Accueil Rachid Taha en concert
Vendredi 15 décembre 2017 : 11129 concerts, 24777 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Pionnier du métissage culturel, Rachid Taha réussit à diriger la rencontre improbable du rock, des musiques traditionnelles arabes et de l'électro. En concert en France en 2013 ! Nouvel album de Rachid Taha, intitulé Zoom, le 11 mars 2013 chez Naïve.

Rachid Taha : vos chroniques d'albums
Site

Rachid Taha : tous les concerts

Rachid Taha : l'historique des concerts

Sa.

14

Oct.

2017

Festi'val De Marne en concert
Sages Comme Des Sauvages + R. Taha Festi'val De Marne | Rachid Taha
Grange Dimière - Fresnes (94)

Me.

24

Mai

2017

Amsterdam Klezmer Band en concert
Amsterdam Klezmer Band - Rachid Taha & Hakim Hamadouche Amsterdam Klezmer Band | Rachid Taha
Espace Pierre Cardin Paris 8ème (75)

Sa.

13

Mai

2017

Festival sur les Pointes  en concert
Festival Sur Les Pointes : Rachid Taha, Raggasonic, Ludvig Von88 + 4 Groupes Festival sur les Pointes | Raggasonic | Rachid Taha
Parc Départemental des Lilas - Vitry sur Seine (94)

Sa.

22

Avril

2017

Printemps de Bourges  en concert
Ilhaam Project + Diana Saliceti + Siska + Tiwiza + Rachid Taha Printemps de Bourges | Siska | Rachid Taha
Place Séraucourt - Bourges (18)

Ve.

17

Mars

2017

Babel Med Music en concert
Babel Med Music-soir 2 +10 Groupes : Vocal Sampling - Rachid Taha - A Filetta - Lura - Maarja Nuut Feat. Hendrik Kaljujärv... Babel Med Music | Lura | A Filetta | Vocal Sampling | Rachid Taha
Dock des Suds - Marseille (13)

Je.

09

Fév.

2017

Je.

09

Fév.

2017

Rachid Taha + Yelli Yelli Le Tetris - Le Havre (76)

Rachid Taha : les dernières chroniques concerts 21 avis

Rachid Taha + Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med)

Critique écrite le 21 mars 2017, par Sami

Dock des suds, Marseille 17 Mars 2017

Rachid Taha +  Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) en concert

Après une première soirée où on aura , entre autres, apprécié la classe de la Soudanaise Alsarah et ses Nubatones, le succès du show cinématique de Chassol et le beau mélange méditerranéen Chaabi Flamenco. Pas de Speed Caravan comme espéré, hélas programmé à minuit jeudi peu avant le dernier tram, dommage que le festival n'ait pu trouvé de prolongement des transports en commun comme ça se fait pour la fiesta des suds ou pour le festival jazz des cinq continents. Le samedi commence pour moi dans la salle des Sucres avec les polyphonies Corses des vénérables A Filetta de près de 40 ans de carrière, dont ma connaissance se limite pour ma part avec la présence sur la bande originale du film " Comme un aimant " d'Akhenaton. 6 chanteurs dans un silence religieux, où l'émotion est aussi bien chez les néophytes que chez les assidus du groupe, où on notera une citation de Cioran (" La seule chose qui élève l'homme au-dessus de l'animal est la parole; et c'est elle aussi qui le met souvent au-dessous ") au sujet d'un amendement proposé (et refusé) par un député afin qu'un pourcentage du budget de la recherche spatiale puisse aider à la recherche contre une maladie rare. Une prise de position largement applaudie. Ce sera nettement... Lire la suite

Fiesta des Suds : Damon Albarn's Africa Express

Critique écrite le 25 octobre 2013, par Prakash

Dock des Suds - Marseille 19 Octobre 2013

Fiesta des Suds : Damon Albarn's Africa Express  en concert

Ce soir, retour sur les lieux du crime...retour à la Fiesta des Suds. La veille, à la soirée d'ouverture, les quelques 14000 chanceux ont pu assister à une prestation GIGANTESQUE d'IAM. J'arrive donc au Docks des Suds avec des doutes (ça ne peut pas être aussi bien qu'hier !?!) mais également des espoirs et une excitation non dissimulée de voir l'un des projets musicaux les plus intéressants du moment Africa Express porté par le charismatique Damon Albarn. A notre arrivée, nous sommes accueillis par DJ Tony S et son estafette Renault customisée et transformée, pour l'occasion, en discomobile qui d'ailleurs va avoir son petit succès ce soir puisqu'on retrouvera des danseurs devant la petite camionnette jusque tard dans la nuit. Direction le chapiteau pour le début d'Africa Express dont le programme est très alléchant puisqu'on trouve artistes de tous horizons connus ou pas du grand public mais qui semblent avoir comme but commun de nous faire un bœuf géant qui mêlera hip-hop, rock, musiques traditionnelles mais avec comme coloration commune l'Afrique...... Donc tout cela promet. La lourde tache d'ouverture du concert est assurée par Djazia Satour qui nous accueille avec douceur, à noter qu'elle est accompagnée de Rémi... Lire la suite

Festival du Chant Marin : Tri Yann, Frères Morvan, Asaf Avidan, Rachid Taha, Emel Mathlouthi, Cabestan, Gocoo, les Souillés de Fond de Cale, Barzaz, Claude Michel, les Biches Cocottes, Bounding Main, Nordet, Peron-Larivain, ...

Critique écrite le 18 août 2013, par Pirlouiiiit

Port de Paimpol 9 aout 2013

Festival du Chant Marin : Tri Yann, Frères Morvan, Asaf Avidan, Rachid Taha, Emel Mathlouthi, Cabestan, Gocoo, les Souillés de Fond de Cale, Barzaz, Claude Michel, les Biches Cocottes, Bounding Main, Nordet, Peron-Larivain, ...   en concert

Il y a 2 ans, de passage en Bretagne, je découvrais avec émerveillement ce festival du chant marin qui détonnait pas mal par rapport à la majorité des festivals de l'été du fait de son thème clairement affiché. Alors oui parfois ça peut paraître un peu tiré par les cheveux mais quand même 90% des groupes qui passent sont dans le thème. Cette année je n'ai donc pas résisté à assister à une journée de l'édition suivante (le festival a lieu tous les deux ans et bloque completement le centre ville / port pendant 4 jours). Ne pouvant décemment faire qu'un jour il faudra cette année encore choisir .... En balayant du regard la quarantaine de groupes qui passent par soir mon choix s'arrête vite sur le vendredi : Tri Yann que je n'ai encore jamais vu, les Frères Morvan que je viens pourtant de voir quelques jours avant à Taulé et au rayon têtes d'affiches (pas forcement dans le thème du festival) : Rachid Taha et Emel Mathlouti deux artistes dont je n'ai pas forcement apprécié les derniers concerts donc j'aurais l'occasion de me refaire une opinion et (comment l'éviter cet été puisqu'il semble faire absolument tous les festivals) Asaf Avidan. J'attendrai donc Marsatac pour aller voir Fauve (dont l'interview lue sur place sur les raisons de... Lire la suite

Rachid Taha (featuring Rodolphe Burger, Mick Jones des Clash, Camélia Jordana, Jeanne Added... )

Critique écrite le 20 mai 2013, par Lebonair

Le Trianon, Paris 16 mai 2013

Rachid Taha (featuring Rodolphe Burger, Mick Jones des Clash, Camélia Jordana, Jeanne Added... ) en concert

J'ai eu une impression mitigée l'autre jour à la sortie du concert de Rachid Taha au Trianon, à Paris. Je dirais plutôt que j'avais un sentiment au goût de paradoxe complet entre satisfaction et déception. Rachid Taha, je ne l'avais jamais vu sur scène auparavant. Son dernier disque "Zoom", que j'ai chroniqué, m'a fortement plus grâce à un mélange rock, raî, électro d'excellente facture. C'est ce disque qui m'a donné envie d'aller le voir et de vous faire découvrir l'homme pour ceux qui ne le connaissent pas et notamment en live. Rachid Taha, c'est une sorte de saltimbanque sans frontières, un Arabe, un Européen, un Algérien, un Français, un citoyen du monde surtout qui possède en lui une grande ouverture musicale. C'est un vieux punk le mec au fond qui s'est nourri de raî, de chaâbi, de techno, de rock'n'roll et de punk évidemment. Maintenant, c'est l'heure d'aller découvrir the rockeur in the casbah. Il est 20h45, je récupère mes invitations et je vois devant moi le père Axel Bauer (Cargo de nuit, ça vous parle?). Il a vieilli le gars, moi aussi d'ailleurs et je finis par rentrer dans la salle du Trianon bien remplie pour l'occasion. Il était tant car Rachid et sa clique viennent de débouler sur scène il y quelques... Lire la suite

Rachid Taha : les chroniques d'albums

Rachid Taha : Zoom

Chronique écrite le 28/04/2013, par Lebonair

Rachid Taha : Zoom

Ah la la Rachid Taha, qu'est-ce qu'il est bon ce nouvel album, son neuvième en solo ! Zoom, il se nomme alors oui zoomons maintenant et tâchons d'en savoir plus... Ce disque est inclassable tout d'abord entre rock, electro, raï et le folk. C'est le souk complet mais justement, c'est là l'intérêt de ce grand disque. Rachid Taha n'a pas d'équivalent pour mélanger ces genres et rendre ce mix rock/raî d'une grande saveur musicale. L'artiste, qu'on ne présente plus, peut grâce à sa musique réunir tous les peuples, toutes les cultures, toutes les religions à l'heure où l'on cherche absolument à nous diviser. Il est fort ce mec pour arriver à faire cela, surtout qu'en plus, la qualité et le plaisir sont au rendez-vous ! Ce n'est donc pas une utopie alors faites comme Rachid Taha, ouvrez-vous les uns aux autres ! Ici, c'est l'Amérique, l'Orient, l'Europe et Zoom permet de nous montrer une... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Rachid Taha - Boby
  • 2 - Rachid Taha - Boby