Accueil Zombie Zombie en concert
Dimanche 19 août 2018 : 11647 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.


Composé d'Etienne Jaumet aux claviers, sax et effets et des batteurs Cosmic Neman et Dr Shonberg, Zombie Zombie assume son influence Kraut, et son goût pour le matériel analogique (thérémine, space echo...) et les BO de films d'horreurs 70's. En concert en 2018 pour présenter l'album "Livity".

Zombie Zombie : vos chroniques d'albums
Site

Zombie Zombie : l'historique des concerts

Ve.

25

Mai

2018

Perturbator en concert
Perturbator + Zombie Zombie Perturbator | Zombie Zombie
La Nef - Angoulême (16)

Ve.

04

Mai

2018

Me.

28

Mars

2018

Drame + Zombie Zombie + Human Fly Les Trinitaires - Metz (57)

Ve.

23

Mars

2018

Ve.

16

Mars

2018

Rubin Steiner en concert
Zombie Zombie / Rubin Steiner Zombie Zombie | Rubin Steiner
Le Manège - Lorient (56)

Di.

25

Fév.

2018

Massy Inc. en concert
Zombie Zombie + Massy Inc Massy Inc. | Zombie Zombie
Le Moulin - Marseille (13)

Sa.

24

Fév.

2018

Zombie Zombie - Apollo Noir C.C. John Lennon - Limoges (87)

Ve.

23

Fév.

2018

Bordeaux Rock et l'I.Boat invitent Zombie Zombie + Svezia Inferno. I-Boat - Bordeaux (33)

Zombie Zombie : les dernières chroniques concerts 14 avis

Zombie Zombie, Jonathan Fitoussi et Clémens Hourrière

Critique écrite le 13 février 2018, par lol

Palais de la Porte Dorée, Paris 2 février 2018

Zombie Zombie, Jonathan Fitoussi et Clémens Hourrière en concert

Le Palais de la Porte Dorée était éclairé de mille feux au moment où nous pénétrâmes dans son enceinte pour aller prendre notre dose de beat Electro Kraut avec ce show consacré à Livity, le nouvel opus de Zombie Zombie. Cette première escale de 2018 du trio phare de l'underground Electro parisien s'inscrivait dans le cadre de l'expo "l'envers du décor" consacré à l'architecture et à la performance pour réinventer l'écrin du palais qui est, pour ceux qui ne le connaissent pas, un joyau de l'architecture Art déco. Une foule plus que parisienne, probablement peuplée d'une multitude de graphistes, d'artistes, de profs, d'archis et d'étudiants thésards déambulait dans les couloirs, les salons ou l'aquarium tropical du palais. Nous fumes tout de suite aspirés par de longues boucle musicales électroniques et atmosphériques qui provenaient d'un grand salon dans une obscurité étudiée et apaisante. Jonathan Fitoussi et Clémens Hourrière Au centre de ce salon, Jonathan Fitoussi et Clémens Hourrière, deux musiciens électroniques, se faisaient face, assis en tailleur et armés de leurs ordinateurs et de séquenceurs d'où s'échappaient des sonorités ambiantes et planantes du meilleur effet. Autour d'eux, éparpillés, assis et souvent allongés, une... Lire la suite

Zombie Zombie

Critique écrite le 28 novembre 2016, par lol

Badaboum, Paris 23 novembre 2016

Zombie Zombie en concert

Déjà près de 10 ans d'existence pour Zombie Zombie. Étonnamment, malgré 4 albums, quelques BO remarquées (et irréprochables), des concerts dans toute l'Europe mais aussi des critiques élogieuses et des fans prestigieux pas avares de compliments (Sonic Boom, Carl Cox, John Carpenter... ), un morceau samplé par Lady Gaga, le groupe d'Electro Kraut parisien reste l'un des secrets les mieux gardés et les plus originaux de la scène musicale actuelle ! C'est la salle du Badaboum qui les accueillait dans une date officielle de leur tournée de promotion de leur dernier album " Slow futur". Plus atmosphériques et moins immédiats que ceux de leurs précédents opus, les morceaux de leur dernier disque n'en restent pas moins de formidables bulles pour un voyage musical cosmique et intersidéral comme on en rencontre peu. C'est une salle sold out et conquise d'avance qui après avoir écouté poliment les scandinaves K-X-P fit un triomphe à Etienne Jaumet et ses 2 batteurs. Le son est excellent et on retrouve tout ce qui nous plait chez Zombie Zombie. Nous sommes sur des morceaux d'une... Lire la suite

Thee Oh Sees, Dead Meadow, Liminanas, Yak, Alex Maas, Follakzoid, Rats On Rafts, Marietta, Golden Dawn Arkestra, Sonic Boom, Silver Apples, La Femme, Bantam Lyons, The Underground Youth, Zombie Zombie, Sheraf, Sunflower Bean, La Hell Gang, Yeti Lane (Festival Levitation France 2016)

Critique écrite le 28 janvier 2017, par Pierre Andrieu

Le Quai, Angers 16&17 septembre 2016

Thee Oh Sees, Dead Meadow, Liminanas, Yak, Alex Maas, Follakzoid, Rats On Rafts, Marietta, Golden Dawn Arkestra, Sonic Boom, Silver Apples, La Femme, Bantam Lyons, The Underground Youth, Zombie Zombie, Sheraf, Sunflower Bean, La Hell Gang, Yeti Lane  (Festival Levitation France 2016) en concert

Impeccable quatrième édition pour Levitation France, les 16 et 17 septembre à Angers, au Quai, une nouvelle salle très classe et beaucoup plus grande que le Chabada où avaient lieu les concerts les années précédentes. Ce changement de lieu a permis d'accueillir parfaitement les 3500 personnes qui se sont ruées pour participer à cette excellente version française du festival Levitation, qui se tient à Austin, Texas... Durant deux jours de rêve, les deux salles situées à l'intérieur du Quai, l'immense forum et la plus intimiste T 400 voient défiler une prog bien foutue dans laquelle on ne regrette que la présence de La Femme, un groupe très moyen sur disque et en concert, qui ne mérite pas l'engouement qu'il suscite, à notre humble avis. Bref, il y avait néanmoins largement de quoi léviter même sans apprécier le soi-disant groupe de l'année, selon Les Inrocks et Rock & Folk (rires). De toute façon, le seul et unique passage météorique de Thee Oh Sees le vendredi soir justifie à lui seul le déplacement à Angers : avec un John Dwyer impérial, un groupe au taquet - deux batteurs déments, plus un bassiste au diapason - et un répertoire idéal pour hurler de joie ! Résultat des courses : une heure de pogo et de slams, des litres... Lire la suite

Zombie Zombie

Critique écrite le 05 décembre 2013, par lol

La Maroquinerie, Paris 4 décembre 2013

Zombie Zombie en concert

J'ai eu la chance de découvrir Zombie Zombie à l'occasion du concert qui lançait leur premier album au Nouveau Casino, à Paris, en 2008. J'avais pris une grosse claque et pourtant je ne les avais pas revus sur scène depuis, même si j'ai suivi attentivement leur actualité musicale. C'est donc très motivé que j'avais noté la date de ce concert à la Maroquinerie, d'autant que le dernier album "Rituel d'un nouveau monde" est une pure merveille. Il est clair que depuis 2008, le groupe français n'a rien perdu de sa singularité et continue à proposer une musique qui lui est propre, qu'on pourrait tenter de qualifier d'Electro psychédélique, Kraut, new wave, Trance expérimentale. Si cela parait bien alambiqué sur le papier, cela coule de source sur scène et sur disque. Depuis le premier album, à défaut d'un succès massif qu'on leur souhaite tant ils le méritent, Zombie Zombie a creusé son sillon en se produisant un peu partout à travers le monde. Cela leur a apporté une reconnaissance qui leur a permis de se produire en live dans de nombreux festivals, sur la BBC, de mettre en musique des films et des défilés de haute couture et dernièrement de se faire samplé par Lady Gaga. Ils proposent aussi des événements one shot comme la mise en... Lire la suite

Zombie Zombie : les chroniques d'albums

Zombie Zombie : Plays John Carpenter

Chronique écrite le 17/12/2010, par Philippe

Zombie Zombie : Plays John Carpenter

Le bonheur, ça peut être une idée simple parfois. Un saphir galopant sur un vinyle à tête de serpent (pochette noire, tête rouge unie, il est beaucoup plus beau que la présente image !), deux baffles qui vibrent en un rythme répétitif et entêtant, et votre tête aussi... Comme par exemple, lorsque nos deux nerds bien-aimés de Zombie Zombie, se mettent en tête de rejouer les airs des films de John Carpenter, donc les airs DE John Carpenter, grand maître de thrillers d'épouvante et/ou d'anticipation, qui ne laissait dans le temps à personne d'autre que lui le soin de composer les thèmes musicaux répétitifs, obsédants et sacrément flippants de ses films grand-guignolesques et réjouissants. Avant l'époque, par exemple, de l'ultra-jouissif Ghosts of Mars, dont la musique a hélas été un peu salopée par Anthrax... Bref. Déjà auteurs d'un passionnant album d'électro sombre et kraftwerkienne en 2007, A Land for Renegades, les deux compères se sont ici adonnés à un plaisir simple : rejouer en studio, et pas forcément dans l'optique d'un remixage tape-à-l'oeil, certains de ces airs inoubliables. Juste pour le plaisir de jouer en vrai ce qui sonnait... Lire la suite

Zombie Zombie : A Land For Renegades

Chronique écrite le 12/03/2008, par Philippe

Zombie Zombie : A Land For Renegades

Driving This Road Until Death Sets You Free.... Dès les premières notes de ce titre électro-pop somptueux, on identifie une influence majeure de Zombie Zombie, duo de bricoleurs de génie (à peu près keyboards & drums only) : Kraftwerk, et on y repensera beaucoup, pour ne pas dire tout le temps, par la suite ! En effet à l'instar des glorieux ancêtres du genre, les compères ont confectionné, sans doute après un long enfermement en studio, une musique électronique terriblement élaborée, surtout instrumentale, dans laquelle on ne reconnait aucun son de moins de 20 ans d'âge, avec cris d'animaux de la jungle synthétiquement reconstitués (qui reviennent obsessionnellement), mais un vraie batterie mi-métronome germanique, mi-tam tam... Lire la suite

Zombie Zombie : Vidéo