Accueil Zaza Fournier en concert
Jeudi 23 novembre 2017 : 11715 concerts, 24729 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Cette jeune chanteuse aborde avec humour les désagréments de la vie, l'amour vache et les garçons qui s'y prennent comme des pieds... Sur fond d'accordéon et de son numérique.
C'est dans les bastringues et les cafés parisiens que Zaza Fournier, gouaille poétique et humour bien aiguisé, a rodé son "concept" alliant tradition et modernité, accordéon et... iPod branché sur un ampli. Un concept... et aussi un style bien à elle, à la Fifi Brindacier : robe à pois, frange alignée au-dessus des yeux, collants noirs, rouge à lèvres pétant. Accordéon et verve réaliste en bandoulière la jeune Zaza invente un rétro kitch singulier : mélange de java, tango, valse, pop avec une dose de rock'n'roll et un zeste de déglingue et de poésie. Ses mélodies sont ravageuses, ses textes ironiques et poétiques abordent sans "chichis" des thèmes universels (la vie à deux, les baisers d'un soir, les désillusions...) qu'elle interprète avec malice. Prêt à goûter la Zaza touch ?

Zaza Fournier : vos chroniques d'albums
Site

Zaza Fournier : l'historique des concerts

Ma.

31

Oct.

2017

Me.

12

Juillet

2017

Ve.

19

Mai

2017

Di.

14

Mai

2017

Grain de Sel en concert
Claudio CapÉo + Catherine Ringer + Zaza Fournier + Berywam Grain de Sel | Zaza Fournier | Claudio Capéo
Chapiteau - Castelsarrasin (82)

Ve.

24

Mars

2017

Ve.

03

Mars

2017

Ve.

10

Fév.

2017

Je.

02

Fév.

2017

Zaza Fournier : les dernières chroniques concerts 8 avis

Amadou & Mariam, Dissonant Nation, BATpointG, Zaza Fournier, Kid Creole a the Coconuts, Saul Williams (Fiesta des Suds 2011)

Critique écrite le 19 octobre 2011, par Philippe

Le Dock des Suds, Marseille 14 octobre 2011

 Amadou & Mariam, Dissonant Nation, BATpointG, Zaza Fournier, Kid Creole a the Coconuts, Saul Williams (Fiesta des Suds 2011) en concert

Fut-il allé écouter un peu tout ce qui passait, que la chronique de Sami aurait largement suffi pour cette première soirée de la Fiesta des Suds 2011 ! Il y a fort bien décrit Amadou & Mariam, ainsi que Kid Creole & the Coconuts, qu'il a d'ailleurs écouté bien plus assidument que moi : rien à ajouter sur ces deux-là, très sympas en effet. Irai-je jusqu'à préciser le point commun entre les 2 groupes ? Des créatures fascinantes, Noires d'abord, Blondes ensuite, semblent avoir accaparé notre valeureux chroniqueur ... au point qu'il en a peut-être bien oublié d'aller voir ailleurs ! Pour ma part j'ai vadrouillé toute la soirée et vu d'autres choses intéressantes. A commencer par les Dissonant Nation, que j'avais trouvés super énergiques, mais un peu brouillons voici presque 2 ans au Poste, ouvrant pour les Plastiscine. On dit que depuis l'ancien chanteur d'Aston Villa (aperçu ce soir-là d'ailleurs) les a pris sous son aile, en plus du fait qu'ils ont du pas mal bosser/tourner : à présent il ne faut plus que 3 minutes pour se rendre compte qu'ils sont devenus ex-cel-lents. Inutile de résister, autant déposer les armes : 45 minutes dans le shaker avec eux auraient suffi pour justifier à eux seuls, le déplacement à cette soirée ! Avec... Lire la suite

Zaza Fournier + Zaz (Les Nuits d'Istres)

Critique écrite le 01 août 2011, par Ysabel

Pavillon de Grignan - Istres 7 Juillet 2011

Zaza Fournier + Zaz (Les Nuits d'Istres) en concert

Belle programmation cette année encore pour Les Nuits d'Istres. Deux demoiselles aux noms très proches : Zaza Fournier pour commencer, puis Zaz pour suivre ... Deux univers différents, pour deux jeunes chanteuses françaises aux tempéraments bien trempés. Nous commençons donc par Zaza Fournier, belle jeune femme rousse qui prend place devant nous, vêtue d'un très sexy smoking décolleté noir et accompagnée de son accordéon. Tout cela pourrait donner à penser que nous allons avoir droit à un répertoire un peu rétro ... Mais justement, tout son talent réside dans le doux mélange qu'elle fait entre des mélodies un brin nostalgiques et un second degré décapant pour ce qui est des paroles. La voix est très belle, les textes taquins et tendres à la fois, décalés juste ce qu'il faut. Ses attitudes sont à la fois sensuelles et très rock n'roll. Elle trépigne, interpelle le public et prend très à cœur son rôle de chauffeuse de salle. Alors on passe d'une valse déjantée, où elle arbore des airs d'Ophélie citadine, à une mélodie du Far West au début de laquelle elle annonce que s'il y a un cow-boy ce soir parmi nous, elle va le trouver !! Elle semble ravie de se trouver dans la chaleur du Sud et prend plaisir à écouter les cigales... Lire la suite

(mon) Art rock 2011 2-2 : Florent Marchet, Zaza Fournier, Julian Marley, Anna Calvi

Critique écrite le 14 juin 2011, par Philippe

Pl Poulain Corbion, Grd Théatre Passerelle, Saint Brieuc 12 juin 2011

(mon) Art rock 2011 2-2 : Florent Marchet, Zaza Fournier, Julian Marley, Anna Calvi en concert

Notre début de festival (vendredi), c'est par ici ! Aujourd'hui, dernier jour du festival Art Rock, il ne fait pas particulièrement beau mais le chapiteau permet toujours de s'abriter efficacement des pluies intermittentes. De plus, ce dimanche compte au moins deux rendez-vous majeurs : deux artistes blondes qui nous ont bouleversé, pratiquement au même moment, il y a environ 6 mois à la sortie de leurs premiers albums respectifs. L'une d'elle ne sera pas celle qu'on croyait... En tout cas on s'est extrait à grand peine d'un lendemain de fête finie après le lever du jour, pour se présenter bien à l'heure à l'entrée du grand Théatre de la Passerelle de Saint-Brieuc. Pourtant parmi l'hallucinant cohorte de jeunes chanteuses et chanteurs français(es) apparue en un an sous le feu des médias, Florent Marchet nous intéresse nettement moins que la vaporeuse Daphné, l'élégiaque L, la ch'tarbée Prince Miiaou, et chez les hommes le countryman Sammy Decoster, le faux branleur Stromae ou le toxique Bastien Lallemant (voir chroniques par ailleurs) ! Ses chansons et ses orchestrations sont décidément moins inventives que celles de ses pairs : il n'en reste pas moins que sa prestation sur une scène peut être intéressante. Florent Marchet,... Lire la suite

John and Jehn + Zaza Fournier +The Kooks + Olivia Ruiz + Duffy +Charlie Winston + Franz Ferdinand +The Dodoz (Musilac 2009)

Critique écrite le 31 juillet 2009, par Bastien Estaillard

Esplanade du lac, Aix les Bains 12 juillet 2009

John and Jehn + Zaza Fournier +The Kooks + Olivia Ruiz + Duffy +Charlie Winston + Franz Ferdinand +The Dodoz    (Musilac 2009) en concert

Dernier jour pour le festival Musilac. J'ai raté le premier groupe, raz'rockette. Trois filles Françaises qui chantent apparemment en Anglais. John and Jehn est un énième groupe Français qui chante en Anglais (c'est la mode en ce moment). Leur concert n'est pas mauvais, mais leur compostions mornes n'ont pas emportés mon adhésion. Heureusement, vient ensuite Zaza Fournier qui a réveillé le public. C'est une chanteuse accordéoniste Française, qui une fois n'est pas coutume, chante en Français. Elle apparaît seule en scène accompagnées parfois par un fond sonore enregistré. Elle transmet une vrai énergie dans ses compos un peu rétros. Très souriante elle parle beaucoup avec le public et nous fait même une reprise d'Elvis presley (je crois que c'est "Heatbreak hotel") à l'accordéon. The Kooks ont fait un bon concert déjà détaillé par un ou une autre internaute. N'étant pas un fan de leur musique, je ne vois pas quoi ajouter. Olivia Ruiz par contre m'a vraiment bluffé, alors que je ne suis pas un grand fan de sa musique en album. Très bien accompagné par 5, 6 musiciens. Elle nous a livré de très belles versions de ses tubes, ainsi que d'un duo avec son frère. Elle chante en Français, Anglais, Espagnol. Vraiment parfait,... Lire la suite

Zaza Fournier : les chroniques d'albums

Zaza Fournier : Zaza Fournier

Chronique écrite le 24/11/2008, par Philippe

Zaza Fournier : Zaza Fournier

On avait bien senti, on avait même écrit qu'on reparlerait vite de cette jeune fille espiègle, repérée à la Fiesta en train de se tailler un joli petit succès : Lire la suite