Accueil Chronique de concert Hopper + Deportivo
Vendredi 15 novembre 2019 : 12026 concerts, 25765 chroniques de concert, 5276 critiques d'album.

Chronique de Concert

Hopper + Deportivo

Poste a Galene - Marseille 16 novembre 2004

Critique écrite le par

Le rock est à la mode, et ça se voit. Encore une fois, le PAG est bien garnie pour Deportivo, groupe certes assez exposé ces derniers temps. Le public a donc répondu présent, un public une nouvelle fois assez jeune / ado.

Les premiers à monter sur scène (Hopper) sont un mystère pour pas mal de monde. Personnellement, j'ai eu quelques (bons) échos, mais rien de plus. La surprise est donc totale. Deux jolies filles prennent leurs guitares pendant que le bassiste ajuste son chapeau et que le batteur attrape ses baguettes.
Rapide introduction pendant laquelle nous apprenons que ces jeunes gens viennent tout spécialement de Paris. Place à la musique. Je dois avouer que je suis plutôt discret à ce moment là, je guette l'entrée du photographe qui viendra illustrer ma chronique, et un mur de son me rappelle à l'ordre. Je suis soudain absorbé par ce qui se passe sur scène. La première chanteuse a faire entendre sa voix, sous ses allures angéliques, foulard soigneusement noué autour du coup, maltraite furieusement sa guitare, et a déjà commencé à crier dans le micro qui lui fait face. Le set commence sur des chapeaux de roues. La musique est puissante, forte, trop forte. Nos deux chanteuses jouent face à face, déchaînées, désarticulées, autour d'un bassiste (dont le chapeau n'a pas bougé d'un centimètre) plus immobile, et devant un batteur tout ce qu'il y a de plus énergique. Je retrouve presque du Kim Gordon dans la voix, un peu éraillée durant les cris. Je suis définitivement rentré dans le concert. Chanson suivante, et l'autre chanteuse s'approche de son micro. Une voix plus aigue un sort, toute aussi énervée, plutôt façon Yeah Yeah Yeahs (je ne parle que de la voix, moins criarde quand même). J'adore vraiment ce qui se passe sous mes yeux, je suis tout a fait convaincu. Au bout de quelques chansons, le rythme tombe un peu tout de même, des chansons bien plus calmes sont jouées. La fatigue peut être? Le set se finira sur ce ton adouci.

Je racle alors mes fonds de poches pour m'offrir le 4 titres. (Qui, pour la petite histoire, le laissera un peu sur ma faim d'ailleurs, je n'y retrouve pas la violence de la scène, il faudra écouter l'album).




Déportivo arrivent donc devant un public aux oreilles abîmées. Le show n'en sera pas moins rock. Je serai quand même bcp moins convaincu, et même déçu. J'ai l'impression d'assister un concert de pop-rock FM, très calé, au slam près. Les chansons ne sont pas mauvaises du tout, mais j'ai peut être la tête toujours à la première partie.




Je ne rentrerai pas vraiment dans ce concert de Déportivo, même si on ne peut nier que le groupe assure sur scène, et se donne à son public. Pour être totalement de mauvaise foi, je ne suis tout simplement disposé à ce moment là à entendre cette musique, et je m'ennuie assez rapidement.




Deportivo enchaîne donc ses titres, parmi lesquels quelques tubes, et quelques futurs tubes à n'en pas douter, puis sort de scène, avant de revenir pour une reprise de Nirvana (Territorial Pissing), un peu approximative dans les paroles.




Le public finira par porter le chanteur en triomphe, celui-ci s'offrant un petit slam final, durant lequel il ne parait d'ailleurs pas très à l'aise.



Photos Pirlouiiiit qui n'est malheureusement pas arrive a temps pour voir Hopper et qui le regrette bien

 Critique écrite le 17 novembre 2004 par Pierre


Deportivo : les dernières chroniques concerts

Deportivo en concert

Deportivo par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 13/02/2014
Des semaines (voire mois) que le jeune organisateur de concerts Descente de Scène fait la promo pour le concert de Deportivo au Poste à Galène ... Il faut dire que ce soir il y a... La suite

Yodelice + Déportivo (Festival Sous Les Pins) en concert

Yodelice + Déportivo (Festival Sous Les Pins) par Ysabel
Parc Francois Mitterrand - Chateeauneuf les Martigues, le 05/07/2011
Une belle découverte ce soir .... Le Festival Sous Les Pins. Alors des pins, il y en a partout !! Et puis du sable, des cigales : bref, c'est l'été (On y est) et franchement, c'est... La suite

Deportivo en concert

Deportivo par Ratwoman13
Poste à Galène - Marseille, le 24/03/2011
Après quelques année d'absence, les voilà de retour sur le devant de la scène. Leur dernier album Ivres et Débutants sortie il y a à peine 3 semaines, les voilà au poste à galène... La suite

BB Brunes + Deportivo + Poney Express par Nico07
Théatre Antique de vienne (38), le 23/07/2008
Comme première approche, je tiens à préciser que je ne suis pas allé à ce concert pour les BB Brunes, mais plutôt pour Déportivo (qui par ailleurs sont un vrai groupe de rock...) Pour résumé, la première partie commence avec le groupe Poney Express qui a bien joué sont rôle, malgré un public adonné aux BB brunes... (jeunes filles de 14-17 ans... La suite

Hopper : les dernières chroniques concerts

Hopper par Zys
La Flèche d'Or - Paris, le 25/10/2008
Après 9 ans d'existence et 2 albums, les membres d'Hopper ont décidé de mettre un terme à ce projet, en donnant 2 ultimes concerts dans la salle dans laquelle ils ont joué pour la première fois, en mars 2000. Les 24 et 25 octobre, 2 soirs de fête auxquels ils ont convié des groupes qu'ils aiment à partager l'affiche. Montée de Montpellier pour... La suite

Hopper en concert

Hopper par Pirlouiiiit
Intermediaire - Marseille, le 23/02/2008
Cela fait maintenant quelques semaines que j'ai vu Hopper et encore une fois comme personne ne s'est dévoué pour laisser une trace de leur triple passage pourtant très remarqué... La suite

Gomm + Hopper par Bertrand Lasseguette
18 Marches, Moissy Cramayel, le 31/03/2005
Jusqu'où l'amour de la musique peut nous conduire. Moissy Cramayel... C'est à côté de Melun-Sénart, en Seine et Marne. On y a construit une splendide gare RER, très belle lorsqu'elle est illuminée la nuit, on y a construit aussi de splendides immeubles, très fonctionnels pour dormir après une molle journée de labeur. On y trouve aussi des bâtiments... La suite

Mycélium + Hopper par Olivier
La Java, Paris 10e, le 09 octobre 2004
Alors moi je ne connaissais aucun des deux groupes. Je me suis fait traîner là (un peu à reculons je dois avouer) par une amie et franchement je ne regrette pas...d'avoir pas eu envie d'y aller. Déjà la salle.... un son affreux, un endroit tout en longueur et une scène au niveau du sol, ce qui et convivial pour ceux qui sont tout devant mais... La suite

Poste a Galene - Marseille : les dernières chroniques concerts

the Fuzz and Drums + No Jazz Quartet (Tchoc Fest 2)  en concert

the Fuzz and Drums + No Jazz Quartet (Tchoc Fest 2) par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille , le 12/10/2019
Pas facile de savoir par où commencer ce soir. Au Café Julien il y a l'émouvante Shannon Wright en solo au piano et au Makeda il y a le 2ème Tchoc Fest avec Mure, Doc Vinegar,... La suite

Minuit 10 en concert

Minuit 10 par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 26/09/2019
Compliqué d'écrire sur ce concert dont je n'ai vu que la toute fin, pris aucunes notes et sachant que depuis j'ai vu pas moins de 25 groupes en live ... (David Lafore et les... La suite

The Dizzy Brains en concert

The Dizzy Brains par Lb Photographie
Le Makeda - Marseille, le 26/09/2019
The rock band from Madagascar passait ce soir, et pour la 2ème fois à Marseille. J'avais repéré ce groupe de petits jeunes bien énervés il y a quelques années. Il faut dire qu'ils... La suite

Conger ! Conger ! + Poutre en concert

Conger ! Conger ! + Poutre par Catherine B
Makeda, Marseille, le 19/09/2019
a ... Donc hier soir et parce qu'il y a de la poésie dans la noise, à cause d'eux. Il y a ce qu'on entend, c'est fort, douloureux, l'exutoire pour le mal dedans... et la violence... La suite