Accueil Slift en concert
Lundi 4 juillet 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Slift est un survolté groupe français de rock garage évoluant dans la lignée des Thee Oh Sees du grand John Dwyer... En concert partout en 2018 pour jouer en live des extraits de l'album La Planète Inexplorée (sortie septembre 2018 chez Howlin Banana Records). En tournée en 2020 et 2021 pour jouer en live l'album "UMMON", paru en février 2020 chez Vicious Circle. En concert au Trabendo (Paris) le 3 mai 2022 et en tournée française et européenne en 2022...

Site

Dernière news

Slift en concert au Trabendo à Paris et en tournée en 2022 [Le 13/06/2022] Après avoir retourné le festival Levitation France en 2021, le surpuissant groupe de rock psyché Slift sera en tournée française et européenne en 2022 ! Dates & billets ici : La suite

Slift : tous les concerts

Slift : les dernières chroniques concerts 4 avis

Slift (Levitation France 2021)

Critique écrite le 10 janvier 2022, par Pierre Andrieu

En plein air, devant Le Chabada, à Angers 25 septembre 2021

Slift (Levitation France 2021) en concert

La deuxième et dernière journée de l'édition 2021 du festival Levitation France a permis de voir défiler sur scène Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Working Men's Club, Shame, Tiña, Lice, Baston, Anika, Wild Fox, Los Bitchos et Parrenin/Weinrich/Rollet au Chabada (Angers) en version Open Air le 25 septembre. Retour sur le meilleur concert de cette soirée d'anthologie, celui de Slift... Il est 21h15, on est déjà KO debout après les concerts de feu de Zombie Zombie et Lice, c'est le moment où les dangereux malades de Slift décident de nous achever sur place et de plier le game avec un show démoniaque, dans la géniale lignée des Osees de John Dwyer (et ce sans avoir à rougir de la comparaison avec les psychopathes ricains, c'est dire !). En défouraillant quasiment le même set que celui, ENORME, enregistré pour les "Levitation Sessions" (à écouter !), le trio français en passe de conquérir le monde tutoie tellement les sommets du psyché kraut qu'il nous en fait carrément sortir les yeux des orbites, tout en nous explosant les oreilles jusqu'à l'extase. Slift joue tellement comme un seul homme, en mode "la charge des Huns dans la steppe", et maîtrise si bien l'art de la montée trippante, qu'il nous laisse exsangue à la fin... Lire la suite

Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Shame, Tina, Lice, Working Men's Club, Anika, Los Bitchos, Baston, Wild Fox... (Festival Levitation France 2021)

Critique écrite le 20 octobre 2021, par Pierre Andrieu

En plein air devant Le Chabada, à Angers 25 septembre 2021

Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Shame, Tina, Lice, Working Men's Club, Anika, Los Bitchos, Baston, Wild Fox... (Festival Levitation France 2021) en concert

La deuxième et dernière journée de l'édition 2021 du festival Levitation France était tout simplement mortelle ! Ce samedi 25 septembre au Chabada (Angers) en version Open Air, la prog déroulée de 16h à 1h du mat était en béton armé, avec pas moins de onze groupes, pour la plupart en forme olympique : Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Working Men's Club, Shame, Tiña, Lice, Baston, Anika, Wild Fox, Los Bitchos et Parrenin/Weinrich/Rollet ! Malgré des conditions assez dantesques (pluie drue et ininterrompue pendant les deux premiers concerts, puis le fameux combo "froid + humidité", des coupures de courant, et, enfin, cerise sur le gâteau, des chiottes bouchés, deuxième épisode après celui d'hier), le public ultra motivé et rock 'n roll qui avait fait le déplacement en a eu pour son argent, repartant avec plein de souvenirs de dingue, détaillés plus bas dans cette chronique. Notre tenue étant trop légère (on avait mis un ciré mais pas de sweat shirt en dessous, juste un blouson en jean), on en a chié dès la tombée de la nuit pour tenter de garder une température corporelle à peu près acceptable. On a tout essayé : les clopes (c'est complètement idiot), la bière (pas mal, mais quand elle est moyenne et très fraîche... ) et... Lire la suite

Rock In The Barn 2020 - 11 septembre : Slift, Michelle Blades, Yin Yin, Al-Qasar, MNNQNS, Polycool

Critique écrite le 06 octobre 2020, par Pierre Andrieu

Ferme de Bionval (Ecos), Vexin-sur-Epte 11 septembre 2020

Rock In The Barn 2020 - 11 septembre : Slift, Michelle Blades, Yin Yin, Al-Qasar, MNNQNS, Polycool en concert

Seul festival de l'été maintenu et autorisé par les autorités (avec Hop Pop Hop à Orléans la semaine suivante), Rock In The Barn s'avère tout simplement im - man - quable en ce week-end des 11 et 12 septembre 2020, et ce même s'il faut faire 5 heures de route depuis Clermont-Ferrand pour y accéder ! Cela dit notre présence n'est pas due qu'à la triste annulation de tous les autres rassemblements musicaux en plein air : la prog proposée à Ecos est très classe, le cadre est superbe (une belle ferme normande et ses alentours champêtres), l'accueil est convivial, la jauge est raisonnable (un peu moins de 1000 personnes par jour, à vue de nez) et l'ambiance se relève être ultra cool. Tant et si bien qu'après être arrivé à la ferme de Bionval en ayant subi quelques petites péripéties (la petite route indiquée par le GPS est... barrée, et le chemin d'accès au site, finalement trouvé, est si défoncé qu'on y perche le bas de caisse de notre voiture), on se demande pourquoi on n'est pas venu ici plus tôt, le festival en étant quand même à sa 11ème édition. La réponse est simple, basique : normalement, c'est à dire quand il n'y a pas de putain de pandémie, il a lieu une semaine après l'incontournable Levitation France (annulé cette année,... Lire la suite

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019)

Critique écrite le 13 janvier 2020, par Pierre Andrieu

Bourges 17-20 avril 2019

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) en concert

43ème édition sous un soleil estival pour le Printemps de Bourges, qui a une nouvelle fois permis de prendre une grande rasade de concerts marquants. Et en bonne compagnie s'il vous plait: 200 000 festivaliers étaient réunis dans les salles et les rues du mardi 16 au dimanche 21 avril 2019. Muddy-Gurdy On commence notre marathon du live mercredi place Séraucourt avec Muddy-Gurdy, qui déroule un set mélangeant brillamment le blues du Sud des Etats-Unis avec une vielle à roue made in Auvergne (il y a une vielle à roue au sein du trio) et des clins d'œil vers les rythmes africains. C'est enlevé, original et tout se termine en apothéose avec une cover percutante du "Pretty Thing" de Bo Diddley. Structures Direction ensuite le 22 d'Auron pour découvrir trois prometteurs groupes français : Structures, avec son post punk totalement hystérique et son chanteur très en rogne, We Hate You Please Die, qui se vautre avec délectation dans un garage teinté de punk sauvage, et Slift, adepte d'un kraut garage psyché maléfique, dans la lignée des Oh Sees. Le Villejuif Underground Jeudi, grosse soirée au Nadir... Avec tout d'abord Namdose (fusion inspirée des groupes BRNS et Ropoporose), qui chauffe le public avec sa pop... Lire la suite

Slift : Vidéo









Slift : écoute