Accueil Chronique de concert Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute To Francois de Roubaix
Vendredi 16 novembre 2018 : 12415 concerts, 25245 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.

Chronique de Concert

Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute To Francois de Roubaix

Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute To Francois de Roubaix en concert

Gaitée Lyrique, Paris 5 octobre 2016

Critique écrite le par



C'est à la Gaité lyrique, temple de la "boboitude" parisienne, que Fred Pallem et son "Sacre du Tympan" donnaient un concert hommage à François de Roubaix, qui est est mort il y a maintenant près de 40 ans au cours d'une sortie en plongée à l'age de 36 ans. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Francois de Roubaix était un musicien génial totalement autodidacte et novateur. Multi-instrumentiste, jazzman, pionnier de la musique électronique et producteur, il est l'un des fondateurs de l'Electro Pop dont il a créé les bases des sonorités et la production en studio sur un petit 8 pistes entre 68 et 76.
Il s'est principalement illustré en composant des musiques de films ("Dernier domicile connu", "L'homme-orchestre", "Adieu l'ami", "Le Samourai", "Les aventuriers"...) qui ont influencé bon nombre de musiciens au carrefour des années 2000. AIR, Sébastien Tellier, Zombie Zombie, M83, Daft Punk etc citent Francois de Roubaix comme une influence plus que prépondérante sur leur travail. Sa musique a même été samplée par Robbie Williams pour sa chanson "Supreme".

Foutraque, psychédélique, composée d'échantillonnages et d'assemblages sonores improbables, la musique de François de Roubaix est une musique de Studio. Son adaptation en live relève de la mission impossible. Et c'est pourtant cette mission que "Fred Pallem et son sacre du tympan" ont acceptée et réussie au-delà de toutes les espérances. Fred Pallem est l'un des arrangeur musical les plus en vogue de la scène musical française ; Bassiste de Jazz de formation, il a fondé le Bigband à géométrie variable "le sacre du tympan"pour assouvir sa passion pour la musique de film et pour l'arrangement léché d'André Popp, . Parallèlement, il compose, joue, produit pour tous les grands noms de la musique actuelle (Vanessa Paradis, Sébastien Tellier, Benjamin Bioley, Emile Simon, -M-, Philippe Katerine... )

C'est avec une formation de 6 musiciens (Basse, batterie, claviers, synthétiseurs, rhodes, flutes, ocarina) renforcée par une section cuivre que le sacre du Tympan a donné vie sur disque il y a quelques mois puis sur scène à la musique de Francois de Roubaix. Dès le premier titre, "Astralement Votre", l'affaire est entendue ! Tous les sons aériens de Roubaix sont las, renforcés par une rythmique basse batterie obsédante. A voir le physique et le look des musiciens, on est vraiment plongé dans un univers néo vintage seventies. En fermant les yeux on est dans un voyage entre AIR et les Pink Floyd antérieurs à Dark side of the Moon. Le Thème d' "Adieu l'ami", un bon polar oublié avec Alain Delon et Charles Bronson, continue d'élever le niveau avec ses cuivres tonitruants. L'atmosphère devient plus joueuse, mais tout aussi déchainée et virevoltante avec un medley ahurissant des thèmes de "L'homme-orchestre". Des images des chorégraphies Kitcho seventies du film de de Funès sont projetées en même temps.

Fred Pallem ne se contente pas d'un "copier-coller", mais apporte vraiment sa patte en donnant une énergie et une fièvre jouissive aux compositions de François de Roubaix. Le Thème du "samouraï" sera tout aussi obsédant et quasi "Moroderesque" par certains aspects... La participation de deux guest stars féminine, dont Barbara Carlotti, pour une reprise de Bardot venue de "boulevard du rhum" fit quelque peu redescendre l'ambiance avant un final vertigineux, tutoyant des sommets que peu de gens fréquentent, avec le morceau "L'atelier". Porté par des images d'archives de Francois de Roubaix, jouant sur des instruments dans son studio et dirigeant un orchestre à corde, l'ultime morceau de la soirée fit décoller l'ensemble du public dans un crescendo impitoyable, pour l'emmener dans des contrées lointaines comme si les grands Prophètes du Space Rock (Hawkwind, Gong) avaient rencontré le AIR de la BO de "Virgin Suicides".

C'est ainsi que se termina se voyage intersidéral en plein cœur du troisième arrondissement de Paris. On en aurait bien pris pour une heure de plus, d'autant que le répertoire de Francois de Roubaix est vaste. On espère que Fred Pallem et le Sacre du Tympan renouvelleront ou donneront une suite sur scène ce Tribute To Francois de Roubaix, mais quoi qu'il en soit, il sera désormais important de les suivre aussi dans leurs autres aventures, compte tenu de la qualité du concert donné en ce 5 octobre 2016 !

Fred Pallem : les dernières chroniques concerts

Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute SOUL CINEMA en concert

Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute SOUL CINEMA par lol
New Morning, Paris, le 26/11/2016
On avait découvert Fred Pallem et son sacre du Tympan sur scène, il y a quelques semaines à la Gaité Lyrique lors de son concert dédié à la relecture de la musique de François... La suite

Gaitée Lyrique, Paris : les dernières chroniques concerts

Grandaddy + Black Lips (Arte Concert Festival 2017) en concert

Grandaddy + Black Lips (Arte Concert Festival 2017) par Samuel C
Gaité Lyrique, Paris, le 06/04/2017
Soirée contrastée avec les Black Lips puis Grandaddy dans le cube post-moderne de la Gaité Lyrique et son bar rococo sublime... Black Lips Ajoutés à l'affiche alors que... La suite

Courtney Barnett en concert

Courtney Barnett par Xavier Averlant
La Gaité Lyrique, Paris, le 05/12/2015
Direction la Gaîté Lyrique pour le dernier concert de la tournée européenne de Courtney Barnett, le phénomène rock indépendant des deux dernières années. Les critiques sont... La suite

The Jon Spencer Blues Explosion en concert

The Jon Spencer Blues Explosion par Xavier Averlant
La Gaité Lyrique, Paris, le 04/11/2015
Je n'avais pas vu le The Jon Spencer Blues Explosion depuis un concert en 2008 au Point Ephémère. Et Dieu que l'attente fut longue finalement... Je ne me suis pas rendu compte... La suite

Le Prince Miiaou en concert

Le Prince Miiaou par Lebonair
La Gaité Lyrique, Paris, le 29/01/2015
Le temps passe si vite. Cela remonte à pratiquement un an le dernier concert que j'ai vu de Maud-Elisa Mandeau aka "Le Prince Miiaou. C'était au Café de la Danse dans le cadre... La suite