Accueil Chronique de concert Clutch
Jeudi 23 novembre 2017 : 11710 concerts, 24728 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Chronique de Concert

Clutch

Clutch  en concert

Le Trianon, Paris 13 décembre 2016

Critique écrite le par



On n'arrête plus Clutch depuis 2013 et la sortie de leur fantastique album Earth Rocker. Ce dernier les a enfin propulsés sur le plateau des plus grands groupes de rock actuels en terme de médiatisation. C'est tellement mérité pour cette formation qui a sorti son premier disque en 1993 et qui compte à ce jour 11 albums dont le dernier, l'excellent Psychic Warfare, sorti il y a un an.

Les Américains ont toujours eu une énorme base de fans aux Etats-Unis depuis leurs débuts. En Europe et tout particulièrement en France, le groupe monte enfin en flèche depuis ces dernières années. En 2011, ils jouaient en première partie de Volbeat au Bataclan mais depuis, ils jouent en tête d'affiche et sont programmés dans les festivals qui comptent en Europe. C'est donc l'ascension et plus rien de les arrêtent. Pour preuve dans un passé récent, ils ont fait une Maroquinerie pleine en janvier 2013, un nouveau Casino plein en juin 2014, un Trabendo archi-blindé en décembre 2015, deux Hellfest et un passage à 21 heures à Rock en Seine pour la première fois cette année. Pour finir l'année 2016, on les retrouve à nouveau à Paris en ce 13 décembre et cette fois-ci au Trianon, leur plus grande salle parisienne qui fait suite à un concert d'enfer donné à Clermont-Ferrand à la Coopérative de Mai le 7 décembre dernier. Enfin, on se réveille en France et il était franchement temps !

On se retrouve donc au Théâtre du Trianon, dans ce magnifique cadre et on est très heureux de revoir sur scène Clutch pour la deuxième fois en moins de 4 mois. Le groupe est tellement énorme sur scène qu'on ne peut pas se lasser d'eux. C'est même tout le contraire qui se produit. Plus on les voit en live et plus on en envie de les revoir, encore et encore. Note très importante, c'est un groupe qui fait l'effort de changer sa set-list tous les soirs et autant pour eux, que pour nous les fans, ça permet toujours de maintenir une certaine fraîcheur.

On rentre dans la salle assez tard autour de 20 heures 30 et le groupe de stoner rock Valient Thor termine son set. En cinq minutes, nous n'aurons pas le temps de se faire une idée précise mais on pense que les fans de stoner devraient jeter une oreille sur ce combo. Maintenant, ils nous restent plus qu'à attendre notre plat principal et ce soir, il faut le dire tout net, on a faim. Le Trianon est bien rempli sauf le dernier balcon où il n'y a personne et on doit être approximativement 1000 dans la salle. Plus précisément, on retrouve 1000 fans affamés sauf ceux du 1er balcon qui resteront le cul sur leur siège toute la soirée et c'est un exploit pourrait-on dire. Une longue intro à la Tarantino se fait entendre pendant 5 minutes qui font monter l'ambiance à un très haut niveau et à 21 heures pétantes, le combo déboule devant nous.




A notre gauche, on retrouve donc Tim Sult le guitariste, à notre droite Dan Maines, le bassiste, Jean-Paul Gaster à la batterie et le charismatique barbu Neil Fallon au chant et en seconde guitare. On débute le set avec un vieux titre rock et assez relax, "Burning Beard", extrait de l'album Robot Hive/Exodus datant de 2005. Pendant une heure 25 d'un show intense, varié et compact, Clutch va balayer l'intégralité de sa discographie. Contrairement au dernier show parisien du combo au festival Rock en Seine fin Aout, le dernier et terrible Psychic Warfare ne sera pas véritablement mis en avant avec 4 titres ce soir. On prend encore un pied fou et on se régale de les entendre, de les voir et on savoure tout.



La paire rythmique qui est composée du bassiste Dan Maines et de Jean-Paul Gaster à la batterie est toujours aussi monstrueuse. Tim Sult, lui, nous offre comme à son habitude un jeu impeccable, précis, sans fioritures et ne verse jamais dans la démonstration. C'est la musique avant tout qui compte et on ne connaîtra jamais de temps mort, de baisse de régime. On vivra ce soir de très nombreux moments d'extase voir d'émotion avec notamment le fabuleux titre "The Regulator". Neil Fallon est comme à son habitude très impressionnant et il porte le show par son aura, sa puissance vocale et son attitude. Ce mec nous tient droit et il nous offre jamais l'occasion de dormir.



Ses compères sont en retrait mais eux, leur rôle, c'est d'assurer un rock surpuissant doté d'un groove d'enfer et tellement jouissif. Le public est déchainé mais personne ne pourra pratiquer le crowd surfing (se jeter de la scène) car c'est clairement indiqué partout sur les murs que c'est interdit sous peine de se faire expulser du concert. Ces consignes n'empêchent pas les kangourous de sauter partout et de s'en donner à coeur joie. Neil Fallon n'est pas très bavard mais il sourit très souvent et visiblement, il est très heureux de voir que la sauce a enfin pris en France vu l'ambiance et vu ce que ses fans lui offrent en matière d'enthousiasme et d'énergie débordante.



Le show devient au fur et à mesure de plus en plus fou. On vit en ce mardi 13 décembre une totale osmose entre le groupe et ses fans. On finira par un rappel absolument monstrueux avec ce "D.C.Sound Attack!". Puis en guise de conclusion, Neil Fallon et ses compères joueront comme s'ils faisait un jam ce double morceau "Electric Worry/ One Eye Dollar" qui nous rend tous absolument euphoriques et dingues. Pendant 15 minutes, ça va groover de folie. Neil, si peu déconneur en général, balance régulièrement des gros et surpuissants "ça va?" à son public alternant avec son fameux "BANG BANG BANG FABULOUS FABULOUS". Le concert s'achève, on aurait bien aimé que ça dure plus longtemps mais les shows de Clutch ne dépassent jamais les 1 heure 45 et ce soir, on aura droit à 1 heure 25 d'une rare intensité. Sans l'ombre d'un doute, Clutch a marqué les esprits cette année et il reçoit enfin l'accueil qu'il mérite. Clutch est un très grand groupe de rock, de blues, de stoner et il était grand temps d'en prendre conscience. On espère maintenant un prochain album et une nouvelle tournée car on a encore faim de Clutch.


Un grand merci à Live Nation et à Julie Lanet


Set list :

Burning Beard
Cyborg Bette
Firebirds!
Crucial Velocity
A Quick Death in Texas
Your Love Is Incarceration
The Regulator
X-Ray Visions
Pure Rock Fury
Texan Book of the Dead
Struck Down
10001110101
(with Chris Brooks of Lionize... more )
Escape From the Prison Planet
(with Chris Brooks of Lionize playing Keyboard)
The Mob Goes Wild
Passive Restraints

Encore:

D.C. Sound Attack!
Electric Worry / One Eye Dollar


Clutch : les dernières chroniques concerts

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch  (Rock en Seine 2016) en concert

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch (Rock en Seine 2016) par Stéphane Pinguet
Domaine de Saint-Cloud, le 28/08/2016
ROCK EN SEINE 2016, UNE ÉDITION CANICULAIRE ! Si cette quatorzième édition du festival parisien Rock en Seine affichait à première vue une programmation pas très excitante,... La suite

Clutch  en concert

Clutch par Lebonair
Nouveau Casino, Paris, le 20/06/2014
Avant son passage au festival Hellfest le lendemain à Clisson, le groupe de stoner rock blues américain Clutch est passé par la capitale en ce vendredi soir dans la salle du... La suite

Clutch  en concert

Clutch par lebonair
La Maroquinerie - Paris , le 25/01/2013
Exactement comme en 2012, je démarre cette année 2013 par un premier concert à la Maroquinerie sur les hauteurs de Ménilmontant dans le 20 ème à Paris et à deux pas de chez moi. Il... La suite

Le Trianon, Paris : les dernières chroniques concerts

Trust (Au Nom De La Rage Tour 2017) en concert

Trust (Au Nom De La Rage Tour 2017) par lol
Le Trianon, Paris, le 09/11/2017
Trust est indéniablement l'un des 10 groupes de rock les plus importants de l'histoire de l'Hexagone, au même titre que Noir Désir, Téléphone, La Mano Negra, Indochine, les... La suite

Gov't Mule en concert

Gov't Mule par Lebonair
Le Trianon, Paris, le 30/10/2017
Deux ans et demi après son dernier passage en France à Paris, à La Cigale, le légendaire groupe américain Gov't Mule est revenu en ce lundi 30 octobre 2017 dans le même... La suite

Steve Hackett en concert

Steve Hackett par Fred Boyer
Le Trianon - Paris, le 26/03/2017
Un concert de rock progressif un dimanche soir à Paris, tout seul, après une nuit blanche (pour cause de boulot le samedi soir) et en venant de Marseille? Bah allez pourquoi pas ?... La suite

Helloween + Rage en concert

Helloween + Rage par Abigail Darktrisha
Le Trianon, Paris, le 28/04/2016
Soirée germanique à la capitale pour terminer ce mois d'avril. Au programme Helloween, pour lequel Rage aura la lourde tâche d'ouvrir la soirée dans le cadre de l'anniversaire... La suite