Accueil Chronique de concert Alexis HK + Fausta
Vendredi 19 juillet 2019 : 11613 concerts, 25586 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.

Chronique de Concert

Alexis HK + Fausta

Alexis HK + Fausta en concert

Les passagers du zinc - Avignon 27 octobre 2012

Critique écrite le par

Pour ce soir, donc direction les Passagers du Zinc pour y retrouver la chère équipe qui est toujours présente. (Merci Gaël de ton accueil !). Les gens arrivent donc vers 21h avec une grande file d'attente ; Je ne sais pas si la salle sera comble mais il y a pas mal de monde et je me retrouve à faire la queue dehors, dans ce froid qui nous indique bien qu'on est passé de l'été à l'hiver directement sans passer par la case automne !! Après avoir bien réchauffé mes petites mains, me voilà donc dans la salle de concert qui est, il faut bien le reconnaitre, blindée !!



Début des hostilités avec la première partie ; un jeune groupe FAUSTA. Originalité de ce jeune groupe de Montpellier, un chanteuse s'accompagnant à la harpe ; très rock and roll non ??
En tout cas scéniquement, ça change.
Pour le "jeune groupe" je dis cela car ce groupe est en fait un projet solo qui a pris forme aux environ de 2008 suite à un parcours artistique très divers (première partie de groupes, festivals....).
Leur premier album est sorti en mai 2010. Dans cet opus on peut y retrouver les titres joués ce soir là.
Donc FAUSTA, concrètement à quoi ça ressemble ?? C'est très français, de dire à quoi ça ressemble n'est-ce pas ?



Au premier abord, avec la chanson first song , ça fait comme du folk, tout doux. La harpe joue en fait ce que pourrait jouer une guitare ; sorte d'arpège, avec des médiums, et des basses ; ce qu'il y a de pratique avec la harpe c'est qu'on peut jouer dix notes maxi en même temps (pas comme la guitare où on ne peut en faire que 6 !!) Donc avec la harpe, on peut facilement faire sa propre ligne de basse, sorte de picking constant en fait !!
L'ensemble est très doux, la voix posée, quelques petites envolées légères.
Niveau paroles ca alterne entre de l'anglais et le français.
Pour le français ce sera des paroles de Baudelaire , hé oui rien que ça !! Avec une adaptation de l'invitation au voyage . Là pour le coup, je trouve l'exercice très difficile et au final, le rendu est moyen. On sent bien que FAUSTA a tenté de créer une mélodie pour s'accrocher au texte, le faire "rentrer" en mélodie, mais je trouve que cela varie trop, la mélodie n'accroche pas , et surtout par rapport à leurs autres chansons, on sent le décalage.
Je le redis, adapter du Baudelaire , l'idée est très noble, mais la pratique peut être facilement casse gueule. Ils ont tenté. Mylène Farmer l'avait fait avec L'horloge de Baudelaire aussi, et le résultat était aussi moyen. Bon faut aimer Mylène Farmer, ce qui n'est pas donné à tout le monde, on n'est bien d'accord !! Parfois je pense qu'il ne fait pas bon à mélanger les spécialités



Ce qui est difficile pour eux c'est qu'ils sont en fait juste deux sur scène. Une harpe, et un guitariste.
Et présenter leur album, l'adapter à la scène dans cette configuration là, fait, je pense, perdre un peu sur certains morceaux. Je pense surtout à In this way qui fait sur leur myspace très joyeux et un brin jazzy et sur scène, le coté chabada de la batterie manque.

Le morceau qui sonne le mieux et que le public a apparemment ressenti comme tel, fut Come on over the ground , où là, la harpe est bien justifiée par l'ambiance et la mélodie de la voix. La harpe traduit bien l'atmosphère de la chanson avec en plus cette voix d'homme venant contraster avec les sons pures et doux du pincé des cordes.

Sur You are my sunshine , la harpe joue comme la guitare, le son est juste différent. Cette mélodie me ferait presque penser à du Moriarty avec justement parfois cette voix dont la mélodie sonne "mal", je veux dire, un peu décalée, avec toujours cette voix d'homme qui vient appuyer la fin du refrain.



Globalement, ce jeune groupe n'est pas assez à l'aise sur scène, et plusieurs fois il y a eu quelques petits couacs musicaux. On sentait bien leur stress. Certes c'est compréhensible, mais ça fait parfois défaut.
Pour moi ce groupe est, au niveau scénique, encore à ses balbutiements. A découvrir pour ceux qui aiment la harpe !!
Pour les fans, voilà la playslist de ce soir là :
First song, You are my Sunshing ,L'invitation au voyage , 20 years old ,In this way , Feel ashamed, Lonely year, Dolphin skin, Begging you, Come on over the ground , Cet été

Et pour suivre leur concert, news, voilà leurs divers liens ;

www.myspace.com/faustamusic
fausta.posterous.com


Apres donc cette première partie, place à l'artiste de la soirée : Monsieur Alexis HK .

Ce personnage n'est plus trop à présenter et en voyant dès les premières chansons, que le public chantait avec l'artiste, on ne peut douter de son "succès". Je mets cela entre guillemet car comparer à pleins d'autres artistes, on ne voit que très peu Alexis HK sur les ondes radios. Mais malgré cela, la salle est comble, et le public est très réceptif.

Je redécouvre cet artiste que j'avais croisé il y a de ça quelques années en première partie de Renan Luce , aux Docks des Suds à Marseille. L'accueil, si mes souvenirs sont bons, fut aussi très positif. Je n'ai pas suivi la carrière de ce chanteur, mais j'entends toujours parler de lui, qu'il joue par ici ou par là, donc preuve que cet artiste est un homme de scène.

Sur scène, ce soir là, coté lumière ce fut un peu la catastrophe, il faut bien le dire ; je ne sais pas si cela fait partie du spectacle, mais c'était très contrasté. De plus, sur scène Alexis HK est un artiste qui est plutôt statique. Pas trop de geste, il reste assez collé à son micro, regarde parfois un peu ses musiciens, mais bon, en soit, ce n'est pas un show man.
Son talent réside plutôt dans le phrasé, les mots qu'il emploie. Et en cela, il est assez bon.
Je le comparerai un peu à un anglais, avec leur flegme légendaire. Une petite blague entre les chansons, des trucs humoristiques fins, toujours sur la même intonation. Là il faut aimer, chacun trouvera son bonheur.



Le public apprécie apparemment. Ce qui était très surprenant c'était de voir beaucoup de jeunes enfants. Cela allait de 6-7 ans à 15 ans. Peut-être est ce parce qu'il y avait les vacances scolaires ?? Ou alors parce qu'en 2010, Alexis HK a sorti un album Ronchonchon et compagnie qui fut un livre-disque pour enfants.
Heureusement qu'ils ne comprenaient pas tout, enfin je le souhaite pour leurs parents. Sinon ces derniers ont dû avoir comme question " c'est quoi se faire faire une pipe ??"
Hé oui, l'artiste Alexis HK revendiqua à plusieurs reprises, sur un ton comique entre quelques chansons " un verre de whisky, une clope et une pipe !!".



Coté chanson donc, il faut bien avouer que malgré ces intonations inchangeantes, il sait créer une histoire, décrit bien des situations. Sur cela, il faut bien reconnaitre que c'est un bon conteur. Les mots parfaitement choisis nous ramènent à des petites situations de la vie de tous les jours, dans lesquelles on peut se retrouver, ou alors dans des histoires totalement rigolotes, comme dans la chanson ce que t'es belle (titre datant de l'album Belle ville de 2002) .

Il nous interprétera ce soir des chansons tirées de divers albums. On retrouvera donc la maison ronchonchon , maudits anglois, coming out, princesse de papier, son poète, césar... la grande majorité étant quand même de son dernier album intitulé le dernier présent .



Il mettra donc en valeur ses titres accompagnés de plusieurs musiciens dont le clavier était bien charismatique, avec une dégaine des années 60. Il m'a fait penser à Eddy Mitchell dans son bel âge sauf qu'il avait des cheveux blancs !
Mais tous assuraient très bien sur scène et on sentait une réelle complicité entre eux.

Un bon rappel pour finir la soirée et le tour était joué.
Pour les fans, le site de l'artiste :
http://www.alexishk.com/
Et surtout pour aller voir ses concerts allez sur
http://www.concertandco.com/artiste/alexis-hk/billet-concert-24193.htm

Alexis HK : les dernières chroniques concerts

Alexis HK en concert

Alexis HK par jul
Le Moulin - Marseille, le 29/03/2013
Motif du déplacement : Alexis HK Date : Vendredi Soir, 21h00 en mars 2013 Lieu : Le Moulin à Marseille (www.lemoulin.org) Motivation : voir cet élégant conteur avec ses... La suite

Alexis HK + Usthiax en concert

Alexis HK + Usthiax par vaccuopilot
Le Cabaret Aléatoire - Marseille, le 05/05/2010
Nan, je ne suis pas un intello qui méprise le sport le plus populaire de la planète : merde, faudrait pas que par réaction épidermique, les amateurs de ballon se mettent à... La suite

Alexis HK par Marilyn
Théâtre d'Aurillac, le 15/03/2019
Vraiment génial ! Textes poétiques, à la fois graves et joyeux selon les chansons, justement dosés, rien de "trop" et une voix que j'adore... Je conseille vivement Alexis HK en concert ! Mes enfants aussi ont adoré le spectacle, ils ont 6 et 8 ans et connaissent les paroles par cœur. Quel bonheur d'être venue vous applaudir... La suite

Alexis HK et Renan Luce (festival Avec le Temps) en concert

Alexis HK et Renan Luce (festival Avec le Temps) par Céline
Espace Julien Marseille, le 25/03/2008
Nous voilà à l'Espace Julien pour une nouvelle soirée du Festival avec le Temps. Cette fois c'est Renan Luce la tête d'affiche. Je dois avouer aux fans de Renan Luce que moi... La suite

Les passagers du zinc - Avignon : les dernières chroniques concerts

the NOFACE en concert

the NOFACE par Lionel Degiovanni
Passagers du Zinc, Avignon, le 02/02/2018
Ce soir, découverte d'un groupe qui en fait n'est pas si inconnu que cela ; les musiciens qui le composent sont les anciens du célèbre groupe Skip the Use. Après leur séparation... La suite

Fréro Delavega en concert

Fréro Delavega par Ununoctium
Passagers du Zinc - Avignon, le 24/10/2014
Le concert de ce vendredi 24 octobre aux Passagers du Zinc est annoncé complet depuis des semaines. Pas étonnant qu'à 21h30, quelques spectateurs se pressent encore devant les... La suite

Femi Kuti + Djama en concert

Femi Kuti + Djama par Bertrand 13rugissant
Les Passagers du Zinc (Avignon), le 31/10/2013
Ce soir Avignon accueille un maitre de cérémonie au sens propre dans son enceinte. En effet, ce descendant du précurseur de l'afrobeat a pour coutume de proposer à ses convives... La suite

Capleton + Droop Lion + Jah Thunder + Prophecy Band en concert

Capleton + Droop Lion + Jah Thunder + Prophecy Band par Bertrand 13rugissant
Passagers du Zinc (Avignon), le 15/04/2013
Ce soir, Les Passagers du Zinc accueillent Capleton, première escale provençale. S'en suivra Montpellier le Mercredi et Marseille Jeudi. C'est donc un peu en avant-première que... La suite