Accueil Chronique de concert Day by Day + Sheeva + M-Sixteen + Hogwash
Dimanche 8 décembre 2019 : 10067 concerts, 25830 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Day by Day + Sheeva + M-Sixteen + Hogwash

Hôtel de la musique - Marseille 30 Octobre 2004

Critique écrite le par

Live report initialement posté sur http://massilia.burning.free.fr/

Rencontre amicale Marseille / Paris placée sous le signe du punk avec deux groupes de chaque ville pour ce concert à l'Hôtel de la musique. Dans un élan de motivation que je ne m'explique toujours pas, je me suis décidé à allez voir ce concert en solo, peut être dépité d'avoir raté La Ruda la veille (cause de match) ou afin d'éviter de passer un samedi devant la télé. En réalité c'est probablement le fait d'avoir apprécié le premier disque de Day by Day qui m'a sans doute motivé. De plus ils étaient accompagnés pour l'occasion de ce groupe parisien dont on dit tant de bien et dont j'avais écouter quelques MP3. L'ajout de dernière minute d'un jeune groupe marseillais à la programmation finissait de me convaincre. Allez zou c'est partie direction La Capelette en ce bruineux samedi. Arriver sur place je rencontre un jeune homme (le guitariste d'Hogwash) qui me demande de guider des amis à lui par téléphone ... bon moi et l'orientation c'est pas trop ça donc passons. Arrivé pile à l'heure (un miracle) la première demi surprise est de voir qu'il n'y a que moi avec les groupes ... certes par expérience je ne m'attendais pas à ce qu'il y est foule mais quand même. Bref après avoir payé mon entrée (parait il la seule entrée payante de la soirée) et acheter le disque d'Hogwash en édition limitée je patiente tranquillement jusqu'au début des concerts. Pour résumé la population de ce concert on peu dénombrer : moi, les membres des groupes et quelques un de leurs potes (disons un ou deux maxi par groupe). Que nenni il n'y aura certainement pas de pogo aujourd'hui mais place à la musique.

C'est donc un jeune groupe marseillais 'Sheeva' qui ouvre la soirée. Le groupe est composé de quatre membres (deux guitares, une basse, une batterie) et officie d'après l'étiquette dans un style plutôt grunge ... moi je trouve ça quand même pas mal punk menfin bon les étiquettes on s'en tape un peu. D'ailleurs le chanteur me dit quelque chose, je suis persuader de l'avoir vu quelque part (il me semble lors du déplacement à Guingamp avec les Ultras l'été dernier ... mais bon j'ai pas trop la mémoire des visages). Leurs set bien que court n'en sera pas moins énergique. Certes c'est pas parfait mais le tout est plutôt pas mal avec un son assez rugueux et lourd sur le quel se pose un chant plutôt sympa. Le groupe est énergique et semble motivé. Pas mal du tout.

C'est au tour du groupe qui m'a attiré ici de prendre le relais. Les Day by Day balancent la sauce direct et sans fioriture. Le son est plus puissant et violent que sur leurs disque, on oubli un peu le mélo pour un punk plus teigneux qui ma foi sort très bien. On reconnaît très bien les morceaux de l'album (qu'ils ont jouer en majorité vu que j'en ai reconnu pas mal) et le groupe produit un set la aussi court mais intense. D'autant qu ça doit pas forcement être facile d'être déchaîné devant dix personnes. Jeremie le chanteur-guitariste se donne à fond sur le devant de la scène pendant que le duo guitare-basse reste en retrait plus calme mais assurant parfaitement la rythmique du groupe. Bref j'avais été agréablement surpris par leur disque et leur prestation scénique est venu me confirmer le talent du groupe. Dommage que ce soit si court. A noter que les membres de Sheeva ont assurés le service public en pogotant et slamant à trois.

Place aux invités parisien pour la suite des débats avec tout d'abord un groupe que je ne connaissais absolument pas, 'M-Sixteen', sorte de punk-hardcore composé de cinq membres, deux guitares, un bassiste-chanteur et le batteur. Le groupe propose une musique alternant brutalité et passage plus punk pour un résultat fort séduisant bien que le chanteur semblait avoir des problèmes de voix. On retiendra surtout la bonne humeur des membres du groupe qui entre quelques anecdotes marseillaises du batteur à assurer le show notamment avec un guitariste baladant. En tout cas ils m'ont convaincu d'acheter leurs disques (que je n'ai pas encore écouter donc je peu pas comparer).

C'est à Hogwash que reviens l'honneur de clôturer la soirée. Visiblement content d'être la malgré l'absence totale de monde, le quintet (avec le bassiste-chanteur de M-Sixteen à la basse) à assurer son show avec efficacité. Bizarrement c'est ceux qui m'ont le moins convaincu au niveau musical (bien que ça reste très bon mais c'est moins mon style), par contre ils ont assurés le show avec pas mal de délire, de déplacement et surtout par un finish perturbé par les guitariste et batteur de M-Sixteen qui se sont lancés dans une improvisation de hardcore mélodique plutôt bon esprit.

C'est sur ces notes sympathiques que le concert c'est fini aux alentours de 22 heures. Bien sur il n'y avait personne et c'est dommage pour l'ambiance lors des sets (surtout pour les groupes) et c'est sûrement pas la que ça allait pogoter à mort mais bon c'était un concert avec un super esprit placé sous le signe de la rigolade. Avec quatre bons groupes et trois heures de show pour à peine deux euros ça valait largement le coup. D'autant que les groupes sont vraiment super sympa. Alors voila certes le concert a pas eu une grande publicité (si vous fréquenter MB vous étiez pourtant au courant) mais bon c'est quand même regrettable qu'un concert comme ça n'attire qu'une personne ... Que demande les gens ? Quatre bons groupes aux styles diversifiés (c'était pas vraiment du punk mélodique), un prix d'entrée ridicule, une "salle" sympa, un bon esprit ... enfin bref tant pis pour les absents moi je me suis bien régalé et je regrette pas d'avoir fait l'effort incommensurable de bouger mon cul en solo.

Bref merci aux quatre groupes d'avoir assurer malgré l'absence de public ... uniquement pour l'amour de la musique c'est quand même bien tranquille.

 Critique écrite le 23 décembre 2004 par Zhou


Day by Day : les dernières chroniques concerts

Bad Chickens + Rat City Riot + Day by Day + Paranoï 13 + Citizen Go par Vand
Black Hand Inn - Marseille, le 12/10/2007
ENFIN DU SON !!! On en pouvait plus de rien avoir à s'mettre sous la dent depuis plusieurs semaines, déjà qu'la reprise était dure, on déprimait au point d'aller voir des concerts de goth, c'est dire... Trajet très paisible en Vandmobile (oui promis l'épisode 3 des Massilia's Cars arrive vite...), et j'me gare à côté du Black Hand', la salle est... La suite

Lazybones + Day by Day + The William's par Vand
Trolleybus - Marseille, le 08/04/2006
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ (Attention, Report fait avec le coeur !) Invitation faite par les Lazybones, nous nous rendons à 14h Zhou et moi sur le vieux-port, pour figurer dans le clip du prochain album. Déchargement de matos, blablatages divers et variés (ok j'avoue j'ai gonflé les... La suite

The Rebel Assholes + Day by Day + Menpenti + Robert DéBé par Zhou
Le Lounge, Marseille, le 25/01/2006
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Un concert en milieu de semaine ça ne fait jamais de mal, du moins au moral, parce que physiquement ça laisse quand même des traces. Motivés par une affiche sympathique, Gas et moi rejoignons donc le Lounge plus ou moins dans les temps, mais pas en retard,... La suite

Day by Day + Mouliken par Zhou
La machine à coudre, Marseille, le 23/04/2005
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Pas grand chose à faire en ce samedi soir d'avril donc ce sera un petit concert en solo. Alors que je prend ma voiture un choix cornélien se pose à moi, le Korigan ou la Machine à coudre ? Mon envie balance vers la Machine où joue Day by Day mais d'un côté... La suite

Sheeva : les dernières chroniques concerts

Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva en concert

Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva par Maryflo
le Lounge - Marseille, le 18/04/2009
"Je traîne les pieds, j'traîne mes casseroles" et j'arrive au Lounge pour y découvrir un étrange mélange des genres : le Fluide glacial tapisse les murs avec son Umour et... La suite

Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones en concert

Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones par Odelizz'
Le Trolleybus - Marseille, le 22/11/2008
Pendant que certains allaient joyeusement fêter le Beaujolais nouveau et son goût de jus de raisin alcoolisé aux notes de pamplemousse et de cerise _ça m'a toujours fasciné cette... La suite

Roisbite + Sheeva par lechatnoir
le Lounge - Marseille, le 11/02/2006
Samedi soir (samedi 11) tous les petits punkeux du cours ju s'étaient donnés rendez vous au Lounge pour les RoisBites et Sheeva.Nouveaux proprios, nouvelle déco une estrade des efforts à poursuivre. Les Rois Bites débutent leur set, il s' aime se qualifier de punk bité, et ils ont bien raison...Ils ont le punk 77 dans les veines ces varois... La suite

Les Rois Bite + Sheeva par Zhou
Le Lounge, Marseille, le 11/02/2006
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ On dira ce qu'on voudra, mais trouvé une place gratuite un samedi soir à 22h à Marseille, c'est une occupation à part entière. Si vous ne savez pas quoi faire de votre soirée, aller faire un tour à la Plaine et chercher une place (presque normale sinon c'est... La suite

Hôtel de la musique - Marseille : les dernières chroniques concerts

Miss Parker en concert

Miss Parker par Ysabel
Hôtel de la Musique - Marseille, le 26/06/2013
Ce soir, nous avons le privilège et l'honneur d'avoir un rendez-vous "en toute intimité" avec Miss Parker (rencontrés au Cargo de Nuit lors de la soirée Esprit Musique). Double... La suite

Try To Win + Saïlence + Time Out par Zhou
Hôtel de la musique, Marseille, le 14/05/2005
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Premier concert à Marseille pour le nouveau groupe de hardcore marseillais Try To Win avec Greg (ex-Disturb / NSBS) au chant, ça se passe du côté de l'Hôtel de la musique à la Capelette et pour l'occasion c'est Saïlence et Time Out qui les accompagnent. A ne... La suite