Accueil Chronique de concert Les Grosses Papilles + Ektola & la Boulegue's Brigade
Vendredi 13 décembre 2019 : 10472 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Grosses Papilles + Ektola & la Boulegue's Brigade

Espace 3000, Hyeres 10 mai 2003

Critique écrite le par

Bon c'est encore sous le choc Dyonisos, que je me rend à ce concert, je connais les Grosses Papilles, pour avoir assurer leur première partie au festival de soutien des collines, puis la Brigade's, je les ai déja vus sur pas mal de dates dans le coin.
La première partie commence, c'est un groupe qui s'appelle Davo, ou Dagbo, en fait je ne sais pas, ce groupe m'a gonflé sévère, Tony du Pim's me fait remarquer que c'est du mauvais Renaud, moi je trouve que ça ressemble à Regglyss, et Ré à trouvé que le chanteur avait la même voie que le chanteur des p'tits Beberts. Pour moi de toutes façons je me suis un peu reposé. Tranquille, l'espace 3000 est grand, il ne doit avoir 300 personnes ce soir, ce qui le remplit pour 1/10, donc il y a de la place pour se caller pépére, je me rappelle que le dernier concert que j'avais fait ici (Daï Pivo ?) les vigiles traquaient les fumeurs, pas le droit méfu, même pas ta clope, c'est un gymnase et donc les sols sont fragiles !!! Aujourd'hui ça va, même si on a l'impression d'être à un meeting de Front vu le nombre de vigiles par rapport au spectateurs. C'est donc couché, que je bavarde avec Tony en attendant les Grosses papilles.
La dernière fois que je les avais vu, c'est à l'Oméga live, leur spectacle était super carré, j'attendais de voir comment le jeune public de Hyeres allait réagir.
Eh bien le constat n'est pas mauvais, même si c'est sûr, la plupart du public aurait préféré les Rats'Cassent, le coté Ska festif des Papilles, les papilles ont quand même montré ce qu'il savait faire, de la bonne musique, des textes trés pertinents, et danse cousine !!!
Le set est plus ou moins accéléré ou changé, en effet ce qui paraît des sketchs entre les chansons passent dificilement pour le public non avertis, et la surprise laisse la place à une certaine urgence de danser, Ah, ces jeunes, incapables de comprendre.....
Les retours de Dionysos un jour avant, commencent à se faire sentir, et je retourne me caller à l'arriére.
La bise à Céline qui nous fait le son, pour Mélaïna Kholé, et qui ce soir fait les lumiéres pour la Boulègue's.
La montée sur scéne est assez bizarre, ils sont tous à fond ! Et en fait il n'y a pas eu de montée vu que la plupart sont restés après les balances, ils ont faim et ça se voit !
Le concert commence, et mets le feu à l'espace, même si des problêmes techniques (de son, Céline tu n'as rien à te reprocher ;) vont apparaître, c'est vraiment la tête d'affiche que tout le monde attendait.
Le chanteur a vraiment une énergie de ouf, et son chant reggae, rap, ragga est excellent.
Le chanteur des Grosses Papilles viendra taper le slam, quand à la Boulégue's, le show est en train de vraiment devenir quelque chose de parfait, et il est à parier que dans quelques mois leur album qu'ils préparent en collaboration avec les Maskes Feuillus, et les jeunes engrainées sera de la balle.
Une petite déception, je n'aurai pas droit à "aux pays des droits de l'hommes" mais c'est vraimment pour chipoter, car ce qu'a présenté la Boulégue's ce soir est parfait.
Le timing apparemment est chaud car le concert finis assez tôt (même pas un retour sur scéne !!!) et les vigiles font sortir tout le monde assez rapidement, pas le temps de discuter avec Céline, Tant pis, de plus en sortant je perd tous mes potos, et donc rentre tous seuls chez wam (heureusement Ben faisait un Barbecue et j'ai trés bien fini la soirée vers 6h du mat).
Je me languis les festi de cet été....

 Critique écrite le 12 mai 2003 par Goa Brigada


Ektola : les dernières chroniques concerts

Ektola & la Boulègue's Brigade + La Thorpe Brass par Goazar
Le Balthazar, Marseille, le 13/09/2003
Une trés bonne soirée, organisée par La compagnie d'Avril en partenariat avec le Balthazar, un groupe Espagnol et un groupe provencal dans la même soirée, une sorte de jumelage... A peine arrivée, la Boulègue's commence, comme d'habitude, le set n'a rien à voir avec les derniéres fois, la Boulègue's est 100% original sur scéne !!! Spécialement... La suite

Ektola par L'amie
Le Cannat des Maures, le 09/03/2002
C'était vraiment un concert formidable j'adore les voir sur scène c'est toujours un moment de bonheur quand ils se donnent à fond pour eux et pour nous. Ce qui est remarcable c'est qu'une semaine avant ils avaient déjà fait un concert dans cette salle (mais avec d'autre artistes), cependant ça n'avait rien avoir avec le précédant ils ont su innover... La suite

EKtola par madness
Salle des Fêtes à Château Arnoux, le 17/02/2002
Ektola est un jeune groupe d'une maitrise musicale et multistyles, hors du commun... Si vous avez l'air tristounet, ne manquez pas ce coktail détonnant de vitalité, qui vous fera jumper, jumpper encore... A ne manquer sous aucun pretexte. La suite

La Boulègue's Brigade : les dernières chroniques concerts

Ektola & la Boulègue's Brigade + La Thorpe Brass par Goazar
Le Balthazar, Marseille, le 13/09/2003
Une trés bonne soirée, organisée par La compagnie d'Avril en partenariat avec le Balthazar, un groupe Espagnol et un groupe provencal dans la même soirée, une sorte de jumelage... A peine arrivée, la Boulègue's commence, comme d'habitude, le set n'a rien à voir avec les derniéres fois, la Boulègue's est 100% original sur scéne !!! Spécialement... La suite

Percus Action, Glandos, Caplain, Rats s'cassent par Mystic Punk Pinguin
Be's Art Festival III - Bras, le 03/06/2001
(+Rit,Brigade Boulègue, Tripod)Un ch'tit festival en plein air kyé carrément le bienvenu vu la transformation en sauna des salles de concert. Bras, c'est un p'tit bled varois entre Saint-Maximin et Brignolles. Et le Collectif Be's Art a eu la riche idée d'associer les villageois au festival. Ainsi les artistes locaux exposaient directement chez les... La suite

Les Grosses Papilles : les dernières chroniques concerts

les Grosses Papilles + la Krorale (Fête de la Soupe) en concert

les Grosses Papilles + la Krorale (Fête de la Soupe) par Pirlouiiiit
Salle des Fêtes - Puyloubier, le 01/03/2008
Ce soir ce n'est pas qu'il ne se passe rien comme concert à Marseille intra-muros (pas moins de 19 concerts regroupant plus de 30 artistes recensés sur la newsletter... La suite

Festival Yankadi : Mango Gadzi + Mon Côté Punk + Grosses Papilles + Zubrov Sauge System par Céline
Gymnase Alain Calmat - Sausset, le 11/08/2007
Ce festival se deroulait en fait sur 3 jours, du jeudi 9 au dimanche 12 aout 2007. Sachant que Mon coté Punk (déjà vus en février 2006 à Aubagne) se produisait le samedi, je me suis précipitée pour y aller! Me voilà, bien joliement accompagnée, partie pour une belle soirée de festival! Déjà mention spéciale car des festivals sympas en aout dans... La suite

Les Grosses Papilles + Amandine en concert

Les Grosses Papilles + Amandine par Pirlouiiiit
Balthazar - Marseille, le 03/02/2006
Apres la de soirée-marathon de hier, ce soir j'ai décidé de ne pas cavaler dans tous les sens. Ce sera donc le Balthazar point barre (même si juste en dessous il y a Des Belles... La suite

Têtes Raides + David Lafore + Grosses Papilles (Festival Avec Le Temps 2004) en concert

Têtes Raides + David Lafore + Grosses Papilles (Festival Avec Le Temps 2004) par timothée
Dock des Suds - Marseille, le 26/03/2004
Les Têtes Raides sont bourrés de talent, d'idées et d'énergie. Un grand groupe sympa et intéressant. Le spectacle qu'ils nous ont offert fut à leur image : bien fait, amusant,... La suite

Espace 3000, Hyeres : les dernières chroniques concerts

Matmatah et Frandol par raf.
Hyères - Espace 3000, le 18/05/2005
"ouaaaaaaaaaaa un concert à 5 euros? mais il faut que j'y aille!!" telle fut la cause (entre autres) de ma présence au concert de Matmatah. A la différence de beaucoups de fan, je ne connaissais ce groupe que par 3 morceaux: "lambe an dro", "emma", et "au conditionnel" pour être trés originale... Mais ma condition de... La suite

Daïpivo par troubad'arles
Espace 3000, Hyéres, le 01/02/2003
Déjà je voulait dire que c'est quand même un groupe qui a la bonne habitude de passer bien entouré et avec des prix (6/8 euros) jamais excessifs pour la notoriété qu'il commence à posséder. MAIS leur principal problème se résume en un mot : répétition. Aprés 3 albums on a l'impression d'entendre toujours les mêmes chansons à base de reggae... La suite