Accueil Bertrand Belin en concert
Mercredi 25 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Adepte du mélange des genres, Bertrand Belin brouille la frontière entre musiques savantes et populaires. On entend dans ses superbes compositions de la chanson française, de la folk music, de la pop et de la musique contemporaine, voire une bossa cubiste... Bertrand Belin était en concert à l'Olympia de Paris le 11 avril 2019, au Casino de Paris les 4 et 5 décembre 2019 et est en tournée française 2019/2020 dans le cadre de la sortie le 25 janvier 2019 de son nouvel album intitulé Persona (Cinq7 / Wagram Music) et chroniqué ici. Bertrand Belin est en concert avec Les Percussions Claviers de Lyon au 104, à Paris, le 8 décembre 2020 et en tournée française en octobre, novembre et décembre 2020. A lire, un entretien avec Bertrand Belin à propos de son album "Persona".

Bertrand Belin : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

Bertrand Belin en tournée en France fin 2020 [Le 26/10/2020] Bertrand Belin & Les Percussions Claviers de Lyon (+ Thibault Frisoni) seront en concert au 104, à Paris, le 8 décembre 2020 et en tournée en France à l'automne 2020... Interviews, chroniques live, dates et billets ici : La suite

Bertrand Belin : les dernières chroniques concerts 15 avis

Bertrand Belin et les Percussions Claviers de Lyon

Critique écrite le 05 octobre 2020, par Pierre Charvet

Théâtre de la ville, Valence 3 oct 2020

Bertrand Belin et les Percussions Claviers  de Lyon en concert

Valence, ce samedi 3 octobre 2020. Pendant que la tempête Alex ravage les Alpes Maritimes, on a longtemps cru à un temps qui resterait sec à Valence. Mais la pluie a fini par arriver, ici aussi, mais pas folle folle folle. Le centre ville impose le port du masque, le froid s'installe. Le théâtre de la Ville affiche son nom en lettres rouges incandescentes. L'affiche du concert de Bertrand Belin et les Percussions Claviers de lyon arbore un bandeau "complet". Voilà pour le décor. Petit retour en arrière. Ce soir, c'est un peu la reprise pour Bertrand Belin. Sa tournée Persona, qui avait déjà accumulé une centaine de dates, s'est brutalement arrêtée début mars 2020, comme toutes les autres, pour les raisons que l'on sait. Elle ne reprendra pas. Ce projet de mini-tournée était déjà acté, prévu. Il a germé suite au projet "Billy the Kid" en 2018, déjà avec les Percussions Claviers de Lyon. Il est ici question de revisiter le répertoire de Bertrand Belin, habillé des sonorités de xylophones, vibraphones et autres marimbas. Le succès de Persona aidant probablement, de nombreuses dates sont proposées pour cette mini-tournée d'environ 2 mois. Ce soir, c'est la première! Et pour le coup, des retrouvailles avec la scène. 21h. On y est.... Lire la suite

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé)

Critique écrite le 23 mars 2020, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 3 mars 2020

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de rire, parfois... ), la salle clermontoise réinvitait le toujours très en forme Bertrand Belin à peine un an après son mémorable dernier passage pour promouvoir l'inaltérable album "Persona". En bonus ce mardi 3 mars, deux bonnes premières parties : un très doué pote de Belin, le vétéran du folk blues Red puis le folk singer américain culte Elliott Murphy. Red Toujours aussi peu consensuel, Olivier Lambin alias Red se lance dans un set ultra dépouillé en solo, armé de sa seule guitare et d'un micro. Au programme : d'assez apocalyptiques folk blues songs chantées d'une voix caverneuse qui n'engendre pas exactement l'envie de faire la fête. Ce qui n'est pas bien gênant, la qualité des morceaux et de l'interprétation emportant vite l'adhésion, comme à Binic cet été. En guise d'au-revoir, Red termine par une reprise de Bob Dylan, un choix judicieux et ce même si l'on n'a pas reconnu le morceau (c'est pas bien grave !). Elliott Murphy Beaucoup de fans d'Elliott Murphy se sont déplacés pour assister au retour à La Coopé à peine quelques mois après sa... Lire la suite

Interview de Bertrand Belin à propos de l'album Persona et de ses collaborations avec les Liminanas et L'Epée

Interview réalisée le 05 février 2020, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand Février 2020

Interview de Bertrand Belin à propos de l'album Persona et de ses collaborations avec les Liminanas et L'Epée

Ça fait un moment que les chansons de Bertrand Belin nous accompagnent, qu'on les sifflotent en conduisant sur des routes de campagne ou des autoroutes, qu'on les décortiquent (enfin, qu'on essaye de le faire... ) et qu'on attend la sortie de ses disques avec impatience. Et puis en 2019 paraît "Persona", un nouveau coup de maître qui semble élargir encore un peu plus son auditoire, légèrement plus conséquent à chaque tournée et en particulier depuis la parution du tube des Liminanas, "Dimanche", sur lequel le songwriter breton chante d'une voix grave un texte drôle et désabusé qu'il a écrit pour l'occasion. Cela fait donc pas mal de raisons valables de vouloir lui poser quelques questions avant son passage à la Coopérative de mai fin mars 2019 à l'occasion d'un concert d'anthologie dont il a le secret. Pour avoir vu une vidéo d'interview où le journaliste en culottes courtes se faisait joliment rembarrer comme il fallait à la suite d'une question un peu légère, on sait que l'homme peut être cassant, on se présente donc dans les loges de La Coopé en ayant bien potassé le dernier album (ce qui n'est pas très difficile, il est excellent... ) et longuement préparé nos questions. Excellente initiative, car l'affûté et vif Bertrand Belin se... Lire la suite

Interview du groupe L'Epée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) lors de son passage à Levitation France

Interview réalisée le 28 novembre 2019, par Pierre Andrieu

Le Quai, Angers Novembre 2019

Interview du groupe L'Epée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) lors de son passage à Levitation France

Samedi 21 septembre, 16 heures, L'Épée, supergroupe composé d'Emmanuelle Seigner, The Limiñanas et Anton Newcombe, s'apprête à donner le soir même son premier concert officiel en tête d'affiche du festival Levitation France, et ce en avant première de sa grande tournée française prévue en novembre/décembre. Le but de ce show très attendu (et réussi, chronique ici) au Quai d'Angers est de jouer en live les titres du très marquant premier album psyché pop de la troupe, "Diabolique", sorti il y a peu, le 6 septembre. C'est aussi une occasion idéale pour poser quelques questions aux quatre protagonistes du combo, qui sont réunis autour d'une table basse sous une tente située dans l'agréable patio du Quai. Il fait beau et presque chaud, il y a une légère brise, Emmanuelle Seigner, Anton Newcombe, Marie et Lionel Limiñana sont de bonne humeur, souriants et ont envie de parler. Anton est même taquin : entre deux photos prises avec son téléphone, il se foutra gentiment de notre gueule sur twitter pendant l'interview, "à cause" d'une question où on lui demande s'il aime Iggy Pop, le nouveau pote des Limiñanas. L'iguane, un des nombreux sujets abordés dans l'entretien qui suit : Comment vous sentez-vous à quelques heures de votre premier... Lire la suite

Bertrand Belin : les chroniques d'albums

Bertrand Belin : Persona

Chronique écrite le 14/01/2019, par Pierre Andrieu

Bertrand Belin : Persona

Surnommé "the french Nick Cave" par Anton Newcombe (qui en parle dans cette interview, ici) depuis sa participation remarquée - via le tube "Dimanche" - au déjà culte "Shadow People" des Liminanas, Bertrand Belin fait son retour sous son propre nom avec un sixième album nommé "Persona", un disque plus orienté synthétiseurs mais tout aussi séduisant et intrigant que les précédentes aventures du monsieur... Après avoir fréquenté le même studio à Sheffield que Richard Hawley, les Arctic Monkeys et Jarvis Cocker afin de mettre en boite ses deux derniers disques, "Parcs" et "Cap Waller" (qu'on a usés jusqu'à la trame à force d'écoutes répétées), le french songwriter looké comme un cowboy rock 'n roll a cette fois-ci enregistré dans son studio à Montreuil, ce qui lui a permis de prendre son temps. Dans ces conditions optimales, Bertrand Belin a, en plus, été secondé par les fidèles et excellents Thibault Frisoni (guitares et claviers) et Tatiana Mladenovitch (batterie et chœurs), ce qui aboutit à moult réussites : le brumeux tube avec un p'tit côté Bashung "Choses Nouvelles" (et ses impeccables synthés et cordes), le très mélancolique titre "Glissé redressé", l'entêtant hit synthétique "De corps et d'esprit", l'entraînant, gorgé de... Lire la suite

Bertrand Belin : Cap Waller

Chronique écrite le 15/10/2015, par Pierre Andrieu

Bertrand Belin : Cap Waller

Le disque précédent de Bertrand Belin, l'inépuisable Parcs, a été tellement écouté partout où c'était humainement possible qu'on le connaît aujourd'hui par cœur et qu'on a même décidé de prolonger l'immersion dans le monde du songwriter français avec la lecture de son roman, le très bon et super original Requin... Inutile de dire donc qu'on attendait avec une grande impatience le nouvel opus, intitulé Cap Waller ! Dans la lignée de ses prédécesseurs (dont on ne s'est toujours pas lassé... ), il permet de pénétrer de plain pied dans un univers à la fois singulier et familier : voix grave, nonchalante et chaude, chansons bien écrites, paroles intrigantes, arrangements ciselés, c'est encore une fois de la belle ouvrage entre chanson, pop, country, folk ou blues. Séduisant au premier abord (si toutefois l'on n'est pas fan des "génies" Maître Gims ou Black M), cet album de onze titres a en plus le mérite d'offrir plusieurs niveaux de lecture. Ainsi, au fil des écoutes, on découvre tel ou tel détail sonore passé inaperçu jusqu'ici ou on remarque pour la toute première fois des tournures de phrases surprenantes. Et, sans surprise, l'on se rend compte que Cap Waller bénéficie de la présence à son générique de nombreux... Lire la suite

Bertrand Belin : Cap Waller

Chronique écrite le 04/10/2015, par Pirlouiiiit

Bertrand Belin : Cap Waller

Cela fait maintenant plusieurs années que j'entends dire le plus grand bien de Bertrand Belin sans avoir eu l'occasion de le voir sur scène (est il jamais passé à Marseille?). En plus je suis fan de sa talentueuse batteuse Tatiana Mladenovitch dont il a réalisé le 4 titres Sunnight (et même joué sur l'album); j'ai donc profité de la sortie de son 5ème album pour essayer de rattraper ce retard. J'ai donc été surpris par cette voix ténébreuse qui m'a fait penser à tout un tas de voix familières (que j'aime bien en plus) comme Jean Louis Murat, Alain Bashung, Arthur H mais aussi pour le côté nonchalant et un brin décalé je pense, Alexis HK et Thomas Fersen. Passé la première écoute où (surement focalisé sur la batterie) j'ai trouvé qu'on reconnaissait bien le son de Best (le... Lire la suite

Bertrand Belin : Parcs

Chronique écrite le 06/06/2013, par Pierre Andrieu

Bertrand Belin : Parcs

Et hop, une nouvelle petite merveille d'album signée Bertrand Belin ! L'homme dont les initiales sont BB a écrit et composé Parcs avec un singulier talent lui permettant de mélanger dans ses très marquantes œuvres chanson française poétique et économe en mots, folk rock & blues marqué par l'Americana et pop mélancolique... Cet épatant disque a l'incroyable pouvoir de faire s'arrêter le temps, et de provoquer un passage au second plan de tout, mais alors tout, le reste. Le secret du songwriter breton pour arriver à cet incroyable aboutissement ? En fait, il y en a plusieurs de secrets : tout d'abord, une voix superbement grave qui marque l'auditeur dès la première seconde, ensuite, des textes très originaux, à la fois énigmatiques, sombres, bien écrits et d'une insondable finesse, enfin, une symbiose assez géniale entre des mélodies imparables et des arrangements plus que parfaits, entre chanson, folk, blues et rock vintage... Un sans faute que cet album, qui a été réalisé par Monsieur Belin avec la complicité du producteur/guitariste Mark (Shez) Sheridan et... Lire la suite

Bertrand Belin : Vidéo







Bertrand Belin : écoute