Accueil Cannibale en concert
Vendredi 27 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Signé sur le label Born Bad, Cannibale est un groupe français qui pratique une sorte de rock teinté d'exotica et d'afrobeat, un peu à la Talking Heads, "une sorte de "garage-exotique-psyché de cambrousse." selon le groupe... Suite à la sortie le 16 novembre 2018 de l'album Not Easy To Cook (chez Born Bad Records), Cannibale était en concert à La Maroquinerie, à Paris, le 11 février 2019 et en tournée en France. En concert au Parc Floral de Vincennes (Paris) le 18 septembre 2021 avec Frustration et Arthur Satan pour les 15 ans du label Born Bad Records et en tournée en 2021 et 2022 ! Nouvel album "Life is Dead" le 12 novembre 2021.

Cannibale : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

Cannibale en concert à Paris et en tournée en 2022 [Le 03/04/2022] Afin de fêter à la fois la sortie de son nouvel album "Life is Dead" et les 15 ans de son label, Born Bad Records, le groupe Cannibale sera en concert au Café de la Danse, à Paris, le 3 mars 2022 et en tournée partout en 2022 ! Chroniques, dates et billets : La suite

Cannibale : l'historique des concerts

Lu.

23

Mai

2022

Chocolate Billy en concert
Frankie And The Witch Fingers + Cannibale + Chocolate Billy Cannibale | Chocolate Billy | Frankie & The Witch Fingers
La Maroquinerie - Paris (75)

Sa.

21

Mai

2022

Bryan's Magic Tears en concert
Arthur Satan + Cannibale + Bryan's Magic Tear Cannibale | Bryan's Magic Tears | J.C. Satàn & Arthur Satan
La Nef - Angoulême (16)

Je.

19

Mai

2022

Sa.

23

Avril

2022

Soirée 15 Ans Born Bad : Cannibale (garage Exotique / Fra) + Music On Hold (pop Lo-fi / Fra) Grillen - Colmar (68)

Sa.

23

Avril

2022

Cannibale (garage Exotique De Cambrousse / Fra) + Music On Hold (pop Lo-fi - Fra) Grillen - Colmar (68)

Lu.

18

Avril

2022

Sa.

02

Avril

2022

Frustration en concert
Frustration + Cannibale Cannibale | Frustration
Théâtre de l'archipel - Perpignan (66)

Ve.

01

Avril

2022

Cannibale : les dernières chroniques concerts 9 avis

Tri Yann, Pink Martini, Les Freres Morvan, Cannibale, Jeanne Added, Femi Kuti, Scheepsfolk, Gâs de l'almanach, Les Mystères des Voix Bulgares, Vaudou Game, Frigate Shtandard, Brise Glace, ... (Festival du Chant de Marin 2019 - jour 1)

Critique écrite le 22 août 2019, par Pirlouiiiit

Port de Paimpol 2 août 2019

Tri Yann, Pink Martini, Les Freres Morvan, Cannibale, Jeanne Added, Femi Kuti, Scheepsfolk, Gâs de l'almanach, Les Mystères des Voix Bulgares, Vaudou Game, Frigate Shtandard, Brise Glace, ... (Festival du Chant de Marin 2019 - jour 1) en concert

Notre première édition du festival du Chant de Marin (en 2011) nous avait tellement plu que depuis nous organisons nos vacances autour de ce festival... Ainsi nous sommes revenus en 2013, en 2015 (2 soirs), en 2017 là aussi 2 soirs). Après l'avoir "fait" avec un, puis deux, puis 3 enfants et même avec leurs grands-parents, les enfants étant déjà en Bretagne c'est tous seuls que nous le "ferons". Comme en plus nous avons trouvé un hôtel à 200 mètres de l'entrée du port ça semble bien parti. Au moment où nous réservons nous ne connaissons que quelques noms pour cette édition anniversaire (30 ans !) parmi lesquels Idir que j'avais envie de revoir depuis longtemps (depuis la dernière fois que je l'ai vu, en 2010). Malheureusement il annulera 1 mois avant pour raisons de santé. J'espère de tout mon cœur qu'il va mieux. Sinon à la base nous comptions arriver en train vendredi en ratant un peu le début de la première soirée, mais quand j'ai vu que Tri Yann (qui a commencé sa tournée d'adieu - qui ne passera pas par Marseille à mon avis) nous avons changé nos billets pour arriver plus tôt et ne pas les rater. Une nuit à Paris chez un copine qui s'y rendait aussi, un trajet avec un 2 bonnes heures de retard (accident humain) et un TER... Lire la suite

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019)

Critique écrite le 05 août 2019, par Pierre Andrieu

Ville de Binic 26 juillet 2019

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Excellente première journée au Binic Folks Blues Festival 2019 le vendredi 26 juillet avec moult artistes de rock 'n roll, blues, garage, punk à voir en live sous le soleil, pas loin de la plage et au milieu d'un très nombreux public aussi festif que bouillant ! En plus d'avoir lieu dans une superbe petite ville surnommée "le grain de beauté des Côtes d'Armor", ce festival hors norme - totalement gratuit, rappelons-le - est une perle rare dont la programmation hautement bandante réjouit années après années. Et visiblement on n'est pas le seul à penser ça : 20 000 personnes (rockers de tout poil, familles avec enfants, bikers, seniors, jeunes, bretons, touristes etc) ont fait le déplacement aujourd'hui pour le coup d'envoi de la fête... Kepa 15 heures 45. Le premier concert du festival est signé Kepa et il est pas dégueu du tout, le jeune one man band français délivrant une série de titres de blues à la fois rugueux, accrocheurs, bien envoyés et originaux... Doté d'une belle voix, d'un jeu de guitare aventureux et d'un répertoire solide, le mec sait tenir une grande scène en solo. Mention spéciale pour son superbe instrumental inspiré par Ennio Morricone, qui nous fait penser pour la première fois du week-end en regardant... Lire la suite

Cannibale

Critique écrite le 30 juin 2019, par Coline Magaud

Safari Boat, Paris 26 juin 2019

Cannibale en concert

Une croisière Cannibale, voilà qui a de quoi éveiller les curiosités ! Chaque mercredi, du mois de juin au mois de septembre, ont lieu les soirées Safari Boat. Le concept ? Une croisière touristique sur la Seine accompagnée d'un bar, d'une cantine italienne et surtout, d'un groupe venu jouer en live dans la cale. Sur le papier, ça fait pas mal envie et en vrai, eh bien ce n'est pas mal non plus ! En ce mercredi 26 juin quasi-caniculaire et malgré le monde présent, quel bonheur de se retrouver sur le pont d'un bateau, le vent dans les cheveux et une bière à la main à regarder les monuments de Paris défiler les uns après les autres. Jouer les touristes dans sa propre ville, ça change et ce n'est pas désagréable mais lorsqu'on approche du Grand Palais et de la Tour Eiffel, Cannibale entre en scène alors direction la cale ! Le plafond est à 30... Lire la suite

Flavien Berger + Cannibale + Bodega + Mermonte + Marble Arch (La Route du Rock Collection Hiver 2019)

Critique écrite le 08 mars 2019, par Pierre Andrieu

La Nouvelle Vague, Saint-Malo 22 février 2019

Flavien Berger + Cannibale + Bodega + Mermonte + Marble Arch (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Bien mis en jambes par la soirée de la veille à l'Antipode (avec les concerts très stimulants pour la psyché de Jacco Gardner et Toy dans le cadre de La Route du Rock Hiver), on trépigne d'impatience pour le copieux et alléchant programme du vendredi à La Nouvelle Vague (une salle qu'on adore) : Marble Arch, Mermonte, Flavien Berger, Bodega et Cannibale... Marble Arch On arrive pile à l'heure pour voir à l'œuvre Marble Arch, qui, malgré un peu de timidité et un passage trop tôt, réussit parfaitement à faire apprécier sa dream pop shoegaze bâtie avec de vaporeuses effluves et des guitares enchevêtrées. Beaucoup de bons morceaux écrits avec une plume à la fois sensible et inspirée, et pas mal de clins d'œil appuyés et pas désagréables du tout vers New Order (voix blanches, guitares et mélodies catchy). L'ensemble tient la route, et le groupe sait muscler son jeu quand il faut pénétrer sur des terrains plus rock que pop. Signalons que le très bon nouvel album du combo du songwriter, guitariste et chanteur Yann Le Razavet s'intitule "Children of The Slump" et devait permettre une juste reconnaissance. Qui pourra résister au dernier titre joué ce soir (et extrait du disque cité à l'instant), le tubesque et très My Bloody... Lire la suite

Cannibale : les chroniques d'albums

Cannibale : Life Is Dead

Chronique écrite le 26/12/2021, par Pierre Andrieu

Cannibale : Life Is Dead

Vous en avez assez de la vie en général et des fêtes de fin d'année, de la pandémie et de son cortège d'interdictions, voire des interactions sociales avec les gens cons et agressifs en particulier ? Vous en êtes à souhaiter ardemment la fin du monde la plus rapide possible ? Ok, c'est tout à fait compréhensible vu le contexte actuel, mais une solution simple et économique (moins radicale également) existe : "Life Is Dead", le dernier album de Cannibale. Qui est un groupe français bien de chez nous (ça plairait à l'autre innommable con, sauf que le métissage culturel c'est pas trop sa tasse de thé) arrivant à pratiquer l'humour noir - ce titre... - tout en donnant envie de faire la fête et de danser jusqu'à la fin des temps avec son mélange "caliente" entre rock garage, funk, afrobeat, reggae, cumbia et que sais-je encore. L'imparable morceau titre "Life Is Dead", le méga hit (dans un monde idéal, hein) "Es El Amor" et l'énormissime "Kings Of The Attic" (avec le chanteur des terreurs post punk Frustration en special guest de luxe), en fait la plupart de cet album, ont le pouvoir de faire se trémousser des arthritiques, des paralytiques, des morts-vivants, voire même des fans de Cannibal Corpse ("brutal death metal américain" dit Wikipedia)... Lire la suite

Cannibale : No Mercy For Love

Chronique écrite le 18/03/2017, par Paskal Larsen

Cannibale : No Mercy For Love

Pour sa 94ème référence, le label parisien Born Bad (qui fêtera cette année ses 10 ans) nous propose "La Grande Bouffe" (mais sans les fesses enfarinées d'Andréa Ferréol) avec le jeune groupe français (et non pas italien biberonné aux films Z d'exploitations) Cannibale. Ce groupe masculin sorti d'un hameau en Normandie compose une musique afro beat où les BO de films ambiance exotica sous LSD se mélangent à merveille avec le funk blanc, le ska, le post punk et le garage tropical avec une touche de "balloche - Charly Oleg". Entre Talking Heads, le label ZE Records, Jon Spencer et des freaks inconnus qui ont sorti des 45t improbables, la musique ensoleillée et fun de Cannibale donne envie de danser autour d'un chaudron... Lire la suite

Cannibale : Vidéo





Cannibale : écoute