Accueil Mogwai en concert
Vendredi 20 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Post-rock écossais, un mur de son apocalyptique... Groupe désormais culte, Mogwai crée des atmosphères planantes et inquiétantes qui saisissent l'auditeur sur disque et transportent le public en live. Mogwai était en concert en 2016 pour jouer en live son album baptisé Atomic (sortie le 1er avril 2016). Pour fêter la sortie le 1er septembre 2017 de l'album "Every Country's Sun", Mogwai était en concert à l'Aéronef à Lille le 18 octobre 2017 et au Grand Rex à Paris le 23 octobre 2017. De retour en live en 2021 et 2022 (Salle Pleyel à Paris le 5 avril 2022)...

Mogwai : vos chroniques d'albums
Site

Mogwai : l'historique des concerts

Sa.

14

Mai

2022

Sa.

07

Mai

2022

Ve.

30

Juillet

2021

Les Nuits de Fourvière en concert
Nuits de Fourvière 2021 : Mogwai - Brama Les Nuits de Fourvière | Mogwai
Théâtre Antique de Fourvière - Lyon (69)

Me.

28

Juillet

2021

Di.

07

Juillet

2019

Pointu Festival en concert
Pointu Festival 2019 : Mogwai, Metz, Converge, Jc Satan Pointu Festival | Converge | METZ | Mogwai | J.C. Satàn & Arthur Satan
Ile du Gaou - Six-Fours-les-Plages (83)

Sa.

06

Juillet

2019

Festival Beauregard en concert
Festival Beauregard 2019 - Pass 1 Jour - 6 Juillet : Ben Harper & The Innocent Criminals, RomÉo Elvis, Mac Demarco, The Hives, Mogwai, Columbine, Modeselektor, Idles, Flavien Berger, Clara Luciani, Beach Youth Festival Beauregard | Ben Harper | Modeselektor | Idles | Flavien Berger | Roméo Elvis | Mogwai | The Hives | Mac Demarco | Columbine | Clara Luciani
Chateau de Beauregard - Herouville St Clair (14)

Je.

04

Juillet

2019

Festival Beauregard en concert
Festival Beauregard 2019 - Pass 3 Jours du jeudi 4 juillet au samedi 6 juillet : Angèle, Suprême NTM et Mogwai Festival Beauregard | NTM | Mogwai | Angèle
Chateau de Beauregard - Herouville St Clair (14)

Mogwai : les dernières chroniques concerts 27 avis

Mogwai + The Notwist (Grand Gaou Festival 2021)

Critique écrite le 30 juillet 2021, par Janfi

L'île du Gaou, Six-Fours les Plages 28 juillet 2021

Mogwai + The Notwist (Grand Gaou Festival 2021) en concert

Après un an et demi de privation de concert due à cette satanée crise sanitaire de la Covid-19 ou 21 ou je ne sais plus à combien on est, me voici sur l'île du Gaou pour la venue du groupe vedette Mogwai que le festival Grand Gaou accueille ce soir. Muni de mon attestation négative du test antigénique du jour, je suis autorisé à pénétrer dans l'arène musicale de ce site exceptionnel qui est l'île du Gaou. Petit paradis îlien situé à l'extrémité du Brusc à Six-Fours-les-Plages. Après un furtif détour devant la magistrale scène pour prendre mes marques, je constate qu'il n'y a pas beaucoup de public. Est-ce dû à cette foutue crise sanitaire ou aux difficultés de se faire tester en temps et en heure ? Toujours est-il qu'il reste encore du temps avant que le groupe de Rock allemand The Notwist de plus de trente années d'expérience qui assure la première partie de cette soirée, démarre sa prestation. Je mets le cap sur la buvette pour une réhydratation obligatoire afin d'éviter tout dessèchement non-contrôlé de ma splendide personne. Je constate qu'il y a plus de monde à la buvette que devant la scène et j'espère bien qu'une transhumance s'opèrera dès les premières notes de la première partie. The Notwist L'arrivée du groupe The... Lire la suite

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...

Critique écrite le 23 juin 2015, par Pierre Andrieu

Grande Halle de La Villette, Paris 30/10 au 1/11/2014

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...  en concert

Programmation foisonnante pour la quatrième édition du Pitchfork Music Festival les 30, 31 octobre et 1er novembre à Paris, à la Grande Halle de la Villette, avec une très grande majorité de trucs pointus et classieux en matière d'indie rock et d'électro... Très bon départ pour cette très courue et désormais incontournable convention européenne des hipsters, avec de magistrales claques administrées par Ought, The Notwist, The War On Drugs, Mogwai et Jon Hopkins. Le jeune groupe canadien signé sur le label Constellation, Ought, a la lourde charge de lancer les hostilités en tout début de festival... Et il ne tremble pas au moment d'ajuster la cible, par l'entremise d'un set boulet de canon d'indie rock noise. Grande tension dans cette musique, mais également une très belle volonté de faire exploser les tympans et la cervelle des auditeurs avec des guitares échevelées et des parties vocales extrêmement folles. Certes, ce n'est pas une découverte mais le show de The Notwist est toujours ce qui se fait de mieux en indie rock & électro pop : morceaux tout à la fois dansants, mélancoliques, revêches et catchy, mélodies célestes et voix bouleversantes. Très, très marquant donc ! On continue à planer mais cette fois sur... Lire la suite

Mogwai + Timber Timbre (Nuits de Fourvière 2014)

Critique écrite le 20 juillet 2014, par Ylxao

Théâtres Romains de Fourvière - Lyon 6 Juillet 2014

Mogwai + Timber Timbre (Nuits de Fourvière 2014) en concert

Ce soir-là, direction les théâtres romains de Fourvières pour assister au concert de Mogwai avec en première partie Timber Timbre. Mes oreilles jubilent déjà à l'idée de voyager et se perdre sur les morceaux planants de la tête d'affiche. Mais, ce n'est pas sans inquiétude que je passe la moitié de l'après-midi à scruter fixement le ciel, espérant en vain que le temps change et que le concert ait bien lieu. Hélas, la pluie continue de battre son plein lorsque j'arrive au funiculaire pour monter aux festivités. Décidément pour un mois de Juillet, l'été s'est trompé de circuit ! À 20 heures, j'entre dans ce qui ressemble aux vestiges d'une arène. Les romains avaient le chic pour bien penser leur architecture et valoriser la mise en scène d'un spectacle. Aujourd'hui, les techniciens et intermittents ont repris dignement le flambeau. La scène, structure contemporaine s'implante face aux ruines du passé avec pertinence. Effectivement les gradins ont traversés le Temps et continue encore aujourd'hui d'exercer leur fonction : ils accueillent un grand nombre de spectateurs. 21 heures et des poussières, une oratrice nous souhaite la bienvenue aux Nuit de Fourvière... Je redoute ce qu'elle vient peut-être nous annoncer. Il pleut des cordes et ce... Lire la suite

Mogwai + Pye Corner Audio

Critique écrite le 16 avril 2014, par Ysabel

Paloma - Nîmes 29 mars 2014

Mogwai + Pye Corner Audio en concert

Petite première pour moi au Paloma : je serais au balcon pour Mogwaï ce soir. Une envie, comme ça ;) ! Et puis, pour être totalement honnête, comme je me méfie un peu de la force des décibels qui risquent de se dégager (eut égard à ma dernière expérience aux Arènes de Nîmes), je me suis dit que c'était une bonne idée de m'éloigner un peu de la scène. Au final, pas sûre ... Je pense que j'ai beaucoup perdu de l'intensité et de l'ambiance de ce concert. Tant pis (je le saurais pour la prochaine fois). Côté première partie, il semble qu'elle soit assurée par un DJ seul en scène. Il prend place dans une lumière d'aquarium bleue-verte. Une grosse ligne de basse et un mix plutôt lent pour commencer. Posture hyper statique du maître de cérémonie, qui ne remue que légèrement la tête. Un clavier un peu dissonant entre dans la danse ... Ce n'est pas désagréable du tout, mais pas révolutionnaire non plus (du moins pour le moment). On distingue juste la tête de bête à corne phosphorescente qui orne son tee-shirt dans cette atmosphère quasi nocturne. Un morceau qui semble sans fin, ou plutôt qui enchaîne à chaque fois sur le suivant je pense. C'est très zen, planant même, mais quelque part un peu space. Et surtout, vraiment totalement statique... Lire la suite

Mogwai : les chroniques d'albums

Mogwai : Les Revenants (b.o. De La Série Tv)

Chronique écrite le 16/04/2013, par Philippe

Mogwai : Les Revenants (b.o. De La Série Tv)

En plus de sa riche et précieuse discographie, l'immense groupe de post-rock Mogwaï loue périodiquement ses services à des musiques illustratives, comme ce fut le cas pour le film un peu conceptuel Zidane. Et voici que Stuart Braithwaite et sa bande remettent le couvert pour illustrer l'assez épatante, et ô combien étrange série Les Revenants, que Canal + a diffusé récemment. Le pitch en quelques mots : dans une ville isolée et un peu sinistre des Alpes, des morts se mettent à revenir, pas zombifiés non, juste "revenants", auprès de leurs proches qui sont bien obligés de s'accomoder de cette situation étrange, et souvent intenable. Pendant ce temps, des coupures d'électricité fréquentes et inexpliquées se produisent, et l'eau du lac de l'immense barrage qui surplombe la ville baisse inexplicablement. La saison 1, la seule à ce jour, laisse bien des questions inexpliquées... On est pas très loin dans Les Revenants, toutes proportions gardées, de l'ambiance des cultissimes Twin Peaks, reprise à la sauce français : un univers poisseux et flippant, tout autant que fascinant. Et l'illustration sonore n'y est certes pas étrangère ! Les trois premières notes au glockenspiel de Hungry Face, bientôt accompagné de piano et de violoncelle, font... Lire la suite

Mogwai : Hardcore Will Never Die, But You Will

Chronique écrite le 25/02/2011, par Pierre Andrieu

Mogwai : Hardcore Will Never Die, But You Will

Sur son dernier disque en date, Hardcore Will Never Die, But You Will, le groupe Mogwai nous renvoie gentiment à notre misérable condition de pauvres mortels, ce qui n'est pas trop grave puisque les Ecossais démontrent de manière éclatante que leur inspiration n'est, quant à elle, pas près de s'éteindre... Et oui, bonne nouvelle, Stuart Braithwaite & co viennent de dévoiler un très beau disque où leur talent pour écrire des épopées soniques post rock est encore une fois à l'œuvre ; c'est avec délectation que l'on pourra découvrir ici de magistrales chevauchées instrumentales avec crescendos tétanisants, mélodies marquantes, montagnes russes émotionnelles, stridences électriques et arrangements en forme de BO idéale pour l'apocalypse (White Noise, Rano Pano, How To be A Werewolf, Too Raging To Cheers). Mais Mogwai sait pertinemment que " sans maitrise, la puissance n'est rien " et qu'" un peu de finesse dans un monde de brutes " ne fait pas de mal ; la troupe s'est donc attachée à la poursuite de la recherche de nouveaux territoires... Lire la suite

Mogwai : The Hawk Is Howling

Chronique écrite le 01/10/2008, par Pierre Andrieu

Mogwai : The Hawk Is Howling

Menaçant, tourmenté, planant et essentiel, le dernier opus en date des Ecossais de Mogwai est une brillante collection de titres magistraux entre post rock et pop. Totalement instrumental, l'album The Hawk Is Howling laisse flotter au dessus de l'auditeur une épée de damoclès sonique qui peut tomber à chaque instant, mais qui choisit plutôt de ne s'abattre qu'à bon escient, c'est à dire quand on s'y attend le moins, ou quand l'impatience de fracas guitaristique est trop grande. Toujours aussi doué pour maintenir une tension latente dans ses compositions aussi limpides qu'alambiquées, le groupe Mogwai apparait ici véritablement en pleine possession de ses (immenses) moyens ; à la croisée des... Lire la suite

Mogwai : Mr Beast

Chronique écrite le 04/08/2006, par Pierre Andrieu

Mogwai : Mr Beast

Les Ecossais de Mogwai font du bruit ensemble depuis dix ans déjà, mais leur soif de musiques déviantes est toujours là, leur nouvel opus l'atteste. Ce superbe album qu'est Mr Beast a la particularité de renfermer en son sein toutes les facettes du groupe ; l'auditeur y trouvera du post rock et de la pop menaçante à la Mogwai (c'est un peu normal, non ?), du rock bruitiste inspiré par Sonic Youth, des murs guitares en fusion façon My Bloody Valentine, du métal tétanisant à la Isis, et des passages expérimentaux portés par de saisissantes incantations... Si le piano, omniprésent, sonne parfois (et très brièvement) de manière un peu convenue, le cinquième effort discographique de Mogwai n'en demeure pas moins une éclatante réussite dans le style "rock cinématique gorgé de spleen".... Lire la suite

Mogwai : Vidéo





Mogwai : écoute