Accueil Paris Olympia - Paris 9ème
Mercredi 1er février 2023 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Olympia - Paris 9ème

Olympia - Paris 9ème

28 Bd des Capucines
75009 Paris
Métro Opéra

Plus d'info :

2 200 places

Plan d'accès

Olympia : Dernières news

Jean-Baptiste Guégan à l'Olympia et en tournée en 2023 [Le 29/01/2023] Dans le cadre de sa tournée nommée "Johnny, Vous & Moi", Jean-Baptiste Guégan sera en concert à l'Olympia de Paris les 15 et 16 septembre 2023 et partout en France en 2023 pour présenter son nouveau disque "Toutes les larmes sèchent un jour" (sortie le 2 décembre 2022) ! Toutes...
En concert le 15/09/2023

Olympia - Paris 9ème : les prochains concerts

Me.

01

Fév.

2023

Trivium en concert
Heaven Shall Burn + Trivium
Trivium
18H30 De 45.50 à 56.50 €

Je.

02

Fév.

2023

Leto & Guy2bezbar
Guy2Bezbar
20H00 De 39.00 à 45.00 €

Ve.

03

Fév.

2023

Ibeyi en concert
Ibeyi
Ibeyi
20H Billets en vente vendredi 8 avril à 10h ici:

Sa.

04

Fév.

2023

Viviane Chidid
20H00 De 45.50 à 62.00 €

Je.

09

Fév.

2023

Acid Arab en concert
Acid Arab
Acid Arab
20H00 33.00 €

Ve.

10

Fév.

2023

Camille Lellouche
20H00 De 32.00 à 50.00 €

Sa.

11

Fév.

2023

Camille Lellouche
20H00 De 32.00 à 50.00 €

Di.

12

Fév.

2023

Camille Lellouche
18H00 De 32.00 à 50.00 €

Ma.

14

Fév.

2023

Brengre Krief en concert
Berengere Krief
Bérengère Krief
20H30 De 32.00 à 52.00 €

Me.

15

Fév.

2023

Rina Sawayama
20H00 40.00 €

Ve.

17

Fév.

2023

Scylla en concert
Scylla
Scylla
20H00 De 39.00 à 45.00 €

Sa.

18

Fév.

2023

The Kooks en concert
The Kooks
The Kooks
20H00 De 38.50 à 49.50 €

Lu.

27

Fév.

2023

Lamb Of God X Kreator
18H30 De 40.00 à 56.50 €

Ma.

28

Fév.

2023

I Muvrini en concert
I Muvrini
I Muvrini
20H00 De 38.50 à 66.00 €

Ve.

03

Mars

2023

Kekra
20H00 De 29.00 à 47.00 €

Olympia : les dernières chroniques concerts 354 avis

Groundation + Clinton Fearon

Critique écrite le 03 décembre 2022, par Lebonair

Olympia - Paris 22 octobre 2022

Groundation + Clinton Fearon en concert

Le samedi 22 octobre dernier à l'Olympia de Paris il y a eu une soirée reggae-roots d'anthologie : Groundation faisait son grand retour à la capitale dans le cadre de sa nouvelle tournée européenne, qui a débuté le 14 juillet pour défendre sur scène son dixième album "One Rock", qui est sorti juste avant l'été. Cerise sur le gâteau, c'est le légendaire Clinton Fearon qui était invité à ouvrir le bal. Le vétéran jamaïcain de 71 ans a également sorti un nouveau disque le 3 juin, le formidable "Breaking News" et il sillonne également le vieux continent depuis juillet. Accompagné des musiciens du Riddim Source, l'ancien bassiste de The Gladiators, qui fait partie des derniers survivants du roots reggae terminera donc comme Groundation son périple en ce mois de novembre, le 19 précisément. Clinton Fearon Il est 20 heures 05 et l'Olympia est déjà bien rempli pour accueillir comme il se doit le mythique Clinton Fearon et sa troupe de musiciens. Le public relativement âgé et connaisseur ne voulait rien rater ce soir et s'est déplacé tôt pour vibrer au son de cet artiste de renom au cv imparable et qui a démarré sa carrière en 1967. Bien plus qu'une première partie, c'est une double affiche au final qui nous sera offerte ce soir, on va... Lire la suite

Kasabian

Critique écrite le 23 octobre 2022, par Coline Magaud

L'Olympia, Paris 14 octobre 2022

Kasabian en concert

Aller voir Kasabian en 2022, c'est une sorte de tocade, c'est un peu refuser de vieillir et vouloir retrouver ces émotions de 2005, quand on les a découverts dans le club de La Coopé, à Clermont-Ferrand. Malheureusement, depuis cet incroyable concert et après trois albums très réussis, le groupe a quelque peu perdu de son génie, le frontman Tom Meighan a été évincé du groupe suite à des actes de violence sur sa compagne et la vie avançant, on s'est désintéressée du groupe. Mais une incursion dans une vie antérieure ne se refusant jamais, allons-y gaiement et c'est bien installée au premier rang du balcon qu'on s'apprête à passer une heures vingt en compagnie des Anglais de Leicester. Le fond de scène est aux couleurs du dernier album du groupe, "The Alchemist's Euphoria", et les instruments bien alignés au milieu attendent sagement les musiciens, qui arrivent à 21 h tapantes, tous vêtus de noir. Tous, sauf Sergio Pizzorno, cerveau et nouveau meneur du groupe, qui arrive à avoir une classe de fou en Converse roses et ensemble pantalon/chemise au motif "colline" des vieux fonds d'écran Windows recouvert de têtes de chiens détourées. Une pépite. Le set est lancé avec "Rocket Fuel". Même si on a pas écouté l'album, il s'agit d'une... Lire la suite

Trust

Critique écrite le 20 octobre 2022, par Electric Eye

Olympia, Paris 19 octobre 2022

Trust en concert

Alors que le reste de l'hexagone est en pleine pénurie d'essence, les vétérans du hard rock français de Trust semblent toujours en avoir dans leur moteur, quarante-cinq ans après leur formation. En effet, nous les retrouvons en train d'écumer les routes du pays pour défendre leur quatrième album en autant d'années. Le line-up semble s'être stabilisé depuis l'arrivée du batteur Christian Dupuy en 2016 : Ismailia Diop à la guitare, le vétéran David Jacob à la basse, et bien sur les piliers historiques du groupe, Norbert "Nono" Krief à la guitare et Bernie Bonvoisin à la grande gueule. Petite différence depuis la dernière fois : ils sont désormais accompagnés par un trio de choristes sur... Lire la suite

Uriah Heep

Critique écrite le 17 octobre 2022, par Electric Eye

Olympia, Paris 16 octobre 2022

Uriah Heep en concert

Pourquoi les organisateurs persistent-ils à faire des concerts qu'ils proposent uniquement assis? L'Olympia est une salle vénérable, mais une partie du public aime bien danser, sauter, de défouler... Le rock, quoi. À plus forte raison quand, comme ce soir, c'est un concert assimilé hard-rock. Dans le cas qui nous occupe, c'est surement dû au fait que la première partie du concert est pseudo-acoustique, avec les musiciens également assis : il faut dire que les membres d'Uriah Heep sont désormais d'aimables papys ventripotents, un peu à l'image d'une grande portion de ceux qui sont venus les applaudir. Cette tournée-anniversaire (cinquante piges et des poussières) est donc l'occasion pour Mick Box, seul survivant du... Lire la suite

The Black Crowes (Shake Your Money Maker Tour 2022)

Critique écrite le 07 octobre 2022, par lol

Olympia de Paris 5 octobre 2022

The Black Crowes (Shake Your Money Maker Tour 2022) en concert

Actifs depuis près de 35 ans, les Black Crowes, qui semblent désormais se résumer aux deux frères Robinson (Chris au chant et Rich à la guitare), sont devenus au fil des années un groupe culte pour un public amateur de riffs et d'énergie rock seventies. Clairement, leur musique ne trouve pas le moindre salut ou la moindre influence au-delà de l'année 1973. Tels des vampires, ils semblent avoir aspiré jusqu'à la dernière goutte du son et des riffs des Rolling Stones d'"Exile on main street", du "live at Fillmore East" des Allman Brothers, des premiers albums de Lynyrd Skynyrd ainsi que des œuvres d'Otis Redding ou d'Al Green. La musique des Black Crowes est un condensé, un mix réussi de toutes ces influences. Avec les très bons albums "Shake your money maker", "Amorica" et "The Southern Harmony and Musical Companion", les Corbeaux Noirs ont, dans les années 90, su convertir un public fidèle, d'autant que ces disques étaient toujours soutenus par des prestations scéniques de haut vol. Dans les années 2000, les corbeaux se sont faits plus rares, en se consacrant à des projets solos, dont le très bon et très planant Chris Robinson Brotherhood. En 2020, les frères Robinson annoncèrent une tournée à l'occasion des trente ans de... Lire la suite

The Black Crowes (Shake Your Money Maker Tour)

Critique écrite le 06 octobre 2022, par Electric Eye

Olympia, Paris 5 octobre 2022

The Black Crowes (Shake Your Money Maker Tour) en concert

Séparés il y a dix ans dans un nuage de cocaïne et de ressentiment, on n'attendait plus rien des frères Robinson et des Black Crowes. Le chanteur Chris est parti dans un trip hippie revival avec son Chris Robinson Brotherhood, plus près des errances du Grateful Dead que du Blooze Rock sudiste des corbeaux. Son frère Rich, lui, soufflait sur la flamme avec The Magpie Salute, qui n'était qu'une version au rabais du légendaire groupe d'Atlanta. Mais en 2019, Live Nation est venu frapper à la porte avec un sac rempli de plusieurs millions de dollars. Mieux encore : ce sac n'était à partager qu'entre les frangins, les autres musiciens n'étant que de compétents salariés. L'OPA était réussie. La pandémie arriva, fauchant la tournée dans son élan. Nouveaux changements de line-up, retour d'un ancien bassiste... Nous voilà en 2022 et les Black Crowes reviennent enfin à Paris. Auront-ils pour cette tournée "relevée des compteurs" le même feu, la même passion qu'à leur grande époque ? Étonnament, oui. À plus de 55 ans, Chris... Lire la suite

Accès