Accueil Chronique album : Mogwai - Les Revenants (b.o. De La Série Tv), par Philippe
Dimanche 22 octobre 2017 : 12903 concerts, 24657 chroniques de concert, 5180 critiques d'album.

Critique d'album

Mogwai : "Les Revenants (b.o. De La Série Tv)"

Mogwai :

Pop - Rock

Critique écrite le 16 avril 2013 par Philippe

En plus de sa riche et précieuse discographie, l'immense groupe de post-rock Mogwaï loue périodiquement ses services à des musiques illustratives, comme ce fut le cas pour le film un peu conceptuel Zidane. Et voici que Stuart Braithwaite et sa bande remettent le couvert pour illustrer l'assez épatante, et ô combien étrange série Les Revenants, que Canal + a diffusé récemment. Le pitch en quelques mots : dans une ville isolée et un peu sinistre des Alpes, des morts se mettent à revenir, pas zombifiés non, juste "revenants", auprès de leurs proches qui sont bien obligés de s'accomoder de cette situation étrange, et souvent intenable. Pendant ce temps, des coupures d'électricité fréquentes et inexpliquées se produisent, et l'eau du lac de l'immense barrage qui surplombe la ville baisse inexplicablement. La saison 1, la seule à ce jour, laisse bien des questions inexpliquées...
On est pas très loin dans Les Revenants, toutes proportions gardées, de l'ambiance des cultissimes Twin Peaks, reprise à la sauce français : un univers poisseux et flippant, tout autant que fascinant. Et l'illustration sonore n'y est certes pas étrangère ! Les trois premières notes au glockenspiel de Hungry Face, bientôt accompagné de piano et de violoncelle, font immanquablement surgir l'image de l'étrange petit garçon, Victor, qui semble pousser les gens à se mutiler... de cette fille qui essuye dans le miroir l'image de sa soeur jumelle disparue ... de ce beau gosse ténébreux réapparu face à un lotissement sans âme ... de ces gamins qu'on voit jouer en reflet dans une flaque d'eau, mais pas dans la réalité ... de ce spectre à capuche qui surgit dans un couloir sinistre...
Et ce son acquiert bientôt la profondeur à laquelle Mogwai nous a habitués. Profondeur que l'on retrouve pour la terminale Wizard Motors, parfois utilisée en générique de fin, un titre ébouriffant commencé à l'orgue, dont la guitare est déclencheuse d'une nostalgie suffoquante, tout en stimulant la partie de notre cerveau que Mogwaï a toujours activée : celle qui fait entrevoir des paysages immenses, d'une beauté à couper le souffle, et ceci à jeun de tout psychotrope...
Entre les deux, souvent un peu plus discrètement arrangés mais pas moins beaux, un peu à la manière des Ghosts Tracks de Nine Inch Nails, les 12 titres destinés à illustrer la série. Parmi les plus marquants, Jaguar et sa sourde angoisse ; The Huts qui emprunte joliment une ligne de basse, à une note près, à Portishead ; la mélancolie tragique de This Messiah et les ciels presque bleus de Special N (au fait, ces Revenants-ci ne craignent pas le soleil !) ; Fridge Magic qui illustre idéalement l'incompréhension du spectateur devant ces manifestations paranormales ; Portugal qui ressemble à du Ez3kiel ; une respiration pop (et chantée !) inattendue avec What are they doing in heaven today ?, qu'on entendra sans doute lorsque les extrêmes tensions et fils noués à ce jour, se déferont un jour, espérons-le...
Il ne manque que la très effrayante "petite musique de Victor", celle qui nous glace sur notre canapé, quand les yeux du gamin se font brillants... Mais bien sûr, il n'est pas du tout nécessaire d'avoir vu la série pour aimer cette musique, et réciproquement. Nul doute qu'un auditeur vierge des images associées pourra se créer ses propres Revenants grâce à cette bande originale, ô combien cinématographique, et qui mérite largement la qualification de nouvel opus majeur d'une oeuvre déjà foisonnante. Par contre, pour bien profiter de la richesse et de la profondeur de cette musique, il faut faire ce qu'on fait presque toujours avec Mogwaï... mais presque jamais avec sa télé : l'écouter très, très fort...
(2013)
Vignette Philippe

 Critique écrite le 16 avril 2013 par Philippe
 Envoyer un message à Philippe

Mogwai : les chroniques d'albums

Mogwai : Hardcore Will Never Die, But You Will

Mogwai : Hardcore Will Never Die, But You Will par Pierre Andrieu
25/02/2011
Sur son dernier disque en date, Hardcore Will Never Die, But You Will, le groupe Mogwai nous renvoie gentiment à notre misérable condition de pauvres mortels, ce qui n'est pas trop grave puisque les Ecossais démontrent de manière éclatante que leur... La suite

Mogwai : The Hawk Is Howling

Mogwai : The Hawk Is Howling par Pierre Andrieu
01/10/2008
Menaçant, tourmenté, planant et essentiel, le dernier opus en date des Ecossais de Mogwai est une brillante collection de titres magistraux entre post rock et pop. Totalement instrumental, l'album The Hawk Is Howling laisse flotter au dessus de... La suite

Mogwai : Mr Beast

Mogwai : Mr Beast par Pierre Andrieu
04/08/2006
Les Ecossais de Mogwai font du bruit ensemble depuis dix ans déjà, mais leur soif de musiques déviantes est toujours là, leur nouvel opus l'atteste. Ce superbe album qu'est Mr Beast a la particularité de renfermer en son sein toutes les facettes du... La suite

Mogwaï : Mr Beast.

Mogwaï : Mr Beast. par Philippe
31/03/2006
A l'écoute d'Auto-rock qui introduit l'album de Mogwai, on se dit que le groupe fait sans doute partie de ces popeux atmosphériques, ceux qu'on pourrait appeler les paysagistes du son, parmi d'autres exemples illustres : peintres figuratifs comme... La suite