaux (ici livré en version folk superbe) et une magistrale reprise des Enfants du Pirée.
La réalisation - plutôt inventive - de Gaëtan Chataignier retranscrit parfaitement l’ambiance d’un concert solo de Dominique A, à la fois d’une froideur chirurgicale et d’une réconfortante ferveur dans l’interprétation (chaque morceau de ce dvd est admirablement chanté avec une voix gorgée de vibrato aux accents tantôt délicatement féminins, tantôt sauvagement masculins). En plus, les éclairages sont superbes et originaux, ce qui contribue à mettre en valeur le théâtre des Bouffes du Nord… et la prestation qui s’y déroule. En bonus, 10 inédits sont proposés en version audio ; il s’agit de démos de titres de Tout sera comme avant, d’une reprise bouleversante de Lumières de Gérard Manset et de titres restés inédits à ce jour, révélant un Dominique A inspiré. Ce premier dvd est donc un coup de maître…

A lire également : chroniques des concerts 2002 de Dominique A en solo à Issoire, à Benicassim, à Sédières et à Clermont-Fd.

Sites Internet : www.commentcertainsvivent.com, www.labels.tm.fr.

2 novembre 2004 (Labels - EMI)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Artiste : Dominique A  Titre : TOUT SERA COMME AVANT
Style : Rock
Dominique A - TOUT SERA COMME AVANTAprès l’excellent et quasi immédiat Auguri en 2001 et Le détour, un remarquable coffret rétrospectif publié fin 2002, Dominique A revient avec un nouvel album - Tout sera comme avant - dont le titre est à la fois conforme à la réalité et mensonger. On retrouve en effet la voix et l’écriture singulières qui font le charme de Monsieur Ané mais celles-ci bénéficient désormais des arrangements tarabiscotés du producteur Jean Lamoot et de ses associés Jean-Louis Solans et Arnaud Devos. Inspiré par L’imprudence de Bashung, Dominique A a confié ses démos guitare/voix à l’audacieux trio qui officiait sur cette œuvre majeure. Avec cette équipe - renforcée par le bassiste Simon Edwards et le batteur Martyn Barker -, les ambitions de l’auteur du Twenty-two bar sont revues à la hausse… Certains fans du Dominique A exclusivement pop vont grincer des dents, les autres, quant à eux, prendront le temps nécessaire pour s’approprier ces fascinantes pièces non conventionnelles où cordes rétro (La retraite à Miami) ou aventureuses (Dobranoc, L’inuktitut), électronique embarquée (Revenir au monde, Où sont les lions?), musique ethnique (Les clefs), et dissonances diverses (Le départ des ombres) bouleversent l’ordre établi de la chanson française. Si certains titres sont plus accessibles (Tout sera comme avant, Pendant que les enfants jouent), chaque morceau recèle des trouvailles sonores qui témoignent d’une véritable expérimentation des possibilités offertes par le travail en studio.
Loin d’être une pâle copie de L’imprudence ou un stérile travail destiné à dérouter, Tout sera comme avant est un troublant album qui s’apprécie dans sa globalité et sur la durée. Dominique A pense visiblement à tout sauf à une paisible retraite à Miami et mérite de parler à des gens qui sont bel et bien là (contrairement aux habitudes d'une des héroïnes de ses derniéres chansons)… Comme à chaque nouvelle production de cet artiste passionnant, on a désormais hâte de découvrir quelle relecture va en être faite sur scène.

A lire également : chroniques des concerts 2002 de Dominique A en solo à Issoire, à Benicassim, à Sédières et à Clermont-Fd.

Sites Internet : www.commentcertainsvivent.com, www.labels.tm.fr.

9 mars 2004 (Labels - EMI)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Page Web Conseillée : www.foutraque.com
Artiste : Dominique A  Titre : LES ENFANTS DU PIRéE
Style : Rock
Dominique A - LES ENFANTS DU PIRéE Plutôt que d'acheter le coffret de 3 Cds qui mélange titres extraits de ses albums, inédits et titres live, j'ai plus modestement acheté ce maxi qui contient une version remix des enfants du pirée qui sonne comme très chanson française d'antan, 2 inédits l'enemi (très Dominique A période 22 bar ou Bertradn Betsch) et vouloir sorte d'épilogue à ménage à 3, Empty white blues en public et en solo déchaîné et la voix chevrotante en anglais. ais la encore ce qui 'a oussé l'acheter c sont les 2 derniers titres en secret et je t'ai toujours aimé en cli qui permettront à tous ceux qui n'ont as eu la chance de voir Dominique A dans sa tournée solo de voir la bête de scène qu'il est. Brut, décalé, possédé, ... fascinant (voir les chroniques de concert ici ou la

2002 (Labels)

Vignette pirlouiiiitSignature : pirlouiiiit
Fleche concert Envoyer un message à pirlouiiiit
Page Web Conseillée : http://www.dominique-a.com
Artiste : CD ABUS #65  Titre : 15 ANS D'ABUS
Style : Rock
CD ABUS #65 - 15 ANS D J'avais découvert Abus dangereux à l'occasion de leur 10eme anniversaire puisqu'ils avaient proposé un Cd spécial avec Noir Désir, Dum Dum Boys, Sixteen Horspower etc ... Ce mois ci ils fêtent leurs 15 ans (waw ces 5 années sont vite passées et pourtant il s'en est passé des choses) et pour l'occasion leur traditionnel CD 5 titres d'inédits (qui accompagne chaque numéro de ce fanzine plus ou moins trimestriel en kiosque au prix de 4.5 euros) s'est transformé en un 11 titres (15 ça aurait été plus rigolo). Avec tenez vous bien : Dominique A des dictionnaires et des cuisines, Bertrand Burgalat avec une tornado de fraîcheur, les Gasolheads égaux à eux même !!!, Theo Hakola + Les Hurleurs pour une reprise particulièrement énervée de Balad of a thin mande Bob Dylan, John Parish, Ultra Orange (pour un superbe morceau très Velvet Unerground), Etienne Charry, The Nits et des groupes un peu moins connus comme Howe Gelb (des accents à la Dire Staits), Undo (bien pop) et les bien péchus Weak (sorte de Noir Désir punks)... Ce disque reflète assez bien la nouvelle tournure qu'a pris le magazine : toujours bien rock garage punk et tout, mais pas que ... si vous ne connaissiez le magazine que de nom, c'est l'occasion où jamais.

Histoire que vous ne passiez pas à côté voici leurs coordonnées : Abus Dangereux - BP 15 - 33031 Bordeaux cedex - abus@viciouscircle.fr - 05.57.59.14.13

Signature : Hum !
1 à 10 sur 10 critiques trouvées
1 à 10 sur 10 critiques trouvées
Le festival M : concerts et billetterieLe festival C : concerts et billetterieLe festival M : concerts et billetterieLe festival F : concerts et billetterieLe festival F : concerts et billetterieLe festival W : concerts et billetterieLe festival F : concerts et billetterieLe festival C : concerts et billetterieLe festival F : concerts et billetterieLe festival B : concerts et billetterie
Copyright © Live Lab. Reproduction totale ou partielle interdite sans accord préalable.
Conditions générales d'utilisation