Accueil Chronique album : Shannon Wright - In Film Sound, par Pierre Andrieu
Jeudi 23 novembre 2017 : 11710 concerts, 24728 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Critique d'album

Shannon Wright : "In Film Sound"

Shannon Wright :

Pop - Rock

Critique écrite le 18 mars 2013 par Pierre Andrieu

Evoluant sans cesse entre colère viscérale et sensibilité sur le fil du rasoir, Shannon Wright en a fait voir des vertes et des pas mures à son public, qui la suit toujours de très près malgré une carrière déjà longue en rebondissements discographiques... Et ce n'est pas fini puisque l'hyper active, insoumise et très perturbée "songwriteuse" basée à Atlanta, Georgia revient en mars 2013 avec un nouvel opus (le dixième !), plus que jamais schizophrène et riche en émotions fortes. Publié par le précieux label français Vicious Circle (qui fête ses vingts ans cette année, happy birthday !), l'album s'appelle In Film Sound, il a été enregistré en 2012 au studio La La Land à Louisville, Kentucky, par Kevin Ratterman avec Kyle Crabtree à la batterie et Todd Cook à la basse, et c'est une véritable tuerie ! En neuf titres tous plus percutants et émouvants les uns que les autres, Shannon Wright ajoute un brillant nouveau chapitre à son crédit. L'auditeur - ravi ! - découvrira ici des décharges punk hardcore assénées avec une rage guitaristique à peine croyable (Noise parade, Captive to Nowhere), des ballades bouleversantes jouées au piano ou à la guitare (Who's sorry Now ?, Bleed), des titres mélangeant les deux facettes de la personnalité artistique de Miss Wright (Surely, They'll Tear It Down, Tax The Patients) ou laissant transparaître une rage intacte sous un calme apparent avant d'enclencher la distorsion (The Caustic Light, Mire). Pour faire court, le concis et hyper intense In Film Sound est inattaquable... Pendant que certains se branlent la nouille en encensant le dernier méfait du désespérant Justin Timberlake ou en programmant des concerts de l'ignoble R. Kelly, Shannon Wright continue à sortir des disques énormes à une cadence infernale, dans un relatif anonymat. Monde de merde !



A lire également, des chroniques de concerts de Shannon Wright sur sa tournée 2007 et en 2010.

Liens : www.viciouscircle.fr, www.facebook.com/shannonwrightmusic, twitter.com/#!/sh_Wright...

18 Mars 2013 (Vicious Circle - Differ-ant)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 18 mars 2013 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Shannon Wright : les chroniques d'albums

Shannon Wright : Division

Shannon Wright : Division par Pierre Andrieu
23/01/2017
Annoncé depuis la fin de l'année 2016 par l'immense premier titre révélé, l'envoûtant The Thirst, le nouvel album de la toujours bouleversante Shannon Wright est une pure merveille, à la fois aventureuse, intemporelle et apte à séduire les fans de la... La suite

Shannon Wright : Secret Blood

Shannon Wright : Secret Blood par Pierre Andrieu
15/10/2010
Toujours hyper prolifique, l'insoumise américaine Shannon Wright revient en novembre 2010 avec un neuvième album intitulé Secret Blood... Sur celui-ci, les nombreux fans de ses disques d'humeurs très changeantes et de ses concerts aussi... La suite

Shannon Wright : Honeybee Girls

Shannon Wright : Honeybee Girls par Pierre Andrieu
24/09/2009
Long en bouche, avec du caractère, agréablement versatile et parfaitement produit avec des ingrédients naturels, le nouvel album de Shannon Wright est un très bon cru en provenance directe d'Atlanta, Georgia... Les fans de la taciturne et surprenante... La suite

Shannon Wright : Honeybee Girls

Shannon Wright : Honeybee Girls par Vilay
11/09/2009
Le dernier opus de Shannon Wright intitulé " Honeybee Girls " explore un peu plus loin les horizons tracés par la chanteuse lors de ses précédents albums. On se laisse guider sans problème vers l'univers intimiste créé par l'artiste. Il n'y a pas... La suite