Accueil Vive la Fête en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11055 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Pop rock électronique. Vive la fête propose des chansons pop catchy référant aux années 80, la "nouvelle vague", beats electro et rock & roll, et tout cela recouvert de beaucoup d'humour.

Vive la Fête : vos chroniques d'albums
Site

Vive la Fête en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Vive la Fête : l'historique des concerts

Sa.

26

Oct.

2013

Vive la Fête Vooruit - Gand

Me.

23

Oct.

2013

Vive la Fête Het Depot - Leuven (B)

Sa.

05

Oct.

2013

Ve.

04

Oct.

2013

Vive la Fête L'Orangerie - Bruxelles

Me.

24

Oct.

2012

Vive La Fete + Reptile Youth Les Docks - Lausanne

Me.

24

Oct.

2012

Vive La Fete Et Reptile Youth. Docks - Lausanne ()

Ve.

01

Juin

2012

La Machine 2 Ans: Vive La Fete + Scratch Massive Dj Set La Machine du Moulin Rouge - Paris 18eme (75)

Sa.

28

Janv.

2012

Aeroplane en concert
Carte Blanche Botanique feat. Aeroplane, Vive La Fête djset, BRNS, Applause, Maia Vidal... Vive la Fête | Aeroplane | Applause
Le Botanique - Bruxelles

Vive la Fête : les dernières chroniques concerts 7 avis

Vive la Fête

Critique écrite le 22 octobre 2007, par Philippe

Le Poste à Galène, Marseille 19 octobre 2007

Vive la Fête en concert

Vendredi soir, après un assez chaotique apéritif haineux et rose au Lollipop Music Store, et au lieu d'aller comme tout le monde à la Friche ou nous faire serrer par la police à l'Intermédiaire, on est retournés voir Vive la Fête, pile deux ans (jour pour jour, tiens c'est marrant d'ailleurs ?) après un mémorable concert de ceux-ci au même endroit. Ca fait plaisir de voir une salle bien pleine, trois jours à peine après un quasi-désert et pourtant superbe set de The Bishops, même si c'est pour voir les légèrement-consternants-et-néanmoins-jouissifs belges de Vive la Fête. Une foule compacte se presse en effet, de gens en partie archi-lookés dans un style néo-gothique (une fugitive pensée pour l'annulation tragique de Tokio Hotel - aurait-on récupéré des fans ?), bercée par le son pertinemment choisi de l'album de Pravda. Première bonne nouvelle : si on me passe la formule, ils sont toujours aussi bons... et toujours aussi cons. Je m'explique, en l'absence temporaire de photos (voir pour cela la chronique en lien au début). Le groupe est composé d'un arrangeur, Danny Mommens et deux ou trois potes batcave à lui aux yeux passés au khol, et d'une éblouissante chanteuse, Els Pynoo, aux formes généreuses et à la toison platine, que... Lire la suite

Vive la Fête

Critique écrite le 20 octobre 2005, par Philippe

Poste à Galène, Marseille 19 octobre 2005

Vive la Fête en concert

Ce soir un public un peu hype (mais pas que) se presse au Poste à Galène. Le groupe Vive la Fête a un côté médiatique (soutenu par l'infect Karlagerfeld) mais tient aussi la route musicalement, et attire donc un large éventail : du clubber au fan de gratte. J'aperçois même un chanteur d'une formation punk-rock en vogue, dont je tairai cependant le nom par respect pour sa réputation - pour l'instant - sans taches. Je ne connais le groupe que par une incursion sur leur site (4 ou 5 chansons en ligne) et une ou 2 entendues par ailleurs. Une des raisons qui m'ont fait venir est que tout le monde vante la plastique de la chanteuse de VLF. Bon d'accord, la grande bringue mal fagotée en jean et sweat-shirt qui est rentrée dans le PàG juste derrière moi ne ressemblait pas encore à grand chose... par contre il faut reconnaître qu'après transformation, habillage sexy et maquillage provoc', la demoiselle est tout à fait pimpante ! [Parenthèse : Une collègue rencontrée sur place me demande cependant de préciser que toutes les filles à forte poitrine devraient comprendre une fois pour toutes, qu'un bustier porté sans soutien-gorge, ça se casse forcément un peu la gueule. Certes quand rien n'est refait la gravité reste la loi... Lire la suite

Klanguage, Katerine, Vive La Fête

Critique écrite le 23 mars 2006, par Bertrand Lasseguette

Cartonnerie Reims 17 mars 2006

Klanguage. Sympathique trio rémois électroclash. Deux beaux garçons. Une jolie fille. Morceaux avec guitare, basse. Un peu. Sinon, ordinateurs, claviers. Rythmes digitaux. Blip, blip, yeah !! Chant pour fille. Chœurs pour garçons. En anglais. Paroles simplistes, répétées, sensualité de dancefloor. Musique facile. Sons recherchés. 7 morceaux joués, The Message, single déjà distribué. Premier album à paraître, Rise recordings, mai 2006. Moi vouloir folie robotique. Frustré pour le moment. Heureusement, frère Katerine, Robots après tout. Blip, blip yeah !! Pas écouté disque. Mais Robots après tout. Blip, blip, yeah !! Jamais vu Philippe Katerine. Mais Robots après tout. Blip, blip, yeah !! Immense déception quand frère Katerine sur scène. Faux frère. Pas de robots. Blup, blup, no ! Des humains, trop d'humains. Quatre musiciens. Ex-Little Rabbits. Eric Piffeteau, Gaëtan Chataigner, Stéphane Louvain, Federico Pellegrini. Des toges, des colliers, une batterie, une basse, deux guitares, pas ordinateurs. Katerine, pas toge, chemise rose, cravate verte, ou inverse. Kitsch. D'abord a capella sur Etres humains, premier titre dernier album. Ca parle à mes circuits : Mais qui/ est/ cet/ être hu/main là/ à côté/ de moi ? Moi souvent... Lire la suite

Christopher O' Riley + Boom Bip + Maximö Park + The Polyphonic Spree + Sonic Youth + Metric + Vive la fête (Route du Rock 2005)

Critique écrite le 04 septembre 2005, par Bertrand Lasseguette

Fort de Saint Père - St Malo 14 aout 2005

Ah qu'il faisait bon somnoler le matin au bord des plages de la baie de Saint-Malo. Le vent était vif toutefois, un peu dur même ; pointe de la Sarde, un concours de pêche en haute mer était annulé. Christopher O' Riley : Radiohead à marée basse Vers 16h, c'est par hasard que je tombe sur le petit concert de Christopher O' Riley. Son piano est posé au pied des remparts et autour de lui des centaines de spectateurs se sont assis sur le sable. La plage est l'endroit le plus agréable du festival. C'est gratuit, un public autre que les jeunes-vieux, dont je suis, peut profiter des artistes invités, et mieux encore, on peut y écouter de la musique sans se soucier du coude de son voisin ou des pieds de sa voisine. Christopher O' Riley est un pianiste de musique classique, plus familier des auditoriums que des festivals de rock en plein air. Interprète talentueux de Chostakovitch et de Prokofiev, l'américain est aussi un grand fan de Radiohead. Sa passion l'a ainsi conduit a enregistré un disque, True love waits, dans lequel il a adapté des chansons de son groupe fétiche à son instrument de prédilection, le piano. Je ne suis pas moi-même un grand amoureux de Radiohead, je possède et connais néanmoins la plupart de leurs disques... Lire la suite

Vive la Fête : les chroniques d'albums

Vive la Fête ! : NUIT BLANCHE

Chronique écrite le 06/10/2004, par Pierre Andrieu

Vive la Fête ! : NUIT BLANCHE

Attention, fuyez pauvres de vous : ce disque est chaudement recommandé par Karl Lagerfeld... Oui, vous savez le sinistre Allemand aussi prétentieux que suffisant et malhonnête (sans le sou dans son immense baraque sur la Riviera, il refuse parfois de payer ses impôts). Quand on voit avec quel goût s'habille (et se coiffe) cet arbitre des (in)élégances, et même s'il les a invités pour faire la mise en son de quelques défilés Chanel, si on était Els Pynoo (voix aguicheuse) et Danny Mommens (voix mâle, guitare avec effets années 80), on ne mentionnerait pas avec fierté le nom de ce fan un peu encombrant sur le site Internet de Vive la fête !. On imagine que ce monsieur - qui trouve tout ça "géniaaaaal" - s'y connaît sans doute très bien en musique, il semble surtout avoir sauté sur l'occasion car c'est "la plus nouvelle tendance" (sic) ! Enfin, nous ne sommes ni Els ni Danny, mais pour être franc, on aimerait bien être à la place de ce dernier quand... Lire la suite