Accueil Herbie Hancock en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10669 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Il est passé par Miles Davis, l'élecro, le hip-hop... Pianiste surdoué, légende vivante du jazz (mais pas que) Herbie Hancock a traversé styles et époques, faisant son miel de toutes les nouveautés sans abdiquer son propre style.

Site

Herbie Hancock en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Herbie Hancock : l'historique des concerts

Sa.

29

Juillet

2017

Jazz In Marciac en concert
Omer Avital Quinte + Herbie Hancock Jazz In Marciac | Herbie Hancock | Omer Avital
Chapiteau - Marciac (32)

Ve.

28

Juillet

2017

Festival Jazz des Cinq Continents en concert
Herbie Hancock - Émile Parisien / Vincent Peirani Festival Jazz des Cinq Continents | Herbie Hancock | Vincent Peirani | Emile Parisien
Palais Longchamp - Marseille 1er (13)

Me.

12

Juillet

2017

Jazz à Vienne en concert
Herbie Hancock - Donny McCaslin Jazz à Vienne | Herbie Hancock
Théâtre antique - Vienne (38)

Di.

09

Juillet

2017

Saveurs Jazz Festival en concert
Saveurs Jazz Festival 1 Jour : Herbie Hancock + 1ère Partie Saveurs Jazz Festival | Herbie Hancock
Parc de Bourg Chevreau - Segre en Anjou Bleu (49)

Di.

02

Juillet

2017

Montreux Jazz Festival en concert
Herbie Hancock - Chilly Gonzales Montreux Jazz Festival | Herbie Hancock | Chilly Gonzales
Stravinski Hall - Montreux (Ch)

Je.

29

Juin

2017

Je.

16

Juillet

2015

Montreux Jazz Festival en concert
Jacob Collier, Chick Corea & Herbie Hancock, Melody Gardot Montreux Jazz Festival | Chick Corea | Herbie Hancock | Melody Gardot
Stravinski Hall - Montreux (Ch)

Di.

05

Juillet

2015

Chick Corea en concert
Chick Corea & Herbie Hancock Chick Corea | Herbie Hancock
Palais Beaux Arts - Bruxelles

Herbie Hancock : les dernières chroniques concerts 5 avis

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents)

Critique écrite le 02 août 2017, par Marcing13

Palais Longchamp Marseille 28 juillet 2017

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son joyaux : le magnifique cadre du Palais Longchamps. Avec une scène public et un tel cadre, le public est venu nombreux, il en aurait d'ailleurs été dommage autrement. La soirée débutera avec Émile Parisien et Vincent Peirani, venu rendre hommage à un autre pianiste génial ayant collaboré avec Miles Davis , le regretté Joe Zawinul. Accompagné de Paco Sery à la batterie et de Linley Marthe à la basse, membres de l'ancienne section rythmique du Zawinul Syndicate, d'Aziz Sahmaoui et Mino Cinelu aux percussions, eux aussi compagnons de route de Joe Zawinul, l'hommage s'annonce sous de bonnes hospices. Dès les premières notes, il ne fait aucun doute qu'il ne s'agit pas d'un simple tribute band mais de musiciens proches du compositeur qui perpétuent la musique de ce musicien de génie, un peu comme on pourrait le voir dans la musique classique finalement. Lorsqu'il y a autant de talents réunis sur la même scène on est certain d'assister à un show de grande qualité où se mêlent émotions et virtuosité pour nous faire voyager dans l'univers de Joe Zawinul. La... Lire la suite

Herbie Hancock & Wayne Shorter, Roberto Fonseca & Fatoumata Diawara (Festival Jazz Des Cinq Continents 2014)

Critique écrite le 24 juillet 2014, par Sami

Palais Longchamp, Marseille 22 Juillet 2014

Herbie Hancock & Wayne Shorter, Roberto Fonseca & Fatoumata Diawara (Festival Jazz Des Cinq Continents 2014) en concert

Les choses sont claires en arrivant, les concerts de ce soir affichent complet ce qui en configuration assis et en plein air n'autorise pas vraiment d'arriver en retard ou même pile pour le début. Difficile voire impossible d'apprécier à leur juste valeur la prestation de Wayne Shorter que je voyais pour la première fois et Herbie Hancock dont j'avais un très beau souvenir lors de son passage à la la fiesta des suds en 2008 déjà. Deux musiciens au sommet dont les initiés savourent chaque note dans un recueillement bienvenus, mais j'ai eu la malchance d'être entouré de la frange du public moins attentive et polie, insupportablement bavarde alors que cette musique intimiste et sophistiquée là nécessité un minimum de concentration. Si le saxophoniste octogénaire Wayne Shorter est constamment dans la retenue, Herbie Hancock est lui davantage souriant et expressif, surtout lorsqu'il délaisse son piano pour un synthé dont il use avec le goût de l'invention et de l'expérimentation qu'on lui connaît. Il ne s'adressera au public (en français) qu'avant le dernier titre "war games", ovationné de nombreuses minutes par des spectateurs pour la plupart conquis. Alors pour la soirée avec George Clinton il y avait eu une... Lire la suite

Festival Jazz des Cinq Continents : Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter + Ray Lema

Critique écrite le 21 juillet 2011, par Mardal

Festival de Jazz des Cinq Continents 20 Juillet 2011

Festival Jazz des Cinq Continents : Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter + Ray Lema en concert

Après une soirée introductive au cours d'Estienne d'Orves -Macadam Transfert, Virginie Teychené et Accoules Sax - un premier concert à l'auditorium du Pharo -David Murray - Le festival de Jazz des cinq continents prend villégiature au parc Longchamp. La première soirée affiche grave : Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter. Une délégation éminente de LiM est bien sûr présente. Plusieurs centaines de futurs spectateurs patientent, savourent, font monter la pression durant trois quarts d'heure de file indienne. L'organisation n'a posté que deux personnes au passage de la première grille d'en bas, qui vérifient avec zèle tous les sacs. No problemo, les gens ont l'air bien lunés et le supportent sans râler. La soirée commence avec le pianiste sénégalais Ray Lema qui se produit en trio. Ray Lema: chant, piano, guitare Francis Lassus: batterie Xavier Zolli: basse A ceux qui ont l'habitude de dire des phrases du genre : "Le jazz, c'est chiant, c'est prise de tête, c'est une musique d'intello..." Ray Lema propose une aimable réponse, simple, efficace par sa musique très facile d'accès. Loin de moi l'idée de minimiser sa performance ou ses qualités artistiques en disant cela : son jeu est brillant, virtuose, véloce,... Lire la suite

Herbie Hancock, Zaza Fournier, Omara Portuondo, Nneka (Fiesta des Suds 2008)

Critique écrite le 19 octobre 2008, par Philippe

Dock des Suds, Marseille 18 octobre 2008

Herbie Hancock, Zaza Fournier, Omara Portuondo, Nneka (Fiesta des Suds 2008) en concert

Fiesta des Suds 2008, donc, désormais aux pieds de l'énorme et arrogant phallus bétonno-capitalistique qu'est la tour CMA/CGM ... Ayant une simple invitation, j'ai tout fait pour être à l'heure et j'ai presque réussi : 20 h 10 ! Surprise à l'entrée : les entrées "invitations" étant bondées d'un moulon d'au moins 500 personnes, les videurs by-passent les nouveaux arrivants, autrement dit : avec mon invitation je double d'autres gens avec des invites qui sont peut-être là depuis plus d'une heure, voire qu'on ne laissera pas entrer du tout ! Oh comme je n'aimerais pas qu'on me fasse ça ... Bref. Herbie Hancock est à pied d'oeuvre sous la Passerelle et la scène a encore grandi depuis l'an passé, mais avec des écrans géants - enfin ! Je comprendrai pourquoi plus tard : la scène moyenne (dite Hangar à Sucre) a disparu, au profit d'un resto où des social-traitres dégarnis du Modem viennent s'emmerder gentiment... Du coup on perd l'effet "dilution" des masses, c'est clairement : tout le monde au gros concert n°1, tout le monde à la buvette, tout le monde au gros concert n°2, etc, etc. Cela entraîne des queues monstrueuses, à moins de faire de savants calculs pour fonctionner à contre-temps... Par ailleurs la Fiesta a voulu, non pas... Lire la suite