Accueil Marcus Miller en concert
Dimanche 17 décembre 2017 : 10601 concerts, 24779 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Roi du slap et du tapping, Marcus Miller oscille entre funk et jazz, qu'il arrive à concilier formidablement dans l'album Tutu, qu'il compose avec Miles Davis, avec qui il travaille pendant de longues années. Son travail harmonique et ses grooves impressionnants font de Marcus Miller l'un des bassistes les plus illustres de ces dernières décennies.

Site

Marcus Miller : les dernières chroniques concerts 6 avis

Marcus Miller (reportage photo)

Critique écrite le 09 avril 2015, par Yann Cabello

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 7 avril 2015

Marcus Miller (reportage photo) en concert

Le cultissime jazzman Marcus Miller était en concert le 7 avril à la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand, pour une des nombreuses dates de sa tournée française 2015 (toutes les rendez-vous live avec lui sont listés ici !), reportage photo : Yann Cabello www.profocus63.com... Lire la suite

Marcus Miller

Critique écrite le 03 novembre 2012, par Ysabel

Le Silo - Marseille 18 Octobre 2012

Marcus Miller en concert

Arrivés très tôt au Silo pour assister au concert de Marcus Miller, nous trouvons la scène déjà montée, puisqu'il n'y aura pas de première partie. En toile de fond, on peut voir la pochette de son dernier album Renaissance, toute en nuances de blanc et de bleu. Positionnées devant, cinq magnifiques basses sont bien sagement alignées sur leurs socles. Pour finir, sur le côté droit, une batterie est perchée sur une marche allumée de leds bleu. La salle est ouverte en totalité ce soir et elle commence à se remplir de façon éparse pour le moment. Nous, nous sommes placés super haut. Ce sera l'occasion de tester la capacité sonore du lieu dans toute sa technicité. Par contre, il ne faut pas être trop pressés, puisque le maître de la basse se fait bien attendre ... Il est près de 21h et on ne voit toujours rien venir !! (Mais ceci étant, cela permet au reste du public de s'installer tranquillement). Patience et longueur de temps étant mères de vertus, la batterie commence seule ... Puis Mr Miller fait son entrée en pull marin et chapeau mou. Un spot braqué sur lui, ce qui le fait apparaitre dans un cercle de lumière. Il attrape la première basse, la plus à gauche. Le jeu du jazz et de ses solo peut donc commencer. Ce sera d'abord le... Lire la suite

Festival Jazz des Cinq Continents : Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter + Ray Lema

Critique écrite le 21 juillet 2011, par Mardal

Festival de Jazz des Cinq Continents 20 Juillet 2011

Festival Jazz des Cinq Continents : Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter + Ray Lema en concert

Après une soirée introductive au cours d'Estienne d'Orves -Macadam Transfert, Virginie Teychené et Accoules Sax - un premier concert à l'auditorium du Pharo -David Murray - Le festival de Jazz des cinq continents prend villégiature au parc Longchamp. La première soirée affiche grave : Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter. Une délégation éminente de LiM est bien sûr présente. Plusieurs centaines de futurs spectateurs patientent, savourent, font monter la pression durant trois quarts d'heure de file indienne. L'organisation n'a posté que deux personnes au passage de la première grille d'en bas, qui vérifient avec zèle tous les sacs. No problemo, les gens ont l'air bien lunés et le supportent sans râler. La soirée commence avec le pianiste sénégalais Ray Lema qui se produit en trio. Ray Lema: chant, piano, guitare Francis Lassus: batterie Xavier Zolli: basse A ceux qui ont l'habitude de dire des phrases du genre : "Le jazz, c'est chiant, c'est prise de tête, c'est une musique d'intello..." Ray Lema propose une aimable réponse, simple, efficace par sa musique très facile d'accès. Loin de moi l'idée de minimiser sa performance ou ses qualités artistiques en disant cela : son jeu est brillant, virtuose, véloce,... Lire la suite

Benjamin Faugloire + Sandra Nkaké + Marcus Miller (Festival Jazz des Cinq Continents 2008)

Critique écrite le 27 juillet 2008, par misszou

Palais Longchamp - Marseille 26 juillet 2008

Benjamin Faugloire + Sandra Nkaké +  Marcus Miller (Festival Jazz des Cinq Continents 2008) en concert

Soirée de clôture de la 9ème édition du Festival de Jazz des Cinq Continents ce samedi 26/07 au Palais Longchamp. Comme chaque année un cadre magnifique pour accueillir des artistes prestigieux. Et un public plutôt âgé, hautain et complètement hostile à son voisin, à qui il ne lâcherait pas un cm2 du précieux territoire qu'il vient d'annexer sur la pelouse face à la scène ! Mais vous le verrez par la suite, un jazzeu peut en cacher en autre ... Soirée de clôture, donc avec en 1ère partie un jeune pianiste issu de notre charmante ville, Benjamin Faugloire. Persuadée que les concerts débutent officiellement à 20h30 (comme tous les autres soirs du festival ...) j'arrive comme une fleur à 20h50 pour entendre monsieur Faugloire annoncer son dernier morceau ?!? Dommage, ça avait l'air sacrément groovy ! Changement de plateau pour accueillir ensuite la révélation du festival, la nouvelle diva soul Sandra Nkaké, ce soir en version sextet. Le "Monsieur Loyal des 5 Continents" finira d'ailleurs son élocution par cette phrase mythique "et n'oubliez pas que dans sextet, il y a sex". Sans commentaire ... Dès son entrée en scène Sandra Nkaké dégage à la fois force et douceur, simplicité, charme et drôlerie. Avec une bonne part... Lire la suite

Marcus Miller : Vidéo