Accueil Chronique de concert Baxter Dury + Loney Dear + Blouse + Caveman + Kim Novak (La Route du Rock Collection Hiver 2012)
Dimanche 24 juin 2018 : 10275 concerts, 25043 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.

Chronique de Concert

Baxter Dury + Loney Dear + Blouse + Caveman + Kim Novak (La Route du Rock Collection Hiver 2012)

Baxter Dury + Loney Dear + Blouse + Caveman + Kim Novak (La Route du Rock Collection Hiver 2012)  en concert

L'Omnibus, Saint-Malo 17/18 février 2012

Critique écrite le par




Version hivernale du précieux festival ayant lieu en plein air au Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, tous les ans aux alentours du 15 août, La Route du Rock Collection Hiver se déroule en février dans la salle de l'Omnibus, qui peut accueillir 900 personnes... C'est dans ce lieu idéal pour proposer des concerts découvertes car à taille humaine, chaleureux et convivial que pour la 7éme année consécutive une flopée de groupes indé d'obédience pop, rock et électro se sont produits les 17 et 18 février 2012. Compte rendu subjectif et non exhaustif de ce que nous avons pu voir en live dans la fournaise (problème de climatisation ? ) de l'Omnibus en compagnie d'un public breton venu en nombre pour passer deux soirées bien classieuses :





©Nicolas Joubard

Kim Novak

Prestation professionnelle et carrée pour le groupe français Kim Novak le vendredi 17 février, malgré une tension notoire sans doute due au fait de remplacer New Build à la dernière minute et d'avoir à affronter la présence des caméras d'Arte Live Web, qui retransmettent en direct le festival. Même si le son est trop propre et clairement orienté vers la pop FM - ce qui n'est pas trop notre tasse de thé - , il faut reconnaître que ce quatuor basé à Caen a dans sa besace une flopée de titres forts, avec mélodies accrocheuses, voix emphatiques et guitares ensorcelantes.


©Nicolas Joubard

Mais, à notre humble avis, Kim Novak perd un peu de sa pertinence en voulant jouer sur tous les tableaux à la fois, post punk, afro pop psyché et pop sixties. Cela donne un set manquant de cohérence et pas toujours convainquant, malgré de très beaux moments permettant d'entrevoir un bel avenir national voire international pour ces jeunes musiciens...




©Nicolas Joubard

Caveman

Après un des traditionnels sets des trois Dj's de Magnetic Friends (qui officient également au Fort de Saint-Père en été), sets ayant la particularité de ne pas être exactement passionnants, d'être proposés à un volume trop fort et de durer trop longtemps, le groupe américain Caveman fait son apparition sur scène... Dès les premières notes, l'on se dit que l'on va adorer cette pop rock psyché renforcée par des rythmes tribaux (en plus du travail du batteur, le chanteur rajoute des rythmes sur une grosse caisse) : guitares acérées, basse vrombissante, morceaux propices au décollage grâce à des rythmiques pneumatiques...


©Nicolas Joubard

Et puis, patatra, le chanteur se met à couiner de manière mièvre, affectée et trop propre (on dirait l'autre plaie universelle de Coldplay, c'est dire!), ce qui le place en totale contradiction avec la musique et gâche tout, pour nous. Signalons que la plupart du public semble apprécier la prestation de Caveman. Quant à nous, on préfère de loin aller profiter de l'espace bar, restauration, fumée aménagé de manière pratique et accueillante à l'extérieur de la salle...




©Nicolas Joubard

Blouse

Très belle surprise en ouverture de soirée le lendemain avec la prestation des Américains de Blouse, qui n'évoluent pas en blouses et ne font pas de blues... Leur truc à eux, leur coupable fixette, c'est le son post punk de Robert Smith et de ses Cure, en version 2000, c'est à dire à la The XX. Le public chaud bouillant de l'Omnibus a donc droit à un set truffé de morceaux certes référencés, mais bien envoyés et surtout très efficaces.


©Nicolas Joubard

Avec une chanteuse guitariste lascive et sexy possédant un joli brin de voix suave, une préposée aux synthés et aux chœurs douée pour installer des climats brumeux et une très énergique rythmique basse/batterie masculine, Blouse possède la formule qui fait mouche : les filles émeuvent, les gars cognent, le public est aux anges... Malgré la timidité de la chanteuse entre les morceaux (les caméras, encore ?) et la discrétion doublée d'un relatif manque de charisme du groupe, la puissance des titres fait le job. On reconnait ici ou là de jolis emprunts au mythique A Forest de The Cure et un clin d'oeil à leur Lullaby, avec une basse rampante... Pas novateur et encore jeune - certains titres sont clairement en dessous du lot - certes, mais très stimulant !




©Nicolas Joubard

Loney Dear

Comme à son habitude, Loney Dear se lance dans un set inspiré, original, versatile et marquant. Dans la chaleur de l'Omnibus (c'est bien de mettre le chauffage en route mais il faudrait savoir le régler car trop, c'est trop !), le songwriter suédois prend son temps et se met à l'aise (il est en chaussettes et souvent assis) pour présenter ses chansons entre ballades folk, rock psyché et tentatives post rock. Avec sa très belle voix, son jeu de guitare sobre, ses bidouillages synthétiques et l'apport de son groupe de scène, le barbu et massif Emil Svanängen fréquente des sommets de légèreté, de liberté et de beauté, et ce en gardant un naturel confondant et une bonne humeur communicative.


©Nicolas Joubard

Cet homme réussit le tour de force de toujours retomber sur ses pieds même en effectuant de multiples saltos et autres pirouettes expérimentales : ses compositions sont à la fois pointues, étranges et potentiellement universelles. Il a également le mérite de faire participer les gens (il demande au public de tenir une note pendant un morceau tout entier) et d'être généreux en offrant un très beau rappel religieusement accueilli...



©Nicolas Joubard

Baxter Dury

Auteur d'un disque jouissif paru pendant l'été 2011, le merveilleux et inépuisable Happy Soup, Baxter Dury se lance à Saint-Malo dans un service après vente scénique assez jubilatoire où l'on retrouve son génie mélodique, sa science du gimmick qui tue, sa voix nonchalante de crooner, ses arrangements futés et son attitude de gentil branleur anglais un tantinet alcoolo... Si l'homme cabotine dès qu'il le peut - arrivée savamment calculée après ses musiciens, multiples facéties drolatiques, cravate et veste tombées, chemise entrouverte sur requête émanant d'une sémillante représentante de la gent féminine, discours goguenards et absurdes entre les titres, dégustation généreuse de bière et de vins... -, ce que l'on retient malgré cette fausse décontraction c'est le talent du Monsieur : voix évocatrice et racée sans omettre d'être parfaitement en place, présence scénique magnétique, entente magistrale avec ses musiciens et improvisations gentiment désuètes à l'orgue/synthés...


©Nicolas Joubard

Baxter Dury est la classe incarnée, et puis c'est tout comme dirait l'autre... Inutile de préciser que son répertoire est simplement remarquable, chaque titre étant un tube à part entière, une tentative réussie haut la main de propulsion de la pop, du rock et du post punk dans le 21éme siècle. Bien aidé par Madelaine Hart, absolument divine au micro, aux synthés, au sourire ravageur et à la robe à paillettes méchamment sexy, par un guitariste impeccable sachant sonner sec et précis comme il faut et par une section rythmique solide, le fil de Ian Dury cartonne en live avec des perles comme Trellic, Hotel In Brixton, Picnic On The Edge, Isabel, Claire, Leak At The Disco, Happy Soup, Cocaine Man et consorts... Rien à jeter, pas une faute de goût, juste le meilleur de la pop servi avec l'air de ne pas y toucher certes, mais toujours avec prestance, chic et maestria pour jongler avec les styles (ska, rock, pop, post punk, pop jazzy lounge) et les rythmes, enlevés, langoureux ou groovy... Quand le concert irréprochable de Mr Dury junior prend fin, l'on se dit que ça valait vraiment le déplacement à Saint-Malo pour le week-end ! Ce show jouissif et les découvertes faites (on aurait aimer en faire plus - fatigué, on a manqué The Men ! - , on fera mieux la prochaine fois !) lors de cette Route du Rock Collection Hiver donne déjà très envie de revenir en terre malouine cet été... et l'hiver prochain ! Ce festival est un véritable must et une oasis de bon goût à l'heure de l'aseptisation et de l'uniformisation de l'offre artistique de la plupart des festivals français !



Liens : laroutedurock.com/wordpress, www.facebook.com/pages/LA-ROUTE-DU-ROCK, https://twitter.com/#!/laroutedurock, www.lomnibus.com, www.facebook.com/pages/LOmnibus-Saint-Malo...



Photos : © Nicolas Joubard http://www.joubard.com

La Route du Rock Collection Hiver : les dernières chroniques concerts

Baxter Dury + Chain And The Gang + The Go! Team + Montero + Insecure Men (La Route du Rock Collection Hiver 2018) en concert

Baxter Dury + Chain And The Gang + The Go! Team + Montero + Insecure Men (La Route du Rock Collection Hiver 2018) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 24/02/2018
Dernier jour de la très réjouissante Route du Rock Collection Hiver édition 2018 à La Nouvelle Vague de Saint-Malo, avec au programme un grand final en forme de boulet de... La suite

Girls In Hawaii + Concrete Knives + Kelley Stoltz + Bryan's Magic Tears + Park Hotel (La Route du Rock Collection Hiver 2018) en concert

Girls In Hawaii + Concrete Knives + Kelley Stoltz + Bryan's Magic Tears + Park Hotel (La Route du Rock Collection Hiver 2018) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 23/02/2018
Après une bonne mise en bouche à Rennes la veille avec Lee Ranaldo, Cotillon et Vox Low, La Route du Rock Collection Hiver se poursuit à La Nouvelle Vague de Saint-Malo, avec... La suite

Lee Ranaldo + Vox Low + Cotillon (La Route du Rock Collection Hiver 2018) en concert

Lee Ranaldo + Vox Low + Cotillon (La Route du Rock Collection Hiver 2018) par Pierre Andrieu
L'Antipode, Cleunay/Rennes, le 22/02/2018
Juste avant de proposer deux belles soirées à La Nouvelle Vague de Saint-Malo, le festival La Route du Rock Collection Hiver offrait un beau plateau à l'Antipode de Cleunay,... La suite

Villagers, Hookworms, Cavern Of Anti-Matter, C Duncan, LA Priest, Novella (La Route du Rock Collection Hiver 2016) en concert

Villagers, Hookworms, Cavern Of Anti-Matter, C Duncan, LA Priest, Novella (La Route du Rock Collection Hiver 2016) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 28/02/2016
Belle enfilade de concerts classieux à la Route du Rock Hiver, les 27 et 28 février à la Nouvelle Vague, la très conviviale et accueillante salle de musiques actuelles de... La suite

Baxter Dury : les dernières chroniques concerts

Baxter Dury + Chain And The Gang + The Go! Team + Montero + Insecure Men (La Route du Rock Collection Hiver 2018) en concert

Baxter Dury + Chain And The Gang + The Go! Team + Montero + Insecure Men (La Route du Rock Collection Hiver 2018) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 24/02/2018
Dernier jour de la très réjouissante Route du Rock Collection Hiver édition 2018 à La Nouvelle Vague de Saint-Malo, avec au programme un grand final en forme de boulet de... La suite

Baxter Dury (15ème anniversaire de la Coopé) en concert

Baxter Dury (15ème anniversaire de la Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2015
Cerise sur le gâteau de la soirée du 15ème anniversaire de la Coopérative de mai, Baxter Dury a assuré le show avec son impeccable groupe, composé de quatre musiciens et de... La suite

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy en concert

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy par Pierre Andrieu
Fort de Saint Père, Saint-Malo, le 16/08/2014
Très belle édition 2014 pour La Route du Rock, qui avait lieu du 14 au 16 août au Fort de Saint-Père, à quelques encablures de Saint-Malo... Au menu, une très excitante... La suite

Thousand + Alpes + Catfish feat. Narrow Terence + Baxter Dury + Messer Chups (Festival Yeah! 2014) en concert

Thousand + Alpes + Catfish feat. Narrow Terence + Baxter Dury + Messer Chups (Festival Yeah! 2014) par Pirlouiiiit
Château de Lourmarin, le 06/06/2014
L'année dernière j'avais vraiment regretté de ne pas être là du 7 au 9 juin 2013 pour la première édition du festival Yeah ! qui accueillait notamment les Hushpuppies, Narrow... La suite

Kim Novak : les dernières chroniques concerts

We Have Band + Kim Novak en concert

We Have Band + Kim Novak par Chandleur
La Maroquinerie, Paris, le 01/03/2012
We Have Band : Electro-Pop sautillante et syncopée dans la toujours délicieuse ambiance surchauffée de La Maroquinerie, à Paris. Ici on recycle gaiement les eighties, des... La suite

2+2=5, l'Incroyable Festival : Hyphen Hyphen + Kim Novak + Oh! Tiger Mountain + Kinnie the Explorer + Waterllillies +  Jungle Jockers + Nika, Gangs from New Delhi + Cyd Jolly Roger + Nash + Alkalys + DJ Netik + Electric Botox + ... en concert

2+2=5, l'Incroyable Festival : Hyphen Hyphen + Kim Novak + Oh! Tiger Mountain + Kinnie the Explorer + Waterllillies + Jungle Jockers + Nika, Gangs from New Delhi + Cyd Jolly Roger + Nash + Alkalys + DJ Netik + Electric Botox + ... par Zys
Secret Place - St Jean de Vedas, le 17/09/2011
Joli évènement ce week-end à Montpellier. Après une édition chacun de leur côté, le 2+2=5 et l'Incroyable Festival se réunissent au Secret Place. Au programme sur 3 jours, une... La suite

The Stranglers +  Kim Novak en concert

The Stranglers + Kim Novak par Rockaille
Olympia - Paris, le 05/02/2009
The Stranglers are alive ! J'attendais cette soirée avec impatience : les mythiques Stranglers dans la non moins mythique salle de l'Olympia. Autant dire que la soirée sentait... La suite

Nada Surf + Underground Railroad + Kim Novak en concert

Nada Surf + Underground Railroad + Kim Novak par odliz'
Espace Julien - Marseille, le 01/10/2008
L'espace Julien fait salle comble ce soir avec la venue des américains francophiles Nada Surf entre deux dates internationales pour la sortie chanceuse de leur 5ème album. ... La suite

Loney Dear : les dernières chroniques concerts

Herman Dune + Loney Dear + Collectif Kutu Folk + Zak Laughed + Mujeres + Declan De Barra + Lonely Drifter Karen + Southpaw (Festival Europavox 2009) en concert

Herman Dune + Loney Dear + Collectif Kutu Folk + Zak Laughed + Mujeres + Declan De Barra + Lonely Drifter Karen + Southpaw (Festival Europavox 2009) par Pierre Andrieu
Magic Mirrors, Clermont-Ferrand, le 31/05/2009
Dernière soirée réussie à l'occasion du Festival Europavox à Clermont-Ferrand, avec une flopée de très bon groupes évoluant entre folk et rock : le doué Zak Laughed, le très... La suite

Arcade Fire + Air + Klaxons + TV On The Radio + The Good The Bad and The Queen + Loney, Dear + Bikini Machine + Tryo (Eurockéennes de Belfort 2007) en concert

Arcade Fire + Air + Klaxons + TV On The Radio + The Good The Bad and The Queen + Loney, Dear + Bikini Machine + Tryo (Eurockéennes de Belfort 2007) par Pierre Andrieu
Presqu'île du Malsaucy, Belfort, le 01/07/2007
Feu d'artifice final pour les Eurockéennes 2007, après deux belles journées vendredi (Marilyn Manson, Wu-Tang Clan, Les Rita Mitsouko, Amy Winehouse, Young Gods vs Dälek,... La suite

L'Omnibus, Saint-Malo : les dernières chroniques concerts

Joey Sstarr par mimi
St Malo Omnibus, le 13/04/2007
Superbe soirée pour mes 30 ans ! mon homme a assuré ! j'ai eu la chance de trinquer du 3 rivières avec monsieur joey durant le concert. Puis photo et dédicace, 1 million de merci à ce big artiste ! A chaque concert, c'est toujours aussi puissant, musique, dj, de la pure balle ! merci d'être toujours là de nous faire mouiller le maillot, danser,... La suite

Enhancer + Aqme par steph
St Malo à l'Omnibus, le 29/05/2004
Un concert vraiment génial... Tout d'abord Aqme qui a éblouit tout le monde pendant 1h30 c'était très fort et vraiment bien ; en deuxieme partie, ENHANCER, 1h30 de concert aussi et la je dirais que c'était tout simplement GRANDIOSE, MAGNIFIQUE, INCROYABLE... Un moment vraiment génial... VIVE LA TEAM NOWHERE ! La suite

sinclair par barik
omnibus saint malo, le 04/05/2004
le feu !!!!!!!!!!! super top troisieme fois que je le vois en concert (grande et petite salle ) toujours aussi péchu coté music, du neuf du vieux, mais tout est excellent. A ne pas rater ou à revoir Vivement la quatrième fois et le nouvel album ! La suite

Indochine par indotim
L'omnibus, Saint-malo, le 05/09/2003
Aprés l'annulation du concert du X festival pour cause d'intempéries, le groupe s'est montré exemplaire avec une entrée en scéne d'une fille se faisant faire des trucs et Paradise d'entrée et dès cette première chanson la fosse est en délire, ensuite vient trois nuits par semaine. Impressionnant. Moi étant petit (j'ai 13 ans) je pouvais voir... La suite