Accueil Olivia Ruiz en concert
Lundi 20 novembre 2017 : 11545 concerts, 24720 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Olivia Ruiz évolue joliment entre chanson mutine, tango sensuel, rock alternatif et yéyé, jonglant entre la langue française, l'espagnol et l'anglais. Le tout influencé par les Têtes Raides, les VRP, Rita Mistouko et Dionysos. En concert en 2017 pour promouvoir son nouvel album qui paraîtra en novembre 2016 (1er extrait, le single Mon Corps Mon amour).

Olivia Ruiz : vos chroniques d'albums
Site

Olivia Ruiz : les dernières chroniques concerts 41 avis

Interview d'Olivia Ruiz dans le cadre du festival Musilac 2017

Interview réalisée le 04 août 2017, par Lily Rosana

Musilac, Aix-les-Bains Samedi 15 juillet

Interview d'Olivia Ruiz dans le cadre du festival Musilac 2017

On la connaît en chocolat, sublimée d'une vieille caboche, danseuse étoile, réalisatrice fantastique, écrivaine de maux tendres, poète mage et enfin douce maman. Le 18 novembre 2016, Olivia Ruiz sort son cinquième album studio, " À nos corps aimants ", qu'elle a entièrement écrit. On retrouve sa voix chaude et cassée sur des sons éclectiques, en partant d'exquises ballades à des swings endiablés. Elle y chante " Nino mi niño " avec une infinie tendresse pour annoncer en musique la venue au monde de son fils, mais aussi la symbiose du corps et de l'âme, la métamorphose et l'éternité. Retour sur quatre ans de projets aboutis, sur sa vision de l'acceptation de soi, de la féminité et de l'art, celui qui l'anime. Olivia Ruiz, la femme au corps aimant... Quatre ans se sont passés depuis votre dernier album, comment résumeriez-vous ces dernières années ? Olivia Ruiz : Beaucoup de projets aboutis. Il y a déjà eu deux ans de tournée entre celle en France et celle à l'étranger, l'écriture et la compo du nouvel album, puis j'ai aussi écrit et réalisé mon deuxième court métrage, j'ai été dans une comédie musicale de danse contemporaine (ndr : " Volver ") avec le voisin Jean-Claude Gallota, et je suis devenu maman... Voilà. Vous revenez... Lire la suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)

Critique écrite le 20 juillet 2017, par Lily Rosana

Aix-Les-Bains 13-16 juillet 2017

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours de folies que nous a offert la belle et grandiose programmation du festival dont on peut profiter les pieds dans l'eau. Retour sur 20 concerts qu'il ne fallait pas louper ! (Choisir était un exercice des plus difficiles, croyez-moi...)" Jeudi 13 juillet Lulu Gainsbourg : Assis devant son grand piano noir laqué, un chignon au sommet de sa tête et sous le soleil tapant, Lulu ouvre l'un des plus grands et attendus festival estival : Musilac. Sensible et harmonique, il chante les maux comme pour un remède contre la mélancolie. Il est accompagné de talentueux musiciens et de Jérémy Loucas, son ami de toujours. Il reprend " Tequila ", son dernier titre, soulignant : " Par un temps pareil, cela va nous rafraîchir un peu ". Les doigts de Lulu courent sur le piano qui résonne encore et encore à notre plus grand plaisir. Le ton est donné : ce sera le festival de la volupté. Last Train 4 jeunes dans le vent, des rythmes éclatés, une passion dévorante, des basses et des guitares hypnotiques : voici Last Train, la nouvelle génération Rock. Après... Lire la suite

Olivia Ruiz

Critique écrite le 13 février 2017, par Zulone

Usine - Istres 28 Janvier 2017

Olivia Ruiz en concert

C'est avec l'accent chantant du sud-ouest que la belle Olivia Ruiz fait son entrée sur la scène de l'Usine. Les premières notes d'intro laissent présager une ambiance cosy... mais c'est tout le contraire qui arrive !! Une fois la robe tombée, c'est une Olivia tout en énergie rock qui arpente la scène ! Les jeux de lumière s'accordent avec les mouvements saccadés de la belle. Quelle énergie ! Les morceaux prennent une vie toute autre en live. Les musiciens sont en symbiose... Lire la suite

Festival Aluna 2013 : -M-, Tryo, Cali, Olivia Ruiz, Mika, Christophe Maé, BB Brunes, Lilly Wood And The Prick, Breakbot, Colours in the Street, Olivia Dorato, Gribz, La Ruelle en chantier, Camping de Luxe

Critique écrite le 24 juin 2013, par Lionel Degiovanni

Ruoms 13/15 juin 2013

Festival Aluna 2013 : -M-, Tryo, Cali, Olivia Ruiz, Mika, Christophe Maé, BB Brunes, Lilly Wood And The Prick, Breakbot, Colours in the Street, Olivia Dorato, Gribz, La Ruelle en chantier, Camping de Luxe en concert

Le festival Aluna se veut un savant mélange entre programmation d'artistes locaux et artistes à la hauteur nationale, et même internationale. Cette année est la 6ième édition et elle se déroule du 13 au 15 Juin 2013. Le site est à la base un énorme camping qui est situé en hauteur (les festivaliers ayant fait le trajet à pied pourront en témoigner!!). Cette année, l'accent est mis sur davantage de navettes entre les différents parkings installés pour l'occasion dans le village de Ruoms et le site en lui-même. L'accueil est aussi amélioré pour que le flot de festivaliers soit pris en charge dans les meilleures conditions possibles. Concernant l'équipage de ce festival, on compte plus de 300 bénévoles, une équipe professionnelle soudée et des partenaires fidèles. Autour du site, se trouvent des services et infrastructures haut de gamme, un vaste réseau d'hôtellerie de plein air, ainsi que des activités touristiques, sportives ou ludiques et de nombreux camping. Rien de plus simple que d'aller au festival et passer ensuite du bon temps dans cette Ardèche si accueillante et paisible, et d'entendre dès le matin les balances des artistes !! Quel beau réveil n'est-ce pas ? A noter aussi une volonté du festival... Lire la suite

Olivia Ruiz : les chroniques d'albums

Olivia Ruiz : La Femme Chocolat

Chronique écrite le 20/04/2006, par Philippe

Olivia Ruiz : La Femme Chocolat

Il y a bien ici quelques avis courts mais il semble qu'Olivia Ruiz, délicieux petit animal chantant, ayant prouvé qu'elle s'était superbement bien servi de son passage à la Star Academy et se taillant une belle placette au soleil, mérite une chronique un peu plus enthousiaste ! Deuxième album déjà, quand le premier J'aime pas l'Amour était un bel étalage de références musicales (Juliette, Néry ...) chanté avec un petit timbre mutin et charmant. A son actif, citons aussi La Renarde, duo juste... sublime enregistré avec Weeper's Circus. Et voici La Femme Chocolat, disque un tantinet plus abouti. Il s'ouvre sur des souvenirs d'enfance (la jeune fille est délicieusement impudique en la matière) : J'traîne des pieds, au carillon et aux échos mélancoliques. Puis la Femme chocolat reconnaissable dès la première note d'ukulele : mais bien sûr, c'est son bon ami... Lire la suite

Olivia Ruiz : La Femme Chocolat

Chronique écrite le 20/12/2005, par bob

Superbe ! De belles influences pour un album reussi. Variations de rythme. J'avais eu l'occasion de decouvrir l'artiste dans un festival a Meaux 77 cet été. Sur scène, ca déménage et cet album est remarquable. Petite preference pour les rythmes espagnols de Quijote et la Molinera...

Olivia Ruiz : J'AIME PAS L'AMOUR

Chronique écrite le 01/05/2004, par G48

Superbe album pour la rescapée de la Star Ac' 1, elle chante dans cette album toutes ses influences musicales: Nougaro, Brassens, la Tordue, Marcel et son Orchestre, ... 12 chansons que vous écouté avec plaisir et vous fais oublier tous vos soucis. Olivia Ruiz une artiste à...

Olivia Ruiz : Vidéo

Olivia Ruiz : écoute