Accueil Chronique de concert Festival Jazz des Cinq Continents : Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter + Ray Lema
Mercredi 4 août 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival Jazz des Cinq Continents : Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter + Ray Lema

Festival Jazz des Cinq Continents : Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter + Ray Lema en concert

Festival de Jazz des Cinq Continents 20 Juillet 2011

Critique écrite le par

FJ5C by Pirlouiiiit 20072011

Après une soirée introductive au cours d'Estienne d'Orves -Macadam Transfert, Virginie Teychené et Accoules Sax - un premier concert à l'auditorium du Pharo -David Murray - Le festival de Jazz des cinq continents prend villégiature au parc Longchamp. La première soirée affiche grave : Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter.

FJ5C by Pirlouiiiit 20072011

Une délégation éminente de LiM est bien sûr présente. Plusieurs centaines de futurs spectateurs patientent, savourent, font monter la pression durant trois quarts d'heure de file indienne. L'organisation n'a posté que deux personnes au passage de la première grille d'en bas, qui vérifient avec zèle tous les sacs. No problemo, les gens ont l'air bien lunés et le supportent sans râler.

Ray Lema Trio by Pirlouiiiit 20072011

La soirée commence avec le pianiste sénégalais Ray Lema qui se produit en trio.
Ray Lema: chant, piano, guitare
Francis Lassus: batterie
Xavier Zolli: basse

Ray Lema Trio by Pirlouiiiit 20072011

A ceux qui ont l'habitude de dire des phrases du genre : "Le jazz, c'est chiant, c'est prise de tête, c'est une musique d'intello..." Ray Lema propose une aimable réponse, simple, efficace par sa musique très facile d'accès. Loin de moi l'idée de minimiser sa performance ou ses qualités artistiques en disant cela : son jeu est brillant, virtuose, véloce, mais il est surtout très musical, très harmonieux.

Ray Lema Trio by Pirlouiiiit 20072011

Des relents africains parcourent les morceaux. Il me semble que cet accès facile tient aussi à la structure des morceaux qui ne semblent pas construits sur des grilles d'accords jazz, de manière classique, mais plutôt sur une simple reprise de mélodies, comme des refrains (ou de couplets).

Ray Lema Trio by Pirlouiiiit 20072011

On retrouve même par moments la structure des comptines pour enfants avec deux phrases identiques, la première se terminant par une montée des notes, la seconde par une descente. C'est simple et joli. Ray Lema construit ensuite des développements, plus que des improvisations. Les ornements qui s'ensuivent sont riches en variations mélodiques et rythmiques.

Ray Lema Trio by Pirlouiiiit 20072011

Ray Lema parle aussi volontiers et non sans humour avec le public, le fait chanter : é bo, é bé, bo, après avoir précisé que ça ne veut rien dire. Il parvient sur simple demande à faire lever le public, en prétendant avoir perçu des ronflements. L'exagération est bien reçue du public et les dames se mettent à onduler en souriant au rythme du piano. Nous sommes ensuite autorisés à nous rasseoir. Un premier set très convenu, courtois et charmant.
Sur le dernier morceau, Ray Lema répète sur une jolie mélodie équatoriale "A, tan-dé-lé, A, tan-dé-lé, A, tan-dé-lé, A, tan-dé-lé..."

Ray Lema Trio by Pirlouiiiit 20072011

Il termine en s'adressant une dernière fois au public : "Vous les avez bien attendus, ils vont maintenant arriver : Herbie Hancock ..."
Disposant en général d'une grande acuité auditive associée à une vivacité d'esprit exceptionnelle, je me sens soudain nigaud, mais évidemment, n'en fais part à personne.

Tribute to Miles Davis by Pirlouiiiit 20072011

Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter rendent un hommage à Miles Davis pour les 20 ans de sa disparition.
Le personnel :
Herbie Hancock : piano
Marcus Miller : basse et direction musicale
Wayne Shorter :saxophone tenor et soprano
Sean Jones : trompette
Sean Rickman : batterie

Tribute to Miles Davis by Pirlouiiiit 20072011

Premier élément fidèle à la tradition Miles Davis que perpétuent les artistes : les anciens talentueux sont accompagnés, et font découvrir de jeunes espoirs, non moins talentueux, promis à un grand avenir.
Il y a une quarantaine d'années, les jeunes espoirs se nommaient Herbie Hancock, Wayne Shorter, plus tard ce fut Marcus Miller ; aujourd'hui, ce sont Sean Jones et Sean Rickman.

Tribute to Miles Davis by Pirlouiiiit 20072011

La joute verbale "Assis / debout" dont faisait état McYavell l'an dernier, lors du même festival semble être malheureusement devenue un élément indissociable de l'événement. Elle gangrène le public et parasite encore le premier morceau avant de s'éteindre d'elle-même. L'enjeu semble important. Tout le monde reste debout.

Tribute to Miles Davis by Pirlouiiiit 20072011

Dans un premier morceau, Herbie Hancock plaque des accords d'où ressort une ambiance apocalyptique, les cuivres fusent de manière chaotique, on a la sensation d'un effondrement qui se renouvelle, sans fin.
Sur le deuxième morceau, de longues phrases de Wayne Shorter au saxophone et de Sean Jones à la trompette se chevauchent sur les glissandos résonnants de Herbie Hancock, qui deviennent des arpèges discontinus. Marcus Miller y appose des solos de basse percutants.

Tribute to Miles Davis by Pirlouiiiit 20072011

La musique produit l'effet paradoxal d'être à la fois très construite, structurée et parfaitement inattendue, constamment surprenante. Impossible de prévoir, d'anticiper ce que l'on va entendre. Les musiciens dialoguent dans un langage ésotérique, que nous pouvons, autre paradoxe, écouter et apprécier sans chercher à le comprendre. Le public semble de fait très attentif, très investi, et très impressionné.

Tribute to Miles Davis by Pirlouiiiit 20072011

La superposition et l'alternance de phrases longues, courtes, voire même d'une unique note émise par Wayne Shorter au saxophone et répétée comme un écho par Sean Jones à la trompette est superbe et nous en profiterons sur de nombreux morceaux, dans des formes très variées.

Tribute to Miles Davis by Pirlouiiiit 20072011

Citons Herbie Hancock dans un propos qui est encore d'actualité :
"Dans le quintet, à partir du moment où Wayne Shorter est arrivé (Ndr : 1964), on s'est consacré à un travail de couleurs, aux accords substitués, aux phrasés et surtout à l'utilisation de l'espace, c'est-à-dire au placement des notes que l'on jouait par rapport à ce que jouaient les autres musiciens du quintet."

Tribute to Miles Davis by Pirlouiiiit 20072011

Certains morceaux sont proches de la cérémonie vaudou : ils se caractérisent par une longue montée en puissance, en intensité, en volume jusqu'à une fièvre qui atteint le public possédé. Les coups de fouet que donne Marcus Miller aux cordes de sa basse n'y sont pas pour rien. La musique devient un objet envoûtant qui a le don de subjuguer dès les premières notes, et ne vous lâche plus.

Wayne Shorter by Pirlouiiiit 20072011

Marcus Miller pose occasionnellement sa basse pour accompagner les deux cuivres de sa clarinette basse. Le quintet effectuera généreusement plusieurs rappels pour prolonger un set qui avoisinera les deux heures.

Tribute to Miles Davis by Pirlouiiiit 20072011

La performance à laquelle nous avons assisté a commencé avec des allures d'exploration méthodique et rationnelle des ressources générées par Miles Davis et ses musiciens, il y a plusieurs décennies ; elle s'achève dans l'espace irrationnel, mystique le plus fou et le plus secrètement personnel de cinq musiciens d'exception. Grande soirée.

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Retrouvez des extraits vidéo de tout le festival Jazz des Cinq Continents par là


Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

Marion Rampal, Cecile McLorin Salvant, Kimberose (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Marion Rampal, Cecile McLorin Salvant, Kimberose (Festival Jazz des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 25/07/2021
C'est donc parti pour la 20eme et dernière du festival, qui s'est déroulé sur 6 lieux différents avec une configuration inédite pour cette clôture au Palais Longchamp. Jauge... La suite

Ayo + Chassol & Friends (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Ayo + Chassol & Friends (Festival Jazz des Cinq Continents) par Sami
Théâtre Silvain, Marseille, le 17/07/2021
Retour en douceur ce soir après plus d'un an et demi sans concert, retour avec le théâtre Silvain et avec le festival jazz des cinq continents. La soirée affiche complet et... La suite

Marc Ribot (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Marc Ribot (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Musée Cantini, Marseille, le 13/07/2021
Comme je le disais à Mae hier, j'ai une conception assez personnelle de l'élasticité du temps. Si bien que plutôt que de me débrouiller pour rentrer tôt ce soir et de me... La suite

Bloom (Cabaret Jazz des Cinq Continents) en concert

Bloom (Cabaret Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Villa Gaby, Marseille, le 08/06/2021
Une semaine après le bout de concert Maluca Beleza me voici de retour à la Villa Gaby, cette fois pour découvrir Bloom nouveau projet regroupant (par ordre de nombre de fois où... La suite

Herbie Hancock : les dernières chroniques concerts

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Herbie Hancock & Wayne Shorter, Roberto Fonseca & Fatoumata Diawara (Festival Jazz Des Cinq Continents 2014) en concert

Herbie Hancock & Wayne Shorter, Roberto Fonseca & Fatoumata Diawara (Festival Jazz Des Cinq Continents 2014) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 22/07/2014
Les choses sont claires en arrivant, les concerts de ce soir affichent complet ce qui en configuration assis et en plein air n'autorise pas vraiment d'arriver en retard ou même... La suite

Herbie Hancock, Zaza Fournier, Omara Portuondo, Nneka (Fiesta des Suds 2008) en concert

Herbie Hancock, Zaza Fournier, Omara Portuondo, Nneka (Fiesta des Suds 2008) par Philippe
Dock des Suds, Marseille, le 18/10/2008
Fiesta des Suds 2008, donc, désormais aux pieds de l'énorme et arrogant phallus bétonno-capitalistique qu'est la tour CMA/CGM ... Ayant une simple invitation, j'ai tout fait... La suite

Herbie Hancock (Fiesta des Suds) en concert

Herbie Hancock (Fiesta des Suds) par stéphane Sarpaux
Docks des Suds - Marseille, le 18/10/2008
Contrairement à la soirée d'ouverture qui a été marquée par une fréquentation en net repli, la seconde soirée de la Fiesta des Suds affichait samedi soir complet. Et pour cause,... La suite

Marcus Miller : les dernières chroniques concerts

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

Marcus Miller en concert

Marcus Miller par Ana-hata
le Silo, Marseille, le 07/04/2018
Un samedi soir au Silo... La salle se remplit peu à peu, les lumières sont encore allumées. Surgit sur scène de manière très tranquille, l'artiste Tiwayo accompagné de sa... La suite

Marcus Miller (reportage photo) en concert

Marcus Miller (reportage photo) par Yann Cabello
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/04/2015
Le cultissime jazzman Marcus Miller était en concert le 7 avril à la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand, pour une des nombreuses dates de sa tournée française 2015 (toutes les... La suite

Marcus Miller en concert

Marcus Miller par Ysabel
Le Silo - Marseille, le 18/10/2012
Arrivés très tôt au Silo pour assister au concert de Marcus Miller, nous trouvons la scène déjà montée, puisqu'il n'y aura pas de première partie. En toile de fond, on peut voir la... La suite

Ray Lema : les dernières chroniques concerts

Manu Dibango et Ray Lema par Duarte
Théâtre de verdure de Gémenos, le 27/07/2004
Cadre superbe pour ce festival dans le théâtre de verdure de Gémenos. Les gradins sont accrochés à la colline au milieu des cigales... Le concert a commencé a la nuit tombée. Beaucoup de monde était venu voir le concert. Manu Dibango et Ray Lema nous ont offert un superbe spectacle en ayant su à merveille mélanger le jazz et la musique... La suite

Wayne Shorter : les dernières chroniques concerts

Herbie Hancock & Wayne Shorter, Roberto Fonseca & Fatoumata Diawara (Festival Jazz Des Cinq Continents 2014) en concert

Herbie Hancock & Wayne Shorter, Roberto Fonseca & Fatoumata Diawara (Festival Jazz Des Cinq Continents 2014) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 22/07/2014
Les choses sont claires en arrivant, les concerts de ce soir affichent complet ce qui en configuration assis et en plein air n'autorise pas vraiment d'arriver en retard ou même... La suite

Wayne Shorter (Fiesta Des Suds) en concert

Wayne Shorter (Fiesta Des Suds) par mardal
Docks des Suds - Marseille, le 21/10/2010
Je parlerai de la première partie, Sashird Lao dans une autre chronique, séparément, tant il est vrai que le Dock des suds a des allures de sanctuaire ce soir. Conscient et ému de... La suite

Wayne Shorter par bruno
Salle Pleyel Paris, le 29/10/2009
Que penser de ce concert de Wayne Shorter ? J'ai passé mon temps à attendre un morceau qui n'est jamais venu. Comme si nous passions de la fin d'un morceau au début d'un autre sans s'être délecté d'un magnifique moment qui en compose le plat principal. Alors je comprendrais que Monsieur Shorter cherche une autre voix, je comprendrais qu'on... La suite

Wayne Shorter Quartet par villagevert
Festival de jazz à Ramatuelle, le 16/08/2005
Wayne Shorter saxophone Danilo Perez piano John Patitucci basse Brian Blade batterie C'est la nuit, vous êtes dans un endroit cool. Elle apparaît, c'est elle. A ses yeux, vous êtes "lui". Plus rien n'aura d'importance... Un concert de Wayne Shorter c'est une nuit d'amour éternelle... La suite

Festival de Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

Marion Rampal, Cecile McLorin Salvant, Kimberose (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Marion Rampal, Cecile McLorin Salvant, Kimberose (Festival Jazz des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 25/07/2021
C'est donc parti pour la 20eme et dernière du festival, qui s'est déroulé sur 6 lieux différents avec une configuration inédite pour cette clôture au Palais Longchamp. Jauge... La suite

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents par Phil2guy
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2019
John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur... La suite

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents  en concert

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents par Vv
Palais Lonchamp Marseille, le 26/07/2019
Un soir d'eté, alors que le palais longchamp fini d'enrouler sa cape étoilée sur ses épaules, un gargouillis spectral fait fuir les ours morts hors des cages du zoo désaffecté. Les... La suite