Accueil Imhotep en concert
Vendredi 18 octobre 2019 : 13761 concerts, 25723 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.


Cet architecte musical nous offre un voyage sonore ininterrompu entre reggae, hip-hop, et musique traditionnelle, intercalé de sons de ville, passages enregistrés sur le marché, discussions entre passants, bruits de vélomoteurs, pluie d'orage qui tombe...

Imhotep en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Imhotep : l'historique des concerts

Je.

15

Nov.

2018

Toko Blaze en concert
Massilia Sound System, Toko Blaze , Muge Knight , Imhotep , Dj Djel , K rhyme le Roi , Adikson , Al Iman Staff , Dj Soon , Pak Djeen , DJ Daz et d'autres à venir Toko Blaze | Imhotep | Massilia Sound System
Molotov - Marseille (13)

Ve.

08

Juin

2018

Don Choa en concert
DJ Kheops, Imhotep, DJ Djel, Don Choa, Black Punhk Don Choa | Dj Kheops | Imhotep
Esplanade J4 (13)

Ve.

16

Mars

2018

Dj Rebel en concert
Imhotep, Tomawok, General Kafra, Dj Rebel & Deejay Ph, Don Bijoutier & Inspecta, Mic Flow, Lulu Aka Le Parrain De La Bonne Humeu Imhotep | Dj Rebel
Daki Ling, le jardin des muses - Marseille (13)

Je.

01

Fév.

2018

Iphaze en concert
Imhotep + Iphaze + Guest Iphaze | Imhotep
L'Aéronef - EuraLille (59)

Sa.

27

Janv.

2018

Zion Kitchen, Imhotep, Dirty Boulon Centre culturel de Charleval - 13 (13)

Di.

17

Déc.

2017

Chinese Man en concert
Tour 13 Sos Mediterranee : Jour 2 : Pink No Color - Temenik Electric - Chinese Man Dj Set - Imhotep Live Mix Imhotep | Chinese Man | Temenik Electric
Espace Julien - Marseille (13)

Sa.

25

Mars

2017

Emergenza Festival en concert
Simone, Sarcasm, Red Woods, Pom & Lom, Imhotep, Miximetry, How It Works, Another Age, Millezim Emergenza Festival | Imhotep | Sarcasm
Antirouille - Montpellier (34)

Sa.

21

Janv.

2017

Dj Djel en concert
Imhotep + Dj Djel Dj Djel | Imhotep
Cargo de Nuit - Arles (13)

Imhotep : les dernières chroniques concerts 3 avis

Chinese Man, Imhotep, Temenik Electric, Pink No Color

Critique écrite le 18 décembre 2017, par Vand

Espace Julien, Marseille 17 décembre 2017

Chinese Man, Imhotep, Temenik Electric, Pink No Color en concert

Ohlala, mais depuis combien de temps j'ai pas fait ça moi, de rédiger un live report ? C'était même pas prévu d'ailleurs ! C'est une fois arrivé dans l'Espace Julien que ça a fait tilt, il était important de laisser une trace de cette soirée. Et comme mon comparse Phil' allait se tirer après le set des Temenik Electric, j'allais devoir ressortir mon bon vieux clavier et mes blagues nazes. Ce dimanche soir (ainsi que la veille, où la salle semblait être bondée au vu des photos), on ne payait pas son entrée pour voir des groupes : on faisait un don à SOS Méditerranée, cette asso absolument exemplaire, qui part en pleine mer avec uniquement des fonds privés, sauver d'une mort probable des gens entassés sur des radeaux de merde, balancés là par des passeurs de merde, ayant traversé au préalable l'enfer, en Lybie ou ailleurs, avec tout ce que l'on sait d'esclavage, de viols, de tortures. Après toutes ces horreurs, il serait logiquement normal de les aider coûte que coûte à se reconstruire sur un territoire auquel ils souhaitent accéder juste pour enfin vivre une vie modeste, mais à l'abri de la violence. Manque de bol, notre beau gosse énarque Emmanuel Macron / Jupiter et ses potes de l'UE préfèrent les voir crever en ne faisant... Lire la suite

IAM - Entretien avec Imhotep

Interview réalisée le 07 avril 2014, par pirlouiiiit

Marseille Avril 2014

IAM - Entretien avec Imhotep

Bonjour Imhotep ! Merci d'avoir accepté de prendre le temps de répondre à ces 7 questions... Cela fait des années que je te croise sur scène ou dans le public (Affranchi, Dock mais aussi Machine à Coudre) et c'est finalement par mail que je m'adresse à toi pour la première fois. Comme tu le sentiras peut-être ou en tout cas le liras plus bas je ne suis absolument pas expert en hip hop, même si j'essaie de suivre la scène locale d'aussi près que possible tous styles confondus ... 1) Vous êtes revenus de manière très convaincante avec Arts Martiens et à peine plus de six mois après sort ... IAM. Faire un album en communiquant sur le fait qu'il est constitué de chutes du précédent, n'est-ce pas un axe de communication étrange pour valoriser ces morceaux ? Comment faut-il comprendre cette communication autour du "dernier" album ? Était-ce une volonté de la maison de disques ? (ou au contraire un façon pour vous de vous en affranchir en disant "dernier en major" ?) Contrairement à ce que tu affirmes dans ta question, nous n'avons jamais communiqué sur le fait que ... IAM était fait de chutes de Arts martiens ! Nous avons toujours tenu le même discours : Ce sont 2 albums " frères jumeaux ", enregistrés dans la même session, et dans la... Lire la suite

Babel Med Music : Bonga + Imhotep + Badume's Band + DJ Soumnakaï + Soft + Kalakuta Orchestra + Kayhan Kalhor + Erdal Erzincan + Khaira Arby + King Kapisi + Matilde Politi + Tyeri Abmon

Critique écrite le 03 avril 2012, par Flag

Docks des Suds - Marseille 31 mars 2012

Babel Med Music : Bonga + Imhotep + Badume's Band + DJ Soumnakaï + Soft + Kalakuta Orchestra + Kayhan Kalhor + Erdal Erzincan + Khaira Arby + King Kapisi + Matilde Politi + Tyeri Abmon en concert

Bon. Je ne suis indéniablement pas le plus compétent en matière de musique(s) du monde (conscient de ce raccourci-pirouette). Mais ma curiosité est telle que je ne pouvais passer à côté du Babel Med Music 2012, après tant et tant d'années à dire et répéter que je devrai y mettre un pied. Optons donc, cette année, pour la soirée du samedi 31 mars, en espérant seulement que d'autres, à la plume plus renseignée, auront eu la même curiosité que moi pour les autres soirées. Mes dernières armes en matière de musique du monde, remontent au festival du Bout du Monde de Crozon de l'été dernier. En réponse à la capitale bretonne du melting pot musical, j'attendais donc de ce festival Babel Med Music, une certaine effervescence, dans ce déjà-carrefour des cultures et des musiques qu'est Marseille. La soirée demarre sur les chapeaux de roue en ce qui me concerne, arrivant à temps pour savourer l'explosion festive du Kalakuta Orchestra sous le chapiteau, ensemble afro-beat coloré emmené par un leader charismatique, toutes dents dehors, oeuvrant aux machines ou à la flûte traversière, mais surtout, surtout, à l'emballement et l'enflammenent du set, et du public par la même occasion. Le tout est un appel à la joie, à la fête et... Lire la suite