Accueil Ten years After en concert
Vendredi 22 juin 2018 : 10571 concerts, 25038 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.


Le groupe anglais légendaire de rock 70's consacré à Woodstock revient sur scène avec une nouvelle formule : Ric Lee à la batterie, Leo Lyons à la basse, Chick Churchill aux claviers et Joe Gooch à la guitare (qui succède à Alvin Lee).

Site

Ten years After : tous les concerts

Ten years After : l'historique des concerts

Sa.

17

Mars

2018

Ten years After West Rock - Cognac (16)

Sa.

17

Mars

2018

Ten Years After Les Abattoirs - Cognac (16)

Ve.

16

Mars

2018

Me.

16

Août

2017

Jazz au Phare en concert
Michael Jones Band - Ten Years After Jazz au Phare | Michael Jones | Ten years After
Le Phare - Saint-Clément-des-Baleines (17)

Di.

26

Mars

2017

Ten Years After Bacardi - Callac (22)

Di.

23

Oct.

2016

Ve.

21

Oct.

2016

Ten Years After Salle du 27 - Rouillac (16)

Je.

20

Oct.

2016

Ten years After : les dernières chroniques concerts 9 avis

Ten Years After

Critique écrite le 12 octobre 2011, par jorma

Cabaret Aléatoire - Marseille 07 octobre 2011

Ten Years After en concert

Bon, ouvrons un débat caduc depuis...oh, 37 ans ! Ten Years After sans Alvin Lee reste t-il Ten Years After ? Moi, je sais toujours pas quoi en penser après les avoir vu à différentes reprises sous la forme actuelle, à savoir avec Joe Gooch au chant et à la lead guitare. Mais c'est malheureusement avec cette question dans un coin de ma tête que je me rends à chaque fois à leur show. Je dis "malheureusement", car je pense que ça ne me met pas forcément dans les meilleures conditions pour les écouter et apprécier leur performance, alors que, non d'un schtroumf, z'ont quand même un paquet de titres magiques dans leur répertoire. Mais bon, si j'y reviens à chaque fois, c'est que ça doit pas être mauvais, hein ? Alors, qu'est ce qui nous a raconté ce concert fin final ?? Ben, y nous a dis, déjà, qu'il restait quelques personnes d'âge assez divers qui aimaient leur musique dans le coin à en juger par l'affluence correcte de ce soir. C'était pas plein, loin de là, mais au regard de la plupart des concerts déserts auxquels j'assiste, je me dis que c'est pas mal. Et puis y'avais pas que des papis, et ça, c'est bon signe. J'ai rien contre les papis, hein, je bois des coups avec eux... Ensuite y nous a dis que l'acoustique... Lire la suite

Ten Years After + The Dood's

Critique écrite le 07 avril 2011, par Boby

Ninkasi Kao - Lyon 27 Mars 2011

Ten Years After + The Dood's en concert

Un public à la tignasse longue, une pluie abondante à faire friser ces mêmes chevelures... Les comparaisons avec le Woodstock de 69, où s'était produit Ten Years After, s'arrêtent là. Délestée d'Alvin Lee, la formation devenait bien moins alléchante au risque de n'être plus que l'ombre d'elle même. Force est de constater qu'à 20 heures pétantes, la nostalgie d'un côté, la soif de découverte de l'autre avaient pris le pas sur les appréhensions en comblant le Ninkasi Kao. Histoire de boire une bière, ou mais aussi de patienter, c'est The Dood's qui s'occupe de chauffer la salle. Une bande de potes de la région lyonnaise donnant dans le rock pour le plaisir et, qui, en l'occurrence semblent en prendre au passage. Le groupe nous sert du rock and roll à basse de bourbon. Simple mais pas simpliste où chacun des membres est libre de briller à son tour. A défaut d'électriser les foules, le quatuor qui partage un tiers de scène (le reste étant occupé par le matos de Ten Years After) aura le mérite de les avoir réveillées à grand renfort de reprises dont le célébrissime "Personal Jesus " de Depeche Mode. Une mise en bouche sympathique marquée par le manque de connivence avec le public. Dood'smage... Le changement de... Lire la suite

Ten Years After

Critique écrite le 28 novembre 2009, par Claude

Chez Paulette, Pagney Derriere Barine 27 novembre 2009

c'était super ! à 1 mètre des 4 membres du groupe Ten Years After. Et des tas de souvenirs de 40 ans qui ressurgissent.

TEN YEARS AFTER

Critique écrite le 08 mars 2009, par stephane sarpaux

LA PASSERELLE à FLORANGE 7 mars 2009

Bientôt 40 years after Woodstock et Alvin Lee ne nous a même pas manqué... Concert généreux, un bain de jouvence dans la musique des années 70, quand les guitares et les claviers donnaient le meilleur d'eux mêmes, juste avant qu'ils ne se fassent la gueule... Pensée émue à... Lire la suite